L'ABEILLE
L'ABEILLE

La Vérité c'est que le Monde doit changer. Basé sur les écrits de Michel Potay mais pas que parce que la Vérité n'est jamais tout ensemble du même coté.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-40%
Le deal à ne pas rater :
Casque sans fil Bluetooth Bose QuietComfort 35 II
229 € 379 €
Voir le deal

Répondre au sujet
 

 Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité m
Invité



Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeMer 14 Mai - 16:28

Je viens de lire ou plutôt de relire attentivement cet échange autour de la question "Les nouveaux Pèlerins d'Arès? Un titre provisoire." Parler de l'assemblée, un mot que le Père utilise dans La Révélation d'Arès comme un terme... disons... un terme à tiroir, est inévitablement difficile sous forme de débat. D'ailleurs, le mot lui-même, tantôt singulier, tantôt pluriel: l'Assemblée, les assemblées (J'en dis deux mots dans une page de mon site généraliste michelpotay.info) ne se prête pas à une définition facile.
J'ai déjà aussi dit par ailleurs que pour moi le terme "nouveaux Pèlerins d'Arès" n'a pas de sens. Il n'y a que des Pèlerins d'Arès qui, comme tout peuple, sont très divers, par l'âge, par l'expérience, par les aspirations personnelles, par les caractères... Ce qui crée une difficulté pour l'unité, c'est uniquement l'impatience. La Révélation d'Arès dit que quatre générations ne suffiront pas pour que le petit reste apparaisse! Les problèmes issus de la diversité, des points de vue divergents en dépit d'une direction de foi à peu près unique, sont inévitables dans cette génération.
Enfin, je veux souligner un point qui, à mon avis, est le point cardinal de la difficulté d'union: C'est qu'aucun grand projet n'est encore apparu. Quand une réunion d'ambition générale se fait, qu'elle soit ou non réellement générale (ça n'a pas encore beaucoup de sens), si les participants se quittent déçus, c'est parce qu'aucune grande idée, aucune proposition concrète n'est émise et ne retient l'attention. Celui qui dit: "Pour le moment, on n'a seulement qu'à être pénitents et missionnaires," a raison. Mais je crois, parce que j'ai la foi autant que le Père a foi dans les hommes, que viendront des frères qui auront de grandes idées ou seulement une grande idée qui retiendra l'attention de tous et alors tous partiront dans la même direction. La faute actuelle de beaucoup, c'est l'impatience, c'est de croire qu'on peut constituer une société enviable en peu de temps, alors que le monde s'est gâté, voire même avili, peu à peu des siècles durant.
La patience est considéré par La Révéation d'Arès comme un terme de foi!
Homme-Michel


Dernière édition par homme_michel le Jeu 15 Mai - 5:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pascal
Invité



Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeMer 14 Mai - 21:19

« Je viens de lire ou plutôt de relire attentivement cet échange autour de la question "Les nouveaux Pèlerins d'Arès? Un titre provisoire." Parler de l'assemblée,, un mot que le Père utilise dans La Révélation d'Arès comme un terme... disons... un terme à tiroir, est inévitablement difficile sous forme de débat. D'ailleurs, le mot lui-même, tantôt singulier, tantôt pluriel: l'Assemblée, les assemblées (J'en dis deux mots dans une page de mon site généraliste michelpotay.info) ne se prête pas à une définition facile »

C’est le cas aussi de bien des termes utilisés dans la fraternité arésienne, cher aîné. J’ai pu l’observer pendant bien des années dans les débats internes, les discussions à bâtons rompues, les palabres, etc. Il y a les « faut se mettre en familles d’affinités », les « conscience collective », et bien d’autres vocables dont je ne sais plus bien ce que les uns et les autres concoivent exactement quand ils en parle. Une fois, lors d’une grande réunion, un orateur (que je n’avais pas l’habitude de voir monter à la tribune, ça change pour une fois) avait lancé deux trois de ces termes et j’avais capté le reflet de son regard évasif en même tant que leur doux sons qui rassurent les uns et les autres, pour être spécifiquement à votre suite. En fait, nous avons une phraséologie spécifique pour parler de choses non advenues. Et, finalement, c’est un peut à celui qui les prononcera le plus que l’audience et la crédibilité seront alloués. Mais est-ce cela la compréhension de votre enseignement ?

« J'ai déjà aussi dit par ailleurs que pour moi le terme "nouveaux Pèlerins d'Arès" n'a pas de sens. Il n'y a que des Pèlerins d'Arès qui, comme tout peuple, sont très divers, par l'âge, par l'expérience, par les aspirations personnelles, par les caractères... Ce qui crée une difficulté pour l'unité, c'est uniquement l'impatience. La Révélation d'Arès dit que quatre générations ne suffiront pas pour que le petit reste apparaisse! Les problèmes issus de la diversité, des points de vue divergents en dépit d'une direction de foi à peu près unique, sont inévitables dans cette génération.
Enfin, je veux souligner un point qui, à mon avis, est le point cardinal de la difficulté d'union: C'est qu'aucun grand projet n'est encore apparu. »


Je pense même qu’il est impossible qu’un grand projet unissant tout le monde puisse voir le jour et s’enhardir de l’adhésion de tous, et de votre assentiement. Tout simplement parce que vous, prophète, et nous, première génération, nous sommes soumis à une logique intrinsèque de stratégie, laquelle veux que nous réapprenions à revivre sans chefs et sans hiérarchie. Alors, cet impératif provoque inévitabelement un phénomène d’éviction pour un projet fédérant tout un chacun, c’est inévitable. Notre époque, c’est plutôt de sans cesse « jeter le bébé avec l’eau du bain », rien ne se fait dans la finesse et la nuance. C’est ainsi, hélas.

« Quand une réunion d'ambition générale se fait, qu'elle soit ou non réellement générale (ça n'a pas encore beaucoup de sens), si les participants se quittent déçus, c'est parce qu'aucune grande idée, aucune proposition concrète n'est émise et ne retient l'attention. Celui qui dit: "Pour le moment, on n'a seulement qu'à être pénitents et missionnaires," a raison. »

Il a raison sans doute, mais cela laisse une déception quand même. C’est le lot de la première génération. Nous nous payons de mots et de tracts pour en mettre dessus, et peut être que l’homme de la rue doit nous trouver un peut fade…

« Mais je crois, parce que j'ai le foi autant que le Père a foi dans les hommes, que viendront des frères qui auront de grandes idées ou seulement une grande idée qui retiendra l'attention de tous et alors tous partiront dans la même direction. La faute actuelle de beaucoup, c'est l'impatience, c'est de croire qu'on peut constituer une société enviable en peu de temps, alors que le monde s'est gâté, voire même avili, peu à peu des siècles durant.
La patience est considéré par La Révéation d'Arès comme un terme de foi! »


Oui, mais celles et ceux que j’ai sans cesse entendue appeler à la patience, à ne pas se hâter, c’est certain qu’ils ont eu les bons couplets dans la bouche. Ce n’est pas difficile de se mettre les bons couplets arésiens dans la bouche et de se faire grand avisé. Mais quand il s’agit d’agir et de se salir les mains, il n’y a plus grand monde. Je dis ça d’expérience, mais je ne me plaint par de celles et ceux que j’ai quitté à Paris. Mes yeux s’agitent (36/1), après dix-sept ans de présence fidèle c'est quand même un peu légitime, non ?

Amitiés, frère aîné...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeJeu 15 Mai - 6:03

pascal a écrit:
à homme_michel qui dit: « Mais je crois, parce que j'ai le foi autant que le Père a foi dans les hommes, que viendront des frères qui auront de grandes idées ou seulement une grande idée qui retiendra l'attention de tous et alors tous partiront dans la même direction. La faute actuelle de beaucoup, c'est l'impatience, c'est de croire qu'on peut constituer une société enviable en peu de temps, alors que le monde s'est gâté, voire même avili, peu à peu des siècles durant.
La patience est considéré par La Révéation d'Arès comme un terme de foi! »

pascal répond: "Oui, mais celles et ceux que j’ai sans cesse entendue appeler à la patience, à ne pas se hâter, c’est certain qu’ils ont eu les bons couplets dans la bouche. Ce n’est pas difficile de se mettre les bons couplets arésiens dans la bouche et de se faire grand avisé. Mais quand il s’agit d’agir et de se salir les mains, il n’y a plus grand monde. Je dis ça d’expérience, mais je ne me plaint par de celles et ceux que j’ai quitté à Paris. Mes yeux s’agitent (36/1), après dix-sept ans de présence fidèle c'est quand même un peu légitime, non?"

Tout cela, mon frère, qui êtes un de mes frères de l'assemblée que je n'identifie pas, mais ça n'a pas d'importance, vient bien de ce que j'ai dit ici même. Les sentiments de déception que vous éprouvez avec votre caractère à vous, qui n'est pas le caractère d'un autre, vient du fait qu'aucune grande idée n'est venue qui a pu retenir votre attention, car si une grande idée avait surgi qui aurait soudain retenu l'attention générale, vous auriez subitement oublié toutes les petites choses et petites phrases de la routine que vous avez fini par mal supporter après dix-sept ans et vous vous seriez mis, avec les autres, même ceux qui vous ont paru jusqu'alors négatifs, à participer au développement de l'idée en question.
Je ne crois pas personnellement qu'une grande idée ne puisse pas surgir à présent. Il faut la patience de l'attendre. Entre temps, c'est naturellement la routine, les phrases toutes faites, la médiocrité, qui se manifestent et déçoivent (à tort), mais il faut avoir la philosophie de l'existentialisme qui impose qu'on définisse d'abord l'existence qu'il faudra construire, laquelle reposera sur un ensemble d'idées de routine (encore stériles, mais qui existent selon ce que vous me dites et je m'en réjouis) et de grandes idées ou d'une grande idée à venir.
Moi, je ne suis que le prophète. Un prophète a la Vérité, le charisme du juste et du non juste, mais l'imagination n'est pas son trait. Un frère de génie arrivera ou des frères de génie arriveront avec une grande idée ou des grandes idées qui ajoutera ou qui ajouteront l'eau à la farine qui existe déjà et l'assemblée pourra alors pétrir et cuire le pain.
Revenir en haut Aller en bas
yve



Messages : 593
Date d'inscription : 14/02/2008

Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeJeu 15 Mai - 11:58

Je suis content que Pascal puisse ainsi dialoguer directement avec le frére ainé et en direct dire ce qu'il a sur le coeur grace à ce forum. I love you


yve
Revenir en haut Aller en bas
yve



Messages : 593
Date d'inscription : 14/02/2008

Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeJeu 15 Mai - 16:41

Bonjour à tous,


Je vais lire et relire trés attentivement les messages plus haut Very Happy


En attendant toutes affaires cessantes, je suis préoccupé par l'affaire du mail anonyme envoyé au frére ainé (voir Faut-il en finir avec MAI 68 ? )
Sur le moment je n'y ai pas tant prété attention, me disant bah, c'est une personne jalouse, mais hier soir j'ai REALISE LA GRAVITE DE LA CHOSE et ce probléme me préoccupe beaucoup .
JE TROUVE CA TRES GRAVE. Shocked


Citation :

J'ai cherché et trouvé le mail que j'ai reçu le 26 avril de quelqu'un non identifiable nobody@bayouville.com (qui n'existe pas, je viens de le vérifier en envoyant une réponse qui m'a été aussitôt retournée: "Destinataire Inconnu"):

"L'Abeille" disparaît. Elle est remplacée par
http://vie-spirituelle.all-up.com
Rendez-vous sur ce site désormais.
Le webmaster


Je sais que ça ne provient pas de Pat, il est hors de cause, il est incapable de ce genre de choses et je lui renouvelle ma confiance et mon amitié Very Happy
ca peut être une personne de l'extérieur ou une personne de l'accueil de Paris, ce qui à la rigueur est moins embêtant, mais ça peut être aussi n'importe lequel d'entre nous et d'ailleurs ni Njama, ni Assunta n'ont démenti (ni d'ailleurs Pascal) !!!! et ça c'est dramatique CAR ça remet en cause finalement la vraisemblance, la base même de la Révélation d'Arès, c à d la possiblité de Pénitence, c à d que nous sommes des êtres pulsionnels, faibles, et que la possibilité de pénitence est illusoire ... donc

Celui qui a fait ça doit se dénoncer alien


yve/Admin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeJeu 15 Mai - 17:53

Yve dit:
yve a écrit:
JE TROUVE CA TRES GRAVE.
[...]Je sais que ça ne provient pas de Pat, il est hors de cause, il est incapable de ce genre de choses et je lui renouvelle ma confiance et mon amitié .
Ça peut être une personne de l'extérieur ou une personne de l'accueil de Paris, ce qui à la rigueur est moins embêtant, mais ça peut être aussi n'importe lequel d'entre nous et d'ailleurs ni Njama, ni Assunta n'ont démenti (ni d'ailleurs Pascal) !!!! et ça c'est dramatique CAR ça remet en cause finalement la vraisemblance, la base même de la Révélation d'Arès [...]
Mon frère, ne perdez pas votre temps à ces choses-là, qui sont de faible importance. La Révélation d'Arès en a vu et en verra bien d'autres!
Depuis que je pratique Internet, en gros depuis 9 ans, mais plus intensément depuis 4 ou 5 ans, vous n'avez pas idée du nombre de messages trompeurs, mensongers, blagueurs, insulteurs, menaçants, piégeants, etc., que j'ai reçus. C'est tellement facile avec Internet.
Je prie avec vous et vous invite à la paix. Les conséquences du message d'origine mystérieuse étant insignifiantes, ne vous tracassez pas pour ça. Nous en verrons d'autres: Mais sur tes pas il fera pire encore...
Revenir en haut Aller en bas
Pascal
Invité



Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeJeu 15 Mai - 17:57

"mais ça peut être aussi n'importe lequel d'entre nous et d'ailleurs ni Njama, ni Assunta n'ont démenti (ni d'ailleurs Pascal) !!!! "

Je n'ai pas besoin de démentir, je sais même pas c'est quoi cette histoire, je n'ai pas suivi.
Je ne sais pas pourquoi vous dites que ça pourrait être quelqu'un de l'accueil de Paris, mais je trouve ça étrange votre supposition. Si vous ne portez pas l'accueil de Paris dans votre coeur, ne tombez pas non plus dans l'exagération. Je pense qu'ils (plutôt elles) font ce qu'elles peuvent, et n'on rien à voir avec cet épisode. Et peut importe ce dernier, sur le web c'est tellement l'opacité finalement, derrière la diahrée de mots des uns et des autres...
Revenir en haut Aller en bas
Pascal
Invité



Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeJeu 15 Mai - 23:07

« Tout cela, mon frère, qui êtes un de mes frères de l'assemblée que je n'identifie pas, mais ça n'a pas d'importance, (…) »

Oui, ça n’a aucune importance. Vous aviez raison quand vous disiez plus haut « qu’une pensée qui n’assume pas d’y adjoindre sa vraie identité, est une pensée qui perd de sa force, et la possibilité d’être entendue, puis éventuellement débattue ». Ce à quoi je vous ai rétorqué qu’il ne m’avait pas semblé que ce que vous dites à juste titre ce soit concrètement matérialisé de mon vécu de dix sept années au sein du groupe parisien. D’où ma conviction que ma pensée n’y avait et n’y aura aucune importance. Par contre, j’ai remarqué que d’autres pensées étaient plus entendues et débattues, peut être parce que couplées à la notoriété de tel ou tel frère, il m’a semblé. Enfin bon, après dix sept ans, il est difficile de battre en brèche ce genre de constat.

« Les sentiments de déception que vous éprouvez avec votre caractère à vous, qui n'est pas le caractère d'un autre, vient du fait qu'aucune grande idée n'est venue qui a pu retenir votre attention, car si une grande idée avait surgi qui aurait soudain retenu l'attention générale, vous auriez subitement oublié toutes les petites choses et petites phrases de la routine que vous avez fini par mal supporter après dix-sept ans et vous vous seriez mis, avec les autres, même ceux qui vous ont paru jusqu'alors négatifs, à participer au développement de l'idée en question. »

En partie oui, frère aîné. En partie, mais pas seulement. Il y a aussi les infirmités de notre génération. Les grandes idées, je pense qu’il y en a eu. Des projets ou axes de travail raisonnables et opiniâtres aussi. Mais, comme le dit la Révélation d’Arès, il y a ce fameux problème à ce que chacun sonne comme la casse, qui perpétue ce brouillard ou brouillage collectif, cette marmelade informe de choses formulées en mot (les mentras arésiens) que bien des tentatives avortées voulaient ériger au dessus de toutes et tous comme totem de l’unité.
Ce qui m’a finalement fait partir, c’est la quasi impossibilité de libérer ma fibre entrepreuneuriale au sein de la fraternité arésienne. Car le milieu et son ambiance, en l’étape où en est l’ascencion collective, est beaucoup trop hostile - bien que ce soit ambivalent puisque cette hostilité est attenante aux souhaits de tous que naissent des actions et projets allant de l’avant. Non, je ne pense pas que ce soit seulement une carence d’annonce ou de proposition de grandes idées.

« Je ne crois pas personnellement qu'une grande idée ne puisse pas surgir à présent. Il faut la patience de l'attendre. »

Je suis d’accord. Mais la question est plus de savoir comment une grande idée qui viendrait pourrait survivre à la meute des chiens auxquels vous aviez dit lors de l’enseignement (j’y étais) qu’il fallait leur jeter. Depuis, j’ajouterais à votre image forte que les sœurs et frères n'étaient pas obligés non plus de se comporter comme des chiens et de tout déchiqueter, si vous me permettez moi aussi une image forte…

« Entre temps, c'est naturellement la routine, les phrases toutes faites, la médiocrité, qui se manifestent et déçoivent (à tort), »

A tord sans doute, mais je suis faillible. Dix sept ans dans la vie d’un homme, c’est énorme. En tous cas, ma déception est une étape. Peut être arriverai-je à la dépasser, je ne sais pas.

« mais il faut avoir la philosophie de l'existentialisme qui impose qu'on définisse d'abord l'existence qu'il faudra construire, laquelle reposera sur un ensemble d'idées de routine (encore stériles, mais qui existent selon ce que vous me dites et je m'en réjouis) et de grandes idées ou d'une grande idée à venir. »

Nous n’en restons qu’à l’évocation de l’espérance. C’est le refuge le plus sage sans doute. Moi, j’ai une réaction de jeune homme, qui a en lui encore la fougue de la jeunesse (43 ans). C’est un peu normal...

« Moi, je ne suis que le prophète. Un prophète a la Vérité, le charisme du juste et du non juste, mais l'imagination n'est pas son trait. Un frère de génie arrivera ou des frères de génie arriveront avec une grande idée ou des grandes idées qui ajoutera ou qui ajouteront l'eau à la farine qui existe déjà et l'assemblée pourra alors pétrir et cuire le pain. »

Moi, je ne suis qu’un ex-mécréant, visiblement en passe de le redevenir, qui était athée et inculte il y a dix sept ans, et qui a dernièrement haussé les épaules en faisant « bof » à l’idée d’aller à Arès pour le prochain pèlerinage. Oui, dix sept ans après, sur mon lieu de travail, conversant avec un frère au téléphone, je haussais les épaules avec dédain. Et une main douce s'est posée sur l’une d’elles (celle de droite). Une main douce, si étrange. Et évidemment l’embarras pour moi…
Je ne vois pas ce que je peux faire, ce quIl me veut, pourquoi Il insiste, je suis désemparé, ne voulant plus continuer cette soupe au vinaigre.
Je ne retournerais pas dans le groupe de Paris, où il m’a été demandé de repasser à l’accueil, parce que je ne pense pas comme eux, et que je leur laisse la satisfaction de se sentir kashers. Pour moi, l’expérience n’est plus probante.
Amitiés frère aîné, à qui je verse ma demi-dîme fidèlement, et dont vous ne saurez pas le nom ici…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeVen 16 Mai - 19:05

pascal a écrit:
[...] Moi, je ne suis qu’un ex-mécréant, visiblement en passe de le redevenir, qui était athée et inculte il y a dix sept ans, et qui a dernièrement haussé les épaules en faisant « bof » à l’idée d’aller à Arès pour le prochain pèlerinage. Oui, dix sept ans après, sur mon lieu de travail, conversant avec un frère au téléphone, je haussais les épaules avec dédain. Et une main douce s'est posée sur l’une d’elles (celle de droite). Une main douce, si étrange. Et évidemment l’embarras pour moi…
Je ne vois pas ce que je peux faire, ce quIl me veut, pourquoi Il insiste, je suis désemparé, ne voulant plus continuer cette soupe au vinaigre.
Je ne retournerais pas dans le groupe de Paris, où il m’a été demandé de repasser à l’accueil, parce que je ne pense pas comme eux, et que je leur laisse la satisfaction de se sentir kashers. Pour moi, l’expérience n’est plus probante.
Amitiés frère aîné, à qui je verse ma demi-dîme fidèlement, et dont vous ne saurez pas le nom ici…
Moi aussi je suis un ex-mécréant, frère pascal. J'ai été athée jusqu'à l'âge de 32-33 ans environ (je dis environ, parce que la foi n'est pas une irruption, mais une lente éclosion). Quelle que soit la déception, en nature ou en intensité, que vous avez connue dans l'assemblée, je vous encourage à ne pas perdre la foi, parce que la foi c'est quelque chose qui vous appartient en propre, vous ne la devez pas à l'assemblée. Si vous perdiez la foi, ce serait plutôt au spectacle du monde, dont l'assemblée n'est qu'un tout petit miroir, ce monde que me Père nous envoie convaincre qu'il doit changer. Ce n'est pas une petite tâche. Des générations seront nécessaires. Le Père compte sur vous; il a besoin de votre mission, de votre amour des hommes (aimer les hommes, ce n'est pas attendre d'eux l'amour en retour, pas dans cette génération). Qu'importe si l'assemblée que vous avez fréquentée ne compte pas sur vous! La foi, c'est une affaire entre vous et le Créateur! Si vous perdez la foi, ce ne peut être que pour des raisons autres que la déception dont l'assemblée est cause. Si je devais perdre la foi parce que mes frères sont décevants, il y a belle lurette que je serais redevenu mécréant, mais en réalité ce désastre surviendrait à cause de choses plus profondes en moi que les peines et déceptions que mes frères m'ont causées.
Si vous me faites l'honneur d'une demi-dîme régulière, c'est que vous m'honorez de votre confiance, c'est que vous avez foi en La Révélation d'Arès! Mettez la paix dans votre coeur! Dieu a besoin de vous, j'ai besoin de vous, nous avons besoin de l'assemblée, même avec ses gros défauts. Alleluia!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Mai - 0:05

Bonjour pascal

J'ai lu cette "belle" phrase:
"Oui, dix sept ans après, sur mon lieu de travail, conversant avec un frère au téléphone, je haussais les épaules avec dédain. Et une main douce s'est posée sur l’une d’elles (celle de droite). Une main douce, si étrange. Et évidemment l’embarras pour moi… "
Je lis une invitation à un peu de patience, une "Grâce" aussi. Le moment où cela est arrivé doit avoir son importance également. Ce n'était pas avant que tu aies décroché le combiné, ni après.

"Je ne vois pas ce que je peux faire, ce qu'Il me veut, pourquoi Il insiste, je suis désemparé ..."
Demande-le Lui "direct" dans la prière "Et après?".

Je sais que ce n'est pas une situation très confortable, mais si je peux me permettre cette comparaison, c'est peut-être comme les contractions d'une femme enceinte, quelque chose s'annonce.
D'ailleurs je pense qu'au niveau des assemblées, d'après tout ce que vous me racontez, cela va être un peu pareil, leur expres​sion(de vie) va évoluer.

Tu parles de tes 17 ans, nous avons donc le même âge environ, (je dis environ mon horloge est plus celle du poète que Big Ben et qu'en Amour on ne compte pas), l'aîné en a parcouru le double.
Quand bien même tu en aurais le double ou la moitié à ton compteur, qu'est ce que ça change ? (Mt 20-1)
Tu parles de toute la force de ta jeunesse, elle peut te rester, cela ne tient qu'à toi de chauffer ton idéal.
"Le bonheur ne se compte pas en nombre d'années, mais en éternité" (je cite de mémoire). Ce texte de Douglass MacArthur (1880-1964) est un hymne à la jeunesse. elle ne se compte pas en années, elle se mesure au rêve que l'on entretient. Il était militaire (pas une vie de rêve ... on fait ce qu'on peut dans la vie ! mais ce n'est pas incompatible avec un bon état d'esprit), ce n'est pas la paix des hommes, d'une nation comme lui que nous servons, mais La Paix pour l'humanité, pour qu'il puisse retrouver sa véritable Nature.


"La jeunesse n'est pas une période de la vie.

Elle est un état d'esprit, un effet de la volonté, une qualité de l'imagination, une intensité émotive, une victoire du courage sur la timidité, du goût de l'aventure sur l'amour du confort.

On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d'années. On devient vieux parce qu'on a déserté son idéal. Les années rident la peau; renoncer à son idéal ride l'âme.

Les préoccupations, les doutes, les craintes et les désespoirs sont les ennemis qui, lentement, nous font pencher vers la terre et devenir poussière avant la mort.

Jeune est celui qui s'étonne et s'émerveille. Il demande, comme l'enfant insatiable: "Et après?" Il défie les événements et trouve de la joie au jeu de la vie.

Vous êtes aussi jeune que votre foi. Aussi vieux que votre doute. Aussi jeune que votre confiance en vous-même. Aussi jeune que votre espoir. Aussi vieux que votre abattement.

Vous resterez jeune tant que vous serez réceptif. Réceptif à ce qui est beau, bon et grand. Réceptif aux messages de la nature, de l'homme et de l'infini.

Et si un jour, votre cœur allait être mordu par le pessimisme et rongé par le cynisme, puisse Dieu avoir pitié de votre âme de vieillard. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Mai - 13:53

Désolé pour la "coquille"
Citation :
mais La Paix pour l'humanité pour qu'il puisse retrouver sa véritable Nature.
Il faut lire "qu'elle puisse"...
(ou interpréter qu'il (l'homme) puisse ...)

voilà ce que c'est d'aller jusqu'au bout de la nuit Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Pascal
Invité



Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeDim 18 Mai - 1:33

« Moi aussi je suis un ex-mécréant, frère pascal. J'ai été athée jusqu'à l'âge de 32-33 ans environ (je dis environ, parce que la foi n'est pas une irruption, mais une lente éclosion). »

Oui, je connais bien votre histoire, cher aîné. Le Père est venu vous cueillir alors que vous étiez déjà un homme de foi, provenant de « la plus belle récolte » comme le dit la RA. Moi, c’est complètement athée qu’Il est venu me chercher, par le surnaturel, il y a dix sept ans. Bon, ce fut largement moindre que le "Tchernobyl" que vous avez vécu, mais ça m'a suffit pour ne pas être spécialement fan de ces choses-là. Et combien je vous comprend d’ailleurs quand vous l’évoquez…

« Quelle que soit la déception, en nature ou en intensité, que vous avez connue dans l'assemblée, je vous encourage à ne pas perdre la foi, parce que la foi c'est quelque chose qui vous appartient en propre, vous ne la devez pas à l'assemblée. »

J’ai essayé de la perdre, volontairement, pour me débarasser de ce fardeau, et surtout de cette perpétuelle soupe à la grimace, cette ambiance de merdre (n’ayont pas peu des mots, je le pense vraiment) qui fait que c’est sans cesse rabat-joie, que tout ce que vous avez comme idée, comme projet, comme travaux mené à terme, hé bien ça vaut rien. Mais bon, je ne vois pas comment je peux la perdre cette foi, puisqu’elle me poursuit, comme cette main douce d’ailleurs. Ou cette étrange luminescence que je viens de voir s'allumer sur mon avant bras gauche en tapant ce texte sur mon clavier.
Franchement, je vois pas ce que le Ciel me trouve. La Révélation d’Arès ça a l’air quand même pour le peuple de croyant, dont je ne suis pas, dont je n’arrive pas à être. Je suis resté athée dans l’âme, les choses du Ciel ne me font pas vibrer. Vous dites que ka RA attire des juifs, des musulmans, des chrétiens, et bien d'autres. C'est vrai sans doute avec la diaspora avec laquelle vous avez des échanges epistolaires fifèles. Mais à ce que j’ai vu dans les groupes, et plus précisemment à Paris, c’est surtout majoritairement une sorte de « recyclage post-catholique ». Et la sensibilité ex-catho dans l’arésianisme, bof, ultra bof. J’ai essayé pendant dix sept ans, et c’est vraiment trop ringard. J’ai fais ce que j’ai pu, maintenant j’en ai ma claque, et rester sera perte de temps de toute façon.

« Si vous perdiez la foi, ce serait plutôt au spectacle du monde, dont l'assemblée n'est qu'un tout petit miroir, ce monde que me Père nous envoie convaincre qu'il doit changer. Ce n'est pas une petite tâche. Des générations seront nécessaires. »

Oui, frère aîné, de toute façon vous avez raison, vous le savez. Mais il y a l’immédiat, on ne peut perpétuellement être dans une logique où tout ce que vous envisagez ou engagez se termine dans un trou de sable.

« Le Père compte sur vous; il a besoin de votre mission, de votre amour des hommes (aimer les hommes, ce n'est pas attendre d'eux l'amour en retour, pas dans cette génération). Qu'importe si l'assemblée que vous avez fréquentée ne compte pas sur vous! La foi, c'est une affaire entre vous et le Créateur! Si vous perdez la foi, ce ne peut être que pour des raisons autres que la déception dont l'assemblée est cause. »

L’assemblée de Paris n’est pas le lieu où la parabole de l’ouvrier de la onzième heure s’est matérialisée, c’est a peu près la conclusion que j’ai dix sept ans après. Elle appartient aux « anciens », point à la ligne.

« Si je devais perdre la foi parce que mes frères sont décevants, il y a belle lurette que je serais redevenu mécréant, mais en réalité ce désastre surviendrait à cause de choses plus profondes en moi que les peines et déceptions que mes frères m'ont causées.
Si vous me faites l'honneur d'une demi-dîme régulière, c'est que vous m'honorez de votre confiance, c'est que vous avez foi en La Révélation d'Arès! Mettez la paix dans votre coeur! Dieu a besoin de vous, j'ai besoin de vous, nous avons besoin de l'assemblée, même avec ses gros défauts. Alleluia! »


Je reste un homme de projet.
J’ai pour projet la fondation d’un site qui se nommera « L’arbre à la pointe toujours verte », car en tant qu’athée, j’ai toujours eu tendance à « couper les bourgeons » de la religion, et c’est sans doute pour cela que j’ai déplut à Paris. Je compte fonder ce site pour perpétuer cette logique que vous avez toujours eu. Peut être me ferez-vous l’honneur d’un édito, comme vous l’avez fait pour Fda ?

Amitiés, frère aîné.
Revenir en haut Aller en bas
cecile d
Invité



Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Roger alias Pascal ?   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeDim 18 Mai - 9:21

Pascal a écrit:
derrière la diahrée de mots des uns et des autres...
Non, c'est pas possible : Pascal = Roger ?
Revenir en haut Aller en bas
Pascal
Invité



Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeDim 18 Mai - 12:28

Non, c'est pas possible : Pascal = Roger ?

Continuez à chercher dans la liste des "traitres" (ou supposé), vous finirez bien par me "démasquer". Et quand bien même, je ne vous confirmerais pas la chose. Allez, mettez les noms de familles aussi pour être plus précis. En tous cas, celui que vous nommez aura "mangé" lui aussi, c'est sûr, paix à son âme.
N'oubliez pas de continuer d'écrire à l'aîné bien sûr, pour "dénoncer", ça on sait faire dans la fraternité arésienne. Vous êtes quelques uns à faire comme ça (quelques unes surtout), je connais. Ha ! c'est tellement bon de se faire grand avisé ainsi ! C'est exactement la mentalité de la sensibilité des ex-catho, les "pas bien recyclés de l'arésianisme", avec leur tendance impérialiste de réduire le prophète à un simple curé réformateur (on m'avait reporté ce propos de David N., et je trouve que c'est une excellente image que je reprend volontier), celles et ceux qui recherche sans cesse avec méprise une bonne place dans la sacristie (l'ont-ils trouvé en version arésienne ? Il semblerait...).
Moi je continu mon propos en tous cas. J'ai pas finis de vider mon sac, il est plein à craquer après dix sept ans. On va sortir la "boîte à claques", ça va être joyeux ! Vous êtes prêtes pour ceci faire ? Vraiment ? On y va ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeDim 18 Mai - 17:31

pascal a écrit:
Non, c'est pas possible : Pascal = Roger ?

Continuez à chercher dans la liste des "traitres" (ou supposé), vous finirez bien par me "démasquer". Et quand bien même, je ne vous confirmerais pas la chose. Allez, mettez les noms de familles aussi pour être plus précis. En tous cas, celui que vous nommez aura "mangé" lui aussi, c'est sûr, paix à son âme.
N'oubliez pas de continuer d'écrire à l'aîné bien sûr, pour "dénoncer", ça on sait faire dans la fraternité arésienne. Vous êtes quelques uns à faire comme ça (quelques unes surtout), je connais. Ha ! c'est tellement bon de se faire grand avisé ainsi ! C'est exactement la mentalité de la sensibilité des ex-catho, les "pas bien recyclés de l'arésianisme", avec leur tendance impérialiste de réduire le prophète à un simple curé réformateur (on m'avait reporté ce propos de David N., et je trouve que c'est une excellente image que je reprend volontier), celles et ceux qui recherche sans cesse avec méprise une bonne place dans la sacristie (l'ont-ils trouvé en version arésienne ? Il semblerait...).
Moi je continu mon propos en tous cas. J'ai pas finis de vider mon sac, il est plein à craquer après dix sept ans. On va sortir la "boîte à claques", ça va être joyeux ! Vous êtes prêtes pour ceci faire ? Vraiment ? On y va ?
Mettez la paix en vous, mon frère Pascal. Je respecte votre façon de sentir les choses et/ou de les exprimer, mais je ne peux que vous inviter à mettre la paix dans votre coeur. Je sais qu'il n'y a pas toujours d'explication à l'amertume parce qu'une explication se partage par nature alors que l'amertume est ressentie par un seul qui ne peut pas vraiment la partager. Mais mettez la paix dans votre coeur, ne le laissez pas souffrir comme ça.
Je prie avec vous. Je vous embrasse de toute mon affection fraternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Pascal
Invité



Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeDim 18 Mai - 17:56

Mettez la paix en vous, mon frère Pascal. Je respecte votre façon de sentir les choses et/ou de les exprimer, mais je ne peux que vous inviter à mettre la paix dans votre coeur. Je sais qu'il n'y a pas toujours d'explication à l'amertume parce qu'une explication se partage par nature alors que l'amertume est ressentie par un seul qui ne peut pas vraiment la partager. Mais mettez la paix dans votre coeur, ne le laissez pas souffrir comme ça.
Je prie avec vous. Je vous embrasse de toute mon affection fraternelle.


Je vais m'y employer.
Cette intervenante peut s'en retourner s'occuper de son forum d'ailleurs. L'odeur de sa fouace venant ici m'a fait avoir une saute épidermique, j'en conviens...
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 1004
Date d'inscription : 14/02/2008

Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Mai - 0:40

:no_micro:



Excusez moi, Pascal, vous semblez être un faiseur d'histoire,

AVANT TOUT

Tout ça pour une histoire de censure ? Very Happy

L'Abeille est DEJA crée. Je n'ai pas besoin de votre autorisation.
Si vous croyez cela c'est grave.
déjà au moment de la création de ce forum, et même quelque temps avant, je crois, vous m'aviez envoyé un mail, écrit en petit négre, et
plein de fautes d'orthographe volontaires, pour me demander
des infos sur la révélation d'Arès d'une façon naïve, ça m'avait semblé bizarre.

donc vous semblez être un faiseur d'histoires, et un peu trop parono comme
souvent les pélerins d'Arès.
Les pélerins d'Arès ou ceux qui s'en réclament n'ont pas besoin
de se cacher, et peuvent agir au grand jour.
Frére Michel vous appelle à faire la paix en vous, et le fait que je reprenne cette expression semble VOUS METTRE DANS TOUS VOS ETATS What a Face

Je vais lire attentivement demain matin le message privé que vous m'avez
envoyé, ensuite je prendrai une décision à votre égard.


A bon entendeur salut !



yve/Admin
Revenir en haut Aller en bas
https://vie-spirituelle.forums-actifs.net
cécile

cécile

Messages : 9
Date d'inscription : 28/04/2008

Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Mai - 5:34

Invité alias Pascal alias Roger.C a écrit:

Je vais m'y employer.
Cette intervenante peut s'en retourner s'occuper de son forum d'ailleurs. L'odeur de sa fouace venant ici m'a fait avoir une saute épidermique, j'en conviens...


Ce genre de langage haineux ne peut venir que de vous Roger. C. Je suis convaincue que c'est vous qui vous cachez derrière le pseudonyme Pascal et maintenant Invité. Vous aviez déjà utilisé un pseudo sur mon forum pour nous insulter et vous m'aviez même menti avec aplomb quand je vous avais demandé si c'était vous. Mais les IP vous avez "démasqué", comme vous dites. Ce qui s'est passé sur mon forum est pardonné, mais j'ai bien l'impression que vous allez refaire la même chose ici et cela me laisse penser que c'est vous l'auteur du mail anonyme écrit en petit nègre. Je pensais qu'après les histoires sur mon forum, vous aviez pris la mesure de ce que vous aviez fait, mais apparemment non, puisque dés qu'un nouveau forum ouvre, vous remettez ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://forumspirituel.discutfree.com/
Invité
Invité



Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Mai - 9:13

Pascal alias invité a écrit:
Citation :
L’assemblée de Paris n’est pas le lieu où la parabole de l’ouvrier de la onzième heure s’est matérialisée, c’est a peu près la conclusion que j’ai dix sept ans après. Elle appartient aux « anciens », point à la ligne.
L'assemblée n'a aucun rôle de payeur dans la rétribution. Elle ne distribue pas "d'indulgences" que je sache, pas plus que le frère aîné (26/2).
Si l'Evangile n'est pas trop ton style (bien que la parabole soit de Jésus), je te renvoie à la Sourate 82 AL-INFITAR "La Rupture".
(Quand le ciel se rompra, 2. et que les étoiles se disperseront, 3. et que les mers confondront leurs eaux, 4. et que les tombeaux seront bouleversés, [...] 18. Encore une fois, qui te dira ce qu'est le jour de la Rétribution?
19. Le jour où aucune âme ne pourra rien en faveur d'une autre âme. Et ce jour-là, le commandement sera à Allah.
).

Style que tu peux librement choisir, (voir 25/6 il n'y a que l'embarras du choix) personne ne devrait te tenir rigueur de ta préférence pour l'un ou l'autre.
On a tous compris que le style ex-catho auquel tu trouves une vieille odeur de naphtaline ne te plaît pas du tout. Ce n'est pas utile de te répéter, ni une raison pour le conspuer comme tu le fais.

La contrepartie de cette liberté (25/6) donc de "ta liberté", est aussi de savoir respecter celles des autres.

Citation :
Cette intervenante peut s'en retourner s'occuper de son forum d'ailleurs. L'odeur de sa fouace venant ici m'a fait avoir une saute épidermique, j'en conviens...
Est-elle ton amie ? ... au point que tu pourrais lire dans son cœur ? ... y voir de l'hypocrisie que je ne lui connais pas ?

Cécile est mon amie, je ne doute pas de toute sa sincérité et suis sûr que la RA est bien liée à son poignet.
Fais mieux qu'elle si tu peux (?), elle ne demanderait pas mieux que tu la surpasses, que tu l'éblouisses de prouesses, tout comme moi ou le frère aîné.
"La critique est facile, l'art est difficile" comme dit l'adage.

Tu "juges" bien vite l'un et l'autre. Athée ou pas, cela ne change rien au problème. Les médisances créent toujours des préjudices et les préjugés obstruent la vue.

Bien fraternellement
nj@m@
Revenir en haut Aller en bas
pascal
Invité



Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: réponse   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Mai - 11:02

On va continuer la boites à claques alors, n'est-ce pas ?
Tout d'abord, avant que l'aîné parte, les varai question est de savoir qui fera partie des douze apôtres, ma chère Cécile, dont le verbe s'exacèrbe pour dénoncer en coulisse l'objet de vos délires. Vous êtes engoncer dans un apostolat par clavier interposé, et à part faire du catéchisme, je ne vois rien de la vie dans votre truc. C'est dos gris et cie version twenty one.
Pour ce Roger C, ben non, désolé, ce n'est pas moi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Mai - 13:23

C'est vrai, il m'arrive d'avoir du temps libre de façon aléatoire.

La vie continue de toute façon.
Si tu crées un site, merci de m'en informer soit par ce forum ou par celui de pat.

Je ne cite pas les écritures à tour de bras non plus. J'espérais simplement d"elles qu'elles t'aident à remettre un peu de mesure dans ton verbe.

Sur le fond, c'est très bien que tu t'exprimes, mais sur la forme c'est pas ça !
C'est comme si tu marchais avec des gros godillots en écrasant les pieds de tout le monde sur ton passage.

Maintenant il faut espérer que "ces coudées franches", lisibles par tous, arrondiront un peu les angles et apporteront un peu de souplesse dans la vie spirituelle des assemblées. Si ce n'était pas possible de les changer de l'intérieur (je ne mets pas ta bonne volonté en doute), c'est à partir de l'extérieur qu'il faut le faire pour ne pas rester dans une situation trop étriquée, étouffante.
L'adage, "nul n'est prophète en son pays" devrait pouvoir se vérifier. Et la RA a vocation à s'étaler ...

Citation :
Il arrive un moment où les choses se payent.
C'est une proposition qui admet sa réciproque.
Tout comme celle que je te cite plus haut en violet.

Citation :
Et c'est exactement ce à quoi je vais m'employer : je n'ai absolument pas l'intention d'en rester-là...
Merci de faire preuve de doigté, tu en es très capable. On peut "critiquer" (dans le sens noble du terme) ce que l'on veut tant qu'on en reste aux comportements, et sans toucher "à la personne"( à l'être). Jésus ne vilipendait personne, il enseignait (le sens du mot traduit hypocrites ne restitue pas l'aramèen).

Je ne connais pas toutes ces personnes dont tu parles, mais au point où tu en étais, je me suis dit que si tu me connaissais, tu m'aurais sûrement trouvé un grain de beauté mal placé clown ou quelque chose dans le genre.

C'est une piste de réflexion pour toi. Le témoignage d'une athée juive, compagne de ma vie spirituelle par ses écrits. Un petit bout de femme très engagé qui au lieu d'enseigner la philo, a partagé la vie des ouvriers "pour étudier dans sa chair la condition ouvrière". Un jour, le Ciel lui est tombé sur la tête.
http://forumspirituel.discutfree.com/entre-athees-scandalises-et-croyants-f10/existence-de-dieu-t231.htm

J'espère qu'elle pourra t'apporter une bouffée d'air frais .
Bien fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 1004
Date d'inscription : 14/02/2008

Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Mai - 14:04

Pascal je vous ai b-a-n-n-i,

A mon grand regret d'ailleurs ! mais voyez vous,
vous avez tout fait pour qu'on vous banisse.


Vous donnez votre version des faits concernants
vos relations de 17 ans avec l'Assemblée de Paris
mais ce n'est que VOTRE version, et commençant un
peu à vous connaitre, les torts ne sont pas que de
leurs cotés .... Vous êtes un sacré numéro .....
vous êtes jaloux, c'est la rage animale.
Si vous n'y croyez plus à la cause des Pélerins
laissez les autres essayer.

Je vous dirai plus tard en privé à quoi m'a fait pensé
votre intervention (celle que j'ai effaçée)


yve/Admin
Revenir en haut Aller en bas
https://vie-spirituelle.forums-actifs.net
homme_mi
Invité



Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Mai - 17:14

Admin (yve) dit à Pascal:
Citation :
Pascal je vous ai b-a-n-n-i[/size],

A mon grand regret d'ailleurs ! mais voyez vous,
vous avez tout fait pour qu'on vous banisse.

Vous donnez votre version des faits concernants
vos relations de 17 ans avec l'Assemblée de Paris
mais ce n'est que VOTRE version, et commençant un
peu à vous connaitre, les torts ne sont pas que de
leurs cotés .... Vous êtes un sacré numéro .....
vous êtes jaloux, c'est la rage animale.
Si vous n'y croyez plus à la cause des Pélerins
laissez les autres essayer.

Je vous dirai plus tard en privé à quoi m'a fait pensé
votre intervention (celle que j'ai effaçée)
[/color]
Je ne discute pas votre décision, yve, c'est vous le fondateur et le webmaster de ce forum. Je ne doute pas que vous ayez réfléchi avant de prendre cette décision, qui n'a certainement d'autre raison que d'assurer la paix et donc le progrès du débat. C'est parfois nécessaire dans les assemblée physiques réelles où les conflits prennent parfois des proportions pratiques alarmantes.
Mais, ce n'est que ma réflexion personnelle, une décision de bannissement, donc d'exclusion totale, était-elle nécessaire? Ne pouvez-vous pas imposer à certains participants comme pascal le filtre d'une modération? Je veux dire que vous vous réserveriez le droit d'afficher ou non ses messages?
L'exclusion totale n'est prévue par La Révélation d'Arès que dans le cas de tromperie majeure, qu'elle appelle traitrise (le traitre... Rév d'Arès 37/9). Certes, vous ne chassez pas pascal de l'assemblée vue dans sa globalité, mais seulement de cette petite assemblée locale qu'est L'Abeille. Pascal reste notre frère de foi en dépit de son caractère très difficile, dont les causes, comme je l'ai déjà suggéré, sont très probablement ailleurs que dans l'assemblée, qu'elle soit celle de Paris ou d'ailleurs. Nous ne connaissons pas les problèmes personnels de pascal. Il en a sûrement. Il faudrait ne pas oublier l'amour et lui entre'ouvrir une porte.
Ce n'est qu'une suggestion. Vous êtes le webmaster!
Je prie avec vous tous.

homme_michel
Revenir en haut Aller en bas
Pascal2
Invité



Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Mai - 23:08

Si Yves me permet l'édition et le maintiens de ce présente message, merci...

Ma colère est grande concernant ceux qui m’ont réglé mon compte via le prophète. Et ce genre de choses se reproduit trop souvent dans la fraternité arésienne. J’ai vu les David N., les Jérôme N, qui sont partis à cause de ça, ou encore des Claude M., et bien d’autre se refroidir, alors qu’ils étaient généreux et avaient plien de bonnes choses à donner. Ils sont bien plus valeureux que moi, car ils se sont fais casser et sont resté zen et discret sur ces choses-là. Moi, je suis plutôt d’une nature à me rebiffer.
Mais l’effluve de l’apostasie, si enivrante est-elle, est un piège mortel que je dois désormais déjouer. Je dois refreiner mon envie de casse méthodique envers ce pour quoi j’avais donné de mon temps et de mon énergie : la Révélation d'Arès, et la fraternité arésienne. Je comprends mieux pourquoi nous avons eu un Eric S. qui a déferlé. Je comprends mieux quelles ont été ses faiblesses et ce qui l’a aveuglé, et comment deviens t-on apostat.
Je vais vous laisser en paix tous, ici. De grâce, gardez vos couplets de bien-pensant, surtout Cécile et cie.
Mais les propos de l'aîné eux seront bienvenues en épilogue. Je veux juste faire honneur à l’aîné, et redevenir le frère enthousiaste et positif que j’ai été dans le passé. Et que je ne suis plus aujourd'hui, parce que j'en ai eu assez de notre immobilisme, et de ne se payer que de mots pour combler le grand vide.

Sans rancunes, Yves, je laisse votre forum en paix. Je reprends ma paix et oriente ma pénitence, qui sait désormais ce à quoi elle doit s’atteler.

Merci, frère aîné.

Pascal
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 1004
Date d'inscription : 14/02/2008

Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Mai - 8:01

"Si Yves me permet l'édition et le maintient de ce présent message"

Pas de probléme.


Oui, vous avez sans doute raison frére Michel, et je ne dis pas ça par ...... (mot populaire que je ne saurait pas dire içi Very Happy ), mais parce que ça me parait être une bonne idée.

Je ne voulais pas exclure, ni bannir, et d'autant plus que le but de ce groupe missionnaire (et réalisateur) L'Abeille est justement de fonctionner suivant le principe de la non-exclusion Very Happy

J'ai l'impression que beaucoup de gens confondent L'Abeille groupe missionnaire ( et réalisateur) à venir mais qui se fera j'en suis persuadé, avec ce modeste forum qui justement n'est qu'un forum.



Donc je suggére de fonctionner de la maniére suivante:
Pascal enverra ses messages et moi je me reserve le droit d'afficher ou non ses messages sans qu'il s'en offusque
.

Citation :
Ma colère est grande concernant ceux qui m’ont réglé mon compte via le prophète. Et ce genre de choses se reproduit trop souvent dans la fraternité arésienne.
Ceux qui t'ont réglé ton compte !!! N'y a t-il pas un moyen de les confondre ? En tout cas tu as la possibilité de t'en expliquer avec le prophéte lui-même içi présent, bien que virtuellement.
Je reconnais que j'aurais pu m'abstenir de censurer ton message, mais que veux tu ? voyant bien que de toute façon ça n'était pas une question importante, j'ai préféré l'effacer pour préserver ma paix personnelle.

Citation :
Je comprends mieux pourquoi nous avons eu un Eric S. qui a déferlé.
Je ne connaissais pas cette histoire.


Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 539223


yve/Admin
Revenir en haut Aller en bas
https://vie-spirituelle.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé




Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Les nouveaux Pélerins d'Arès  ? - Un titre provisoire - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'ABEILLE :: Un mouvement issu de la Révélation d'Arès-
Répondre au sujetSauter vers: