L'ABEILLE
L'ABEILLE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
L'ABEILLE

La Vérité c'est que le Monde doit changer. Basé sur les écrits de Michel Potay mais pas que parce que la Vérité n'est jamais tout ensemble du même coté.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Commentaire de Claude Miniére sur l'actualité

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 1022
Date d'inscription : 14/02/2008

Commentaire de Claude Miniére sur l'actualité Empty
MessageSujet: Commentaire de Claude Miniére sur l'actualité   Commentaire de Claude Miniére sur l'actualité Icon_minitimeMar 25 Fév - 10:52

  22fev20 216C2 
La tornade médiatique ne cesse sa course folle de par le monde, dispersant les esprits.
D'un coup de projecteur sur un mal particulier ou sur un autre, elle emporte les hommes d'une émotion à une autre, les empêchant de s'interroger sur le Mal général qu'ils produisent tous en permanence.
Notre monde passe médiocrement de "morales provisoires" en "nouvelles morales provisoires" pour reprendre deux titres du philosophe Raphaël Enthoven pour s'en repaître avec gloutonnerie. Un jour récent, ce sont les violences faites aux femmes, la pédophilie, l'islam insulté ou l’exhibition intime d'un politique, etc.
Chaque affaire engendrent des clans qui se défient avec passion, laissent des victimes lynchées sur le terrain. Le producteur Harvey Weinstein, une force de la nature, est devenu un vieillard en moins de trois ans, abattu par le mouvement Me Too. L'écrivain Gabriel Matzneff est désespérément seul suite au roman "Le consentement" de Vanessa Springora, une de ses victimes. Mila une adolescente dont les propos injurieux contre l'islam sur son compte Instagram tournent à l'affaire d'Etat. Benjamin Griveaux qui renonce à la mairie de Paris, on sait pourquoi etc.


 La multitude servile et sotte crie : "Bien fait pour lui !" totalement inconsciente qu'elle renforce le système qui l'asservit chaque jour. L'État dit : "Ma loi va arranger tout ça !" Et la loi ne règle jamais rien, complique au contraire davantage et entame plus encore les libertés déjà chiches. Dans ce monde qui voudrait faire croire à la transparence en s'éclaboussant d'immondices, en se montrant du doigt, en exécutant les moutons noirs ou les brebis galeuses ; les "autorités" sont dépassées, crient à l'intolérable, recourent à leur justice, à leur morale, invoquent sans rire leur "liberté d’expression" truquée, un "droit au blasphème" biseauté, une "sainte laïcité" à la mesure d'une démocratie des apparences qu'ils malmènent et dégradent à chaque fois un peu plus. 


L'actualité serait comme une grippe récurrente, non saisonnière, bien pire que le coronavirus dont on nous rebat les oreilles. Comme pour une maladie on parle de "phénomène viral" : il y a les symptômes, la montée de fièvre, l'éruption, le retour au "calme". Au calme apparent en réalité, qui n'est jamais que la préparation de la prochaine crise ...
L'après-crise est un retour à une normale un peu plus dégradée. Le grand corps malade de l'humanité se gratte ici ou là, tousse, monte en température, trouve quelques remèdes, fait appel à ses exutoires ordinaires, mais ne s'attaque jamais à la cause profonde qui ronge le corps tout entier depuis des millénaires et qui pourrait bien désormais conduire à une mort définitive : le péché.

Le péché culturellement reconduit par l'homme depuis Adam et qui peut finir dans l'apothéose mortifère du péché des péchés. La nature elle-même, le climat réagissent brutalement. Mais qui ose encore parler de péché ? "Un truc inventé par la religion pour assurer son emprise sur les esprits," dénoncent "les gens qui pensent". Et la raison raisonnante de la loi de surenchérir en codifiant certain mal en délits ou crimes, passibles de sa justice, tout le reste étant du ressort privé, ne lésant personne, ne regardant donc personne.
C'est évidemment totalement ignorer que l'état de décrépitude ou de dépravations de l'humain individuel, en privé ou en public, absous par le légal, entretient et renforce l'agonie de toute l'humanité...


Le peuple rassuré paye aux prêtres politiques le salaire de leur leçon (Rév d'Arès 23/3) et poursuit sa route dans l'ici et maintenant de ses certitudes qui l'enfonce un peu plus dans l'eau noire de la désespérance.
L'homme, tel qu'il s'est fait, sonne comme la casse, il répète mécaniquement ce qu'il entend, parce que sa tête a le plomb des idées reçues, de la culture et des mœurs du moment ; il est moulé au temps, dans l'ignorance profonde qu'il est lui-même Dieu, bien au-dessus des croyances spatio-temporelles. 
Les penseurs eux-mêmes sont largués car ils ne pensent que depuis la raison du péché, avec le bruit d'homme, ils réfléchissent sur quelques démons du Mal en ignorant le Dieu du Bien, en eux ! C'est à qui interroge gravement l'Histoire cherchant des similitudes avec l'époque actuelle, qui invoque avec nostalgie les lumières, qui au contraire prend le contrepied de la modernité.

 


________________
Une idée n'est bonne que dans la mesure ou elle n'est pas exploitée au delà du raisonnable !!! Au delà elle devient folle et va à l'encontre de ce qu'on veut lui faire dire ....


Dernière édition par Admin le Mar 25 Fév - 11:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://vie-spirituelle.forums-actifs.net
Admin
Admin


Messages : 1022
Date d'inscription : 14/02/2008

Commentaire de Claude Miniére sur l'actualité Empty
MessageSujet: Re: Commentaire de Claude Miniére sur l'actualité   Commentaire de Claude Miniére sur l'actualité Icon_minitimeMar 25 Fév - 11:03

SUITE

Ainsi le philosophe allemand Sloterdijke dans son essai "Après nous le déluge" (Payot-Rivages) s'insurge contre "l'ici-et-maintenantisme" du monde actuel qui ne voit ni assez loin ni d'assez haut. Il a raison, mais en revenir aux anciens, interroger les mythes, l'Histoire, questionner même le christianisme  en balayant le "péché originel" ne lui permet pas pour autant de trouver la porte étroite de la pénitence, on se perd si facilement dans les strates épaisses du passé et de la pensée accumulée des hommes.

L'horizon de l'homme est désespérément borné par la trop courte perspective que lui offre la durée de sa vie biologique. En fait tous, médias, "autorités", politiques, penseurs, foule ignorante et ricaneuse, marais des réseaux sociaux... tous ne font qu'alimenter la vengeance sans fin (Rév d'Arès 27/9) par habitude séculaire, comme une tare transmise, par laquelle ils creusent leur propre perte en écervelés, totalement inconscients de la Grandeur endormie qui les habitent et les rendraient heureux s'ils La réveillaient. En même temps, la lassitude qu'engendre à terme l'actualité virale, l'impasse des docteurs-penseurs démontrent le pipeau d'un monde bidon arrivé au terme de sa représentation : lumière de terre dans la peau de pendus (RA xxxi /03). 

La focalisation sur tel ou tel aspect du Mal, sacrifiant ses boucs-émissaires à l'hypocrisie générale, est un des effets de l'échec patent du christianisme du Sermon sur la montagne au profit du christianisme-système des églises. Elle blanchit et conforte tous les non-coupables selon la loi des rats dans leur normalité conformiste de bien-pensants, en réalité clonées, confortées dans une pensée citoyenne de pacotille, alors qu'il semble si facile de les culpabiliser quasiment toutes sur d'autres sujets par exemple le climat. Ce monde est bidon ? Nous en sommes tous les co-créateurs !  N'en soyez plus des collabos !
Faire sa part c'est, ici et maintenant, œuvrer dans l'Eternité et la faire entrer dans le monde ! Sa mort personnelle n'est plus qu'un accident de parcours.


Claude M. d'Île de France

Note * :
pénitence, 
Commentaire de Claude Miniére sur l'actualité 1211352385

________________
Une idée n'est bonne que dans la mesure ou elle n'est pas exploitée au delà du raisonnable !!! Au delà elle devient folle et va à l'encontre de ce qu'on veut lui faire dire ....
Revenir en haut Aller en bas
https://vie-spirituelle.forums-actifs.net
Admin
Admin


Messages : 1022
Date d'inscription : 14/02/2008

Commentaire de Claude Miniére sur l'actualité Empty
MessageSujet: Re: Commentaire de Claude Miniére sur l'actualité   Commentaire de Claude Miniére sur l'actualité Icon_minitimeMar 25 Fév - 11:09

j'ai publié ce commentaire de Claude Miniére parce que je le trouve vraiment très bien.
mais je ne comprends pas (entre-autres) sa derniére phrase:

Citation :
Faire sa part c'est, ici et maintenant, œuvrer dans l'Eternité et la faire entrer dans le monde ! Sa mort personnelle n'est plus qu'un accident de parcours.

Commentaire de Claude Miniére sur l'actualité 199759752

________________
Une idée n'est bonne que dans la mesure ou elle n'est pas exploitée au delà du raisonnable !!! Au delà elle devient folle et va à l'encontre de ce qu'on veut lui faire dire ....
Revenir en haut Aller en bas
https://vie-spirituelle.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé




Commentaire de Claude Miniére sur l'actualité Empty
MessageSujet: Re: Commentaire de Claude Miniére sur l'actualité   Commentaire de Claude Miniére sur l'actualité Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Commentaire de Claude Miniére sur l'actualité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ABEILLE :: L'ABEILLE un des mouvement issu de la Révélation d'Arès-
Sauter vers: