L'ABEILLE
L'ABEILLE

La Vérité c'est que le Monde doit changer . Basé sur les écrits du Frere Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Ferme, sauf Mouhamad ! Pourquoi ?

Aller en bas 
AuteurMessage
v-ictor



Messages : 79
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: Ferme, sauf Mouhamad ! Pourquoi ?   Mar 19 Sep - 8:59

Je ne comprends pas pourquoi dans la Révélation d'Arès il est écrit "les droits changeurs"(première théophanie verset 6) pour désigner les Musulmans. Les Musulmans seraient-ils plus droits que les autres ?
Je ne comprends pas non plus ces phrases dans la R.A. >"Ferme (dans) le Livre les siècles ! Ferme, sauf Mouhamad ! Ses frères sont (des) changeurs ; (ils) donnent contre fidélité bon change." Livre I /6


Citation :
23aou17 188C24

Cher frère Michel,
L’instant est grave, en effet.
Le Coran occupe une place particulière chez les Pèlerins d’Arès, parce que La Révélation d’Arès a contribué, sans doute plus que tout autre message, à permettre aux Occidentaux — que vos interlocuteurs et nos frères de confessions musulmane s’en souviennent ! — d’aborder cette Parole de manière positive et de la considérer comme descendant de Dieu. Vous-même avez été surpris d’apprendre lors de la deuxième Veillée — et de la bouche de Jésus — que Mouhamad faisait bien partie des prophètes désignés par Dieu.
Depuis, il y a toujours eu chez nous une sensibilité mettant le Coran sur une sorte de piédestal par rapport à la Bible, et ceci pour plusieurs raisons :
• Précisément, cette découverte par un public occidental d’une Parole jusqu’à présent condamnée et totalement méconnue, le Coran bénéficiant alors d’une sorte d’attrait de la nouveauté — une parole jeune, moins alourdie, donc paraissant plus pure.
• Toute La Révélation d’Arès est émaillée de nombreuses critiques envers les clergés, et donc en particulier envers les religions juives et chrétiennes (à Rome, à Athènes Rév d'Arès 14/2), le Coran apparaissant donc, en miroir, comme plus "pur", n’ayant pas de clergé (sauf dans le courant Chiite) et étant peu cité dans La Révélation d’Arès de manière négative.
• Le fait que, selon La Révélation d’Arès, Jésus a eu trop peu de temps pour accomplir entièrement sa mission, interrompue par sa mort sur la croix, tandis que Mouhamad a eu la sagesse de fuir quand il était temps afin d’asseoir durablement la sienne.
• L’idée que les révélations spiritualisent l’homme de plus en plus au fur et à mesure de leur surgissement — le Coran étant postérieur aux Évangiles.
• L’une de vos annotations de l’édition 1984, pour les versets xiii/5-6 (j’ai sous les yeux la réédition de 1989) : "La rectitude de Jésus est exceptionnelle […]. Cependant, il ne faut attendre de lui que ce qu’on peut attendre d’un humain […].  Il y a même des prophètes qui le valent ou qui le dépassent par certains côtés ; comparer par exemple xiii/6 avec xii/15 : Jésus parle en bruit, mais Mahomet parle face à l’Aurore ! (p. 261).
Tout cela, et d’autres éléments que j’oublie sans doute, a contribué à mettre le Coran sur un piédestal, qu’il nous faut maintenant réévaluer. Parce que la Parole est la Parole, elle est éternelle, permanente, hormis les détails circonstanciels adaptés à l’époque de chaque Révélation et dont il faut se détacher ensuite. Se dire plus proche d’un texte que d’un autre, hormis les affinités normales de chacun toujours respectables, c’est en même temps se lancer dans une démarche risquée, celle de se fixer sur une parole plus que sur les autres, au détriment du Tout. Il y a une tendance chez nos frères musulmans de dire : comme le Coran cite la Bible, inutile donc de se référer à cette dernière, tout est résumé dans le Coran.
Moi-même, j’ai été de ceux-là, mais à l’inverse : je disais dans ma jeunesse être plus proche de la Bible que du Coran. Or, dire cela, c’est ne pas comprendre le Fond de La Révélation d’Arès : Ne pas vouloir chercher Dieu ailleurs que partout, et sous la lumière de La Révélation d’Arès qui nous est parvenue "intacte ", contrairement aux messages du passé, qui sont à la fois toujours actuels sur le fond, mais désormais lointains sur d’autres points.
Comme vous le rappelez, c’est bien Jésus qui vous est apparu et a livré le premier message de 1974. Bien sûr, vous étiez orthodoxe, et cela a sa logique. Mais n’oublions pas que (pour) le frère de Mouhammad la sexte (est) à la fin (xx/16), c’est-à-dire (là encore, annotation de l’édition 1984/1989) : "L’Islam est moins visé par sa mission que les frères de Moché (juifs) et de Yëchou [Jésus] (chrétiens) […]. Mais la foi de l’Islam étant commune à la foi du peuple de l’étoile, il se joindra tôt ou tard à son œuvre de reconquête de la terre sur l’impiété" (p. 279).
Les échanges dont vous nous faites part donnent l’impression d’un mouvement parallèle en train de se constituer (se donnant trois ans pour réussir ?), destiné au public arabe, mais qui, parti de La Révélation d’Arès, retournerait au Coran pour s’y limiter à nouveau. Or, nous dit Dieu : si nous l’avions écouté, il ne serait pas redescendu jusqu’à nous à Arès (Rév d'Arès 30/1). C’est donc cette dernière Révélation qui doit primer et éclairer toutes les écritures passées — La Révélation d’Arès doit nous déculturer, en nous aidant à désacraliser ce à quoi les siècles donnent majesté (1/3).
Vous en avez vu d’autres. je ne doute pas que vous sortirez de cette situation avec grande sagesse. Mais ce nouveau moment de crise ne me réjouit pas. Comment considérer les éléments de poids que vous apprenez ici presque par inadvertance ? Comment et pourquoi autant de choses fondamentales vous ont-elles été ainsi dissimulées ? L’enseignement du prophète est tout aussi fondamentale que La Révélation d'Arès elle-même, c’est lui qui la "met en musique". Impossible de dire : "Le frère Michel a fait son temps, prenons notre envol seuls. Car c’est alors ne pas avoir compris son rôle : toute tentation de faire cavalier entièrement seul s’éloigne, me semble-t-il, même avec la plus grande foi, des pas du Père."
Denis H. du Maine et Loire
Réponse de Michel Potay:
Je souris à l'évocation de professeur de musique que vous êtes, mon bien aimé frère Denis : "L’enseignement du prophète est tout aussi fondamental que La Révélation d'Arès elle-même, c’est lui qui la "met en musique."
Voilà une analyse aussi pertinente que celle de Christian T. (188C20), mais toute en profondeur.
Bravo et merci.
Mais il ne s'agit pas seulement de "prendre son envol seul", mais de le prendre dans la bonne direction, ce qui n'est pas le cas si l'on considère, comme Antoine B. le considère, qu'il faudrait un prophète bicéphale, qui de surcroît serait meilleur s'il était musulman.
Un seul prophète est désigné, celui qui a été témoin du Créateur, qui s'est démené durant quarante-trois ans, depuis que le Messager Jésus et Dieu lui-même lui ont parlé, pour amener avec ses frères et sœurs du petit reste le mouvement des Pèlerins d'Arès où il en est aujourd'hui, c'est-à-dire à un point solide, certes, encore obstinément ignoré par les media, mais devenu irréversible. La Révélation d'Arès ne pourra plus jamais être ignorée.
Je ne vais pas, maintenant que nous sommes parvenus à un point probablement proche de la notoriété commençante — le silence sur nous ne pourra plus durer longtemps, à mon avis — partager soudain tout ce que nous avons péniblement construit pendant qurante trois-ans avec deux frères venus d'Orient depuis quelques années seulement, dont un que j'ai vu, quoi ?, deux ou trois heures par an depuis cinq ou six ans et l'autre que j'ai vu deux heures en 2016. Je les aime tous deux comme j'aime tous mes frères, mais leurs mérites sont très loin de mériter autant d'importance. Au reste, je connais, et depuis beaucoup plus longtemps, beaucoup de frères et sœurs venus à La Révélation d'Arès depuis l'étendard de Muhammad, dont un certain nombre appartient au petit reste et s'y dévoue depuis tant d'années, quand les deux frères du Proche Orient dont il s'agit ici n'ont même jamais fait partie du petit reste ! C'est une situation inacceptable, mais dont je souhaite sortir sans brutalité, avec sagesse, comme vous dites.
Encore merci pour votre très beau commentaire, qui est une analyse pointue du sens de La Révélation d'Arès qui reste notre guide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 909
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Ferme, sauf Mouhamad ! Pourquoi ?   Mar 19 Sep - 9:02

Je comprends pas ce que serait un travail de "décodage" du Coran à la lumière de La Révélation d'Arès fait par Daoud (qui se prends pour le Mahdi, le Messie.... mais j'ai beaucoup de sympathie pour les gens qui se prennent pour le Messie ) qui permettrait de retrouver le sens originel du Coran.
"décodage" c'est à dire ? A part le décodage qui serait celui de la psychanalyse lacanienne je ne vois pas.
Je ne comprends pas non plus pourquoi dans la Révélation d'Arès il est écrit "les droits changeurs"(première théophanie verset 6) pour désigner les Musulmans. Les Musulmans seraient-ils plus droits que les autres ?
La Révélation d'Arès nous invite à dépasser toutes les religions, y compris l'Islam.
Pour autant on comprends que ce n'est pas facile pour les frères et sœurs de ces premières générations de faire abstraction de leur religion d'origine et la tentation pour certains de composer avec elle.
Pourtant frére Michel vous avez été averti par le commentaire de N. N. H. du Moyen Orient (Nazih ?) du 20mai16 (175C21) très explicite qui aurait dû vous mettre la puce à l'oreille.
On nage en plein délire. Mais vous avez votre part de responsabilité.

________________
Une idée n'est bonne que dans la mesure ou elle n'est pas exploitée au delà du raisonnable !!! Au delà elle devient folle et va à l'encontre de ce qu'on veut lui faire dire ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
 
Ferme, sauf Mouhamad ! Pourquoi ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pourquoi aucun chretien ne s 'appelle Jésus sauf les hispaniques?
» Livre questions/réponses La ferme de Nathan
» Pourquoi si peu de films et de photos d'ovnis (évolution des moyens techniques)?
» pourquoi verrouillez le sujet Garabandal???
» La ferme aux cactus dans le Gers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ABEILLE :: Paroles de Dieu : La Révélation d'Arès-
Sauter vers: