L'ABEILLE
L'ABEILLE

La Vérité c'est que le Monde doit changer . Basé sur les écrits du Frere Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 31oct14 159C93 --------------

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
v-ictor



Messages : 80
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: 31oct14 159C93 --------------   Ven 31 Oct - 13:32

31oct14 159C93
Je suis votre blog et tout spécialement cet article 159 "urgence absolue de la pénitence".
En fait, surtout dans les derniers commentaires, vous parlez de votre mission autant que de votre pénitence. Je n'ai pas très bien compris pourquoi ce mélange pendant un certain temps, parce que la mission et la pénitence me paraissaient deux sujets différents. Et puis je comprends finalement (vos dernières réponses m'ont beaucoup éclairé) que c'est très logique, puisqu'il s'agit pour un pénitents de devenir moissonneur de pénitents. Vous êtes des sergents recruteurs recrutant pour le même régiment, des soldats engagés dans le même combat qui ont besoin de compenser les pertes et d'augmenter le nombre de combattants.
Les messages et les réponses dans cette page de commentaires disent assez bien combien difficile est votre mission. Si on est attentif on remarque que ceux [des missionnaires] qui disent qu'on les écoute disent aussi que les bons écouteurs ne suivent pas, restent dans leur coin, et tout le monde semble s'interroger sur les causes de cette inertie ou cet immobi­lisme, je ne sais pas trop comment l'appeler.
J'étais de repos hier et je réfléchissait à ce problème en me disant que, après tout, j'étais moi aussi un sympathisant de La Révélation d'Arès qui ne bougeait pas. Je suis pontoisien et dans ma commune [Pontoise] il n'y a pas de mission, et Paris n'est quand même pas tout à côté, mais je ne suis pas sûr que, même s'il y avait une mission toute proche, je vous suivrais dans la rue.
Je suis lecteur d'Ivan Rioufol — vous allez me dire: "Non mais, qui peut suivre "De l'urgence d'être réactionnaire" parce que l'urgence, c'est la pénitence !" ? — et, sans adhérer à toutes ses idées, je suis un Français de vieille souche et plutôt conservateur qui lui aussi en a marre de la pensée unique qui suit toutes les courroies médiatiques et qui a fini par imbiber tous les esprits et qui est, à mon avis, la cause d'un immobilisme aussi répandu que vous le constatez vous-même.
Dans "De l'urgence d'être réactionnaire" Ivan Rioufol écrit: "Nombreux sont les Français qui en ont plus qu’assez de se faire malmener, ridiculiser, enfumer par des démocrates qui n’aiment pas le peuple, des humanistes qui n’aiment pas les gens, des journalistes qui n’aiment pas les faits, des antiracistes qui n’aiment pas les Blancs, des progressistes qui aiment tellement les pauvres qu’ils sont prêts à en faire venir toujours davantage." Je pense que les gens que vous rencontrez dans la rue vous voient comme des propagandistes qui, sous des abords mielleux, "enfument, n’aiment pas le peuple, n’aiment pas les gens, n’aiment pas les faits et qui aiment tellement les pauvres qu’ils sont prêts à en faire venir toujours davantage." Je crois que tout ce qui propage des idées est maintenant vu comme coiffé du même chapeau par les gens qu'ils rencontrent et que le public a été tellement trompé qu'il vous rejette d'instinct en se disant au fond d'eux: "On a déjà donné."
C'est là que vous avez raison en disant que "la mission sociale vous a fait beaucoup de tort", car quinze ans c'est beaucoup et vous vous êtes fait une mauvaise réputation, vous êtes de ceux dont le public a assez.
Mais c'est tout à fait faux. Vous n'êtes pas comme ça en réalité. Vous êtes des idéalistes marqués d'une très grande originalité. Vous ne ressemblez à personne d'autre, même dans le domaine religieux. À mon humble avis, vous devriez beaucoup travailler sur des formules qui dégagent bien votre originalité, votre fraîcheur, votre singualité, je ne sais pas trop comment le dire. Surtout n'essayez pas, pour vous faire bien voir, de paraître fondus dans la populace commune, et n'ayez pas peur de vous montrer tels que vous êtes.
Jean-Claude B. du Val d'Oise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v-ictor



Messages : 80
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: Re: 31oct14 159C93 --------------   Ven 31 Oct - 13:39

excusez moi pas le temps .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
31oct14 159C93 --------------
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ABEILLE :: Paroles de Dieu : La Révélation d'Arès-
Sauter vers: