L'ABEILLE
L'ABEILLE

La Vérité c'est que le Monde doit changer . Basé sur les écrits du Frere Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Les derniéres entrées en vrac ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
navy



Messages : 74
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Les derniéres entrées en vrac ...   Dim 17 Nov - 20:35

La derniére entrée "Politiser notre refus de la politique "en vrac ...


De Alain Le B. d'Ile de France ( 17nov13 150C88 )
" Pour illustrer ce propos je prends l’exemple du fonctionnement de nos locaux. Cela paraît tout simple, mais dans la réalité nous sommes confrontés à différents problèmes qu’il nous faut résoudre. Cela fait appel à la réflexion, à une autre forme de réflexion. La démocratie n’existe pas chez nous. Un seul peut avoir raison contre cent. Ce n’est pas non plus celui qui a la plus forte personnalité ou la plus grande aisance verbale qui a raison ou qui est le plus compétent pour une tâche particulière."

Le fonctionnement de nos locaux parlons en Very Happy 
"Ce n’est pas non plus celui qui a la plus forte personnalité ou la plus grande aisance verbale qui a raison ou qui est le plus compétent pour une tâche particulière." Very Happy
Ca c'est ce que les pèlerins d'Arès voudraient être .... mais en réalité c'est tout le contraire ! bien sur que si; c'est celui ou celle qui a la plus grande aisance verbale et aussi celui ou celle qui est le plus dans le consensus (et aussi qui est le plus assidu ) qui a raison. Certains membres du groupe peuvent devenir intransigeants face aux comportements d' autres jugés déviants et c'est ainsi qu'on assiste à des renvois ou des mises à l'écart ...Very Happy 
en tout cas c'est ce que j'ai constaté au local de Paris ...
voir > l'accueil 

 
De Alain Le B. d'Ile de France ( 17nov13 150C88 )
"Notre façon de vivre et travailler prouve que s’organiser sans chef et sans hiérarchie n’est pas une utopie, mais une réalité."

En tout cas jusqu'à présent vous n'avez rien prouvé du tout, vous n'avez pas prouvé que c'était possible...
peut-être ne faut -il pas avoir une lecture naïve de la Révélation d'Arès ! C'est la grande erreur du frere Michel > avoir laissé se développer ce type de fonctionnement .... sans chefs, sans hiérarchie ...
un chef, un chef peut-être ne faut-il pas prendre ces mots au pied de la lettre.
c'est pour cela que vous avez perdu 30 ans !!!
De toute façon, je le reconnais il est difficile de saisir toute la portée de la Révélation d'Arès, religion mise à part, on est forcément influencé par notre culture ambiante, notre vécu etc ..., on va forcément projeter des choses qui ne sont pas dans cette parole ...

... de toute façon je n'aime pas la Révélation d'Arès, je ne la supporte pas ... c'est sans doute ce qui me distingue de la plupart des pèlerins d'Arès ! Mais je suis quand même d'accord avec les grandes lignes.
La R.A. c'est dire que le changement du monde est possible ( "La Vérité c'est le monde doit changer ") c'est Dieu sans la religion, ne pas compter sur la politique ou la religion pour changer le Monde.
mais c'est difficile de saisir toute la portée de ces simples mots ... Shocked 



De Nicole D. d'Ile de France ( 17nov13  150C94 )
La religion comme la politique comme la loi disent en gros : "vous n’êtes pas assez intelligents, vous pauvre électeur (ou pauvre fidèle ou pauvre client) pour savoir comment vous gérer (ou comment gérer votre foi ou trouver des solutions à vos différends), Passez par nous  La politique, une religion, les lois , parce que nous, on sait ce qu’il vous faut, vous vous êtes trop bêtes, trop incultivés, pour savoir."

Non je ne crois que "le pouvoir" se dit ce que vous dites, ils se disent rien du tout, en fait ils ne pensent pas, c'est plus simple Smile
D'abors il ne faut pas selon moi, mettre dans le même sac, politique, religions et loi scratch 
ces 3 choses sont elles vraiment si complémentaires ?
Dieu n'a jamais dit qu'il ne fallait pas de loi. Il ne faut pas que la loi soit le seul argument c'est autre chose !
Mais alors vous si vous voulez vraiment vivre selon vos idées, pourquoi utilisez vous les "lois" pour vous défendre ...pourquoi le FM a t-il menacer de traduire en justice plusieurs personnes qui avaient copié la R.A.
pourquoi un frère de Paris a t- il mis une soeur au tribunal parce qu'elle avait utilisé des écrits de FM ?.....
et si vous trouvez un cambrioleur chez vous n'allez vous pas appeler la police ?
et le frere Michel n'a t-il pas des SICAV à la banque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
navy



Messages : 74
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Les derniéres entrées en vrac ...   Lun 25 Nov - 9:11

De Danielle du Nord ( 22nov13  150C149 )
Tout homme, femme et enfant quel qu'il soit — balayeur de rue, médecin, mère de famille, jeune  étudiant ou jeune travailleur, marié ou célibataire, administrateur ou fonctionnaire, homme de la terre, juif, chrétien, musulman, bouddhiste, communiste, athée, ouvrier ou entrepreneur, industriel, homme politique, religieux,  financier — est avant tout cette part vivante de la Création (Rév d'Arès 25/6) que nous appelons l'Image et la Ressemblance du Créateur.
Et cela d'où que vienne cet homme, femme ou enfant, d' Europe, d'Asie ou d'Afrique, d'un milieu très riche ou très pauvre.
L'homme, ou la femme, ou l' enfant, a cette part en lui d'une Identité intouchable, celle de son Créateur (Rév d'Arès 1/10-11).
Quel qu'il ou quelle qu'elle soit, il ou elle a cette Nature. Par son choix libre (Rév d'Arès 10/10), par son "oui" ou son " non", il ou elle décide de construire ou non  une humanité de bonheur par le  Bien .                                                                                                      
Au stade où il se recrée Bon, l'homme devient le frère. Ses actes de Bien deviennent des actes politiques dès l'instant où il agit en se plaçant devant la Parole (Rév d'Arès 32/9), "croyant" ou humaniste, partout où nous sommes, par amour et pour l'amour, nous agissons en nous et autour de nous pour ce choix, celle  d'une construction libre (10/10) d'une civilisation du Bien en travaillant à faire cesser  le balancier du compte et du bruit (Rév d'Arès ii/12-15) ce compte (iv/11) qui tient la tempe (xxxi/7) et enfante la division.       Autant les durs que les doux, nous sommes tous liés par le même combat, celui de créer un monde heureux.
Danièle du Nord


Merçi pour ce commentaire qui contrarie le frere Michel Smile

Mais vous avez raison. voir > http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/t792-merci-daniele-du-nord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
navy



Messages : 74
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Les derniéres entrées en vrac ...   Dim 1 Déc - 23:43

De Rémy G de l’Avignonnais  (30nov13  150C201 )
Je me demande quel est le sens de ce travail !
Si c’est celui de nous encourager à réfléchir, à écrire, à communiquer par internet, à lire attentivement la prose de mes frères, bref si c’est pour m’aider à avancer dans ma pénitence et une plus grande conscience individuelle de mes responsabilités et engagements dans ma mission, je comprends le sens !
Si c’est pour nous rassembler par les pensées, les réflexions, les actions d’écrire, de lire, de chercher à comprendre les autres frères et sœurs, de créer un égrégore vers une conscience plus unifiée et donc vers la polone, je comprends le sens.
Mais si c’est simplement pour "attraper" les gens, qui sont de plus en plus ligotés, dans leurs actes comme dans leurs têtes par les systèmes religieux, politiques, syndicaux, caritatifs, …, que l’on n’a pas encore su convaincre de notre intégrité et de la Source de notre engagement, je me demande sincèrement si c’est, seulement, avec des arguments plus proche de leurs préoccupations que nous allons les aider à comprendre, à regarder et à commencer à emprunter le chemin de la vraie Vie spirituelle, telle que l’entend le Père.
A votre contact, avec la prière, la lecture quotidienne de La Révélation d’Arès, vos écrits et aussi aidé de ma petite histoire de travailleur social, d’ouvrier, d’agriculteur-éleveur de moutons, de truites, de pommiers, et ma petite histoire de responsable départemental de syndicat agricole.  Eh oui ! comme dit Gilles, devenu un bon copain suite à une moisson d’il y a déjà quelques années, mais encore catho à fond, je commence à avoir des kilomètres … De participant à de nombreuses conférences, débats, cafés psy, biblique, philo, des sciences, politique, je vois que ma moisson, mes interventions, sont entendus, appréciées, en rencontrant  les participants régulièrement, et en revoyant les moissonnés de temps en temps,  mais en résultat tangible engagé et durable, c’est quasi zéro.
Nous avons participé à la mission sociale, mais pas tout le temps, ni tous les moissonneurs. Je me souviens qu’à cette époque, après l'échange verbal, je donnais au "client" un des trois types de tract que j’avais en main. Un social pour une personne pas du tout concerné par le spirituel, un spirituel clair, le plus régulièrement donné, souvent ceux de Daniel  C, qui reprenaient clairement vos écrits, la présentation de la révélation d’Arès et qui nous sommes, ou un de Paris un peu entre les deux.
Je pense que notre impact est réduit, parce que notre fraternité est encore un assemblage d’individualité qui évolue lentement. Nous sommes encore des ligotés. Par exemple je ressens très bien, en moi, les différents stades d’amour que j’ai pour mes frères de foi, avec certains c’est super mais d’autres ce n’est pas facile. Tout cela évolue en moi, et dans le bon sens, mais il me faut du temps.
Le jour où les membres de notre fraternité s’aimeront vraiment, et sentiront en eux ce qui se vit pour l’autre, pour tous les autres présents actuels, nous permettrons à beaucoup plus nouveaux de nous rejoindre …
Ne voyez pas dans ce commentaire l’étalage pompeux de celui qui aurait tout vu tout fait, mais d’un don quichotte qui depuis sa préadolescence a bien remarqué que çà ne tourne pas tout à fait rond dans la tête des gens, la mienne comprise, et donc dans nos rapports humains.
Encore moins d’un découragé, qui baisse la tête et les bras.
Quel est donc le sens et le fond de ce travail ?

Rémy G de l’Avignonnais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 887
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Les derniéres entrées en vrac ...   Mar 28 Jan - 16:03

Dans l'entrée 152: 
Réponse de Michel Potay au commentaire de François D. (27jan14 151C14 ):
Je n'ai pas le temps de reprendre votre commentaire point par point. Je suis en déplacement.
Je peux cependant résumer ma réponse en disant que mon enseignement n'est pas une tradition, parce que la Vérité n'est pas une tradition ; c'est simplement la Vérité. Elle est hors du temps (Rév d'Arès 12/6). Mon enseignement qui suit la Vérité est simplement mon enseignement.
Je sais ce qu'on a appelé tradition dans la théologie chrétienne, que vous me rappelez ici, mais dans mon entrée je n'entends pas tradition au sens de cette transmission-là ou de toute autre transmission.
Dans mon entrée 152 j'entends par tradition un ensemble d'idées et de pratiques attribuées à des ancêtres et qui ont fini par constituer une chaîne devenue quasi incontournable de déclarations, manifestations, pensée et modes d'action, non nécessairement consignée dans des documents originaux, mais transmis de génération en génération comme sont les folklores, les mythes, les habitudes de commémorations ritualisées ou de piété, par exemple.
Il n'y a et il n'y aura jamais absolument rien de tel dans La Révélation d'Arès et dans mon enseignement.
Il n'y a pas chez les Pèlerins d'Arès de "chénoussépapareillisme" au sens que vous l'entendiez à propos de votre maman.
Il arrive qu'on me dise: "Je suis catholique;" ou "Je suis musulman," ou "Je suis juif," et je réponds: Rien dans La Révélation d'Arès n'interdit d'être catholique, d'être musulman, d'être juif, et donc rien ne vous empêche de devenir en même temps Pèlerin d'Arès. Ce que La Révélation d'Arès dit, c'est que la pratique assidue, quotidienne, de la pénitence finira par vous faire comprendre, tout naturellement, qu'il y a plus important que de suivre une tradition religieuse, c'est d'être à la poursuite du Bien et de lancer d'autres hommes à la poursuite du Bien, parce que c'est cela qui vous sauvera et qui sauvera le monde.
Le Bien n'est pas une tradition, il faut l'entendre au sens de Fond de la Vie.


Citation :
Il arrive qu'on me dise: "Je suis catholique;" ou "Je suis musulman," ou "Je suis juif," et je réponds: Rien dans La Révélation d'Arès n'interdit d'être catholique, d'être musulman, d'être juif, et donc rien ne vous empêche de devenir en même temps Pèlerin d'Arès.
Ce que vous omettez de dire c'est si il y a ou non une obligation de croire que La Révélation d'Arès vient de Dieu

Citation :
Ce que La Révélation d'Arès dit, c'est que la pratique assidue, quotidienne, de la pénitence finira par vous faire comprendre, tout naturellement, qu'il y a plus important que de suivre une tradition religieuse, c'est d'être à la poursuite du Bien et de lancer d'autres hommes à la poursuite du Bien, parce que c'est cela qui vous sauvera et qui sauvera le monde.
Et dans ce cas là pourquoi dites vous que je ne fais pas parti du petit reste ..   Shocked                        
Je croyais que pour faire parti du petit reste il fallait rejeter complêtement la religion ... voilà que maintenant vous dites le contraire. La Pénitence nous sommes tous d'accord, mais ce que vous omettez de dire c'est si il y a ou non une obligation de croire que La Révélation d'Arès vient de Dieu, je veux dire dans le sens ou les evenements se sont passés comme vous les avez racontés. Pourquoi ne pas formuler les choses de maniére nette et précise et nous dire une bonne fois pour toute les conditions requises pour être pelerin d'Arès !
De plus je ne sais pas si un catholique, un juif, un musulman peut véritablement croire à votre vision anarchiste .... il faudrait supprimer les lois (dans le sens courant du mot ) et les remplacer par l'amour du prochain, la pénitence ...
non ce n'est pas dans la Bible ni le Coran.

________________
Une idée n'est bonne que dans la mesure ou elle n'est pas exploitée au delà du raisonnable !!! Au delà elle devient folle et va à l'encontre de ce qu'on veut lui faire dire ....


Dernière édition par Admin le Mar 25 Fév - 11:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
Admin
Admin


Messages : 887
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Les derniéres entrées en vrac ...   Mar 25 Fév - 11:39

Dans l'entrée 152 encore

24fev14 152C80 
Votre appel à supplanter les traditions pour créer un ordre nouveau, celui des Pèlerins d'Arès, n'est autre que la mise en place d'une tradition nouvelle fondée sur vos propres idées, qui toutes sont antagonistes de ce qui fait la vie du monde.
Mais vous êtes un cagot très habile, hypocrite comme tout le monde, mais sous une lumière périlleusement rationnelle.
Je crois qu'en dehors de l'ermite ou du sauvage seul dans sa cabane dans la montagne ou sous les cocotiers, il n'existe aucune possibilité de sortir socialement des traditions quelles qu'elles soient, car dès qu'il y a société, il y a tradition. C'est inévitable et vous êtes assez intelligent pour le savoir. Mais vous parlez d'en sortir de façon en même temps très adroite et très industrieuse. Ce blog n'est pas un salon, mais une usine !
Je suis maire d'une commune de 12.000 habitants ; j'étais député à l'époque où apparut La Révélation d'Arès. Je ne suis qu'un petit politique local, mais je participe toujours au destin et aux travaux de mon parti. J'ai été deux fois chargé de mission en Europe ces années dernières et je suis bien placé pour savoir qu'en fait, la tradition chrétienne a marqué toute la population française comme toute la population européenne.
Comme autrefois les chefs de guerre, qu'ils brandissent des aigles ou des croix, défenseurs de territoires et des groupes humains qui les habitaient, devenaient les pouvoirs politiques. Les chefs de la guerre sociale aujourd'hui deviennent toujours les hommes de pouvoir. Il y a dans l'homme politique un combattant qui a toujours besoin de se reposer sur une discipline des troupes et cette discipline, que vous le veuillez ou non, c'est la tradition. La tradition est indégommable.
Tout le reste est aventure. Que vous soyez hypocrite ou vraiment sincère, vous êtes un homme très problématique. Comment vous étonner que l'on vous combatte ? Mais en suivant votre blog — il y a quelque chose de passionnant là-dedans, même dangereux — je ne crois pas que vous vous en étonniez, en fait.
Actuellement, c'est l'asphyxie de votre voix ; on vous éloigne de tout ce qui peut lui donner un écho, parce que vous n'êtes pas assez important et que, légalement, il n'y a rien à vous reprocher à ma connaissance, donc vous êtes sur la liste des gens à bâillonner. Le verrouillage est bien assuré, mais durera-t-il ?
Ultérieurement, si votre mouvement prend de l'importance, ce qui me semble possible aujourd'hui, parce que votre blog le munit d'une thèse solide et, je dirais, intelligente pour ne pas dire plus, vous aurez certainement — sinon vous-même (85 ans, la fin n'est pas si loin !) — une lutte idéologique à mener.
Votre blog, je ne sais pas si beaucoup s'en rendent compte, est un brûlot. Il y a, c'est indiscutable, une parenté étroite avec le Jésus d'il y a deux millénaires: un autre brulôt, qu'on coula très vite. Vous voilà quarante ans que vous vous attaquez à tout: La religion, la politique, la culture, la tradition, la loi, comme le faisait Jésus sur le même ton chattemite (au nom de "l'amour")  et, comme je vieillis moi aussi et que mes amis vieillissent, j'espère que les générations montantes resteront avisées et veilleront à ce que vous ne l'amarriez jamais à l'ordre des choses pour le détruire.
Parce que c'est le mot d'ordre de votre mouvement: La Vérité, c'est que le monde doit changer !
Je parlais de vous avec des amis pendant les Fêtes et l'un d'eux disait: "Michel Potay. Je ne sais pas s'il existe actuellement dans le monde un dévastateur plus radical de tout ce qui fait la raison de vivre et de lutter des hommes de progrès."
R. R.


Réponse de Michel Potay:
Les "hommes de progrès ? C'est nous les Pèlerins d'Arès.
En considérant l'amour, le pardon, la paix, l'intelligence du cœur et le fait d'être libre de tout préjugé et de toute peur comme des idées "antagonistes de ce qui fait la vie du monde", vous avouez clairement que l'amour, le pardon, la paix, l'intelligence du cœur et la liberté absolue non seulement n'existent pas dans le monde, mais ne doivent pas y exister selon vous.
Nos espérances sont en effet réellement opposées concernant le bonheur des hommes.
Je ne peux pas dans un blog aborder tous les aspects de votre commentaire en détail.
Parlons seulement de la "tradition chrétienne" que vous évoquez.
Oui, la tradition chrétienne a marqué l'Occident, y compris l'athéisme qui n'est en fait qu'une version sans Dieu, ni église, ni prière, du christianisme d'église, mais j'insiste bien sur ce fait: L'Occident est marqué par une tradition chrétienne qui n'est en fait que la tradition de l'église: l'orthodoxe (la plus ancienne), la catholique et la protestante (la plus récente).
L'Occident n'est pas du tout marqué par une tradition chrétienne qui serait la tradition évangélique pure, celle du Sermon sur la Montagne (Matthieu ch.5 à 7). C'est cet Évangile pur, qui ne fondait aucune religion, aucune église, qui ne fondait rien de fixe et de dogmatique, parce que Jésus en avait fait une dynamique de bien, de création permanente de l'homme, que le Père nous envoie restaurer ou plutôt mettre en marche dans la société.
En devenant la religion de l'Occident, le christianisme d'église, christianisme de pouvoir, perdit pour toujours la capacité que Jésus avait donnée à ses disciples de résister au système de pouvoirs religieux, politiques et financiers qui régit le monde aujourd'hui encore.
L'affaiblissement du système, qui commence à se décomposer — affaiblissement qui était encore imperceptible en 1974 quand le Père envoya son Messager Jésus et en 1977 quand Il se manifesta en Personne à Arès —, fait de nous Pèlerins d'Arès les représentants d'un christianisme pur capable de redonner l'espoir d'un monde changé (Rév d'Arès 28/7) aux hommes libres, vraiment libres de ce que les lois ne leur interdisent pas.
Même si nous le gravissons, en peinant, lents à débandeletter les momies millénaire religieuses et politiques que nous sommes, c'est le sentier que nous avons emprunté. C'est ce que La Révélation d'Arès appelle l'ascension. Toute ascension est par principe pénible et lente, mais elle se fait, pas à pas.
Les églises ayant momifié Dieu, faisant de Lui le gardien de "l'ordre", c.-à-d. du système, et masquant ainsi de Dieu la Vie, le Torrent permanent de Création, la Fécondité incessante, elles l'ont dénaturé dans leurs doctrines ; cette désacralisation — en dépit des cultes, cérémonies et autres piétés raffinées qu'on appelle "sacrées" — ne pouvait aboutir qu'à l'athéisme comme seule condition du changement social.
Mais ce changement social, qui a été bénéfiques, a des limites que vous ne dépasserez plus.
C'est nous qui les dépasserons par la pénitence.
La disparition des églises et, par delà les églises, des religions qui ne sont que d'autres églises, juives, musulmanes, etc., sous d'autres noms, et de leurs alliés politiques, est une condition nécessaire au renouveau du christianisme pur ; cela fait des Pèlerins d'Arès, pour l'heure quantité négligeable en apparence, un mouvement historique. Ce que vous avez très bien vu, au fond.
Les barbares sont toujours en ce monde, en Occident comme en Orient. Aujourd'hui comme hier ils trouvent très pratiques d'adhérer à des théories et autres doctrines, qu'elles soient chrétiennes d'église ou athées cryptochrétienne de fond (formes non avouées, nommées aujourd'hui laïques ou athées, de christianisme d'église) et de se poser ainsi comme facteurs d'unification et d'ordre. Le Communisme politique qui sévissait en Europe de l'Est n'était en fait qu'une perversion du christianisme d'église.
Le barbare est toujours et partout l'ancêtre de l'homme d'ordre. Vous êtes "homme de progrès", dites-vous, mais votre ombre est celle d'un barbare. L'homme réellement libre, qui jusqu'à présent n'a existé qu'à titre individuel isolé et ignoré, est l'homme qui est sorti de la barbarie.
Nous Pèlerins d'Arès pourrions ainsi nous placer comme anti-barbares.
Nous ne méritons absolument pas "l'asphyxie" à laquelle nous sommes soumis. C'est encore et toujours de la barbarie.
Si vous le souhaitez, je peux vous rencontrer et parler avec vous. Je le ferai volontiers. Je vous envoie par eMail séparé un numéro de téléphone où vous pouvez me toucher

________________
Une idée n'est bonne que dans la mesure ou elle n'est pas exploitée au delà du raisonnable !!! Au delà elle devient folle et va à l'encontre de ce qu'on veut lui faire dire ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
navy



Messages : 74
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Les derniéres entrées en vrac ...   Mar 25 Fév - 11:59

Citation :
Ce blog n'est pas un salon, mais une usine !

Excusez moi mais je n'ai pas pu m'empecher de commenter !!  alien 


Citation :
Si vous le souhaitez, je peux vous rencontrer et parler avec vous. Je le ferai volontiers. Je vous envoie par e-Mail séparé un numéro de téléphone où vous pouvez me toucher

Le frere Michel fait du forcing, il agit avec précipitation, ce n'est jamais bon,
comme si il n'avait pas confiance aux pèlerins d'Arès pour recruter .... après son déces  pale 


Navy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les derniéres entrées en vrac ...   Aujourd'hui à 13:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Les derniéres entrées en vrac ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petite entrée facile à faire
» Entrée a LLG
» Entrée en seconde, question
» Belle entrée, facile à préparer!
» Nombre limite de tentatives d'entrée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ABEILLE :: Paroles de Dieu : La Révélation d'Arès-
Sauter vers: