L'ABEILLE
L'ABEILLE

La Vérité c'est que le Monde doit changer . Basé sur les écrits du Frere Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 La derniére entrée du frére Michel 23 mai 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 886
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: La derniére entrée du frére Michel 23 mai 2013   Sam 25 Mai - 7:19

A toutes fins utiles la derniére entrée du frére Michel ...
 
23 mai 2013  (144)  
Sacraliser le désacralisé
 
Le monde est usé. C'est une cause de grandes difficultés missionnaires.
Nous nous efforçons de faire écouter par des hommes déçus, désacralisés, qui ne s'engagent plus hors du cadre très étroit de leurs vies personnelles, un Appel sacré qui sollicite un courageux engagement.
Non qu'ils ne s'interrogent plus sur des questions de fond, mais celles-ci ne se transforment plus en action. Refus de mettre en avant ses espérances, de les exposer sur la place publique, de changer sa vie (Rév d'Arès 30/11).
 
Depuis quelques décennies, je ne cesse pas d'être intrigué par cette humanité qui, quoiqu'elle soit de plus en plus inquiète de son avenir, de l'avenir de ses enfants et petits-enfants, pratique l'esquive.
L'Occidental se dissimule à ses adversaires : la religion chrétienne quoique mourante, la politique incapable, la loi qui entrave la vie bien plus qu'elle ne l'aide ; il préfère se soumettre à eux ; il a peur de s'en détacher ouvertement, s'enterre dans le non-dit et l'inertie.

 
Quelle sécurité l'homme espère-t-il de sa pusillanimité ? Sécurité naufragée en 1914-1918 et 1939-1945, re-naufragée plus lentement mais plus profondément encore dans la guerre économique actuelle ? L'homme actuel est issu de générations qui ont connu en 100 ans dix fois plus de désastres et d'épreuves que leurs ancêtres n'en avaient jamais subis en un siècle. Moi-même, né en 1929, je réalise que le monde de mon enfance a disparu sans laisser de traces. J'ai, par surcroît, l'impression de finir ma vie comme un criminel face à des hommes qui me prennent pour un idéologue dangereux, quand je suis, comme le furent tous les messagers du Père, un initiateur d'âmes libres sauvées.
Loin de me désespérer, cette situation me rend avide du grand retournement dont La Révélation d'Arès me fait voir la possibilité depuis 1974. Jamais je n'ai aussi bien compris qu'aujourd'hui ce que le Père veut dire par : La Vérité, c'est que le monde doit changer (Rév d'Arès 28/7). Mais pourquoi si peu d'hommes le comprennent-ils ?
 
Je cours d'autant moins après ma lointaine jeunesse que je me sens jeune. J'ai grand besoin de cette force, d'ailleurs. Décider les hommes déspiritualités, indécis, sceptiques, à se libérer par le canal spirituel, quel travail ! Changer le monde, où rien n'est plus ferme ni stable, où tout est maintenant ambigu et indéterminé, un monde qui glisse aveuglément vers le péché des péchés (Rév d'Arès 38/2), voilà le défi qu'ont relevé les Pèlerins d'Arès. Nous sommes encore peu écoutés, oui, mais nous sommes partis dans une quête opiniâtre de la liberté absolue, que la pénitence nous assurera. Nous l'avons parfaitement compris et les hommes et femmes du dehors le comprendront lentement, mais sûrement.
 
Nous voulons une planète sans passeports (Rév d'Arès 22/11), sans loi des rats (xix/24) sans autre tribunal (16/13, 21/7) que notre conscience (Dieu ou le Bien en nous). Nous voulons l'amour, le pardon, la légèreté de l'intelligence contre la politique qui complique et alourdit de plus en plus la vie, les échanges, la gestion, la "justice". Les pieds gouvernementaux et administratifs chaussent des godillots de fer pour faire plier la nuque de l'homme, le forcer au destin qu'ils veulent pour lui. L'homme s'écrase, sa résistance au destin d'animal dompté qu'on leur fait est presque nulle ; cela dépasse toute explication rationnelle. Les raisons que les gens de la rue nous donnent, quand ils en donnent, de leur résistance nulle, ne clarifient rien. Ils nous semblent tous soumis et pourtant quand on leur demande : "Êtes-vous soumis par civisme ?", ils ne répondent pas "Oui". Le doute leur fait secouer la tête. On devine qu'ils sont des rebelles refoulés, des chiens battus qui ne mordent plus.
Ils ne mordent plus et c'est bien, parce que mordre ne sert à rien. L'Histoire l'a démontré. Mais si l'on donne une autre façon de se libérer et de trouver le bonheur à ces humains usés psychologiquement ? Ils sont peut-être devenus lâches tout simplement convaincus du triomphe définitif du rationalisme politique et matérialiste partout, alors que celui-ci s’approche tout au contraire du pied du mur où il va échouer, incapable de faire gravir ce mur à une humanité qu'il a épuisée en lui enlevant tout idéal. Mais il reste un idéal, que nous crions aux hommes de saisir pour y puiser des forces libératrices, c'est celui de La Révélation d'Arès.
C'est pourquoi plus l’horizon politique et éonomique s’obscurcit, plus braves et espérants nous devons être.
 
Ce monde a encore des couleurs, cachées mais vivantes. Dans ce monde chacun se croit obligé de prendre parti pour ou contre la gauche, la droite ou le centre — "Votez !" crie la propagande politique, même si ce pour quoi nous voudrions voter n’existe pas ou n’existe plus —. De plus en plus de gens réalisent que ce privilège de leur citoyenneté les encâble et que des tendeurs invisibles tendent les câbles. Les virtuoses de l’ironie cynique et de la diffraction sont à l’œuvre, nous font croire que plus notre espace de liberté se réduit plus nous approchons de l’infini et de la lumière. De là vient que les abstentionnistes sont de plus en plus nombreux. Jamais l'inanité des discours n'a été plus visible. Jamais notre mission de Vérité n’a été plus nécessaire pour redonner aux hommes le sens de la réalité.
La pénitence peut redonner à chaque homme sa liberté.
Aussi faut-il prêcher la pénitence sans relâche.
 
Expliquons et ré-expliquons ce que le Père entend par pénitence, clé de la resacralisation, de la libération.
 
© Michel Potay 2012
   

 
---------------
 
Citation :
Nous voulons une planète sans passeports (Rév d'Arès 22/11), sans loi des rats (xix/24) sans autre tribunal (16/13, 21/7) que notre conscience (Dieu ou le Bien en nous).
 
Le frere Michel parle bien, (en général) ce qui restera aprés sa mort ce sont ses écrits .... enfin il parle bien à condition de ne considerer que des textes pas trop longs et sur une courte période, car en mettant en relation des écrits à 10 ans d'écart on s'aperçoit qu'il y a quand même des differences, des contradictions, des exagerations Smile
Par exemple nous voulons une planète sans passeports ... n'est ce pas un peu exagéré !
C'est dans la R.A. ?
 
Admin

________________
Une idée n'est bonne que dans la mesure ou elle n'est pas exploitée au delà du raisonnable !!! Au delà elle devient folle et va à l'encontre de ce qu'on veut lui faire dire ....


Dernière édition par Admin le Mar 16 Juil - 11:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
Admin
Admin


Messages : 886
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: La derniére entrée du frére Michel 23 mai 2013   Sam 25 Mai - 7:44

Citation :
24mai13 144C6
Comment peut percer la lumière alors que nous sommes ensevelis par les ténèbres, l’horreur, le malheur, l’injustice ?
La liste est longue, et paralyse ce monde.
Comment croire encore en quelques choses ?
A côté de cela, notre société est embrumée de choses si futiles. Je pense à la chanson de Jean-Jacques Goldman “Les choses”, société de consommation, ultra matérialiste, ou tout tourne autour de cela. Illusion du bonheur.
Mais comment les consciences peuvent-ils croire, comprendre la vérité de la Révélation, alors que le monde n’affiche que des pubs, et des images qui nous montrent les mauvais chemins, comment sortir la tête de l’eau ?

Si j´avais si j´avais ça
Je serais ceci je serais cela
Sans chose je n´existe pas
Les regards glissent sur moi
J´envie ce que les autres ont
Je crève de ce que je n´ai pas
Le bonheur est possession
Les supermarchés mes temples à moi

Dans mes uniformes, rien que des marques identifiées
Les choses me donnent une identité

Je prie les choses et les choses m´ont pris
Elles me posent, elles me donnent un prix
Je prie les choses, elles comblent ma vie
C´est plus ´je pense´ mais ´j´ai´ donc je suis

Des choses à mettre, à vendre, à soumettre
Une femme objet qui présente bien
Sans trône ou sceptre je me déteste
Roi nu, je ne vaux rien

J´ai le parfum de Jordan
Je suis un peu lui dans ses chaussures
J´achète pour être, je suis
Quelqu´un dans cette voiture
Une vie de flash en flash
Clip et club et clop et fast food
Fastoche speed ou calmant
Mais fast, tout le temps zap le vide
Et l´angoisse

Plus de bien de mal, mais est-ce que ça passe à la télé
Nobel ou scandale? on dit ´V.I.P´

Je prie les choses et les choses m´ont pris
Elles me posent, elles me donnent un prix
Je prie les choses, elles comblent ma vie
C´est plus ´je pense´ mais ´j´ai´ donc je suis

Des choses à mettre, à vendre, à soumettre
Une femme objet qui présente bien
Sans trône ou sceptre je me déteste
Roi nu, je ne vaux rien

Je prie les choses et les choses m´ont pris
Elles me posent, elles me donnent un prix
Je prie les choses, elles comblent ma vie
C´est plus ´je pense´ mais ´j´ai´ donc je suis

Un tatouage, un piercing, un bijou
Je veux l´image, l´image et c´est tout
Le bon ´langage´ les idées ´qu´il faut´
C´est tout ce que je vaux

Virginie

Réponse de Michel potay:
Comment pouvons-nous être entendus à travers ce miroir de futilité que les hommes d'aujourd'hui placent devant leurs yeux et leurs oreilles pour nous renvoyer nos appels sans les recevoir ?
C'est évidemment le problème qui se présente chaque jour, chaque heure, chaque minute à chacun de nos missionnaires.
La solution nous est donnée par le Père dans La Révélation d'Arès. Elle est très simple, mais demande beaucoup de constance, de patience, de foi.
Devenez d'abord et avant tout vous-même une pénitente. C'est-à-dire aimez tous les humains, pardonnez toutes les offenses, faites la paix avec tout le monde, recherchez toujours l'intelligence du cœur, ou spirituelle, pour ne pas laisser l'intelligence intellectuelle travailler seule en vous, et rendez-vous libre de tous préjugés envers qui que ce soit.
Ensuite, mettez-vous à prêcher la pénitence aux autres, où qu'ils soient, où que vous les rencontriez, et leur rappelant cette Vérité toute simple: Seul le bien — la pénitence façonne le bien — vaincra le mal.
C'est cette pratique de la pénitence et de la moisson d'autres pénitents qui peu à peu, de génération en génération, changera le monde (Rév d'Arès 28/7).
Tel est le Message d'Arès.
Il n'y a pas de recette pour des résultats immédiats. L'homme a installé le mal lentement. Il vaincra le mal lentement. Mais chaque pénitent trouvera son salut dès maintenant.
Courage, ma sœur Virginie !




________________
Une idée n'est bonne que dans la mesure ou elle n'est pas exploitée au delà du raisonnable !!! Au delà elle devient folle et va à l'encontre de ce qu'on veut lui faire dire ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
yve



Messages : 614
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: La derniére entrée du frére Michel 23 mai 2013   Sam 25 Mai - 19:44

Françoise L de Bretagne sud a écrit:
En apprenant le départ de Georges Moustaki, j'ai eu envie de partager avec vous " La déclaration" , qui est ma chanson préférée de Moustaki.  
 
voilà cette chanson en vidéo  Very Happy
 
 

 
 
Lequel des Pèlerins d'Arès pourrait réfuter les paroles de cette chanson ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La derniére entrée du frére Michel 23 mai 2013   Aujourd'hui à 17:50

Revenir en haut Aller en bas
 
La derniére entrée du frére Michel 23 mai 2013
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petite entrée facile à faire
» Entrée a LLG
» Entrée en seconde, question
» Belle entrée, facile à préparer!
» Nombre limite de tentatives d'entrée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ABEILLE :: L'ABEILLE un des mouvement issu de la Révélation d'Arès-
Sauter vers: