L'ABEILLE
L'ABEILLE

La Vérité c'est que le Monde doit changer . Basé sur les écrits du Frere Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 L'ABEILLE ... un des mouvement issu de la Révélation d'Arès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 887
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: L'ABEILLE ... un des mouvement issu de la Révélation d'Arès   Dim 11 Oct - 7:48

Il faut bien commencer un jour ....

--------------------------------------------------------------------------------------------

La Révélation d'Arès a pour origine des événements surnaturels survenus à Arès, Gironde, France, en 1974 et 1977.

( théophanie d’Arès; un homme, le frére Michel aurait entendu Jésus en 74 et la voix de Dieu en 77 , à travers un baton de lumiére ….) Elle ne fonde ni religion, ni dogmes. Bien au contraire, elle libère!

La Révélation d'Arès souffle un Vent de liberté spirituelle.
Elle appelle l'humanité à s'engager dans un processus de refus du mal, non par la loi, mais par la volonté individuelle d'être bon. Les prophètes n'ont rien fait d'autre qu'appeller à ce processus. S'il a à peine commencé, c'est parce que le mal ayant donné à la religion et à la politique leur unique raison d'être, elles n'ont pu durer qu'en entretenant le mal consciemment ou non.

Pour les Pèlerins d'Arès le christianisme n’a jamais commencé ….

Il n'y a qu'une solution du mal sur terre, dit en substance La Révélation d'Arès, et c'est l'effort personnel de chaque homme qui en est capable de renoncer au mal qu'il fait ou veut faire.

Tout humain normal peut plus ou moins changer sa vie en bien: aimer et pardonner, répandre paix et patience, cultiver l'intelligence, être généreux, et ainsi contribuer à changer le monde en bien.
Parce que c'est le dépassement du plus grand nombre possible, mais non la croix d'un seul, qui est rédemptrice. Chacun doit se sentir absolument libre d'être absolument bon, parce que la liberté individuelle absolue seule générera la bonté absolue; elle s'avérera moins dangereuse en fin de compte que les idées religieuses ou politiques.

"La Révélation d'Arès " étant universelle s'adresse à une humanité très diverse, et donc elle diversifie son appel avec sagesse, mais d'un bout à l'autre son esprit reste celui brièvement décrit ici.

Aujourd’hui on voit poindre un peu partout des missions spontanées de Pèlerins d’Arès, la foi, un idéal ressucitent et animent des hommes qui n’en avaient plus, qui ne croyaient plus que l’avenir pu dépendre d’eux....

:bee10:


NOTA:Ce texte est du frére Michel


Dernière édition par Admin le Jeu 18 Mar - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
andré52



Messages : 12
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: L'ABEILLE ... un des mouvement issu de la Révélation d'Arès   Ven 23 Oct - 16:38

Et... la suite Arrow Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'ABEILLE ... un des mouvement issu de la Révélation d'Arès   Mer 30 Juin - 0:57

Noé a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Salut, Shalom, Salam !
Que je traduis ainsi par "Paix !"

J'arrive ici un peu tardivement ... "Sorry" ...
Hiver et printemps, la surcharge de travail liée aux naissances m'épuise !

Mais je souhaitais exprimer un point de vue ... Qui en dérange plus d'une et d'un, me semble-t-il ici ...

Heu ... Je voudrais parler de celui d'un nomade !

(Pour ceux que ça gêne, cliquez sur un autre lien)

... Car je trouve assez regrettable en France comme ailleurs,

Que l'on cuisine à toutes les sauces le mot NATION,

Lequel, étymologiquement parlant, dérive du verbe "naître" (naïsse en provençal).

Ainsi, "nation" fut-il employé notamment par un certain "Jésus", lequel envoya ses disciples "évangéliser les Nations",

Étant sous-entendu qu'il voulait parler des Douzes nations nées de Ia'acob, devenu "Israël"...

C'est alors la religion (dite) chrétienne qui a démocratisé ce concept en Europe,

Le faisant, du reste, tout à fait volontairement, dévier de son sens premier (une nation = la tribu, le clan)

Vers un sens plus large, qui englobe désormais un "pays" tout entier,

Par pur calcul politique ...

Ceci a, en effet, justifié l'évangélisation (forcée) sous l'impulsion : " - Allez ! Évangélisez les Nations !" de tout un tas de Peuples, voire de Pays,

Lesquels pays regroupent en réalité, dés leur origine, une multitude de "nations", prises au sens premier du terme !

Faisons à ce sujet un tout petit peu d'histoire de "France"...

Ce nom (France), en effet, découle de l'actuelle "Ile de France", déformation par érosion linguistique de "Lidl France", ou "Petite France", nom germanique, la langue originelle des ... Francs.

Or, Clovis, roi des Francs Saliens, vainqueur des Alamans à Tolbiac, réduisit l'Armorique sous sa dépendance, enleva l'Aquitaine aux Wisigoths, et, par la destruction définitive de la puissance romaine dans les Gaules, par la réunion des Francs Saliens occidentaux aux Francs Ripuaires orientaux,

Et par sa conversion au catholicisme, fut, à la fin du Ve siècle, le fondateur du royaume des Francs, qui est devenu, au fil des siècles, la France.

Ainsi, en définitive, "être Française de souche" (ou "Français de souche"), ça signifie quoi ?

Descendre des Germains ? Des Celtes ? Des Ligures ? Des Allobroges ? Des Wisigoths ? Et j'en passe ? Et des meilleures ?

Pour moi, qui me sens en premier lieu "Provençal" et, du moins "Comtadin",

Car je rappelle en passant que mon département "d'origine" - l'actuel Vaucluse, dénommé à l'époque Comté Venaissin -

Ne fut rattaché à la "France" qu'assez tardivement, vers la Révolution,

Le terme de "Français" a peu de résonnance en moi ...

D'autant que tout ce qui fait la richesse de notre "Patrimoine" n'est pas si "Français" que cela !

Je pense, entre autres exemples, mais non des moindres, aux grottes ornées, Lascaux, Chauvet, et tant d'autres encore plutôt localisées dans le sud de l'actuelle France,

Lequel "Sud" n'a pas le même accent que celui imposé par la "capitale"...

Est-il ainsi aussi "français" que le Nord ?

Toutefois, je me suis malgré tout très curieusement senti subitement "Français", lorsque, à la radio (je n'ai pas "la télé"), il fut fait état de telle ou telle agression "anti-française"...

Ainsi donc, un tel sentiment me paraît plus relever du refus de ce qui est encore plus étranger que soi,

Les Maghrébins arabisés, notamment,

Mais, pourquoi pas les Gitans,

Ou les Européens de l'Est,

Un jour, peut-être, les Martiens ...

Qui plus est, en soi, parler "d'identité nationale" me dérange, parce que dans "identité", il y a malgré tout le concept "d'identique" ...

Donc, quelque part, de clone !

Or, je rappelle que dans la Nature, la multiplication sexuée est apparu dès le règne végétal, chez des variétés "dioïques", c'est à dire que les organes mâles et femelles de la fleur sont portés par la même plante,

Tandis que les variétés "monoïques" ne portent que des fleurs contenant un seul "sexe",

Et cette multiplication sexuée a représenté une évolution notoire, par rapport à la multiplication première, par clonage,

De telle sorte que vouloir être coûte que coûte "identique" et appartenir à un seul "modèle" (je cite Éric Besson) m'apparaît comme s'inscrire à l'encontre des lois de la Création ...

Je précise ici que je suis de type "blond aux yeux bleus",

Or, à ce titre, à la fin des années soixante, j'étais relégué dans la cour de l'école communale (laïque) de mon village comme un "étranger",

Car depuis l'envahissement de la Provence par les ... Sarrazins (ou Maures) il y a mille ans et durant deux siècles,

Il y a tellement eu de métissage (par viols systématiques) que les "blonds originels" sont devenus ... Minoritaires ...

En quelque sorte "étrangers" chez eux,

Ainsi, ce terme d'identité nationale me fait-il doucement rigoler,

Parce que la "France républicaine" qui arbore si volontiers son slogan (publicitaire) : "Liberté, Egalité, Fraternité"...

N'est que pure théorie !

Vivez ainsi que je le fais, berger "en marge" de "la société" et vous verrez ce que signifie concrétement ce joli slogan "L - E - F",

Le slogan publicitaire inscrit sur le fronton des palais ...

Alors que, sous Giono, dans les années 1930, un berger en Provence était considéré, respecté,

Aujourd'hui, il est à peine "toléré" le long des pistes forestières dont il débroussaille gratuitement les bordures ...

C'est mon cas ...

Ainsi, je "regarde" ce qui se passe dans les "quartiers" avec un certain recul,

Même, si, je m'en aperçois, les violences qui s'y produisent me poussent par pur réflexe à me sentir plus "français" qu'à l'accoutumée,

Ce que je réprouve,

Je n'aime pas ce sentiment "réflexe",

Je ne SUIS PAS "français", du reste,

Ma quête de "naturel" m'invite, en effet, à seulement me sentir l'héritier de ces Chasseurs du "paléolithique" - quel terme barbare -

Lesquels Chasseurs n'ont jamais été ni français, ni saxons ...

Pas davantage qu'un Chien naissant sur le territoire "français" n'est un "chien français": il est un Chien, point, à la ligne !

Ainsi ont-ils été, ces Chasseurs du Paléolithique, simplement des humains vivant dans une quête d'harmonie avec les Éléments vitaux,

Tels que le furent certains nomades, dont Abraham, puis Moïse ... Et pour ne citer qu'eux ...

En somme, pour ces humains-là, les "Dix Commandements" des Hébreux auraient été amplement suffisants,

Ainsi, moi, ils me suffisent dans mon existence de berger !

Les p... de lois "françaises", voire "européennes" ?

... Beaucoup de bruit, pour de bien piètres résultats !

Je me place ici sous l'angle de cette pseudo "fraternité" affichée à l'envi sur les frontons des "temples" de la République ...

Alors, cette "identité nationale"? Non, merci !!!

Excusez du peu ...

Parole de nomade,
flèche brûlée
Homme libre et fier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'ABEILLE ... un des mouvement issu de la Révélation d'Arès   Mer 30 Juin - 0:58

Noé a écrit:
Noé a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Salut, Shalom, Salam !
Que je traduis ainsi par "Paix !"

J'arrive ici un peu tardivement ... "Sorry" ...
Hiver et printemps, la surcharge de travail liée aux naissances m'épuise !

Mais je souhaitais exprimer un point de vue ... Qui en dérange plus d'une et d'un, me semble-t-il ici ...

Heu ... Je voudrais parler de celui d'un nomade !

(Pour ceux que ça gêne, cliquez sur un autre lien)

... Car je trouve assez regrettable en France comme ailleurs,

Que l'on cuisine à toutes les sauces le mot NATION,

Lequel, étymologiquement parlant, dérive du verbe "naître" (naïsse en provençal).

Ainsi, "nation" fut-il employé notamment par un certain "Jésus", lequel envoya ses disciples "évangéliser les Nations",

Étant sous-entendu qu'il voulait parler des Douzes nations nées de Ia'acob, devenu "Israël"...

C'est alors la religion (dite) chrétienne qui a démocratisé ce concept en Europe,

Le faisant, du reste, tout à fait volontairement, dévier de son sens premier (une nation = la tribu, le clan)

Vers un sens plus large, qui englobe désormais un "pays" tout entier,

Par pur calcul politique ...

Ceci a, en effet, justifié l'évangélisation (forcée) sous l'impulsion : " - Allez ! Évangélisez les Nations !" de tout un tas de Peuples, voire de Pays,

Lesquels pays regroupent en réalité, dés leur origine, une multitude de "nations", prises au sens premier du terme !

Faisons à ce sujet un tout petit peu d'histoire de "France"...

Ce nom (France), en effet, découle de l'actuelle "Ile de France", déformation par érosion linguistique de "Lidl France", ou "Petite France", nom germanique, la langue originelle des ... Francs.

Or, Clovis, roi des Francs Saliens, vainqueur des Alamans à Tolbiac, réduisit l'Armorique sous sa dépendance, enleva l'Aquitaine aux Wisigoths, et, par la destruction définitive de la puissance romaine dans les Gaules, par la réunion des Francs Saliens occidentaux aux Francs Ripuaires orientaux,

Et par sa conversion au catholicisme, fut, à la fin du Ve siècle, le fondateur du royaume des Francs, qui est devenu, au fil des siècles, la France.

Ainsi, en définitive, "être Française de souche" (ou "Français de souche"), ça signifie quoi ?

Descendre des Germains ? Des Celtes ? Des Ligures ? Des Allobroges ? Des Wisigoths ? Et j'en passe ? Et des meilleures ?

Pour moi, qui me sens en premier lieu "Provençal" et, du moins "Comtadin",

Car je rappelle en passant que mon département "d'origine" - l'actuel Vaucluse, dénommé à l'époque Comté Venaissin -

Ne fut rattaché à la "France" qu'assez tardivement, vers la Révolution,

Le terme de "Français" a peu de résonnance en moi ...

D'autant que tout ce qui fait la richesse de notre "Patrimoine" n'est pas si "Français" que cela !

Je pense, entre autres exemples, mais non des moindres, aux grottes ornées, Lascaux, Chauvet, et tant d'autres encore plutôt localisées dans le sud de l'actuelle France,

Lequel "Sud" n'a pas le même accent que celui imposé par la "capitale"...

Est-il ainsi aussi "français" que le Nord ?

Toutefois, je me suis malgré tout très curieusement senti subitement "Français", lorsque, à la radio (je n'ai pas "la télé"), il fut fait état de telle ou telle agression "anti-française"...

Ainsi donc, un tel sentiment me paraît plus relever du refus de ce qui est encore plus étranger que soi,

Les Maghrébins arabisés, notamment,

Mais, pourquoi pas les Gitans,

Ou les Européens de l'Est,

Un jour, peut-être, les Martiens ...

Qui plus est, en soi, parler "d'identité nationale" me dérange, parce que dans "identité", il y a malgré tout le concept "d'identique" ...

Donc, quelque part, de clone !

Or, je rappelle que dans la Nature, la multiplication sexuée est apparu dès le règne végétal, chez des variétés "dioïques", c'est à dire que les organes mâles et femelles de la fleur sont portés par la même plante,

Tandis que les variétés "monoïques" ne portent que des fleurs contenant un seul "sexe",

Et cette multiplication sexuée a représenté une évolution notoire, par rapport à la multiplication première, par clonage,

De telle sorte que vouloir être coûte que coûte "identique" et appartenir à un seul "modèle" (je cite Éric Besson) m'apparaît comme s'inscrire à l'encontre des lois de la Création ...

Je précise ici que je suis de type "blond aux yeux bleus",

Or, à ce titre, à la fin des années soixante, j'étais relégué dans la cour de l'école communale (laïque) de mon village comme un "étranger",

Car depuis l'envahissement de la Provence par les ... Sarrazins (ou Maures) il y a mille ans et durant deux siècles,

Il y a tellement eu de métissage (par viols systématiques) que les "blonds originels" sont devenus ... Minoritaires ...

En quelque sorte "étrangers" chez eux,

Ainsi, ce terme d'identité nationale me fait-il doucement rigoler,

Parce que la "France républicaine" qui arbore si volontiers son slogan (publicitaire) : "Liberté, Egalité, Fraternité"...

N'est que pure théorie !

Vivez ainsi que je le fais, berger "en marge" de "la société" et vous verrez ce que signifie concrétement ce joli slogan "L - E - F",

Le slogan publicitaire inscrit sur le fronton des palais ...

Alors que, sous Giono, dans les années 1930, un berger en Provence était considéré, respecté,

Aujourd'hui, il est à peine "toléré" le long des pistes forestières dont il débroussaille gratuitement les bordures ...

C'est mon cas ...

Ainsi, je "regarde" ce qui se passe dans les "quartiers" avec un certain recul,

Même, si, je m'en aperçois, les violences qui s'y produisent me poussent par pur réflexe à me sentir plus "français" qu'à l'accoutumée,

Ce que je réprouve,

Je n'aime pas ce sentiment "réflexe",

Je ne SUIS PAS "français", du reste,

Ma quête de "naturel" m'invite, en effet, à seulement me sentir l'héritier de ces Chasseurs du "paléolithique" - quel terme barbare -

Lesquels Chasseurs n'ont jamais été ni français, ni saxons ...

Pas davantage qu'un Chien naissant sur le territoire "français" n'est un "chien français": il est un Chien, point, à la ligne !

Ainsi ont-ils été, ces Chasseurs du Paléolithique, simplement des humains vivant dans une quête d'harmonie avec les Éléments vitaux,

Tels que le furent certains nomades, dont Abraham, puis Moïse ... Et pour ne citer qu'eux ...

En somme, pour ces humains-là, les "Dix Commandements" des Hébreux auraient été amplement suffisants,

Ainsi, moi, ils me suffisent dans mon existence de berger !

Les p... de lois "françaises", voire "européennes" ?

... Beaucoup de bruit, pour de bien piètres résultats !

Je me place ici sous l'angle de cette pseudo "fraternité" affichée à l'envi sur les frontons des "temples" de la République ...

Alors, cette "identité nationale"? Non, merci !!!

Excusez du peu ...

Parole de nomade,
flèche brûlée
Homme libre et fier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'ABEILLE ... un des mouvement issu de la Révélation d'Arès   Mer 30 Juin - 0:58

Noé a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Salut, Shalom, Salam !
Que je traduis ainsi par "Paix !"

J'arrive ici un peu tardivement ... "Sorry" ...
Hiver et printemps, la surcharge de travail liée aux naissances m'épuise !

Mais je souhaitais exprimer un point de vue ... Qui en dérange plus d'une et d'un, me semble-t-il ici ...

Heu ... Je voudrais parler de celui d'un nomade !

(Pour ceux que ça gêne, cliquez sur un autre lien)

... Car je trouve assez regrettable en France comme ailleurs,

Que l'on cuisine à toutes les sauces le mot NATION,

Lequel, étymologiquement parlant, dérive du verbe "naître" (naïsse en provençal).

Ainsi, "nation" fut-il employé notamment par un certain "Jésus", lequel envoya ses disciples "évangéliser les Nations",

Étant sous-entendu qu'il voulait parler des Douzes nations nées de Ia'acob, devenu "Israël"...

C'est alors la religion (dite) chrétienne qui a démocratisé ce concept en Europe,

Le faisant, du reste, tout à fait volontairement, dévier de son sens premier (une nation = la tribu, le clan)

Vers un sens plus large, qui englobe désormais un "pays" tout entier,

Par pur calcul politique ...

Ceci a, en effet, justifié l'évangélisation (forcée) sous l'impulsion : " - Allez ! Évangélisez les Nations !" de tout un tas de Peuples, voire de Pays,

Lesquels pays regroupent en réalité, dés leur origine, une multitude de "nations", prises au sens premier du terme !

Faisons à ce sujet un tout petit peu d'histoire de "France"...

Ce nom (France), en effet, découle de l'actuelle "Ile de France", déformation par érosion linguistique de "Lidl France", ou "Petite France", nom germanique, la langue originelle des ... Francs.

Or, Clovis, roi des Francs Saliens, vainqueur des Alamans à Tolbiac, réduisit l'Armorique sous sa dépendance, enleva l'Aquitaine aux Wisigoths, et, par la destruction définitive de la puissance romaine dans les Gaules, par la réunion des Francs Saliens occidentaux aux Francs Ripuaires orientaux,

Et par sa conversion au catholicisme, fut, à la fin du Ve siècle, le fondateur du royaume des Francs, qui est devenu, au fil des siècles, la France.

Ainsi, en définitive, "être Française de souche" (ou "Français de souche"), ça signifie quoi ?

Descendre des Germains ? Des Celtes ? Des Ligures ? Des Allobroges ? Des Wisigoths ? Et j'en passe ? Et des meilleures ?

Pour moi, qui me sens en premier lieu "Provençal" et, du moins "Comtadin",

Car je rappelle en passant que mon département "d'origine" - l'actuel Vaucluse, dénommé à l'époque Comté Venaissin -

Ne fut rattaché à la "France" qu'assez tardivement, vers la Révolution,

Le terme de "Français" a peu de résonnance en moi ...

D'autant que tout ce qui fait la richesse de notre "Patrimoine" n'est pas si "Français" que cela !

Je pense, entre autres exemples, mais non des moindres, aux grottes ornées, Lascaux, Chauvet, et tant d'autres encore plutôt localisées dans le sud de l'actuelle France,

Lequel "Sud" n'a pas le même accent que celui imposé par la "capitale"...

Est-il ainsi aussi "français" que le Nord ?

Toutefois, je me suis malgré tout très curieusement senti subitement "Français", lorsque, à la radio (je n'ai pas "la télé"), il fut fait état de telle ou telle agression "anti-française"...

Ainsi donc, un tel sentiment me paraît plus relever du refus de ce qui est encore plus étranger que soi,

Les Maghrébins arabisés, notamment,

Mais, pourquoi pas les Gitans,

Ou les Européens de l'Est,

Un jour, peut-être, les Martiens ...

Qui plus est, en soi, parler "d'identité nationale" me dérange, parce que dans "identité", il y a malgré tout le concept "d'identique" ...

Donc, quelque part, de clone !

Or, je rappelle que dans la Nature, la multiplication sexuée est apparu dès le règne végétal, chez des variétés "dioïques", c'est à dire que les organes mâles et femelles de la fleur sont portés par la même plante,

Tandis que les variétés "monoïques" ne portent que des fleurs contenant un seul "sexe",

Et cette multiplication sexuée a représenté une évolution notoire, par rapport à la multiplication première, par clonage,

De telle sorte que vouloir être coûte que coûte "identique" et appartenir à un seul "modèle" (je cite Éric Besson) m'apparaît comme s'inscrire à l'encontre des lois de la Création ...

Je précise ici que je suis de type "blond aux yeux bleus",

Or, à ce titre, à la fin des années soixante, j'étais relégué dans la cour de l'école communale (laïque) de mon village comme un "étranger",

Car depuis l'envahissement de la Provence par les ... Sarrazins (ou Maures) il y a mille ans et durant deux siècles,

Il y a tellement eu de métissage (par viols systématiques) que les "blonds originels" sont devenus ... Minoritaires ...

En quelque sorte "étrangers" chez eux,

Ainsi, ce terme d'identité nationale me fait-il doucement rigoler,

Parce que la "France républicaine" qui arbore si volontiers son slogan (publicitaire) : "Liberté, Egalité, Fraternité"...

N'est que pure théorie !

Vivez ainsi que je le fais, berger "en marge" de "la société" et vous verrez ce que signifie concrétement ce joli slogan "L - E - F",

Le slogan publicitaire inscrit sur le fronton des palais ...

Alors que, sous Giono, dans les années 1930, un berger en Provence était considéré, respecté,

Aujourd'hui, il est à peine "toléré" le long des pistes forestières dont il débroussaille gratuitement les bordures ...

C'est mon cas ...

Ainsi, je "regarde" ce qui se passe dans les "quartiers" avec un certain recul,

Même, si, je m'en aperçois, les violences qui s'y produisent me poussent par pur réflexe à me sentir plus "français" qu'à l'accoutumée,

Ce que je réprouve,

Je n'aime pas ce sentiment "réflexe",

Je ne SUIS PAS "français", du reste,

Ma quête de "naturel" m'invite, en effet, à seulement me sentir l'héritier de ces Chasseurs du "paléolithique" - quel terme barbare -

Lesquels Chasseurs n'ont jamais été ni français, ni saxons ...

Pas davantage qu'un Chien naissant sur le territoire "français" n'est un "chien français": il est un Chien, point, à la ligne !

Ainsi ont-ils été, ces Chasseurs du Paléolithique, simplement des humains vivant dans une quête d'harmonie avec les Éléments vitaux,

Tels que le furent certains nomades, dont Abraham, puis Moïse ... Et pour ne citer qu'eux ...

En somme, pour ces humains-là, les "Dix Commandements" des Hébreux auraient été amplement suffisants,

Ainsi, moi, ils me suffisent dans mon existence de berger !

Les p... de lois "françaises", voire "européennes" ?

... Beaucoup de bruit, pour de bien piètres résultats !

Je me place ici sous l'angle de cette pseudo "fraternité" affichée à l'envi sur les frontons des "temples" de la République ...

Alors, cette "identité nationale"? Non, merci !!!

Excusez du peu ...

Parole de nomade,
flèche brûlée
Homme libre et fier.
Noé a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Salut, Shalom, Salam !
Que je traduis ainsi par "Paix !"

J'arrive ici un peu tardivement ... "Sorry" ...
Hiver et printemps, la surcharge de travail liée aux naissances m'épuise !

Mais je souhaitais exprimer un point de vue ... Qui en dérange plus d'une et d'un, me semble-t-il ici ...

Heu ... Je voudrais parler de celui d'un nomade !

(Pour ceux que ça gêne, cliquez sur un autre lien)

... Car je trouve assez regrettable en France comme ailleurs,

Que l'on cuisine à toutes les sauces le mot NATION,

Lequel, étymologiquement parlant, dérive du verbe "naître" (naïsse en provençal).

Ainsi, "nation" fut-il employé notamment par un certain "Jésus", lequel envoya ses disciples "évangéliser les Nations",

Étant sous-entendu qu'il voulait parler des Douzes nations nées de Ia'acob, devenu "Israël"...

C'est alors la religion (dite) chrétienne qui a démocratisé ce concept en Europe,

Le faisant, du reste, tout à fait volontairement, dévier de son sens premier (une nation = la tribu, le clan)

Vers un sens plus large, qui englobe désormais un "pays" tout entier,

Par pur calcul politique ...

Ceci a, en effet, justifié l'évangélisation (forcée) sous l'impulsion : " - Allez ! Évangélisez les Nations !" de tout un tas de Peuples, voire de Pays,

Lesquels pays regroupent en réalité, dés leur origine, une multitude de "nations", prises au sens premier du terme !

Faisons à ce sujet un tout petit peu d'histoire de "France"...

Ce nom (France), en effet, découle de l'actuelle "Ile de France", déformation par érosion linguistique de "Lidl France", ou "Petite France", nom germanique, la langue originelle des ... Francs.

Or, Clovis, roi des Francs Saliens, vainqueur des Alamans à Tolbiac, réduisit l'Armorique sous sa dépendance, enleva l'Aquitaine aux Wisigoths, et, par la destruction définitive de la puissance romaine dans les Gaules, par la réunion des Francs Saliens occidentaux aux Francs Ripuaires orientaux,

Et par sa conversion au catholicisme, fut, à la fin du Ve siècle, le fondateur du royaume des Francs, qui est devenu, au fil des siècles, la France.

Ainsi, en définitive, "être Française de souche" (ou "Français de souche"), ça signifie quoi ?

Descendre des Germains ? Des Celtes ? Des Ligures ? Des Allobroges ? Des Wisigoths ? Et j'en passe ? Et des meilleures ?

Pour moi, qui me sens en premier lieu "Provençal" et, du moins "Comtadin",

Car je rappelle en passant que mon département "d'origine" - l'actuel Vaucluse, dénommé à l'époque Comté Venaissin -

Ne fut rattaché à la "France" qu'assez tardivement, vers la Révolution,

Le terme de "Français" a peu de résonnance en moi ...

D'autant que tout ce qui fait la richesse de notre "Patrimoine" n'est pas si "Français" que cela !

Je pense, entre autres exemples, mais non des moindres, aux grottes ornées, Lascaux, Chauvet, et tant d'autres encore plutôt localisées dans le sud de l'actuelle France,

Lequel "Sud" n'a pas le même accent que celui imposé par la "capitale"...

Est-il ainsi aussi "français" que le Nord ?

Toutefois, je me suis malgré tout très curieusement senti subitement "Français", lorsque, à la radio (je n'ai pas "la télé"), il fut fait état de telle ou telle agression "anti-française"...

Ainsi donc, un tel sentiment me paraît plus relever du refus de ce qui est encore plus étranger que soi,

Les Maghrébins arabisés, notamment,

Mais, pourquoi pas les Gitans,

Ou les Européens de l'Est,

Un jour, peut-être, les Martiens ...

Qui plus est, en soi, parler "d'identité nationale" me dérange, parce que dans "identité", il y a malgré tout le concept "d'identique" ...

Donc, quelque part, de clone !

Or, je rappelle que dans la Nature, la multiplication sexuée est apparu dès le règne végétal, chez des variétés "dioïques", c'est à dire que les organes mâles et femelles de la fleur sont portés par la même plante,

Tandis que les variétés "monoïques" ne portent que des fleurs contenant un seul "sexe",

Et cette multiplication sexuée a représenté une évolution notoire, par rapport à la multiplication première, par clonage,

De telle sorte que vouloir être coûte que coûte "identique" et appartenir à un seul "modèle" (je cite Éric Besson) m'apparaît comme s'inscrire à l'encontre des lois de la Création ...

Je précise ici que je suis de type "blond aux yeux bleus",

Or, à ce titre, à la fin des années soixante, j'étais relégué dans la cour de l'école communale (laïque) de mon village comme un "étranger",

Car depuis l'envahissement de la Provence par les ... Sarrazins (ou Maures) il y a mille ans et durant deux siècles,

Il y a tellement eu de métissage (par viols systématiques) que les "blonds originels" sont devenus ... Minoritaires ...

En quelque sorte "étrangers" chez eux,

Ainsi, ce terme d'identité nationale me fait-il doucement rigoler,

Parce que la "France républicaine" qui arbore si volontiers son slogan (publicitaire) : "Liberté, Egalité, Fraternité"...

N'est que pure théorie !

Vivez ainsi que je le fais, berger "en marge" de "la société" et vous verrez ce que signifie concrétement ce joli slogan "L - E - F",

Le slogan publicitaire inscrit sur le fronton des palais ...

Alors que, sous Giono, dans les années 1930, un berger en Provence était considéré, respecté,

Aujourd'hui, il est à peine "toléré" le long des pistes forestières dont il débroussaille gratuitement les bordures ...

C'est mon cas ...

Ainsi, je "regarde" ce qui se passe dans les "quartiers" avec un certain recul,

Même, si, je m'en aperçois, les violences qui s'y produisent me poussent par pur réflexe à me sentir plus "français" qu'à l'accoutumée,

Ce que je réprouve,

Je n'aime pas ce sentiment "réflexe",

Je ne SUIS PAS "français", du reste,

Ma quête de "naturel" m'invite, en effet, à seulement me sentir l'héritier de ces Chasseurs du "paléolithique" - quel terme barbare -

Lesquels Chasseurs n'ont jamais été ni français, ni saxons ...

Pas davantage qu'un Chien naissant sur le territoire "français" n'est un "chien français": il est un Chien, point, à la ligne !

Ainsi ont-ils été, ces Chasseurs du Paléolithique, simplement des humains vivant dans une quête d'harmonie avec les Éléments vitaux,

Tels que le furent certains nomades, dont Abraham, puis Moïse ... Et pour ne citer qu'eux ...

En somme, pour ces humains-là, les "Dix Commandements" des Hébreux auraient été amplement suffisants,

Ainsi, moi, ils me suffisent dans mon existence de berger !

Les p... de lois "françaises", voire "européennes" ?

... Beaucoup de bruit, pour de bien piètres résultats !

Je me place ici sous l'angle de cette pseudo "fraternité" affichée à l'envi sur les frontons des "temples" de la République ...

Alors, cette "identité nationale"? Non, merci !!!

Excusez du peu ...

Parole de nomade,
flèche brûlée
Homme libre et fier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'ABEILLE ... un des mouvement issu de la Révélation d'Arès   Mer 30 Juin - 0:59

Noé a écrit:
Noé a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Noé a écrit:
fleyche a écrit:
Salut, Shalom, Salam !
Que je traduis ainsi par "Paix !"

J'arrive ici un peu tardivement ... "Sorry" ...
Hiver et printemps, la surcharge de travail liée aux naissances m'épuise !

Mais je souhaitais exprimer un point de vue ... Qui en dérange plus d'une et d'un, me semble-t-il ici ...

Heu ... Je voudrais parler de celui d'un nomade !

(Pour ceux que ça gêne, cliquez sur un autre lien)

... Car je trouve assez regrettable en France comme ailleurs,

Que l'on cuisine à toutes les sauces le mot NATION,

Lequel, étymologiquement parlant, dérive du verbe "naître" (naïsse en provençal).

Ainsi, "nation" fut-il employé notamment par un certain "Jésus", lequel envoya ses disciples "évangéliser les Nations",

Étant sous-entendu qu'il voulait parler des Douzes nations nées de Ia'acob, devenu "Israël"...

C'est alors la religion (dite) chrétienne qui a démocratisé ce concept en Europe,

Le faisant, du reste, tout à fait volontairement, dévier de son sens premier (une nation = la tribu, le clan)

Vers un sens plus large, qui englobe désormais un "pays" tout entier,

Par pur calcul politique ...

Ceci a, en effet, justifié l'évangélisation (forcée) sous l'impulsion : " - Allez ! Évangélisez les Nations !" de tout un tas de Peuples, voire de Pays,

Lesquels pays regroupent en réalité, dés leur origine, une multitude de "nations", prises au sens premier du terme !

Faisons à ce sujet un tout petit peu d'histoire de "France"...

Ce nom (France), en effet, découle de l'actuelle "Ile de France", déformation par érosion linguistique de "Lidl France", ou "Petite France", nom germanique, la langue originelle des ... Francs.

Or, Clovis, roi des Francs Saliens, vainqueur des Alamans à Tolbiac, réduisit l'Armorique sous sa dépendance, enleva l'Aquitaine aux Wisigoths, et, par la destruction définitive de la puissance romaine dans les Gaules, par la réunion des Francs Saliens occidentaux aux Francs Ripuaires orientaux,

Et par sa conversion au catholicisme, fut, à la fin du Ve siècle, le fondateur du royaume des Francs, qui est devenu, au fil des siècles, la France.

Ainsi, en définitive, "être Française de souche" (ou "Français de souche"), ça signifie quoi ?

Descendre des Germains ? Des Celtes ? Des Ligures ? Des Allobroges ? Des Wisigoths ? Et j'en passe ? Et des meilleures ?

Pour moi, qui me sens en premier lieu "Provençal" et, du moins "Comtadin",

Car je rappelle en passant que mon département "d'origine" - l'actuel Vaucluse, dénommé à l'époque Comté Venaissin -

Ne fut rattaché à la "France" qu'assez tardivement, vers la Révolution,

Le terme de "Français" a peu de résonnance en moi ...

D'autant que tout ce qui fait la richesse de notre "Patrimoine" n'est pas si "Français" que cela !

Je pense, entre autres exemples, mais non des moindres, aux grottes ornées, Lascaux, Chauvet, et tant d'autres encore plutôt localisées dans le sud de l'actuelle France,

Lequel "Sud" n'a pas le même accent que celui imposé par la "capitale"...

Est-il ainsi aussi "français" que le Nord ?

Toutefois, je me suis malgré tout très curieusement senti subitement "Français", lorsque, à la radio (je n'ai pas "la télé"), il fut fait état de telle ou telle agression "anti-française"...

Ainsi donc, un tel sentiment me paraît plus relever du refus de ce qui est encore plus étranger que soi,

Les Maghrébins arabisés, notamment,

Mais, pourquoi pas les Gitans,

Ou les Européens de l'Est,

Un jour, peut-être, les Martiens ...

Qui plus est, en soi, parler "d'identité nationale" me dérange, parce que dans "identité", il y a malgré tout le concept "d'identique" ...

Donc, quelque part, de clone !

Or, je rappelle que dans la Nature, la multiplication sexuée est apparu dès le règne végétal, chez des variétés "dioïques", c'est à dire que les organes mâles et femelles de la fleur sont portés par la même plante,

Tandis que les variétés "monoïques" ne portent que des fleurs contenant un seul "sexe",

Et cette multiplication sexuée a représenté une évolution notoire, par rapport à la multiplication première, par clonage,

De telle sorte que vouloir être coûte que coûte "identique" et appartenir à un seul "modèle" (je cite Éric Besson) m'apparaît comme s'inscrire à l'encontre des lois de la Création ...

Je précise ici que je suis de type "blond aux yeux bleus",

Or, à ce titre, à la fin des années soixante, j'étais relégué dans la cour de l'école communale (laïque) de mon village comme un "étranger",

Car depuis l'envahissement de la Provence par les ... Sarrazins (ou Maures) il y a mille ans et durant deux siècles,

Il y a tellement eu de métissage (par viols systématiques) que les "blonds originels" sont devenus ... Minoritaires ...

En quelque sorte "étrangers" chez eux,

Ainsi, ce terme d'identité nationale me fait-il doucement rigoler,

Parce que la "France républicaine" qui arbore si volontiers son slogan (publicitaire) : "Liberté, Egalité, Fraternité"...

N'est que pure théorie !

Vivez ainsi que je le fais, berger "en marge" de "la société" et vous verrez ce que signifie concrétement ce joli slogan "L - E - F",

Le slogan publicitaire inscrit sur le fronton des palais ...

Alors que, sous Giono, dans les années 1930, un berger en Provence était considéré, respecté,

Aujourd'hui, il est à peine "toléré" le long des pistes forestières dont il débroussaille gratuitement les bordures ...

C'est mon cas ...

Ainsi, je "regarde" ce qui se passe dans les "quartiers" avec un certain recul,

Même, si, je m'en aperçois, les violences qui s'y produisent me poussent par pur réflexe à me sentir plus "français" qu'à l'accoutumée,

Ce que je réprouve,

Je n'aime pas ce sentiment "réflexe",

Je ne SUIS PAS "français", du reste,

Ma quête de "naturel" m'invite, en effet, à seulement me sentir l'héritier de ces Chasseurs du "paléolithique" - quel terme barbare -

Lesquels Chasseurs n'ont jamais été ni français, ni saxons ...

Pas davantage qu'un Chien naissant sur le territoire "français" n'est un "chien français": il est un Chien, point, à la ligne !

Ainsi ont-ils été, ces Chasseurs du Paléolithique, simplement des humains vivant dans une quête d'harmonie avec les Éléments vitaux,

Tels que le furent certains nomades, dont Abraham, puis Moïse ... Et pour ne citer qu'eux ...

En somme, pour ces humains-là, les "Dix Commandements" des Hébreux auraient été amplement suffisants,

Ainsi, moi, ils me suffisent dans mon existence de berger !

Les p... de lois "françaises", voire "européennes" ?

... Beaucoup de bruit, pour de bien piètres résultats !

Je me place ici sous l'angle de cette pseudo "fraternité" affichée à l'envi sur les frontons des "temples" de la République ...

Alors, cette "identité nationale"? Non, merci !!!

Excusez du peu ...

Parole de nomade,
flèche brûlée
Homme libre et fier.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 887
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: L'ABEILLE ... un des mouvement issu de la Révélation d'Arès   Jeu 1 Juil - 14:52

Forum attaqué par "dagobert".

IP du dernier message polluant de "dagobert" : 213.223.116.216



Pays: image France France
Région: Limousin
Ville: Arche
latitude: 45.0167
longitude: 1.8
Host: 213.223.116.216
IP: 213.223.116.216


toutes les discussions ont été polués sauf celles de Michel Potay

Question Question Question Question Question Question Question Question


:bee10:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ABEILLE ... un des mouvement issu de la Révélation d'Arès   Aujourd'hui à 9:46

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ABEILLE ... un des mouvement issu de la Révélation d'Arès
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» abeille BOURBON
» Quid de la cire d'abeille?
» [Osmia sp. & Xylocopa sp.] Petite et grosse abeille
» Transformation du mouvement?
» Détecteurs de mouvement et animaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ABEILLE :: L'ABEILLE un des mouvement issu de la Révélation d'Arès-
Sauter vers: