L'ABEILLE
L'ABEILLE

La Vérité c'est que le Monde doit changer . Basé sur les écrits du Frere Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  MembresMembres  Connexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Sujet ou Michel Potay parle de Éric Souris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 887
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Sujet ou Michel Potay parle de Éric Souris    Lun 2 Jan - 16:19

24déc11 124C38
Joyeux Noël, Frère Michel !
Je ne suis pas Pèlerin d'Arès au sens actif du mot, mais je le suis de cœur.
Permettez, à titre de Pèlerin d'Arès de cœur que je revendique, de vous reprocher l'intérêt que vous montrez à ces agressifs. Pourquoi les publier ? Vous n'êtes pas obligé de publier leurs commentaires et d'y répondre. En les publiant vous donnez l'impression d'accorder de l'importance à ce que disent. Aistote X ou Jacques P. Jacques P. vous dit que vous êtes un "chef comme pas un."
Peut-on, de la part de quelqu'un qui suit votre blog, le blog d'un homme qui rectifie avec une exemplaire courtoisie, être de plus mauvaise foi ?
Ce que vous dit Jacques P. c'est comme accuser un chinois qu'on traite de nègre d'être "un chef comme personne" et de "plumer en moins de deux" son contradicteur, parce qu'il rectifie en rappelant qu'il est chinois et pas nègre.
Chez Jacques ce n'est pas de l'absurdité (vous êtes bien bon de dire ça, frère Michel). C'est de la matoiserie, de la mauvaise foi, parce qu'en lisant tout le commentaire on voit que le commentateur Jacques n'est pas idiot et qu'il ne peut pas croire à ce qu'il dit.
Pourquoi perdez-vous votre temps à répondre à des gens qui visiblement vous "cherchent", comme on dit ?
Pourquoi vous "cherchent-ils ?" C'est sans doute la question que vous vous posez. De là la fin de votre répons: " Si vous n'y croyez pas, pourquoi vous suivez ce blog ?"
Et encore ! Aristote et Jacques et d'autres dans ce blog n'attirent l'attention que de personnes qui lisent ce blog, mais il en existe d'autres qui essaient d'attirer l'attention du monde. C'est le cas, parmi d'autres, d'infosectarès qui a un site sur l'Internet.
Lecteur de ce blog depuis cinq ans, j'ai suffisamment compris qui vous êtes, vraiment un très brave homme, pour comprendre que vous n'ouvrez même pas ce site infosectarès, comme vous dites à Achille [124C3]: "Je n'ouvre jamais ces sites qui me dénigrent, qu'ils existent par la sincérité d'auteurs qui me croient pendable, ou qu'ils existent par malignité ou par calcul pour écarter de moi l'attention du public... À quoi me servirait-il de descendre observer et compter les rats dans ma cave, si, sans cesse cloué à mon bureau ou jeté au dehors par l'urgence, je n'ai pas le temps de dératiser ?" Vous devez simplement hausser les épaules quand on vous en parle — vos frères ne peuvent pas ne pas vous en parler —, alors que ce site vous attaque d'une façon qui, dans l'impossibilité d'être convaincante, est vile et sournoise.
Mais à ceux qui vous aiment, qui vous estiment, qui croient en vous, qui vous défendent contre ces personnes offensantes vous devez quand même une explication. Avez-vous une idée de qui se cache derrière infosectarès ? L'église, catholque ou protestante ? La franc-maçonnerie ? Une association ou un pool d'associations antisecte ? On aimerait savoir.
Pardonnez-moi d'apporter une petite note grise à cette période de fête. Encore un joyeux Noël!
Roland F. de Provence-Alpes-Côte d'Azur


Réponse de FM :
J'ai hésité avant de publier votre commentaire, mais je comprends que ceux qui prennent ma défense me "reprochent l'intérêt que je montre à ces agressifs," et me demandent "pourquoi les publier?" et pourquoi ne pas me défendre.
Je pourrais ne pas les publier, c'est vrai, mais je pense que ce serait un manque de sagesse: Mon blog prendrait un tour triomphaliste qui fausserait les réalités.
Les réalités nous autorisent un raisonnable optimisme, mais elles ne sont pas toutes roses. La Révélation d'Arès, le frère Michel, les Pèlerins d'Arès, leur mission, n'avancent pas dans ce monde sans obstacles et cacher ceux-ci, ne pas donner quelques exemples de critique, de détraction, de dénigrement ou même de calomnie, équivaudrait à nous aveugler nous-mêmes devant l'adversité. Cela nous affaiblirait. Connaître l'argumentation adverse nous aide à être forts.
Et puis il y a autre chose, qui touche à l'humanité de notre mission, surtout quand il s'agit d'un site dénigreur comme infosectarès derrière lequel se cache non l'église, non la franc-maçonnerie ou une organisation, mais un homme.

Un homme tout seul, un homme dans toute sa faiblesse et toute sa fragilité, que je n'ai pas le cœur de démolir, parce que j'ai de la compassion pour ce frère, que j''ai bien connu, quand il était des nôtres, et dont je n'ai pas eu à me plaindre plus qu'il n'a eu à se plaindre de moi en ces temps de fraternité.
Je le revois encore, quand il venait au Pèlerinage, pâle et souffrant, survivant grâce à la dialyse ; il s'asseyait parfois sur le banc près de moi dans l'exèdre avant la prière et nous parlions un peu. Il était gentil, alors. Plus tard, rendons grâce au Père, un rein lui fut greffé. Il put vivre normalement. Il devint actif dans notre mission. Il avait son catactère, pas toujours facile, mais je pris sa défense quand les frères et sœurs le contestèrent. Bref, je ne vois ni ce qu'il peut me reprocher de concret ni pourquoi il fut pris d'un brutale antipathie pour moi.
Contre l'antipathie quoi faire ? "Oui, me réplique-t-on, c'est un sentiment plus fort que l'homme qui le ressent, mais entre ne pas aimer et nuire il y a un abîme, que cet homme a franchi à travers son infosectarès. Il y a matière à l'attaquer juridiquement, pourquoi ne pas vous défendre ?"
Pourquoi ? Parce qu'il faut proportionner la défense à l'attaque et que le rouleau compresseur de la justice humaine est sans commune mesure avec la faiblesse de cet homme, qui n'est sûrement pas sans problèmes personnels que nous ne pouvons pas aggraver. Entrerions-nous dans le circuit infernal de la vengeance sans fin (Rév d'Arès 27/9), qui est celui de la justice humaine en vigueur ?
Tu ne jugeras pas dit la Parole (Matthieu 7/1, Rév d'Arès 36/16). Je ne le juge pas, je me borne à ne pas le comprendre.
Quel mal voulez-vous qu'il nous fasse, Éric Souris ? — Je dis son nom et c'est de bonne guerre, puisqu'il dit le mien, Michel Potay, sur son site, d'après ce qu'on me dit —. Il y aura toujours des sites malveillants contre moi, contre nous ; si ce n'est pas le sien et quelques autres, ce seront d'autres sites et probablement bien pires. Quel mal Éric Souris peut-il nous faire, sinon exprimer sa mauvaise humeur, son opinion, qui est son droit. Il dénigre, mais que peut-il trouver sinon des griefs tirés par les cheveux, rapporter des bruits, des boniments journalistiques ? Il veut prévenir le monde contre moi pour Dieu sait quelle raison, mais sans trop savoir comment. Que peut-il me reprocher de concret sinon me reprocher d'exister ?
"Ce qui fait pour nous le bonheur de notre vie constitue pour tout autre un fait presque imperceptible," disait Marcel Proust. L'amour fraternel que j'ai et que d'autres de mes frères et sœurs ont pour Éric Souris lui est imperceptible et vous est, même à vous qui êtes mon ami, imperceptible, puisque vous ne le comprenez pas. Mais cet amour fraternel imperceptible est notre bonheur. Notre foi nous place dans un autre univers de valeurs que celui en vigueur dans ce monde, qui n'est qu'un vaste règlement de comptes. Notre amour n'est pas mièvre. Il est basal dans notre pénitence, qui se fonde sur l'amour, le pardon, la paix, l'intelligence spirituelle et le fait d'être libre de préjugés.
Certes, pardonner n'est pas subir, mais je pense que dans l'état actuel des choses il faut avec sagesse proportionner la défense à l'attaque.
J'en profite même pour souhaiter à Éric Souris et ses proches un heureux Noël au sens que je donne à cette fête.
Tout comme je vous souhaite, Roland, un heureux Noël
.


Administrateur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
navy



Messages : 74
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Sujet ou Michel Potay parle de Éric Souris    Ven 6 Jan - 9:47

Décidement ce Eric Souris a l'air d'inquiéter les pelerins d'Arès ...
moi il ne me fait pas peur pirat

06jan12 125C41

La modération avec laquelle vous parlez d'Éric Souris (je ne connaissais pas son nom) force le respect, car enfin cet homme a rêvé de vous détruire. Quand je découvris La Révélation d'Arès et que, dans mes hésitations, j'essayais de m'informer, je tombais comme tout un chacun sur le site de cet homme.
Il a bien de la chance de s'être constitué l'ennemi d'un frère humain de votre indulgence, même si elle n'exclut pas une prudente lucidité comme on la voit dans votre réponse 125C32.
Je ne suis pas Pèlerins d'Arès, comme vous savez. Il ressort d'une lecture approfondie de La Révélation d'Arès qu'être pénitent et être moissonneur sont inséparables et exigent un engagement que, pour des raisons pratiques, familiales, professionnelles, je ne peux prendre.
Je n'en suis pas fier, mais j'ai rejoint les rangs des sympathisants et soutiens.
Aucun homme de cœur et de raison ne peut s'épargner une certaine admiration pour vous et pour les plus dévoués des Pèlerins d'Arès, mêmes si vous n'êtes que des hommes en butte à leur tare, comme dit La Révélation d'Arès (2/12) et qui le reconnaissent volontiers, mais c'est là qu'éclate justement leur indéfectible espérance de devenir autre chose. C'est beau et à notre époque c'est aller avec courage contre l'air du temps.
Je vois Éric Souris comme un homme qui s'est rendu compte comme moi qu'il ne pouvait pas s'engager dans la voie difficile de La Révélation d'Arès, sauf que lui, contrairement à moi qui n'ai jamais été des vôtres, a renoncé après un séjour dans vos assemblées comme me l'apprend votre réponse 124C38, mais au lieu de chercher sa voie ailleurs ou de rester à distance comme sympathisant, il a pris le parti de la rancune, de l'hostilité ouverte.
Son commentaire ambigu [125C32] a absolument le ton d'un certain protestantisme, côté évangélisme, qui proteste de son amour fraternel tout en vous accusant de tromper le monde et de mentir. En résumé, vous êtes en même temps le frère et satan. Aimer la brebis perdue et pleurer simultanément sur sa damnation est typique de la foi évangélique, au sein de laquelle je fis un assez long séjour de mon côté avant de découvrir La Révélation d'Arès. J'ai quitté les évangéliques justement pour cette tartufferie sectaire, qui devient insupportable lentement ou rapidement selon l'intolérance des pasteurs auxquels on a affaire. Je crois savoir que la Fédération Protestante de France a prié l'Église Évangélique, ou une partie de cette église, d'aller exercer ailleurs son sectarisme.
Ce n'est certainement pas nouveau pour vous. Je ne sais plus où dans ce blog (ou ailleurs) vous évoquiez le souvenir d'agressions que vous subissiez de missionnaires évangéliques dans la rue au temps où vous évangélisiez à Bordeaux. Ils vous prenaient par le colback et vous traitaient de Satan, je crois.
À tout prendre, je préfère l'Éric Souris anti-Arès que l'Éric Souris évangéliste.

Antonin de Provence Côte d'Azur



Réponse de frere Michel :
J'ai aussi remarqué dans le commentaire 125C32 le style évangélique auquel je suis accoutumé depuis longtemps, pas seulement à cause des missionnaires évangélistes qui m'agressaient dans les rues de Bordeaux il y a une trentaine d'années, mais plus encore à cause de l'hostilité de certaines églises américaines à l'égard de La Révélation d'Arès depuis qu'elle est diffusée aux USA et, par voie de conséquence, à l'égard de ma personne depuis 1996.
Toutes les églises américaines évangéliques, baptistes, etc., n'ont pas cette agressivité ; j'ai dans ma bibliothèque deux livres de Billy Graham, qu'il m'a dédicacés en termes chaleureux, quoique nous ne partagions pas du tout la même théologie.
Comme vous dites, c'est selon qu'on a affaire à des intolérants ou des tolérants ou, comme dit La Révélation d'Arès, c'est affaire d'intelligence spirituelle (Rév d'Arès 32/5) éteinte ou non.
Mais, n'ayant avec le commentateur 125C32 aucune relation directe ou indirecte, je n'ai aucune raison fondée de prétendre qu'il est de foi évangéliste ou similaire. Le style de son commentaire peut n'être qu'une coïncidence. Cela, de toute façon, le regarde.
De toute façon, quelle que soient les convictions d'un homme, il leur donne le style et le comportement de ses sentiments ou ressentiments profonds, qu'il soit juif, orthodoxe, catholique, protestant ou musulman. Tous les catholiques n'étaient pas, loin de là, des inquisiteurs au temps de l'Inquisition. Tous les protestants n'ont pas condamné Michel Servet au bûcher et je ne vois pas Jean Calvin, même si je ne fais pas mienne sa théologie, prendre parti pour une mise à mort contrairement à ce que certaine Histoire dit. John Wesley, fondateurs des Méthodistes, pour l'amour fraternel de qui j'ai une profonde estime, ne considérait pas les Indiens d'Amérique comme damnés contrairement à son collègue missionnaire, le pasteur Whitefield. L'immense majorité des Musulmans n'est pas terroriste. Une majorité de Juifs n'est pas sioniste et anti-palestinienne. Etc, etc. Bref, on trouve partout, sous toutes les bannières de foi, de l'amour, de la mesure, de la sagesse d'une côté et de l'intolérance, de l'hostilité, du fanatisme, d'un autre côté.
Donc, concernant le commentateur 125C32, ses convictions profondes, quelles qu'elles soient, ne me semblent pas nécessairement correspondre à son comportement vis-à-vis de moi et/ou de La Révélation d'Arès.
C'est pourquoi dans ma réponse 125C32 je n'ai pas pensé utile de relever le style évangéliste du commentaire auquel je répondais. C'était à l'homme, quelle que fût sa foi, que je répondais en toute sincérité.
Je profite de ce contact avec vous, Antonin, pour vous adresser par voie d'e-mail une invitation à trois jours de mission auquel je vais participer dans quelques jours dans votre région.


Navy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
infosecteares



Messages : 22
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Sujet ou Michel Potay parle de Éric Souris    Sam 7 Jan - 10:54

Bonjour,

Un seul petit bemol si tu permet. Cela manque un peu d'objectivité et de faits concrets, puisque ce ne sont que des écrits rapportés brut de décoffrage si je peux dire.

SUITE DU MESSAGE SUPPRIME PAR L'ADMINISTRATEUR


admin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 887
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Sujet ou Michel Potay parle de Éric Souris    Sam 7 Jan - 11:22

LA SUITE DU MESSAGE SUPPRIME PAR L'ADMINISTRATEUR

(ça commence bien) Wink , j'ai préféré supprimer non qu'il y avait des injures ou autres je le préçise mais parce qu' infosectes se montrait trop sûr de lui ....


admin


Dernière édition par Admin le Dim 8 Jan - 12:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
infosecteares



Messages : 22
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Sujet ou Michel Potay parle de Éric Souris    Sam 7 Jan - 11:46

Admin a écrit:
SUITE DU MESSAGE SUPPRIME PAR L'ADMINISTRATEUR

(ça commence bien) Wink


admin

Ne t'inquiete pas, je te pardonne mon frere. J'espere que vas accepter mon pardon, n'est ce pas ?

Bonne journée à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georges



Messages : 34
Date d'inscription : 05/07/2008
Localisation : Israël

MessageSujet: Re: Sujet ou Michel Potay parle de Éric Souris    Sam 7 Jan - 11:50

Excusez moi, je ne participe pas à votre discussion mais je veux juste réagir sur une phrase de Michel Potay qui me parait fort de café !


Citation :
Une majorité de Juifs n'est pas sioniste et anti-palestinienne. Etc, etc. Bref, on trouve partout, sous toutes les bannières de foi, de l'amour, de la mesure, de la sagesse d'une côté et de l'intolérance, de l'hostilité, du fanatisme, d'un autre côté.

voir > http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/t578-propos-de-michel-potay#4188

georges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 887
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Sujet ou Michel Potay parle de Éric Souris    Dim 8 Jan - 12:00



Bonne année à tous.

Bonne santé, bonne pénitence, et surtout ne votez pas en 2012 car ce sont tous des "rois noirs" .

Admin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sujet ou Michel Potay parle de Éric Souris    Aujourd'hui à 13:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Sujet ou Michel Potay parle de Éric Souris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Michel blogue avec Valérie/sujet/''Quand le Seigneur Parle au coeur''
» Thèse sur Foucault
» la Communion de La Viale
» idolatrie de jesus
» Des Souris et des hommes, sujet de rédaction?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'ABEILLE :: Un mouvement issu de la Révélation d'Arès-
Répondre au sujetSauter vers: