L'ABEILLE
L'ABEILLE

La Vérité c'est que le Monde doit changer . Basé sur les écrits du Frere Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  MembresMembres  Connexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 en guise de DROIT DE REPONSE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yve



Messages : 614
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: en guise de DROIT DE REPONSE   Lun 8 Juin - 15:04

Suite à mon commentaire sur le blog du frére michel freesoulblog, j'avais demandé au FM, "en guise de droit de réponse", de publier ma réponse, il l'a fait, exceptionnellement, bien que son blog ne soit pas un forum. Je le publie içi, afin de pouvoir poursuivre le dialogue commençé, sur ce site, qui est un forum.

20avr09 94C54

À propos de freesoulblog entrée #0094
"quand l'incroyable devient le nécessaire"
J'apporte le commentaire suivant:


Comment peut-on être Pélerin d'Arès sans l'être tout en l'étant ? Voilà à peu prés la question que pose Charlély dans son commentaire 94C49 de l'entrée 94 "quand l'incroyable devient le nécessaire " (du blog du frére Michel). Beaucoup de gens comprennent, y compris quand il s'agit d'adhèrer à la pénitence - Je sais que vous allez m'objecter la pénitence, c'est pourquoi pour gagner du temps je la mentionne -. Ils comprennent et sont prêts, mais ne veulent pas obligatoirement d'étiquettes ou de chapelles.
En lisant ce texte, clair, concis, efficace, comme celui de "la seule vraie crise: la crise de l'homme" |entrée 0087] dont j'ai tiré un tract, je me dis que vous êtes doué pour la communication confidentielle, intime, mais pas pour la communication de masse, la communication médiatique.
Car sans communication médiatique de masse, les gens qui ne sont pas forcés de croire que La Révélation d'Arès vient de Dieu, ne se sentent pas le droit d'intégrer quoi que ce soit - Là j'ai eu du mal à trouver mes mots -. Et la Télévision (ou les grands médias) qui est à notre époque forment le troisiéme Temple, leur donne ce droit, mentalement, psychologiquement, dirons nous.
Le jour ou on verra le frére Michel au journal de 20 heures, ou à la une de grands quotidiens, ce jour là le monde commencera à changer (sourires) ou alors le jour ou on verra un ex-religieux adopter des idées arésiennes (voir Rév d'Arès 14/3 ) et le faire savoir ce jour là le monde commencera à changer.
J'aimerais vivre dans un pays ou quand un bonhomme se présente en déclarant qu'il a été le témoin d'une théophanie ou apparition quelle qu'elle soit, une équipe de télévision se dépéche sur les lieux .... (sourires) mais ne rêvons pas!

Yve/ L'Abeille
=======================


Réponse : du frére Michel

Je ne vois pas à quoi vous faites allusion en disant que "beaucoup comprennent La Révélation d'Arès, mais ne veulent pas d'étiquettes ou chapelles". Il n'existe chez nous ni "étiquettes" ni "chapelles".
Le titre (ou l'étiquette) de Pèlerin d'Arès n'est pas délivré par une autorité vérificatrice. Il n'existe pas de registre ni de fichier de Pèlerins d'Arès. Il n'existe même pas une Association des Pèlerins d'Arès. Chacune de nos associations prend grand soin de prendre un autre nom, afin de ne jamais se poser en autorité centrale, mais simplement en regroupements de certains frères et sœurs qui se plaisent à œuvrer ensemble ou s'y résignent par raison supérieure, car la foi et l'amour demandent inévitablement une libre et joyeuse (30/11) résignation. C'est leur grandeur. Mais si d'autres préfèrent se regrouper ailleurs pour former une autre mission, ils sont libres de le faire.
Bref, il n'existe pas d'organisme central ou d'adresse imposée. Pas de "chapelle" !
Ceci dit, l'isolement (l'individualisme est un isolement) est à éviter, sauf maladie ou isolation géographique impérative, car si La Révélation d'Arès parle du pénitent au singulier, elle ne parle de moissonneurs qu'au pluriel, ce qui est logique, l'union faisant la force sur le Champ du Créateur.
Il demeure qu'ils doivent tous être des Pèlerins d'Arès, que ce soit en un, deux, dix, cinquante ou cent groupes ou assemblées locales. Pour voir le Pèlerin d'Arès par le Fond, je publie ici un extrait d'une brochure "Pèlerinage" que je suis en train de préparer, mais que je ne pourrai pas publier pour le Pèlerinage 2009, parce que je suis débordé (Elle le sera pour le Pèlerinage 2010):
[...] Pour comprendre dans quel sens la prière du Pèlerin d’Arès est libre il faut se rappeler pourquoi le Pèlerin d’Arès est un croyant libre (10/10).
Le Pèlerin d’Arès, homme ou femme sans distinction, est, par un effort existentiel constant, libre de tous préjugés et de toute domination des idées, car nul ne peut devenir trop aimant, à l’image (Genèse 1/27) du Père (12/7), que s’il s’est libéré (28/21) de toute trace de préjugé envers les autres et nul ne peut travailler à changer sa vie en bien (30/11) et ainsi travailler à changer le monde (28/7) que si d’autres idées ne parasitent pas ce projet ou Dessein (28/27).
L’esprit ainsi libéré des empreintes et conformismes du dehors, le Pèlerin d’Arès, homme ou femme sans distinction, vit une foi libre (10/10) sans dogmes, ni hiérarchie, ni inscription, ni sacrements initiatiques, ni obligations autres que celles de sa propre conscience délibérément logique avec La Révélation d’Arès.
Le Pèlerin d’Arès a librement choisi (19/2) d’être l’homme d’un Dessein prophétique spécifique (28/27), de faire son âme et son salut par sa pénitence personnelle et sa participation à la moisson d’autres pénitents.
Le titre de Pèlerin d’Arès n’est pas décerné par une autorité vérificatrice il découle naturellement d’une vie qui applique La Révélation d’Arès et la parole de Mikal (le témoin) qui est la Parole (i/12). On n’est pas Pèlerin d’Arès par adhésion, on l’est par vocation - vocation de gloire (37/9), mais ardue, puisqu’autodisciplinée - sans préjugé contre d’autres vocations possibles dans la population humaine, car il y a bien des façons de trouver son salut par la pratique du bien, de l’amour, du pardon, du non-jugement, de la paix, de l’intelligence et de la liberté spirituelles.
Ainsi la foi du Pèlerin d’Arès est-elle un haut niveau de conscience spirituelle libre, dont la valeur ne s’évalue pas à un niveau de connaissance et d’expérience défini et abouti, mais s’évalue à la tension, même débutante et maladroite, pourvu qu’elle soit intense et continue, une ascension du cœur, qui prend du temps comme toute ascension, vers l’amour, l’intelligence spirituelle et l’accomplissement de la Parole.
Ainsi la prière du Pèlerin d’Arès vise-t-elle de même à atteindre librement un haut niveau de conscience de La Révélation d’Arès qu’il faut accomplir.
Tout comme être Pèlerin d’Arès est plus difficile qu’être le fidèle d’une religion qui fixe tout: doctrine, hiérarchie, obligations, etc., la prière du Pèlerin d’Arès est plus difficile que sa nature libre peut le laisser penser. [...] (Copyright © Michel Potay)
Par ailleurs, suis-je "doué pour la communication confidentielle, intime, mais pas doué pour la communication de masse, la communication médiatique"? Je n'en sais rien et je me demande comment vous pouvez vous-même le savoir, puisque ma mission prophétique n'est pas une mission "de masse" et donc je n'ai pas souci de "communication de masse". Ce qui ne veut pas dire que je n'ai pas souci de me faire entendre par les grands media, ce qui est autre chose.
Je ne suis pas envoyé aux Semailles mais à la Moisson (6/21). Autrement dit, ma mission n'est pas de conversion de masse, qui aboutirait à l'éclosion d'une nouvelle religion, que le Créateur veut éviter, mais d'éveil des pénitents potentiels, de pénitents libres.
La pénitence est une action intérieure essentiellement personnelle, qui demande une aptitude ou, si vous préférez, une nature semée. De ce fait, ma mission a toujours été faite de sorte que je m'adresse à l'homme, mais non à la masse. Notre mission agit de même. L'homme ne peut être libre que par lui-même, il ne peut pas l'être pas une décision ou loi de masse. On est bien ici dans une problématique de haute conscience spirituelle. C'est pourquoi je suis envoyé rassembler un petit reste (24/1) mais non une masse, car ce petit reste suffira pour changer le monde.
Je crois que, si vous visez vous-même à créer une famille d'affinités de Pèlerins d'Arès, vous avez encore beaucoup de choses à comprendre, car même en application d'une vocation particulière, ses membres devront être des Pèlerins d'Arès, ce à quoi vous aspirez, mais que vous n'êtes peut-être pas encore, et devront répondre à la description que j'en donne ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 887
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: en guise de DROIT DE REPONSE   Lun 8 Juin - 15:12

21avr09 94C55


Je viens de tomber sur votre réponse au commentaire 94C54 et je réagis immédiatement en applaudissant des deux mains. Voilà un des textes les plus importants que vous avez publiés sur votre blog.
J'ai fait immédiatement une copie de cette réponse et je vais l'apprendre par cœur. Very Happy Very Happy Il y a peu de textes tombés de votre clavier qui concentrent à ce point et aussi clairement beaucoup de points très importants à propos des Pèlerins d'Arès.
Bien sûr, il n'y a aucune contradiction entre ce texte et les commentaires ou définitions que vous avez donnés dans vos diverses publications depuis 1978: "Le Pèlerin d'Arès" trimestriel en passant par "Et ce que tu auras écrit", mais la concentré que vous en faites là est génial.
Je ne sais pas sûr de reconnaître Yve L'Abeille (j'ai une petite idée quand même), mais c'est certainement un de ces frères très attirés par La Révélation d'Arès, mais individualistes (c'est assez contradictoire), qu'on peut rencontrer, que leur isolement a tenus à l'écart de ce que vous avez appelé dans un article des années 90 "la vérité organique" et qui parlent "d'étiquettes et de chapelles" parce qu'ils ont vu les choses trop vite et par le mauvais côté de la longue-vue. Ils me font penser à une commerçante de ma ville qui, ayant un jour eu la clientèle d'une couple d'Anglais arrogants qui discutaient les prix, n'arrête pas de dire: "Les Anglais sont des gens arrogants et avares: Ils exigent des rabais comme si nous les Français, nous étions des voleurs patentés." Pour cette pauvre femme désormais tous les Anglais sont "des prétentieux et des malappris" qui voient tous les Français "comme des escrocs." Et voila la généralisation!
Vous avez pris soin de rappeler que l'on peut être Pèlerin d'Arès sans être un pénitent "abouti", parce que toute ascension demande du temps et que ce qui définit le Pèlerin d'Arès, c'est sa constance - vous dites sa "tension" - dans l'ascension, même lente et non son niveau. Je pense à ce verset du Coran que vous récitez à l'heure de midi: ...ceux qui se recommandent entre eux la Vérité et la constance (Coran 103). La constance dans l'acquisition lente de l'amour et de l'intelligence, c'est ce qui définit le Pèlerin d'Arès.
Vous parlez aussi du petit reste, mais le petit reste, c'est celui que vous, prophète, rassemblez (24/1) autour de vous, ceux qui ont compris que s'ils ne vous suivent pas, le petit noyau nécessaire à la formation des générations à venir ne se développera pas. Comment pourriez-vous suivre le développement du fruit arésien si vous ne pouvez pas observer l'évolution de ce noyau, ce petit reste, que certains appellent les béni-oui-oui? Ce n'est pas" faire de l'aplatventrisme", comme vous dites avec le sourire, que de vous écouter et de vous suivre. C'est recevoir une lumière précieuse qui ne restera pas éternellement allumée. Merci pour tout ce que vous nous donnez ici.

Sicli
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
Admin
Admin


Messages : 887
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: en guise de DROIT DE REPONSE   Lun 8 Juin - 15:16

21avr09 94C56

Bravo pour votre réponse à Yve L'Abeille [94c54]. Une réponse en même temps ferme et fraternelle. Vous laissez toujours la porte ouverte. Bravo.
Discuter avec bruit des idées qui traversent la France, de gauche ou de droite, ou faire un roman de la menace pédophile comme si à chaque coin de rue se planquait un pédophile, ou comme S. Royal présenter avec bruit des excuses pour les injures qu'aurait lancées le Président à des collègues étrangers, faire mousser tout ça en omettant soigneusement de parler de la lame de fond, de haute tenue morale, qui traverse le pays depuis 1974 (35 ans quand même!), celle de La Révélation d'Arès et du mouvement des Pèlerins d'Arès, c'est ça "l'exception française."
C'est pareil dans nos assemblées. Des frères et des sœurs (en général elles sont moins bêtes) qui se contemplent dans l'eau sale de cette "exception française" en omettant de parler de ce qu'il y a de beau, de magnifique, dans l'engagement du Pèlerin d'Arès (vous le décrivez bien dans votre réponse [94C54]) et en ne voyant que les défauts de pénitents en marche. Aucun pénitent n'est vraiment digne de ce nom, mais il faut bien franchir les étapes, non? Mais ce qui est sûr, c'est qu'il n'existe aucune "étiquette" et aucune "chapelle". On ne peut pas dire ça de bonne foi.
Pour le moment les Pèlerins d'Arès sont purement et simplement gommés des nouvelles du jour. Ce n'est pas parce que vous, frère Michel, vous ne savez pas faire de la "communication de masse" (je suis sûr que vous pourriez si c'était votre rôle), mais c'est parce que "l'exception française" consiste aussi à passer sous silence tout ce qui dérange, ce qui dérange la politique, ce qui dérange l'église, ce qui dérange l'université, ce qui dérange certaines franc-maçonneries, etc. Ou Yve l'Abeille n'a pas encore compris que La Révélation d'Arès dérange au plus haut point, ou il est un peu limité. Pardonnez-moi ce mot pas très gentil, je n'en trouve pas d'autre.
Je rencontre parfois un quidam que je missionne, mais qui ne démort pas de ses préjugés sur les Pèlerins d'Arès. Il fut un temps il répétait: "C'est une secte dangereuse", la calomnie que l'ADFI a longtemps colportée. Maintenant il me dit: "Non, ce n'est pas une secte. C'est pire! C'est des allumés! Ils missionnent déguisés en ange avec des grandes ailes." Vous voyez à qui je fais allusion, un frère qui fait un spectacle de rue. Il n'y en a qu'un, mais pour le quidam c'est "LES Pèlerins d'Arès".
C'est pareil pour ceux qui critiquent tout parmi nous. Il suffit qu'ils aient eu un problème avec un ou deux Pèlerins d'Arès pas très ouverts et ils s'en vont en déclarant que "les Pèlerins d'Arès, c'est une religion... des puritains, etc." C'est "l'étiquette" qu'ils nous collent. Comme vous dites dans un autre commentaire ou une autre entrée: S'ils peuvent faire mieux que nous, être plus exemplaires que nous, nous serons les premiers à nous en réjouir.

Mais pour le moment on ne voit pas venir grand chose. À mon avis ils perdent leur temps, ils échoueront. Very Happy


Patrick
==========================


Réponse du FM

Doucement, mon frère Patrick! Les critiques dont vous parlez sont aussi des "pénitents en marche". Ils ont cru discerner dans nos assemblées des défauts, des "étiquettes et des chapelles" rédhibitoires qui, selon eux, justifient la création d'assemblées différentes, plus "authentiques", mais c'est leur façon d'évoluer, d'apprendre, en se mettant au dehors. Ils s'apercevront tôt ou tard que les améliorations dont ils rêvent sincèrement n'existent pas, parce qu'il n'y a pas de grandes variétés d'assemblées possibles et parce que les hommes sont ce qu'ils sont, qu'on ne les change pas du jour au lendemain. Nos frères critiques aussi devront accomplir leur temps (Rév d'Arès 24/2) et s'apercevoir un jour que les principes fixés par la parole de Mikal qui est la Parole (i/12) ne sont pas si mauvais et que personne ne se rabaisse en les suivant. Bref, ce qu'ils feront finira par ressembler à ce qu'ils ont quittés, plus ou moins.
On peut regretter leur manque de confiance, le temps qu'ils perdent probablement, bien qu'on leur souhaite de réussir et de nous en apprendre, mais cette génération se traverse inévitablement par rampements ou par sauts, sursauts, soubresauts, tentatives et abandons, enthousiasmes et déceptions. Les hommes de ce temps sont nerveux, sceptiques, susceptibles, craintifs. Il faut faire avec et ne jamais oublier l'amour et la patience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
yve



Messages : 614
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: en guise de DROIT DE REPONSE   Lun 8 Juin - 15:20

24mai09 94C57

À propos de freesoulblog entrée #0094
"quand l'incroyable devient le nécessaire"
J'apporte le commentaire suivant:


Frére Michel, suite à vos derniers commentaires sur l'entrée 0094 "quand l'incroyable devient le nécessaire" je vous demande de publier le mien à la suite, en guise de droit de réponse.
Vous dites:
Je crois que, si vous visez vous-même à créer une famille d'affinités de Pèlerins d'Arès, vous avez encore beaucoup de choses à comprendre, car même en application d'une vocation particulière, ses membres devront être des Pèlerins d'Arès, ce à quoi vous aspirez, mais que vous n'êtes peut-être pas encore, et devront répondre à la description que j'en donne ici.

Que voulez vous dire par "vous avez encore beaucoup de choses à comprendre " ? Ne vous inquiétez pas frére michel, je crois avoir bien compris ce qu'est La Révélation d'Arès il y a bien 10 ans de cela !
La famille d'affinités dont vous parlez va bientôt se créer avec l'aide de personnes de l'Assemblée de Paris, et ce sera bien "des" Pèlerins d'Arès. je missionne en ce sens, même si ce n'est pas trés facile.
Cela dit je pense qu'un groupe humain quelconque peut trés bien reprendre à son compte les idées principales de La Révélation d'Arès, je ne dis pas que c'est ce que je fais, mais je dis que théoriquement c'est possible, les Pélerins n'ayant pas le monopole bien sûr des idées de la Révélation d'Arès.

En fait dans mon commentaire 94C54 du 20avril, j'ai voulu exprimé quelque chose de trés subtil, trop subtil peut-être et malheusement je n'ai pas été compris comme cela arrive souvent sur Internet d'ou ce malentendu.
En fait, ce que j'ai voulu dire c'est que les hommes ne savent pas dans quelle catégorie mentale ranger la R.A, n'étant ni une secte, ni une religion, ni une philosophie, ni un ésotérisme, ni une société secréte (qui justement parce qu'elle est société secréte a une place dans l'univers mental des gens), d'ou ce coté "illégitime et d'interdit" de la R.A que certains peuvent ressentir.

La R.A., son événement et son prophéte, contrairement aux révélations précedentes dans la Bible et dans le Coran, n'est pas entrée dans l'Histoire encore comme cela s'est passé presque immédiatement avec Moïse et Jésus en leur temps par exemple, d'ou ce coté "illégitime et d'interdit" de la R.A que certains peuvent ressentir.

Moïse est entré dans l'Histoire en allant voir le Pharaon, (étant par ailleurs prince égyptien) quelques années ou quelques mois aprés le Buisson ardent, en tout cas trés vite. Jésus est entré dans l'Histoire plus directement encore puisqu'il a été tué par Ponce-pilate, aprés un ministére qui n'a duré que deux années ou trois je crois. Il y avait t-il des médias à l'époque de Jésus ou de Moïse ? non, mais il y avait des colpolteurs, des caravaniers qui colportaient les nouvelles aux carrefours, aux quatre coins du monde antique je pense, et en tout cas les infos circulaient ....
Les caravaniers sur leurs chameaux étaient les journalistes de l'époque... Very Happy Very Happy

C'est ce que je voulais exprimer quand je disais: "Le jour ou on verra le frére Michel au journal de 20 heures, ou à la une de grands quotidiens, ce jour là le monde commencera à changer (sourires) ou alors le jour ou on verra un ex-religieux adopter des idées arésiennes (voir Rév d'Arès 14/3 ) et le faire savoir ce jour là le monde commencera à changer."
Je ne sais pas si cette fois çi je me suis fait mieux comprendre, je l'éspére.
Pour répondre à Patrick, (je ne sais de quel Patrick il s'agit, est ce celui de la rue Losserand ?) je sais bien que La Révélation d'Arès dérange au plus haut point, il ne m'apprends rien et et il m'a offensé [?]. (le point d'interrogation est du frére Michel). Elle dérange, c'est sûr, mais nous n'avons pas le retour et nous ne savons pas à quel niveau elle est prise au sérieux.

Yve/L'Abeille
==============================

Réponse : du frére Michel

Vous insistez beaucoup pour que je poste ce commentaire. Bien que ce blog soit un blog et non un forum, je fais comme vous le souhaitez, exceptionnellement, mais j'y réponds.
"Jésus est entré dans l'Histoire plus directemnt encore puisqu'il a été tué par Ponce Pilate," dites-vous.
Donc, il me suffirait d'être condamné à une peine infâmante pour entrer dans l'Histoire? Je n'y avais pas pensé. Je vais donc me mettre à prêcher aux coins des rues à tue-tête contre le système, la politique, les religions, et j'arriverais bien à me faire arrêter et condamner pour outrage aux pouvoirs publics et aux libertés publiques et j'entrerais dans l'Histoire.
Eh bien, non! Je pense tout le contraire. J'entre dans l'Histoire avec discrétion mais dès maintenant et de façon plus sûre, parce que, justement, je ne fais rien qui puisse faire tort aux pouvoirs publics et religieux et qu'ils ne trouvent pas motif à me couvrir d'infamie et à contraindre mes frères, par peur d'autres condamnations, à se cacher et à fausser la Vérité ou à fuir sur les friches (Rév d'Arès 5/2-5) comme le firent les disciples. Je fais gagner un temps énorme à notre mouvement qui ainsi entre beaucoup plus vite dans l'Histoire. Sinon, comme Jésus, je raterais ma mission, car Jésus n'est vraiment entré dans l'Histoire que le 15 janvier 1974 à Arès. C'est là que la Vérité sur Jésus et sur son Message prophétique est enfin révélée. Sinon, qu'est-ce qui de Jésus est entré dans l'Histoire avant 1974? Un christianisme déjà faussé dès le premier siècle et qui tombe complètement dans l'erreur des conciles du IVème siècle avec les dogmes de la trinité, de la rédemption par la croix, etc., bref la naissance de l'église telle que nous la connaissons.
Quant à Moïse, c'est la même chose. Son entrée dans l'Histoire ne s'est pas faite lors de son entrevue avec le pharaon, puisque la Tora n'existait pas encore. La Tora ne prendrait naissance qu'au cours de l'Exode dans le Sinaï. En fait, l'entrée dans l'Histoire de Moïse ne s'est faie, tant mal que bien, qu'avec la naissance du judaïsme, c'est-à-dire plusieurs siècles après lui et encore, de façon faussée car, entre temps, s'étaient déjà ajoutés à sa parole prophétique des paroles d'hommes ou livres d'hommes (Rév d'Arès 16/12, 35/12) ou livre des siècles (Rév d'Arès i/11, ii/15, etc.) dont le Pentateuque (Exode, Lévitique, Nombres, Deutéronome) est particulièrement encombré.
Je vous aime bien, mon frère, mais si vous interprétez mal La Révélation d'Arès, notamment parce que vous n'écoutez pas le témoin et prophète (30/1, xxxvii/2), vous n'êtes pas du petit reste que le Père m'envoie rassembler (Rév d'Arès 26/1), vous vous tenez à l'écart, ce que je m'interdis de juger, mais vous n'êtes pas ou pas encore ce que j'appelle un Pèlerin d'Arès.
Ceci dit, "Pèlerin d'Arès" n'est pas une marque déposée et beaucoup se diront Pèlerins d'Arès qui ne le sont pas, pas à mes yeux en tout cas. De même, et cela a déjà été fait, beaucoup de réclameront de La Révélation d'Arès, notamment comme "drapeau de la protestation ou de la révolution", comme dit un commentateur de l'entrée 0096, mais pas comme Parole génératrice d'un petit reste qui n'est plus rien pour lui-même (Rév d'Arès 40/6).
Ceci dit, il n'est jamais trop tard pour reprendre librement, après s'être trompé librement, avec moi et avec ceux qui m'ont pris pour guide les sentiers rocailleux vers les Hauteurs Saintes.
En dehors de ces considérations qui sont les miennes, si vous êtes un homme d'amour, de pardon, de paix, de liberté et d'intelligence spirituelles, vous serez plus justifié que moi qui ne suis qu'un pécheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: en guise de DROIT DE REPONSE   Aujourd'hui à 9:47

Revenir en haut Aller en bas
 
en guise de DROIT DE REPONSE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Droit de réponse
» Cas pratique droit des sociétés
» question de droit civil
» help cas pratique droit des sûretés
» Toujours du côté droit ?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'ABEILLE :: Un mouvement issu de la Révélation d'Arès-
Répondre au sujetSauter vers: