L'ABEILLE
L'ABEILLE

La Vérité c'est que le Monde doit changer . Basé sur les écrits du Frere Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Non, l'Islamisme n'est pas prêt de s'arreter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
v-ictor



Messages : 85
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: Non, l'Islamisme n'est pas prêt de s'arreter    Ven 3 Juil - 10:02

Non, l'Islamisme n'est pas prêt de s'arreter !


Un peu d'histoire.
L'islamisme est né à la fin du XIX siécle essentiellement dans 3 pays du monde musulman, L'Iran, l'Egypte et l'Inde qui englobait à cette époque là, les deux pays musulmans actuellement indépendants que sont le Pakistan et le Bengladesch.
l'Inde actuelle compte entre 15 et 20 millions de musulmans.
L'époque à laquelle nait l'Islamisme n'est pas indifférente: ce courant fondamentaliste prend ses racines à un moment ou pour la première fois de son histoire, le monde musulman se trouve confronté à un occident vainqueur et conquérant...

Parce que, brutalement, les sociétés musulmanes se trouvent confrontées au choc du progrès, elles vont tenter d'inventer une parade, elles vont chercher à sécréter des sortes" d'anticorps" pour retarder une adaptation pourtant inéluctable.
C'est cela l'Islamisme et rien que cela: une tentative désespérée de nier les réalités du monde moderne, en faisant l'autruche, en se cachant la tête dans le sable ....et dés ses débuts, l'Islamisme à ce qui va devenir son arme de prédilection: l'assassinat politique ...prélude au terrorisme actuel.
On peut considerer la Perse comme le berceau de l'Islamisme. Un siécle plus tard n'est pas en Iran que sera fondé l'Etat Islamiste par L'ayatolah Khomeyni ?
En Perse vit le jour un certain Djamel eddine El-Afghani (1838-1897 ) le pionnier de L'Islam politique.
C'est en effet le fondateur de ce que l'on nomme le "Panislamisme", théorie politique qui inspirera directement celui qui assassina, en 1896, l'empeureur de l'époque, Nas'r El dine Shah. Ce souverain avait eu le tort de s'ouvrir aux idées occidentales et de vouloir moderniser son pays, comme le fera le siécle suivant le Shah d'Iran Mohamed rezza Pahlavi, renversé par les Mollah en janvier 1979.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v-ictor



Messages : 85
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: Re: Non, l'Islamisme n'est pas prêt de s'arreter    Ven 10 Juil - 8:01

suite ...

Cette doctrine se répandit rapidement dans tout l'Orient arabo-musulman et fit des émules en Egypte.
L'Egyptien Mohamed Abdul (1849-1905) souhatait unifier les quatres rites musulmans et, parallèlement, s'approprier la technologie occidentale et l'utiliser au profit de ses idées politiques.
.... Une sorte de grand écart ou la science cohabiterait avec les idées d'un autre âge.
En Egypte toujours est née la confrérie qui résume à elle seule l'Islamisme et dont le nom fait trembler, aujourd'hui encore, élites arabes et responsables occidentaux de la sécurité: Les Fréres musulmans.

La confrérie des Fréres musulmans a été fondée en 1928 à Ismaïlia (c'est là que l'agitation commença, meurtrière, terroriste, dés son origine...)  par Hassan al Banna (1906-1949) ce fameux al Banna n'est autre que le fameux Tarik ramadan, agitateur islamiste vivant à Genève et créant ce qu'il appelle un débat d'idées dans tous les pays occidentaux.
C'est lui, notamment qui a organisé en 2004 la "résistance" des écolières en France, celles qui ne voulaient pas retirer leur foulard dans l'enceinte de leur établissement scolaire.

Je rappelle brièvement le credo des  Fréres musulmans qui est aussi celui de tous les mouvements islamistes, fondamentalistes ou intégristes, peu importe le terme:
La théorie politique de cette confrérie politico-religieuse est qu'il faut revenir à une observance stricte, integrale et littérale du Coran. Ce retour aux sources, ou du moins perçu comme tel, est considéré comme la base necessaire et suffisante de la vie en société pour le musulman.
La lutte acharnée pour les  Fréres musulmans commence alors contre les puissances occidentales et s'attaque aussi à tous régimes arabes qui leur sont favorables.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v-ictor



Messages : 85
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: Re: Non, l'Islamisme n'est pas prêt de s'arreter    Lun 13 Juil - 6:01

suite...
 

Ainsi dés 1940, les Fréres musulmans entreront en contact avec les forces de l'Axe, s'alliant à Hitler pour gêner l'Angleterre alors toute puissante au moyen-orient.
C'est à cette époque que le "guide suprême" Al Banna dota son mouvement d'une organisation secréte de sabotage, premier pas vers un terrorisme qui allait vite devenir la règle ...
Ce sont les commandos des Fréres musulmans qui en 1945 assassinèrent le premier ministre Egyptien Ahmed Maher, puis en 1948 son successeur Nokrachy Pacha.
En représailles le gouvernement egyptien fit assassiner l'année suivante Al Banna.
Le combat ne faisait pourtant que commencer....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Non, l'Islamisme n'est pas prêt de s'arreter    Aujourd'hui à 9:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Non, l'Islamisme n'est pas prêt de s'arreter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le programme de l'islamisme politique via la viande halal
» Face à l'islamisme, Québécois réveillez-vous !
» LA VERITE SUR L'ISLAMISME RADICAL ...
» Le christianisme et l'islamisme font du réductionnisme
» L'islamisme en Angleterre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ABEILLE :: ACTUALITES-
Sauter vers: