L'ABEILLE
L'ABEILLE

La Vérité c'est que le Monde doit changer . Basé sur les écrits du Frere Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  MembresMembres  Connexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Michel Potay blog

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Guitele



Messages : 19
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Michel Potay blog    Mar 6 Mar - 17:36

hé hé ya quand même des choses étonnantes.


Citation :
Nous étions joyeux de retrouver bientôt nos frères [de la région]. Nina, qui avait dû sténographier et taper ma lettre du 16 mars (selon votre document) l'a oublié aussi. À l'époque j'écrivais bon an mal an 20.000 lettres de toutes sortes. Comment me souviendrais-je de tout ce courrier ?

Je ne suis pas une pelerin d'arès, mais je lis de temps en temps le blog Michel Potay, interressant mais ya quand même des choses INVRAISEMBLABLES

Il écrit 20.000 lettres !!!!!
ça fait plus de 54 lettres par jour ....
sans compter ses bouquins, ses articles etc ...

invraisemblable Smile

Guitéle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yve



Messages : 614
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Michel Potay blog    Mer 7 Mar - 11:05

Oui c'est incroyable ! 20000 lettres par an Smile

Le mot "frére C." a été cité sur cette derniere entrée 126 plus de 130 fois !!!
l'histoire de la conférence de frère C. prend des proportions inimaginables et occulte, c'est dommage, le sujet la DECULTURATION. confused

Je me souviens de frére C. et de son épouse Christine. Je l'ai croisé plutôt que connu dans les derniers moments de la rue neuve-Popincourt, ensuite rue rené Boulanger, mais l'ai trés peu connu, n'a jamais ou presque parlé avec lui, bref il faisait du théatre, et avait un certain abattage certes, mais je ne me souviens pas qu'il avait une position de "magistére" ... mais c'était peut-être ensuite quand je suis parti ?

Il ne m'en imposait pas.

Bref cela a t-il une si grande importance ?
certes Dieu, la RA et son prophète (que pour ma part je ne prends pas pour un prophéte mais un simple témoin - ce qui n'enléve rien à ses qualités qui sont immenses - dans le meilleur des cas ) ont été donc bel et bien les grands absents de cette fameuse conférence.
et ce n’était pas comme le dit Eric D. qu'un calcul missionnaire pour espérer parler et être compris des athées. alien
Je crois cependant que frere C. croit en Dieu mais que ... bon mais je ne vais pas parler à la place de ce frere, je ne suis pas dans son esprit,
que la RA avec ses grandes "idées génerales" a ce defaut que chacun se projette en lui à sa façon, un communiste y verra du communisme, un anarchiste de l'anarchisme, un chrétien avant tout le retour de Jesus etc ... comme le dis le frere Michel beaucoup mieux que moi " La Révélation d'Arès laisse la porte ouverte à toutes les sortes de bases philosophiques et humanistes déspiritualisées".
Frere C. aurait dû faire plutot une famille d'affinités voire même un mouvement dissident, mais il n'a pas eu l'honneteté de le faire.

Cela dit il n'y a pas eu mort d'homme, frere C. ou un autre n'a pas pris le pouvoir ...
et cette affaire date de 98.
Revenons plutôt à la DECULTURATION, sujet important et bienvenue,
et tentons de sauver ce qui peut être sauvé de la cause Arèsienne.
C'est ce que j'essaye de faire içi.



yve


Dernière édition par yve le Ven 9 Mar - 10:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pascoual
Invité



MessageSujet: Re: Michel Potay blog    Mer 7 Mar - 15:47

Quand je lis les interventions de Nicole et Erci D., je me dis que, certes le frère aîné défend sa mission et je n'ai rien à y ajouter, certes. Mais je me dis que, quand même, à en lire Eric et Nicole, c'est vraiment le "bal des faux-culs". C'est bien facile d'être soudainement éloquent comme ça en renchérissant sur le frère aîné. Mais il y a 14 ans, ces deux éloquents étaient du nombre des approbateurs et autres suivistes silencieux. Moi, franchement, je me serais abstenu de m'appesantir, même si je ne fus pas à l'époque du nombre des approbateurs et autres suivistes silencieux. Franchement, je n'aurais pas osé écrire comme Eric avec ces effets de trémolo dans la plume, c'est pitoyable de glaner ainsi l'assentiement de l'aîné...
Revenir en haut Aller en bas
yve



Messages : 614
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Michel Potay blog    Ven 9 Mar - 10:44

Citation :
..... Franchement, je n'aurais pas osé écrire comme Eric avec ces effets de trémolo dans la plume, c'est pitoyable de glaner ainsi l'assentiement de l'aîné...
je partage ton sentiment. Quand je vois Eric D. qui écrit : >
Citation :

Je pleure en même temps que j'écris. Je pleure de rage autant que d'impuissance, car je vois bien que nous sommes encore faibles et lâches,

...je me dis que quand même il en fait un peu trop cherry

yve

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pascoual
Invité



MessageSujet: Re: Michel Potay blog    Sam 10 Mar - 0:44

Je dirais que Eric est frappé de ce que je nomme « le syndrome des douze apôtres ». Par analogie à Jésus et des énergumènes qui se chamaillaient autour de lui pour savoir qui avait le plus beau plumage.
2.000 ans après, le genre humain n’a pas changé. Et quand ce dernier se drape des plus beaux habits de la spiritualité, ceux d’une foi retrouvée et d’une âme revivifiée sous le Grand Vent prophétique, alors le décalage entre l’horizon que montre le Messager, et là où chacun en es encore, ce décalage est criant.

Le « syndrome des douze apôtres » à la sauce arésienne, qu’est-ce que c’est ? Hé bien, c’est exactement ce que fais Eric, ce que ses lignes trahissent, quand on cherche aussi au dedans d’elles les motivations profondes qui les ont tracées.
Alors, comme il le fait si bien d’ailleurs, on reprend exactement en cœur, quitte à s’appesantir, les propos de l’aîné, comme si ce fut toujours évident. On n’oublie pas en passant de battre sa coulpe devant tous. On trace parfaitement le « CQFD arésien », on en fait mille fois relecture avant de le poster, en souhaitant n’avoir rien oublié, d’avoir été parfait en collant le plus possible au verbe de l’aîné et à sa pensée. Sinon, il coupera le moindre bourgeon... On ne s’embarrasse pas trop de son « malaise intérieur », du fait de son propre décalage avec la pensée de l’aîné, pourvu que la « leçon bien appris » soit au moins bien écrite, avec en point d’orgue le petit doigt culpabilisateur tourné sur ses autres frères (cet emploi immodéré de la 1ère personne du pluriel, le « NOUS ceci », « NOUS cela », etc.).

Et puis, si ça fais un peut faux cul vis-à-vis de ses propres frères, ceux avec lesquels il faudra pourtant continuer à coexister, peut importe. Ce qui importe, c’est ce que l’Histoire retiendra, ce qui sera « gravé dans le marbre » qu’est le blog de l’aîné, et des imprimantes de tout un chacun qui en recrachent les écrits, comme le vent qui ride la mer, pour la consigne et l’archivage, quand l’Histoire demandera des comptes de ce qu’il s’est passé. Celles et ceux qui liront quand tout ceci sera dans l’Histoire, retiendrons que ce Eric D, franchement, c’était un frère dans la droite ligne du frère aîné. Un frère qui, c’est évident et indiscutable, ne dévie pas. Un frère qui peut se permettre de morigéner ce frère C., etc.

Les motivations profondes de l’écrit d’Eric, qu’elles sont-elle ? La satisfaction de recevoir l’évidente éloge de l’aîné en épilogue, l’approbation qui couronne d’avoir besogné pour consigner son manifeste morale, tout du moins celui qu’il aurait plutôt fallut incarné, vivre, revendiquer il y a 14 ans, même à contre-courant. Chose qu’il n’a pas fait (comme beaucoup). Ce qui, par conséquent (en tous cas selon ce que j’ai compris ce que la pénitence inspire de faire ou de ne pas faire) devrait plutôt l’inviter à la retenue, que de plastronner avec des trémolos dans la plume.

Il y a 2.000 ans, Jésus avait souvent ce propos pour les hypocrites et les faux culs : « En réalité, ils ont déjà reçu leurs récompenses ! ». Quand je vois aujourd’hui encore, trente ans après de ces évènements et du lègue de ce Message, quand je vois que nous en sommes encore à ce genre de quête mesquine pour dorer sont petit blason, je me dis que la route est longue, vraiment longue. L’Histoire retiendra certes ce qui est écrit sur le blog de l’aîné. Elle n’observera pas de façon aiguë comme aujourd’hui les motivations peu avouables, cette sorte « d’arrivisme arésien », cette étrange quête qu’eurent les apôtres de Jésus il y a 2.000 ans, dont nous ne sommes pas plus exempt aujourd’hui.

Voilà ce que m’inspire les écrits d’Eric D. sur le blog de l’aîné. Si Eric était le pénitent qu’il dit être, s’il était vraiment l’œil du dessous ainsi que l’œil qui se tourne au dedans de soi pour « se regarder penser », il n’aurait pas écrit cela, il se serait abstenu. Je pense que le besoin de reconnaissance peut mener à bien des curiosités comportementales. Je ne cesse d’apprendre avec ce Vent Fou qui arrache toutes les croûtes des apparences superficielles des faits et des gestes de tout un chacun, pour y scruter les méandres labyrinthiques de la pensée humaine. Entre la surface du verbe parfait que trace Eric, et le fond d’où sa plume puisa l’encre de sa supposée éloquence, le Vent Fou souffle. Et l’encre de ce frère peine à sécher dans mon âme, de ce qu’elle a perçue de ses lignes.
L’Histoire retiendra des mots de tout ceci. Les maux, eux, sont volatiles, se planquent dans l’insondable de chacun, quand il s’entête à sonner comme la casse
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Michel Potay blog    Sam 10 Mar - 2:30

Citation :
Les motivations profondes de l’écrit d’Eric, qu’elles sont-elle ? La satisfaction de recevoir l’évidente éloge de l’aîné en épilogue, l’approbation qui couronne d’avoir besogné pour consigner son manifeste morale, tout du moins celui qu’il aurait plutôt fallut incarné, vivre, revendiquer il y a 14 ans, même à contre-courant. Chose qu’il n’a pas fait (comme beaucoup). Ce qui, par conséquent (en tous cas selon ce que j’ai compris ce que la pénitence inspire de faire ou de ne pas faire) devrait plutôt l’inviter à la retenue, que de plastronner avec des trémolos dans la plume.
....
Il y a 2.000 ans, Jésus avait souvent ce propos pour les hypocrites et les faux culs : « En réalité, ils ont déjà reçu leurs récompenses ! ». Quand je vois aujourd’hui encore, trente ans après de ces évènements et du lègue de ce Message, quand je vois que nous en sommes encore à ce genre de quête mesquine pour dorer sont petit blason, je me dis que la route est longue, vraiment longue.
La vie n'est pas à sens unique. Cette personne arrêterait d'agir ainsi (et par extension ceux qui font de même) si MP n'aimait pas qu'on le flatte et le congratule. Il y a cela d'extraordinaire c'est qu'il a toujours laissé faire ces attitudes malsaines. il aime les flatteries et surtout déteste(rait) que quelqu'un le dépasse spirituellement. Donc ces attitudes (dont il est conscient depuis 35 ans n'en doutons pas) l'arrangent aussi. La fausse humilité existe aussi malheureusement.
Non Jésus n'aurait pas laissé faire. il manque un type comme cela dans l'assemblée, mais à mon avis, il se ferait virer vite fait ou taper fortement sur les doigts !!! Que MP change aussi !!! Pourquoi a-t-il toujours et continue-t-il de laisser de telles attitudes se faire ??? Cela est à regarder aussi.
De vouloir des gens inconditionnels autour de soi est malsain et suscite ces pires défauts. De même obéir constamment avec la peur de déplaire fait tomber dans des attitudes rabaissantes pour celui-celle qui se laisse aller à cela.
La spiritualité vraie n'accepte pas de telles attitudes indignes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Michel Potay blog    Sam 10 Mar - 10:30

Jésus - tout comme Mahomet d'ailleurs et tout prophète avant eux - utiliserait les technologies d'aujourd'hui : il vivrait avec son temps !!! C'est-à-dire que si comme MP il était seul et isolé, il ferait tout pour être en contact avec tous (une grande majorité du moins) et non pas une petite poignée de gens, afin d'éviter le maximum d'erreur et connaître comment les gens ont compris et ce qu'ils retransmettent.
Que MP ne se soit jamais soucié de cela - dans le FOND pas dans la forme - est quand même extraordinaire. Il ne tient compte que de l'avis d'une petite poignée de gens qui se sentent alors glorifiés et donc tombent dans l'orgeuil de se croire meilleurs puisque choisi par lui, plus grands que les autres qui composent l'assemblée. Les gens en manquent de reconnaissance et ayant le goût de commander, se faufilent par cette porte/faille et retransmettent très peu évidemment car avec une telle attitude le jugement humain surgit et le plaisir de diriger (les esprits) aussi.
Chaque humain a droit à l'erreur bien sûr elles aident à grandir, même celles-là. Mais lorsqu'elles durent durant tant d'années ce ne sont plus des erreurs et il faut se poser des questions.

Donc pour éviter tout cela, le limiter du moins, et particulièrement cet isolement dont il se plaint depuis 35 ans, il y a skype, messengerYahoo, livestream et aussi des plate-formes que l'on peut louer pour pas cher du tout (les PA cotiseraient avec plaisir) et ces magnifiques technologies lui permettraient d'être en relation avec les PA des différentes régions de France et du monde. Pourquoi MP n'utiliserait-il pas ces technologies au service du Bien ?? Ainsi les PA feraient, physiquement par l'intermédiaire d'un écran et visuellement aussi, à MP, leur compte-rendu, pourrait partager, échanger, communiquer, questionner, avec le prophète... Et réciproquement lui-même pourrait communiquer, apprendre, etc...
- Ce serait une occasion pour les PA isolés d'être invités chez les uns ou les autres et vivre ensemble de belles choses fortifiantes et bienfaisantes.
- Ce serait une occasion pour le prophète de comprendre que les préférences et les classifications jouent contre lui.

A moins que certains échanges et surtout questions ne le gênent et craignent que cela ne le remette en question et donc soit obligé à en arriver à des extrêmes !!??

Donc pourquoi ne pas utiliser les inventions des Hommes qui eux inventent pour le bien de l'humanité, pas pour leur égoïsme personnel.
Oui oui il y a la mission, mais cela ne sert à rien d'aller dehors si des incompréhensions ou mal compréhension subsistent, et cela éviterait d' "attaquer" le monde (même s'il n'est pas parfait loin de là), lui mettre tout sur le dos et lui coller des étiquettes qui me sembles indignes d'un prophète.
Et cela ferait aussi éviter que MP ne reste que dans son dialogue de sourd, ne continue d'écouter que ceux et ce qui l'arrange, ceux-ce qu'il croit juste.
Car tout ce qu'il expose dernièrement sur le blog, est le résultat de tout ce qu'il a laissé faire, tout ce qu'il a refusé d'entendre. Il se limite lui-même, alors les personnes qui tiennent les assemblées et qui le copient dans les moindres actes et paroles (même si elles n'ont rien compris), font de même : elles se limitent et limitent ceux qui sont en son sein. C'est cela qu'il faut regarder en profondeur.
Revenir en haut Aller en bas
Pascoual
Invité



MessageSujet: Re: Michel Potay blog    Sam 10 Mar - 11:30

Assunta : je m'inscris en faux pour votre point de vue qui controverse le frère Michel. Je ne souhaite pas que votre réponse laisse entendre que nous sommes dans la même ligne d'analyse. Mon propos concernait Eric et des comportements qui, certes, existent. De là à en arriver à votre point de vu, cela vous est tout personnel.
Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Michel Potay blog    Sam 10 Mar - 11:41

Mais bien sûr Pascal. Quand j'écris j'écris toujours en mon nom personnel (j'ai toujours écrit en mon nom du reste), pas en votre nom ou celui des autres. Cela personne ne peut et doit le faire car c'est se mettre à la place de l'autre. Je suis étonnée que vous ne l'ayez pas compris. Et maintenant c'est clarifié. On ne peut parler pour les autres ni à la place des autres ! Je donne mon avis et fait une proposition ici, c'est la mienne, pour que les choses évoluent et ne restent plus au même point.
S'il n'y a pas de remise en question sérieuse un jour où l'autre les problèmes reviendront, c'est mon opinion et donne une petite solution.
Je n'impose pas mon point de vue, cela s'entend.
Revenir en haut Aller en bas
Pascoual
Invité



MessageSujet: Re: Michel Potay blog    Sam 10 Mar - 12:11

Oui Assunta. Je fais le distinguo, car je ne rejoins pas votre point de vue. Pour moi, le frère aîné n'encourage pas ce genre de comportement. Cela est à mettre au compte des inévitables problématiques de cette première génération, qui doit apprendre à vivre sans chef et sans hiérarchie. En ce qui me concerne, ma difficulté est de relativiser tout ceci. Et en fait, cela m'exaspère. Pour l'heure, la seule avancée tangible est de dépasser cette exaspération. Parce que ce genre de comportement, ça va durer encore longtemps à ce que j'en observe. Que voulez-vous faire quand dans la tête de certains frères, c'est Hollywood encore, c'est le rêve Persepolis d'avoir son joli nom d'apôtre valeureux, façon Eau Forte, au côté d'un prophète vivant ? C'est la résultante de n'avoir pour l'heure formé qu'un peuple atomisé, disparate, une nuée d'individualités tellement dissemblables que la promesse de polone a du mal à passer le stade de la promesse. Pour l'instant, nous n'en sommes qu'à une "fraternité de surface". Et ceux qui sont doté d'une belle faconde orale et/ou écrite, ceux pour qui dans leurs têtes c'est encore Hollywood, tout ceux-là ont encore de beaux jours devant eux pour donner leur quote-part à l'involution, même malgré eux, même inconsciemment.
Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Michel Potay blog    Sam 10 Mar - 12:23

Oui mais quand même il manque un dialogue entre MP et tous les autres ?? Et surtout aussi une écoute. Quand certains avaient exprimé ce qui se passait, MP leur intimait de ne pas juger et prier et missionner. Donner une opinion ou n'être pas d'accord avec une attitude, n'est pas jugER puisque cela permet de clarifier en ensemble (pas contre quelqu'un) ce qui ne va pas, sans s'en prendre à quiconque mais au contraire voir que l'erreur est humaine et voir ce qu'il ne faut plus faire. Hélas MP n'a jamais écouté ni agit de cette façon, et alors l'erreur a perdué et certains en ont profité.
Et ce qu'on lit sur le blog en est la résultante de tout cela qui a perduré durant des années. La vie n'est pas à sens unique, MP a des torts aussi.
C'est pour cela, même si c'est difficile, il y a des choses à changer, déjà qu'il sort de l'isolement, par des moyens technologiques pourquoi pas ?? Et pourquoi non ??
Revenir en haut Aller en bas
Pascoual
Invité



MessageSujet: Re: Michel Potay blog    Sam 10 Mar - 13:02

Ce que vous décrivez par contre est assez juste dans le mode opératoire entre le prophète et les simples frères. Moi-même aujourd’hui, je me reçois dans le nez des propos peut élogieux de sa part. Le fait que je soulève ces problématiques, il le ressent comme des manquements évangéliques. J’ai alors deux solutions : 1) la première, de me taire, de ravaler mes couleuvres et de me dire que je dois être effectivement déficient. Cela, je l’ai fais comme beaucoup depuis des années. 2) continuer patiemment, même déficient, à expliquer ma pensée et ce que j’observe.
Aujourd’hui, j’ai choisis la seconde option. Je suis donc un frère pas trop en odeur de sainteté, mais je suis désormais visible et audible dans ce no man’s land collectif. Je sens chez eux à la fois une pitié pour moi et une résignation. C’est sûr que mon blason n’est pas aussi doré et brillant que celui d’Eric D. Mais pour le côté positif, le discordant vilain petit canard que je suis est désormais audible. Cela, je l’ai gagné à l’huile de coude en faisant fi de mon aura de vilain petit canard, de frère « pas casher ».
Tout n'est pas complètemement négatif.
Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Michel Potay blog    Dim 11 Mar - 6:11

C'est très bien de ne pas se taire, ne plus se taire, lorsque des choses ne vont pas. Evidemment vous serez mal vu, mal considéré, mais c'est le prix à payer devant ceux qui ont peur ou qui ne désirent pas se remettre en question, ou comme MP qui n'aime pas qu'on lui dise qu'il a aussi sa propre responsabilité dans tout ça (c'est mon avis).
Mais vous ne serez pas viré, c'est déjà ça !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 887
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Michel Potay blog    Dim 18 Mar - 12:12

Citation :
Je dirais que Eric est frappé de ce que je nomme « le syndrome des douze apôtres ». Par analogie à Jésus et des énergumènes qui se chamaillaient autour de lui pour savoir qui avait le plus beau plumage.
2.000 ans après, le genre humain n’a pas changé. Et quand ce dernier se drape des plus beaux habits de la spiritualité, ceux d’une foi retrouvée et d’une âme revivifiée sous le Grand Vent prophétique, alors le décalage entre l’horizon que montre le Messager, et là où chacun en est encore, ce décalage est criant.

Le « syndrome des douze apôtres » à la sauce arésienne, qu’est-ce que c’est ? Hé bien, c’est exactement ce que fais Eric D, ce que ses lignes trahissent, quand on cherche aussi au dedans d’elles les motivations profondes qui les ont tracées.
Alors, comme il le fait si bien d’ailleurs, on reprend exactement en cœur, quitte à s’appesantir, les propos de l’aîné, comme si ce fut toujours évident. On n’oublie pas en passant de battre sa coulpe devant tous. On trace parfaitement le « CQFD arésien », on en fait mille fois relecture avant de le poster, en souhaitant n’avoir rien oublié, d’avoir été parfait en collant le plus possible au verbe de l’aîné et à sa pensée. Sinon, il coupera le moindre bourgeon... On ne s’embarrasse pas trop de son « malaise intérieur », du fait de son propre décalage avec la pensée de l’aîné, pourvu que la « leçon bien appris » soit au moins bien écrite, avec en point d’orgue le petit doigt culpabilisateur tourné sur ses autres frères (cet emploi immodéré de la 1ère personne du pluriel, le « NOUS ceci », « NOUS cela », etc.).

Et puis, si ça fais un peut faux cul vis-à-vis de ses propres frères, ceux avec lesquels il faudra pourtant continuer à coexister, peut importe. Ce qui importe, c’est ce que l’Histoire retiendra, ce qui sera « gravé dans le marbre » qu’est le blog de l’aîné, et des imprimantes de tout un chacun qui en recrachent les écrits, comme le vent qui ride la mer, pour la consigne et l’archivage, quand l’Histoire demandera des comptes de ce qu’il s’est passé. Celles et ceux qui liront quand tout ceci sera dans l’Histoire, retiendrons que ce Eric D, franchement, c’était un frère dans la droite ligne du frère aîné. Un frère qui, c’est évident et indiscutable, ne dévie pas. Un frère qui peut se permettre de morigéner ce frère C., etc.

Les motivations profondes de l’écrit d’Eric, qu’elles sont-elle ? La satisfaction de recevoir l’évidente éloge de l’aîné en épilogue, l’approbation qui couronne d’avoir besogné pour consigner son manifeste morale, tout du moins celui qu’il aurait plutôt fallut incarné, vivre, revendiquer il y a 14 ans, même à contre-courant. Chose qu’il n’a pas fait (comme beaucoup). Ce qui, par conséquent (en tous cas selon ce que j’ai compris ce que la pénitence inspire de faire ou de ne pas faire) devrait plutôt l’inviter à la retenue, que de plastronner avec des trémolos dans la plume.

Il y a 2.000 ans, Jésus avait souvent ce propos pour les hypocrites et les faux culs : « En réalité, ils ont déjà reçu leurs récompenses ! ». Quand je vois aujourd’hui encore, trente ans après de ces évènements et du lègue de ce Message, quand je vois que nous en sommes encore à ce genre de quête mesquine pour dorer sont petit blason, je me dis que la route est longue, vraiment longue. L’Histoire retiendra certes ce qui est écrit sur le blog de l’aîné. Elle n’observera pas de façon aiguë comme aujourd’hui les motivations peu avouables, cette sorte « d’arrivisme arésien », cette étrange quête qu’eurent les apôtres de Jésus il y a 2.000 ans, dont nous ne sommes pas plus exempt aujourd’hui.

Voilà ce que m’inspire les écrits d’Eric D. sur le blog de l’aîné. Si Eric était le pénitent qu’il dit être, s’il était vraiment l’œil du dessous ainsi que l’œil qui se tourne au dedans de soi pour « se regarder penser », il n’aurait pas écrit cela, il se serait abstenu. Je pense que le besoin de reconnaissance peut mener à bien des curiosités comportementales. Je ne cesse d’apprendre avec ce Vent Fou qui arrache toutes les croûtes des apparences superficielles des faits et des gestes de tout un chacun, pour y scruter les méandres labyrinthiques de la pensée humaine. Entre la surface du verbe parfait que trace Eric, et le fond d’où sa plume puisa l’encre de sa supposée éloquence, le Vent Fou souffle. Et l’encre de ce frère peine à sécher dans mon âme, de ce qu’elle a perçue de ses lignes.
L’Histoire retiendra des mots de tout ceci. Les maux, eux, sont volatiles, se planquent dans l’insondable de chacun, quand il s’entête à sonner comme la casse…

..... Les motivations profondes de l’écrit d’Eric, qu’elles sont-elle ? La satisfaction de recevoir l’évidente éloge de l’aîné en épilogue, l’approbation qui couronne d’avoir besogné pour consigner son manifeste morale, tout du moins celui qu’il aurait plutôt fallu incarné, vivre, revendiquer il y a 14 ans Smile
Je suis d'accord avec toi mais ça ne changera pas comme ça.
plutot que d'épiloguer à perte de vue comme FM à ce que j'ai compris te reproche de le faire, à mon avis ça ne changera que si on se fait des ACTIONS, des grands projets capables de federer un grand nombre de freres et soeurs.
ces ACTIONS ne vont pas changer le monde directement mais vont nous faire connaitre et aideront à nous construire spirituellement on peut dire.


voir cet ecrit du frere Michel > http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/t3p15-les-nouveaux-pelerins-d-ares-un-titre-provisoire


Admin



Dernière édition par Admin le Dim 18 Mar - 13:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
Admin
Admin


Messages : 887
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Michel Potay blog    Dim 18 Mar - 13:25

ecrit du frere Michel > http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/t3p15-les-nouveaux-pelerins-d-ares-un-titre-provisoire

Enfin, je veux souligner un point qui, à mon avis, est le point cardinal de la difficulté d'union: C'est qu'aucun grand projet n'est encore apparu. Quand une réunion d'ambition générale se fait, qu'elle soit ou non réellement générale (ça n'a pas encore beaucoup de sens), si les participants se quittent déçus, c'est parce qu'aucune grande idée, aucune proposition concrète n'est émise et ne retient l'attention. Celui qui dit: "Pour le moment, on n'a seulement qu'à être pénitents et missionnaires," a raison. Mais je crois, parce que j'ai la foi autant que le Père a foi dans les hommes, que viendront des frères qui auront de grandes idées ou seulement une grande idée qui retiendra l'attention de tous et alors tous partiront dans la même direction. La faute actuelle de beaucoup, c'est l'impatience, c'est de croire qu'on peut constituer une société enviable en peu de temps, alors que le monde s'est gâté, voire même avili, peu à peu des siècles durant.
FM

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
Pascoual
Invité



MessageSujet: Re: Michel Potay blog    Dim 18 Mar - 23:29

Mais je crois, parce que j'ai la foi autant que le Père a foi dans les hommes, que viendront des frères qui auront de grandes idées ou seulement une grande idée qui retiendra l'attention de tous et alors tous partiront dans la même direction.

Oui, et quand tous partiront dans la même direction, cela voudra dire que cette relance prophétique sera en passe de se dévoyer. Parce que justement, la reconquête spirituelle de cette terre qui s’enténèbre ne passe pas, ne peut pas passer par un élan grégaire unanime, massifié, moutonnier, etc. En vingt ans de ce que j’ai observé en notre sein, tout élan unanime a toujours été habité de l’erreur, de la stupidité, de l’irréflexion, bref de ce manque d’intelligence dont parle la Révélation d’Arès. Je ne crois pas en l’arrivée d’un ou de frères providentiels, exceptionnels. Je crois plutôt à la tâche ingrate de tout un chacun, cette fameuse force du mulet, dans ce chemin rocailleux a arpenter pour quelques générations encore.
Revenir en haut Aller en bas
yve



Messages : 614
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Michel Potay blog    Lun 19 Mar - 0:24

Citation :
Parce que justement, la reconquête spirituelle de cette terre qui s’enténèbre ne passe pas, ne peut pas passer par un élan grégaire unanime, massifié, moutonnier, etc.

FM a raison pour ce coup là, il ne s'agit pas d'un élan grégaire ununime, massifié au niveau du monde il est juste question d'un grand projet au niveau d'une assemblée de pelerins d'Arès c'est tout Smile
quand à l’arrivée d’un ou de frères (ou de soeurs pourquoi FM dit de freres Smile) providentiels, exceptionnels, je ne sais pas pourquoi FM dit cela.

Yve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michel Potay blog    Aujourd'hui à 11:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel Potay blog
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Blog Michel Bontemps
» Michel Delord
» "Vous entrez dans les Temps prophétisés dans les textes bibliques", - Michel Archange !
» Un nouveau blog "L'express" consacré à l'éducation
» Appel aux Témoins du 5 Novembre 1990 par Michel (responsable de cette rubrique)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'ABEILLE :: Un mouvement issu de la Révélation d'Arès-
Répondre au sujetSauter vers: