L'ABEILLE
L'ABEILLE

La Vérité c'est que le Monde doit changer . Basé sur les écrits du Frere Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 COURTE REPONSE AU FRERE MICHEL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
navy



Messages : 74
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: COURTE REPONSE AU FRERE MICHEL   Mer 18 Nov - 22:54

COURTE  REPONSE  AU  FRERE  MICHEL A UN COMMENTAIRE DE PAT

18nov15 169C77 
Frère Michel, votre blog est un enseignement.
Je le constate encore avec cette nouvelle entrée. Je vous en remercie beaucoup.
Je n'ai pas davantage à dire sur un texte d'une si grande clarté.
Je voudrais juste faire un petit commentaire sur les évènements douloureux qui viennent de se produire, commentaire un peu  différent de ce qui a été dit ici sur votre blog. Incontestablement, la meilleure voie face à un conflit est toujours la voie de la paix. Sincèrement, je ne sais pas si nous avons le choix ou plus exactement si nous aurons le choix.
Je ne cautionne pas la guerre, c'est une abomination. Chaque tué de n'importe quel camp est une perte humaine irréparable.
Cependant, ce n'est pas si facile d'être pacifiste et la question suivante que je pose n'aide pas à le rester :
Face à la folie totalitaire d'un individu ou de quelques individus, a t-on intérêt à se mobiliser immédiatement pour arrêter l'escalade interminable de la violence et de la tyrannie ou doit-on garder l'attitude hautement spirituelle du pacifisme qui obéit au commandement sublime du "Tu ne tueras pas" ?
L'histoire du siècle précédent nous donne quelques éléments de réflexion. On sait ce que la guerre contre le fascisme a coûté de sacrifice et de destruction. En revanche, a t-il été bénéfique pour l'humanité d'avoir laissé faire des tyrans comme Staline, Mao, Pol Pot qui ont fait des milliers de morts pendant la durée de leur long règne. C'est vrai qu'en ne s'en mêlant pas, nous avons économisé nos propres vies.
En laissant faire Daech comme il l'entend, là où il veut faire sa loi, nous ne sommes pas certain que la reculade d'un moment, ne donne pas plus de force à un groupe qui de toute façon, nous considérera toujours comme des mécréants à abattre. Car les organisations salafistes n'ont pas attendu notre intervention en Syrie pour s'en prendre aux occidentaux.
A priori, nous n'avons rien à faire en Syrie comme les nord-américains n'avaient rien à faire en Europe, quand l'idéologie nazi était sur le point d'y triompher. L'éradication des juifs, des tziganes, des handicapées, des opposants est remplacé par le désir d'éradiquer les chrétiens, les chiites, les yézidis et les opposants.
L'idéologie salafiste djihadiste, celle de Daech, proche d'ailleurs de celle des pays arabiques, ne repose pas sur la conquête de territoire ou la libération de peuplades plus ou moins dépendantes, elle repose sur le concept de la Guerre Sainte sur fond d'apocalypse à venir. Elle tire sa légitimité de la partie médinoise du Coran qui prône la soumission des infidèles par les armes. S'appuyant sur des faits de l'histoire, naturellement dépassés aujourd'hui, elle se légitime par le livre saint dont l'essence spirituelle est tout autre, en tout cas, aux antipodes de la justification d'une nouvelle guerre de religion.
Doit-on fermer les yeux sur les agissements de fanatiques qui se sont appropriés la Parole de Dieu pour justifier leurs exactions ? Est-ce cela la volonté de Dieu, qui dans l'ensemble de sa Parole ne cesse de proclamer que le pouvoir d'un homme sur un autre homme est une abomination.
Pour finir, certes, nous avons des responsabilités dans ce conflit, comme nous avions des responsabilités dans la montée du nazisme. Mais cela ne constitue pas de justification aux individus libres qui s’engouffrent dans des idéologies meurtrières et tyranniques qui nient la personne au point de considérer les femmes des communautés qu'ils récusent comme des esclaves sexuelles, ainsi qu'ils le pratiquent auprès de communautés plutôt pacifiques comme les Yézidis. Excuser les crimes des uns par une faute ou même par les crimes des autres c'est permettre une bonne conscience qui ne prédispose pas au changement. Je le dis pour nous occidentaux comme pour les autres.
Notre engagement dans le conflit Syrien procède sur le plan spirituel de la vengeance sans fin, mais les attentats perpétrés sur notre sol sont du même ordre. Est-ce que de savoir qui a commencé change vraiment le fond du problème ? Il ne faut pas faire d'analyse a sens unique, comme s'il nous fallait en plus des malheurs qui nous frappent, expier des fautes que l'ensemble des hommes partage avec nous.
Chacun doit prendre sa part des responsabilités. L'occident n'est pas coupable de tout. C'est encore considérer l'autre comme un sous-homme que de lui refuser l'entière responsabilité de ses actes. Comprendre n'est pas excuser.
Vouloir imposer sa vision du monde par la menace et la violence est une décision de personnes responsables. Nous en sommes directement les destinataires. Doit-on laisser faire ?
Pat M. de Bretagne-Nord-Est


Réponse de Michel Potay:
"Doit-on laisser faire ?" demandez-vous, frère Patrick. Bien sûr que non, mais ce n'est pas par les armes, dans les circonstances où nous sommes qu'une solution sera trouvée. C'est d'autant moins par les armes que nous ne sommes pas attaqués sur notre sol et que nous ne sommes pas en état de légitime défense. Il s'agit de meurtres gratuits, barbares, mais simplement de meurtres. Les anarchistes français en leur temps commirent aussi des meurtres en France. Pas plus tard qu'hier soir je feuilletai un livre dans une librairie: "À travers la mort" de Louise Michel, Mémoires Inédites. Je connaissais plus ou moins la vie de cette révolutionnaire et anarchiste, une égérie de la Commune, mais j'ignorais ses extraordinaires talents littéraires, qui m'ont impressionné en feuilletant ces pages qu'elle écrivit à la fin des années 1880. J'avais oublié qu'elle avait été institutrice. J'ai acheté le livre et le lisant cette nuit je me suis dit que les militants de l'État Islamique pouvaient écrire des chose des choses du même élan idéaliste, seulement version musulmane arabe au lieu de version anarchiste française. Mais quelle différence au fond ? Il y aura des adversaires du système aussi longtemps qu'existera le système et les pauvres citoyens du système en feront toujours les frais. 15 millions de morts en 1914-18, 50 millions en 1939/45, et 129 le 13 décembre 2015... Si l'on parle d'état de guerre pour 127 meurtres à Paris aussi ignobles soient-ils, comment qualifier les terribles conflits de 1914-18 et 1939-45 ?
Notre aviation de combat, notre marine, notre armée sont faites pour la défense légitime, pas pour envoyer des hommes commettre on ne sait trop quels meurtres à leur tour dans des régions lointaines d'où partiront toujours des terroristes même quand Al Qaïda, Daech, d'autres organisations fanatiques auront disparu, aussi longtemps que l'Islam n'aura pas courageusement résolu les contradictions du Coran et établi un pacte de fraternité entre ses croyants.
Votre commentaire est plein de bon sens et pose des questions que se sont posé depuis des siècles... des millénaires même, les hommes, sans trouver de réponse. Toujours la guerre a engendré la guerre ; toujours aux morts des siens ont répondu les mise à mort des autres, etc. Vengeance sans fin. Alors, le Père coupe court à tout cela en adressant aux humains le Sermon sur la Montagne :Vous avez entendu dire: Tu aimeras ton prochain et tu haïra ton ennemi. Eh bien ! moi je vous dis : Aimez vos ennemis... Vous avez entendu dire: Œil pour œil, dent pour dent. Eh bien, moi je vous dis de ne pas tenir tête au méchant... Quelqu'un te donne-t-il une gifle sur la joue droite ? Tends-lui ta joue gauche ! Etc. C'est la suprême sagesse que nous devons faire nôtre.


Oui, les Américains sont entrés en guerre en 1942, mais c'est parce qu'ils étaient attaqués à Pearl Harbour. Oui, ils nous ont délivré et nous leur en sommes reconnaissants... Oui, les nazis massacraient les Juifs, les Francs Maçons, les Gitans, les homosexuels, etc., mais qui nous dit que les Allemands eux-mêmes n'auraient pas mis fin à ce programme criminel, qui nous dit que, si le premier attentat contre Hitler avait échoué, un second n'aurait pas réussi ? J'arrête de supposer des choses qui, après tout, se seraient produites de toute façon, car la majorité des Allemands n'aimait les Nazis. J'abrège encore...

C'est pour quoi notre pénitence, à nous Pèlerins d'Arès, consiste à aimer tous les hommes, ennemis compris, pardonner toutes les offenses, faire la paix par tous les moyens, parler avec intelligence spirituelle et en étant libre de tous préjugés et toutes peurs à l'égard de n'importe qui.
C'est très simple. Certes très difficile à accomplir, parce qu'au fond de nous nous sommes encore des guerriers ou des vengeurs, nous avons encore des morales limitées, nous mettons encore des bornes à notre paix. À preuve, moi-même je parle de l'égitime défense... J'ai encore une part de Mal en moi.

Pardon, Père ! Mais vous, frère Patrick, soyez meilleur que moi et je serai le premier à me réjouir.



Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 886
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: COURTE REPONSE AU FRERE MICHEL   Ven 20 Nov - 11:36

Je voudrais ici féliciter Pat pour son texte admirable, je voulais même lui suggérer de l'envoyer au frere Michel mais je vois que  tu l'as fait toi-même.
Pas le temps de répondre à FM, désolé.
j'ai trop de choses à faire en ce moment, y compris problèmes de santé.




________________
Une idée n'est bonne que dans la mesure ou elle n'est pas exploitée au delà du raisonnable !!! Au delà elle devient folle et va à l'encontre de ce qu'on veut lui faire dire ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
 
COURTE REPONSE AU FRERE MICHEL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question pointue sur jules Verne, Michel Strogoff
» Appel aux Témoins du 5 Novembre 1990 par Michel (responsable de cette rubrique)
» NEUVAINE A SAINT MICHEL ET AUX NEUF CHOEURS DES ANGES
» Courte prière à Dieu miséricordieux pour obtenir la grâce de vivre l'amour au quotidien
» Michel et Augustin : 100% oeufs de batterie ! & Action !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ABEILLE :: Paroles de Dieu : La Révélation d'Arès-
Sauter vers: