L'ABEILLE
L'ABEILLE

La Vérité c'est que le Monde doit changer. Basé sur les écrits de Michel Potay mais pas que parce que la Vérité n'est jamais tout ensemble du même coté.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -36%
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V9
Voir le deal
166.49 €

 

 Commentaire de Claude M.

Aller en bas 
AuteurMessage
Pandore



Messages : 73
Date d'inscription : 24/02/2010

Commentaire de Claude M. Empty
MessageSujet: Commentaire de Claude M.   Commentaire de Claude M. Icon_minitimeVen 22 Mai - 9:54

Commentaire (désolant) de Claude M. (20mai20 218C70)



Citation :

Décidément, désolé, je n'arrive pas à faire court.
La comédie du masque dévoile la comédie du pouvoir.
C'est sans doute parce qu'on a tellement manqué de masques dans les débuts de l'épidémie, ici en France, qu'on chercherait comme à se "rattraper" maintenant de cette lourde carence. Je vois désormais autour de moi, dans la rue, une frénésie de masque, partout ! Des chauffeurs dans leur voiture avec masque, des gens isolés avec masque, des gens en forêt ou sur une plage avec masque, etc. alors qu'on n'en a plus besoin, parce que le Corona disparaît !

Commentaire de Claude M. Masque-barr%C3%A9
Ce serait à pisser de rire si ce n'était pas en même temps le tragique reflet de la lourde aliénation mentale des hommes au pouvoir, au système, des humains mes frères de plus en plus décervelés, "attelés comme des chiens" (R.A. XXXii/14).
Les "gestes barrières" dont on nous rebat les oreilles, les affichettes partout, les masques obligatoires dans les transports en commun, les régions, rouges, vertes et jaunes, les 100 km, les autorisations aux heures de pointes, l'obligation de circulation sur les plages, etc. toute cette crétinerie instituée, imposée, cette stupide bureaucratie "pour votre sécurité et votre santé" qui réduit la relation humaine à sa plus grande pauvreté en interdisant officiellement les gestes d'amour : poignées de main, étreintes, embrassades, main sur l'épaule, être bras dessus bras dessous, au coude à coude, contacts, toucher, etc. sans oublier la discussion à plus d'un mètre de distance et derrière le masque qui fait bredouiller plus que parler. Réduire la relation humaine à ne pas être infecté par l'autre humain, son frère pourtant, pour "sauver des vies", relève d'une misère noire matérialiste à pleurer. C'est ne plus voir dans l'homme qu'un animal à peine pensant, un "chien" sans cœur, mais dont la mort "naturelle" serait soudain devenue un scandale.
.../...
Si, du côté pouvoir, on continue à jouer la "masquarade" si l'on entretient le faux danger, c'est pour entretenir la peur, donner crédit au confinement, faire croire qu'on a "sauvé des vies" alors qu'en réalité on a mis à genoux le pays.
Le sauvetage de la vie n'étant évidemment que celui de la vie biologique, animale, pour elle-même. Comme si, être humain consistait à manger, se vêtir, se loger, pisser, chier, consommer, payer ses impôts, etc. sans plus aucune considération pour la liberté, la convivialité, la joie, le divertissement, l'amour, la fraternité, la foi...? Est-ce que le pouvoir va maintenant nous imposer sa conception primitive de l'homme-ver ?
Est-ce que sauver la vie pour la vie vaut l'acharnement thérapeutique ? Car enfin, cette épidémie a vu "juste" s'avancer la date de la mort d'une majorité de personnes âgées, voire très âgées, ou de personnes ayant des pathologies et ce, dans des proportions certes regrettables mais où on est resté très en-deça de l'hécatombe annoncée. Qu'on veuille sauver la vie biologique, quoi de plus normal bien entendu, mais uniquement dans la mesure où c'est raisonnable et en ne perdant pas de vue le sens de l'existence humaine. La vie animale du corps n'est que le support d'une autre Vie, Cette Vie c'est la vie spirituelle, qu'on soit croyant ou pas, qui donne à chacun sa raison d'être.
Sans cette raison d'Être, l'homme n'est plus qu'un "chien". Ce n'est pas un hasard si tous les lieux de relations, de convivialité restent encore fermés : bistrots, restaurants, musées, théâtres, cinémas, opéras, agences de voyages, sans oublier les lieux de culte. Non seulement cet important secteur du tourisme et de la culture, dans une France désindutrialisée, entre dans une crise aiguë qui va accentuer celle de tout le pays, sans plus aucune raison sanitaire mais on veut tuer aussi par là, inconsciemment la joie de vivre, en ignorant totalement que le désir d'exister pour un humain ne se réduit pas à ses seules fonctions biologiques animales et qu'il joue un rôle essentiel dans la survie animale elle-même. Mais ce n'est pas grave pour le pouvoir, l'important c'est d'avoir eu raison, ou d'en donner suffisamment l'illusion par sa communication, alors qu'il a eu faux sur toute la ligne. Voilà ce qu'il appelle de nos jours "sauver des vies", assorti des recommandations bien-pensantes des gestes dits "civiques" et du fameux masque qui n'est que le signe évident du bâillonnement de tout un peuple.
On est dans un total détournement de l'humanisme qui a préludé à nos démocraties, au droit, à la liberté, à l'envie de fraternité, on entre dans l'obscurantisme matérialiste le plus épais et dangereux par lequel l'État voudrait s'octroyer le pouvoir de définir l'homme comme il veut définir aujourd'hui la haine par la loi Avia !
.../...
Fallait-il tuer l'activité, donc la vie de tout un peuple pour, à tout prix retarder l'heure du départ des plus faibles ? Oui, je n'ai pas peur de poser la question et ce, au nom même de la dignité de l'homme et de l'humanisme véritable.
L'homme qui oublie sa transcendance est "plus mort que la mort" (Rév d'Arès xL/11). Vive les héros (qui) quittent la fête de(s) mort(s), la fête de(s) hère(s) de(s) hère(s).(xxxv/5)

Claude M. d'Île de France




Dernière édition par Pandore le Ven 22 Mai - 11:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pandore



Messages : 73
Date d'inscription : 24/02/2010

Commentaire de Claude M. Empty
MessageSujet: Re: Commentaire de Claude M.   Commentaire de Claude M. Icon_minitimeVen 22 Mai - 9:59

Citation :
Est-ce que sauver la vie pour la vie vaut l'acharnement thérapeutique ? Car enfin, cette épidémie a vu "juste" s'avancer la date de la mort d'une majorité de personnes âgées, voire très âgées, ou de personnes ayant des pathologies et ce, dans des proportions certes regrettables mais où on est resté très en-deça de l'hécatombe annoncée.


Citation :

Fallait-il tuer l'activité, donc la vie de tout un peuple pour, à tout prix retarder l'heure du départ des plus faibles ? Oui, je n'ai pas peur de poser la question

Claude M. est ce que vous pensez que vous allez "respiritualiser" le Monde en tuant vos ainés, vos parents, vos grands-parents ....et par dessus le marché les plus faibles, les personnes ayant des pathologies comme vous dites.

Etes vous pour l'euthanasie ?  Smile
 


Commentaire de Claude M. 199759752
Revenir en haut Aller en bas
Pandore



Messages : 73
Date d'inscription : 24/02/2010

Commentaire de Claude M. Empty
MessageSujet: Re: Commentaire de Claude M.   Commentaire de Claude M. Icon_minitimeVen 22 Mai - 12:14

Contrairement à ce que dit  Claude M. en nous montrant une vignette du Pr Raoult l'épidémie n'est pas finie loin de là et personne ne sait si il y aura une deuxième vague...  
Ce vendredi 22 mai, Coronavirus dans le monde, 1255 morts aux Etats-Unis et 1188 au Brésil en 24h (il est vrai qu'il y a un meurtre toutes les dix minutes au Brésil) 
le virus Covid-19 touche 5.106.155 cas confirmés et a fait au total 332.978 morts dans le monde.En France le pays comptabilise 144 163 cas et 28 215 décès au jeudi 21 mai au soir.

....Mais Michel Potay persiste dans erreur...
Michel Potay vous êtes comme Jair Bolsonaro président du Brésil. Smile 


Commentaire de Claude M. 199759752  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Commentaire de Claude M. Empty
MessageSujet: Re: Commentaire de Claude M.   Commentaire de Claude M. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Commentaire de Claude M.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ABEILLE :: Paroles de Dieu : La Révélation d'Arès-
Sauter vers: