L'ABEILLE
L'ABEILLE

La Vérité c'est que le Monde doit changer . Basé sur les écrits du Frere Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 En cherchant Dieu ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yve



Messages : 614
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: En cherchant Dieu ....   Ven 12 Juil - 14:52

8 juillet 2013 (3) (0147)

En cherchant Dieu, la nouvelle entrée du frere Michel est formidable.



Dieu m'a parlé, mais depuis lors je ne sais plus dire ce qu'Il est.
J’ai déjà écrit une entrée "Dieu ?" (entrée 65), mais pendant ce Pèlerinage 2013 je souffre plus que d'ordinaire de l'invisibilité et de l'imperceptibilité de Dieu. Alors, je reviens sur le sujet du grand et glorieux Obscur, du miséricordieux et lointain Étalé (Rév d'Arès ii/4), Qui me visita en 1977.
L'Immensurable réduit à un clou (Rév d'Arès ii/21) me parla, là où je prie au Pèlerinage. Au centre d'une fantastique conflagration de brillances et de sons sa Voix jaillit du pommeau d'un bâton de marche, taillé dans la Lumière (12/4). J'avance désormais dans la vie, une main sur ce bâton de marche, l'autre main montrant au monde Le Livre qu'Il m'a dicté — Deuxième partie de La Révélation d'Arès.

Les monothéistes autorisés : juifs, chrétiens, musulmans,voient Dieu comme l'Être suprême,unique, transcendant, universel, le Créateur de toutes choses, parfait Sauveur des hommes, Providence du monde, dont la Parole est révélée ici et là au cours de l'Histoire. Beaucoup de philosophes Le voient comme l'explication suprême de tout. Bref, c'était mon Dieu quand j'étais dans l'Église avant 1974.
À présent, je peux concevoir Dieu bien au delà des représentations théologiques, mais je ne Le décris ni ne Le définis. Qu'est le peu que je peux savoir de Lui, outre la Parole qu'Il m'a laissée pour que je L'accomplisse (Rév d'Arès 35/6) ? Rien comparé à l'insaisissable Tout que je réalisai qu'Il était.

Comment peut-Il, sinon par Amour — un Amour inintelligible puisque tellement frustré —s'intéresser à moi l'infime poussière sur la Terre, une autre poussière dans l'Univers, Lui Qui aura fait mille nouveaux soleils quand notre soleil sera dispersé comme plumes (Rév d'Arès xxii/12) ? Lui Qui parle depuis des 1000 et 1000 ans (xLvii/1), un temps incommensurable, quand sa seule Parole connue ne remonte guère qu'à Noé, qui vécut avant-hier.
Les hommes antiques furent polythéistes, parce qu'ils avaient perdu la notion claire du seul Dieu. Ils le pulvérisèrent en débris qui pussent faire partie du monde lequel, étant foule d'hommes, ne pouvait être selon eux que foule de dieux. En croyant ainsi mieux Le saisir, ils Le perdirent.
Dieu pour et par les Juifs rétablit la notion de son Unicité. Ce fut la Bible. Mais Il resta Celui que l'homme, depuis trop longtemps pécheur, ne pouvait plus saisir.

Or, qu'est le pécheur ? Question capitale : Il est impossible de comprendre ne serait qu'un peu du vrai Dieu si l'on ne comprend pas un peu de l'homme, Son image (Genèse 1/26-27).
Le pécheur, un vivant fugace — 70 ou 100 ans... presque rien — d'une complexité déroutante, qu'on comprend mieux, je prétends, par son contenu spirituel que par sa nature psychique et biologique.
On sait (La Révélation d'Arès l'indique mieux qu'aucune autre Parole) que l'homme ne retrouve pas sa divinité — son Salut — en passant d'une nature inférieure à une nature supérieure par des purifications, des sacrifices, des prières, des sacrement, des ascétismes et allez savoir quoi encore. L'homme ne peut pas changer de nature, mais il peut changer de polarité. Pas par une métamorphose. Par la pénitence, par le changement dont parle La Révélation d'Arès : le réveil de la bonté préexistante mais actuellement en coma chez la plupart des hommes.

Les animaux ignorent le péché. L'homme n'est donc pas un animal et l'on ne comprend pas Dieu si l'on ne voit pas que le péché ou mal est aussi naturel à Dieu qu'à l'homme. Dieu peut faire le mal : Il tua les hommes par le Déluge et décida ensuite de ne plus faire que le Bien : "Je ne maudirai plus jamais les hommes" (Genèse 8/21). Dieu est donc Volonté, Volonté de Changement et l'homme, contrairement à l'ordre chimico-physique de l'Univers, contrairement aux minéraux, aux végétaux, aux animaux, est aussi un être voulant capable de joindre sa volonté à cette Volonté-là (Rév d'Arès 12/4).
Mais les choses se compliquent par l'indépendance. La providence comme gouvernement et prédétermination n'existe pas. Si Dieu faisait le destin de l'homme et du monde, Il ferait les pécheurs. Or, ce n'est pas l'intention créatrice. Dieu fait l'homme absolument libre (Rév d'Arès 10/10). Conséquence ontologique colossale de cette liberté, l'homme peut faire son destin sans Dieu et l'athéisme envahissant montre qu'il ne s'en prive pas, ce qui sera peut-être salutaire à terme en éliminant les religions. Alors, contrairement à ce qu'on croit, le refus de Dieu lie l'homme plus que jamais à Dieu et montre que les rapports de l'homme à Dieu ne sont pas nécessairement conscients.

Dieu n'est pas juge. Son Tribunal c'est l'homme lui-même s'évaluant et la contrition ne sert à rien : Je ne pardonne pas les péchés, dit-Il. Mon salut n'est pas au bout du pardon, mais de la pénitence (Rév d'Arès 30/10). Par suite, quiconque pardonne un homme ne lui pardonne pas ses péchés — nul ne le peut — mais le mal que l'autre lui fait, le mal que sa race a créé (2/1-5).
Dieu n'est pas concevable dans le passé, le présent, le futur, c.-à-d. dans le temps. Il est hors du temps (12/6). C'est dans ce sens qu'il est l'Éternel, non dans le sens d'un Être sans commencement ni fin, idée plus inconcevable encore pour un cerveau humain.
Dieu est la réalité de tous les instants de ma vie, pour que le Royaume de Dieu , par quoi Jésus désignait la Vie Spirituelle, s'installe en moi et en ceux et celles qui me suivent.

Quand un miracle se produit, les uns disent : "C'est Dieu," mais moi je dis : "C'est l'homme restaurant en lui l'image et ressemblance du Créateur, car un miracle n'est jamais qu'une création ou une recréation de situation, de santé, de vie. La preuve, Jésus n'attribuait pas ses miracles à Dieu, mais à la foi de l'homme : "Va, ta foi t'as sauvé."
Ainsi les hommes ont-ils besoin de Dieu comme Dieu a besoin des hommes. C'est la synergie que je m'efforce, comme pèlerin, de réaliser idéalement par mon Pèlerinage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yve



Messages : 614
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: En cherchant Dieu ....   Lun 15 Juil - 10:57

Moi et Michel nous avons la même conception du divin Very Happy 
car il a dit quelque part "Nous ne savons pas qui est Dieu mais  nous savons qu'il existe "

PAS FINI 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yve



Messages : 614
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: En cherchant Dieu ....   Jeu 25 Juil - 7:04

Des nouvelles de Patrick  Rousso qui à un moment a beaucoup contribué à ce forum.
 
24jul13  147C36  
Cela fait plusieurs mois que je n'ai pas lu votre blog et ce délai m'a permis de faire le point sur mes propres croyances et mon évolution personnelle.
À vrai dire, cela fait longtemps que je ne raisonne plus sur La Révélation d'Arès qui pour moi est une réalité que j'essaie de vivre au jour le jour, car finalement le message de La Révélation d'Arès est très simple. Il est bien sûr dans la continuité de l'histoire biblique et coranique qui sont le reflet d'un état de connaissance de l'humanité à chaque époque, et La Révélation d'Arès correspond à la mentalité de l'homme à la fin du 20ème siècle.
Mais désormais je m'interresse beaucoup plus à découvrir ce qui ce cache derrière certaines phrases de La Révélation d'Arès, mais aussi aux autres messages venus du ciel et qui ne sont pas rattachés à l'histoire biblique.
Je regrette que vous ne parliez pas davantage d'écologie dans votre blog, mais cela m'étonne qu'à moitié car la France est très très en retard de ce point de vue. Je voudrais juste rappeler au lecteur de votre blog qu'ils peuvent découvrir avec intérêt  la pensée et les actes de Pierre Rabhi qui propose de penser et vivre autrement sur cette planète tout en sachant que la vie continue après la mort ...
Patrick R. des Yvevlines
 
Réponse de Michel Potay
Pierre Rabhi fait de l'écologie bien mieux que je ne pourrais le faire.

L'écologie n'est pas mon domaine. Elle est le sien. Référez-vous à lui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yve



Messages : 614
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: En cherchant Dieu ....   Lun 27 Jan - 8:29

Citation :
car finalement le message de La Révélation d'Arès est très simple.
 
 très simple mais peut-être mal énoncé par le frere Michel.


 yve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En cherchant Dieu ....   Aujourd'hui à 9:47

Revenir en haut Aller en bas
 
En cherchant Dieu ....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'homme ne peut bien vivre qu'en cherchant Dieu
» MES DEUX ALLERGIES: L'ALCOOL ET DIEU
» Prière au Père ! Que Dieu te bénisse toi qui lit cette prière !
» Quel sens possède la Parole de Dieu, la Sainte Écriture ?
» Le nom de Dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ABEILLE :: Paroles de Dieu : La Révélation d'Arès-
Sauter vers: