L'ABEILLE
L'ABEILLE

La Vérité c'est que le Monde doit changer . Basé sur les écrits du Frere Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Evangile selon Jésus............

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Evangile selon Jésus............    Dim 8 Juil - 9:41

http://www.luniversdesther.com/Fr/images/Paul-Ferrini/evangile_selon_jesus.pdf

EXTRAITS:

L’amour vrai, lui, est inconditionnel. Il vous demande de
dépasser les apparences, de voir les autres en partant du postulat que chacun porte en lui l’étincelle divine.


L’amour véritable ne cherche pas à attacher, à contrôler ou à asservir mais à libérer, à donner de la force aux autres et à les laisser libres de trouver leur propre vérité.

N’ai-je pas demandé une communauté qui reconnaisse la présence du Christ dans tous les êtres humains, une communauté où nul ne soit banni ou rejeté? Qu’est-ce que le salut, je vous le demande, si vous ne l’offrez pas à chacun, quelles que soient son apparence ou ses croyances ?

L’amour vous demande de donner et de recevoir la liberté. Il vous demande d’encourager les autres à devenir autonomes. Il n’y a jamais aucune garantie dans l’acte d’aimer. Si vous attendez un accord ou une réponse favorable, vous ne pouvez aimer librement. Et si l’amour n’est pas libre, alors ce n’est pas de l’amour. C’est du marchandage, de la négociation, du commerce. Chacun doit trouver ce qui est bon pour lui.

Ceux qui vivent une vie spirituelle authentique, quelle que soit la tradition qu’ils suivent, sont centrés dans leur amour de Dieu et de leurs prochains. Lorsqu’ils se rencontrent, ils n’ont que louanges et bons voeux les uns pour les autres. Pour eux, les étiquettes n’ont aucun sens. Pour ceux qui vivent leur foi, Dieu est l’unique Roi des Rois et les hommes et les femmes, quelles que soient leurs croyances, sont des égaux absolus et inconditionnels. Tous sont aimés également de Dieu et ont la même valeur à ses yeux. Il n’y a pas d’exclus, pas d’infidèles.

Mon enseignement n’a jamais été exclusif ou hiérarchisé. Il ne peut être utilisé pour justifier quelle que forme de discrimination d’inégalité ou d’injustice que ce soit. Ceux d’entre vous qui tentez d’utiliser mon enseignement de cette façon le déformez et en faites mauvais usage. Vous vous êtes emparé de la maison du culte et l’avez transformée en une geôle de peur et de culpabilité. Il est temps de vous repentir de vos pensées et de vos actes malveillants. Il est temps de faire amende honorable auprès de ceux que vous avez blessés ou jugés avec iniquité.

Vos erreurs ne vous condamnent pas, sauf si vous vous obstinez à les refaire. Lâchez prise. Vous pouvez devenir meilleur. Vous pouvez changer. Vous pouvez devenir plus sage. Vous pouvez cesser de relayer la peur et devenir le porte-parole du pardon et de l’amour.


Mon enseignement est un enseignement d’égalité absolue
et inconditionnelle. Je vous demande d’incarner l’amour, l’absence de jugement et la compassion. Le défi que je vous demande de relever consiste à accepter chaque personne qui se présente à vous comme un Enfant de Dieu, tout aussi parfait que vous et moi. Le défi que je vous demande de relever consiste à accepter de vous donner les uns les autres l’amour et la liberté que Dieu vous a donnés.


Vous et moi sommes tous deux les enfants d’un Dieu
aimant. De cela vous pouvez être sûrs. Tout ce que Dieu m’a donné vous sera donné lorsque vous serez prêts à le recevoir.


Je n’enseigne pas une chose à l’un et autre chose à l’autre.
Mon enseignement est le même pour tous. Réfléchissez bien par conséquent, lorsqu’on vous demandera de juger, de critiquer, de calomnier, de tromper, de nuire ou de rejeter l’un de vos frères ou l’une de vos soeurs en mon nom. Je vous dis que ceci est un blasphème et une contrevérité. Ceci ne peut mener qu’à la souffrance.

Je vous l’ai dit et vous le redis, tous sont bienvenus dans ma demeure : les riches et les pauvres, les blancs et les noirs, les hétérosexuels et les homosexuels, les femmes et les hommes, les enfants et les vieillards, les grands et les petits,les maigres et les gros, les bien portants et les malades, les valides et les handicapés.

J’ai une seule église pour tous et la porte de cette église est toujours ouverte à tous ceux qui veulent y entrer. Quiconque ferme la porte ou bloque le passage à quelle que personne que ce soit usurpe mon nom et déforme mon enseignement.
N’écoutez pas les paroles d’une telle personne mais observez ses actes pour voir s’ils concordent avec ce qu’elle dit. Comme je vous l’ai dit précédemment, vous seriez sage d’examiner l’arbre avant de manger les fruits qui pendent de ses branches.


Vous ne pouvez aimer qu’en vous montrant aimant. Vous ne pouvez pas être bon et attaquer le mal.

Celui qui aime sans conditions ne place pas de limite à sa liberté ou à celle des autres.

Si vous n’aimez pas l’endroit où vous vivez, vous devez le quitter, sinon vous ne vous honorez pas. Ne vous forcez pas à rester dans un environnement qui vous fait oublier que vous êtes le créateur de votre vie.

L’amour ouvre le véhicule corps/esprit au maximum de
son potentiel énergétique et permet aux autres de « sentir » l’énergie de l’acceptation, de la gratitude et de la bonté qui afflue directement vers eux. Cela ouvre leur coeur et leur esprit à leur potentiel propre et leur donne la force de partager leurs dons créatifs avec les autres. C’est ainsi que l’abondance est créée dans le monde


Je suppose qu’on n’arrivera pas à empêcher que quelqu’un cherche à haranguer la foule tandis que d’autres, à la foi vacillante, l’écoutent et l’appellent Messie. En proclamant son enseignement, ils négligeront la sagesse de leur propre coeur. Mais de telles idoles tombent inéluctablement et à cette occasion les peurs de leurs fidèles sont révélées au grand jour afin d’être guéries.

N’acceptez que la parole de votre coeur.
Elle seule est la parole de Dieu.
Ne vous attendez pas à ce que la relation que vous avez à Dieu ressemble à celle d’aucune autre personne ou vous la saboterez. La présence de Dieu dans votre vie est totalement unique. N’essayez pas de mesurer votre spiritualité en comparant ce que vous vivez à ce que vivent les autres.


Ne prenez pas de maître et n‘en soyez pas un non plus.
Soyez plutôt un frère ou une soeur. Ne dites pas aux autres ce qu’ils doivent faire. Ne les laissez pas vous dire ce que vous devez faire, mais écoutez la voix de Dieu, et soyez guidé par elle. Ceux qui veulent qu’on leur dise quoi faire découvriront bien assez tôt que personne n’a de réponses pour eux. Ne remettez pas votre pouvoir à des imposteurs.


Soyez un frère, une soeur, un ami, mais n’acceptez aucun autre maître que celui qui vit à l’intérieur de votre coeur.

La liberté arrive lorsque vous rejetez toute forme d’autorité extérieure et refusez d’être vous-même une autorité pour quiconque.


Lorsque vous donnez votre pouvoir à quelqu’un, vous vous mettez vous-même en position d’être maltraité ou trahi. C’est particulièrement vrai de celui que vous acceptez comme sauveur. Toutes les manipulations sont ancrées dans la peur et le manque de confiance en soi.

Revenir en haut Aller en bas
v-ictor



Messages : 92
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: Re: Evangile selon Jésus............    Lun 9 Juil - 5:40

Mon enseignement


l ’ É v A n G i le - sel o n - J É su s

Près de 2000 ans se sont écoulés depuis ma naissance, et mon
enseignement qui était alors un torrent tumultueux, n’est plus
qu’un mince filet d’eau. Vous avez rationnalisé qui je suis et
m’avez assigné une place. Une place exaltée peut-être, mais
distante. Vous m’avez placé au-dessus de vous, là où je ne peux
pas vous mettre au défi. En me défiant, en faisant de moi le
fils unique de Dieu, vous vous trouvez des excuses pour ne pas
être à la hauteur de mon exemple .
Et pourtant mon exemple est le coeur de mon enseignement.
Si vous n’essayez pas de m’imiter, quel sens a votre croyance en moi ?
Mon enseignement n’est pas intellectuel. Il est pratique.
« Aime ton prochain » n’est pas une abstraction. C’est une
idée simple, puissante, qui vous convie à la pratique. Je ne
vous ai pas invité à une soirée de discours et de débats. Je
ne vous ai pas demandé de professer ou de débattre des
Écritures. Je vous ai demandé de faire ce qui vous semble
si difficile à faire : dépasser le concept limité que vous avez
du moi. Chacune des pratiques que je vous ai données vous
occupera une vie entière. Bien qu’elles soient simples à
comprendre, elles sont difficiles à mettre en pratique.
Si j’étais mort pour la rémission de vos péchés, alors il
ne vous resterait plus rien à faire. Dans ce cas là, pourquoi
ne pas monter au ciel forts de la foi que vous avez en moi ?
Je vais vous dire pourquoi. C’est parce que, en dépit de
votre foi, vous n’êtes pas heureux. Vous n’êtes pas en paix.
Vous m’avez placé au — dessus de vous, là où je ne peux
vous toucher.
Faites-moi descendre de ce piédestal, mon frère, ma sTmur,
et gardez-moi à vos côtés, là où est ma place. Je suis votre égal
absolu, inconditionnel. Ce que j’ai fait, vous aussi le ferez, et
plus encore. Ce ne sont pas mes pensées et mes actes qui vous
sauveront. Ce sont les vôtres. Si vous ne devenez pas le Christ,
la paix n’arrivera pas sur terre .Si vous tenez à me voir comme
un roi, alors vous aussi devez être roi.
Ne mettez pas cette distance entre nous, car je ne suis
nullement différent de vous. Ce que vous êtes, mendiant ou
voleur, saint homme ou roi, je le suis aussi. Il n’est pas de
piédestal sur lequel on ne m’ait hissé, ni de ruisseau où je
n’aie traîné. C’est seulement parce que j’ai connu à la fois le
coeur de la joie et de la souffrance que je peux franchir les
portes de la compassion.
Je suis né dans une étable, d’une femme simple. Elle
n’était pas plus vierge que ne l’était votre mère. Vous faites
d’elle quelqu’un d’exceptionnel pour la même raison que
vous faites de moi quelqu’un d’exceptionnel : afin de mettre
de la distance entre nous et de proclamer que ce que j’ai fait,
vous ne pouvez pas le faire.
Si ma vie a le moindre sens pour vous, vous devez savoir
que je ne revendique pas une place particulière. Ni Marie,
ni moi ne sommes plus spirituels que vous. Nous sommes
comme vous en tous points. Votre souffrance est notre
souffrance. Votre joie est notre joie. Si tel n’était pas le cas,
nous ne pourrions pas venir enseigner.
Ne soyez pas distant. Accueillez-nous comme vos égaux.
Marie aurait pu être votre mère. J’aurais pu être votre fils.
Des actes, pas des mots
Le langage de l’amour n’est pas un langage fait de mots.
Quiconque pratique l’amour retourne à la maison de Dieu.
Peu importe quel chemin il/ elle suit ou le nom qu’il/elle
lui donne.
Aucun chemin n’est meilleur qu’un autre. Vous ne
rentrerez pas plus vite chez vous en croyant en moi qu’en
croyant en Krishna ou en Bouddha. L’homme ou la femme
qui aime le plus progresse le plus. C’est la simple vérité.
Les religions, les sectes, les dogmes, ne sont que des
obstacles au cours de ce voyage. Quiconque croit détenir
la seule et unique vérité bâtit sa maison sur des sables
mouvants.
..../....

-----------------------------------------

Cet évangile inventé par un homme correspond en tous points à l'esprit de la Révelation d'Arès.

victor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Evangile selon Jésus............
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Evangile selon saint Marc
» Evangile selon thomas - voici les paroles du Secret Jésus
» Evangile selon Marie madeleine
» Evangile selon Saint Jean – VIII – 23- 26 ("Bullaire" textuel)
» Evangile selon saint Thomas...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ABEILLE :: INSURGENTS, INSURGENTES ...-
Sauter vers: