Le vétéran de l'armée israélienne, qui souffre d'un syndrome de stress post-traumatique, est encore hospitalisé dans un état grave deux jours après son geste désespéré