L'ABEILLE
L'ABEILLE

La Vérité c'est que le Monde doit changer . Basé sur les écrits du Frere Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Avenir des Pélerins d'Arès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Question
Invité



MessageSujet: Question   Sam 10 Sep - 15:25

Monsieur Pat, justement, ce texte de la RA n'a pas été livré pour être lu et relu, réfléchit et re-réfléchit, n'a pas été livré pour alimenter une compréhension qui, pour être certes nécessaire de façon transitoire, n'en demeure pas moins intellectuelle et cérébrale. Ce texte n'est pas destiné à alimenter les bruits de bouche (qu'ils soient version de plumes ou de claviers), mais pour être vécu.
Vous faites de la théologie, l'antique friche intellectuelle de celles et ceux qui pensent ainsi trouver meilleure récolte. En la fraternité arésienne, il y a belle lurette que nous n'avons plus ce genre de débat d'idées. Vous pensez êtes à la pointe de la compréhension, cherchant ainsi des choses (qui seraient) cachées et non dites en ce Message. Si cette RA devient de nouveau le lieu d'arguties théologiques, ce qui est déjà le cas avec vous autres, elle est tout simplement bonne à jeter à la corbeille. Ce que fit d'ailleurs le prophète cet été en enseignant de nouveaux venus…
Revenir en haut Aller en bas
njama



Messages : 367
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Sam 10 Sep - 20:47

Question a écrit:
En la fraternité arésienne, il y a belle lurette que nous n'avons plus ce genre de débat d'idées.
Grand Bien vous fasse !
Amen et au plaisir ...
njama
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
njama



Messages : 367
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Dim 11 Sep - 4:36

patrick R a écrit:
Je vois pas l'intérêt de supprimer toutes références religieuses de la Ra car le fond même de la Ra est nous dire que la vie continue après la mort physique, c'est quand même une sacré bonne nouvelle !
Les bouddhistes ne t'ont pas attendu pour le croire. La question de l'eschatologie est également présente dans toutes les religions monothéistes.

Je disais cela dans l'optique de transcrire le fond dans un langage qui ne soit pas religieux, nous connaissons tous les réactions épidermiques très légitimes qu'ont certaines personnes, dès que l'on parle de Dieu, etc... comme on pourrait simplifier le Message pour le présenter aux enfants ... "il était une fois ..."
Ces textes de la RA sont-ils accessibles aux enfants ?
Je pars du principe que l'essentiel est de se comprendre, de véhiculer le sens général donc de s'adapter à l'interlocuteur en adoptant son langage. Après tout, ces textes ne sont-ils pas traduits, en anglais, en allemand et le seront bientôt dans d'autres langues.
On peut redire une pensée avec de multiples variations, comme en musique.
Mozart, c'est Mozart ! ok les variations autour de ce qu'il a fait sont-elles interdites ? C'est clair, on peut s'inspirer de Mozart.
La RA n'interdit nullement la créativité, puisque c'est un don fait à l'humain image et ressemblance du Créateur.
Citation :
il faut rappeler au passage que le communisme avait taxé la religion de l'Opium du Peuple, qui attendait sagement sous les Tsars la fin de la vie terrestre pour espérer un peu de bonheur.
je ne dirais pas que la pensée communiste était visionnaire, mais elle était lucide, réaliste sur ce point précis, elle désignait même les dealers. La RA enfonce le clou.

Pat a écrit:
Citation :
Je ne parle pas de la RA dans son ensemble, je parle de l’Évangile donné à Arès. J'ai assez longuement fait la différence.
Dieu veut la disparition de l'esprit de système, de l'esprit sectaire qui existent dans certaine forme de religion hiérarchisé comme la chrétienté. Il ne veut pas la disparition des assemblées composés de chrétiens, de musulmans, de juifs. C'est ça le monothéisme. Ce sont ça « les assemblées" dont parlent Dieu. Que croyez-vous donc ? qu'il va surgir de rien des assemblées nouvelles. Ne pas oublier que la RA n'est pas une religion nouvelle, c'est important.
Dieu accepte l'homme tel qu'il est et tel qu'il est organisé et il le reprend quand il s'égare de la vérité. Bien sûr que ni Dieu ni même Jésus ne sont chrétiens cela ne les empêchent pas de s'adresser à eux en tant que communautés humaines.

Je co-signe, n'en déplaise à frère question.
S'il veut être utile ici, s'il pense que nous nous égarons du sens du Message de l'évangile d'Arès, qu'il objecte et argumente sur le (ou les) point(s) qui lui paraîtraient en disharmonie avec sa pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pat



Messages : 103
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Dim 11 Sep - 6:08

Dieu aurait envoyé Jésus Christ pour livrer 40 veillées souvent assez longues et aurait donné Lui-même un texte de 150 pages souvent remplies de métaphores, de jeux de mots, d'humour, de mots parfois inusités et nous devrions en avoir une compréhension qui ne soit ni intellectuelle ni cérébrale. Je me demande bien dans quel état, il faudrait être ? Dommage que Dieu nous ait donné ces facultés et que finalement nous nous en servions.

Cependant je suis d'accord pour dire que si nous nous arrêtons à cette compréhension là, nous risquons de manquer le vrai but du message qui est d'être vécu.
Et puisqu'on s'adresse à moi, je crois avoir fait effort pour ne jamais sortir du texte de Dieu et ne jamais chercher du non dit. Le dit me suffit et est assez riche comme cela. Je n'y ajoute jamais rien. Je le prends comme unique base de ma réflexion et ne sors pas des mots qu'il emploie. Et j'indique toujours que c'est une compréhension personnelle et forcément subjective et surtout sans autorité pour la donner.
Si je vais chercher autre chose que ce qui est écrit, je le regrette sincèrement, comme je regrette aussi d'avoir plus de facilité à comprendre intellectuellement un texte qu'à le mettre tous les jours dans les actes de ma vie. Mais je vous assure que j'essaie....

Ceci dit, de la bonne compréhension du texte découle aussi sa bonne application.
Mettre un tas de papier à la corbeille est un geste symbolique pour dire qu'une parole est autre chose que du papier et que s'attarder à n'y voir que des mots n'a pas d’intérêt, mais personne ne sait ici ce que chacun d'entre nous fait de ces mots lorsqu'il en a pris la pleine mesure et la complète exigence. En préjuger, revient à juger.

Question : nous nous connaissons bien n'est ce pas ? Vous avez déjà eu quelques mépris vis à vis de moi, du même style que celui de m'interpeler ici par « Monsieur Pat ».
Dommage que ce soit toujours avec mépris et comme redresseur de torts que vous vous présentiez, car je tiens à vous dire que par ailleurs vous avez raison de m'inviter à moins de bavardage. C'était d'ailleurs ce que j'avais prévu faire par mon dernier post que vous vous êtes empressé d'ignorer pour m'alpaguer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Question
Invité



MessageSujet: Question   Dim 11 Sep - 10:14

.... Je ne sais pas quel est votre quête et qu'est ce que vous essayez de mieux comprendre, quand il s'agit simplement de se changer, de se faire bon, de remodeler son humanité. Puis, de proche en proche (et plus que ça ensuite), faire cette contagion bénéfique qu'on appelle pénitence et Moisson. Si ce n'est pas cette dynamique-là, alors c'est la grande virtuosité des mots, c'est la théologie. Même en disant qu'on ne cherche pas autre chose comme sens que celui que l'on croit y déceler. Non monsieur (sans mépris hein ?), ce n'est pas ce que le Père demande. Vous faites fausse route.
J'étais de passage. Je donnais un avis. Pardon du trouble que cela vous occasionne.
Revenir en haut Aller en bas
njama



Messages : 367
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Dim 11 Sep - 10:57

Question a écrit:
Vous faites fausse route.
il n'y a que le temps qui nous le dira.
Désolé si notre démarche vous fait de l'ombrage, c'est bien involontaire. Bonne route à vous ...

PS: # Entrée 121
Le Père n’aurait pas dicté La Révélation d’Arès, s’il avait estimé l'homme incapable de retrouver les sentiers qui mènent à Éden.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 887
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Dim 11 Sep - 11:14

Pat crois vous connaitre , moi aussi. Wink
Laissons cela voulez vous et n'en parlons plus.

Pat se pose des questions c'est son droit et Njama aussi.
Tout ça est bien la faute de frere Michel qui n'a pas été capable, malgré ses qualités d'écriture, de répondre à nos questions légitimes autrement que
par des "formulations" qui souvent jouent avec les mots.
Si les explications de frere Michel vous suffisent, nous non.
Moi j'ai résolu le probléme en me disant que la foi ne peux pas venir de la seule parole de Dieu. Mais p-e que cette parole ne vient pas de Dieu ce qui expliquerait bien des choses. Eventualité qu'il ne faut pas refuser d'envisager !


Citation :
Je ne sais pas quel est votre quête et qu'est ce que vous essayez de mieux comprendre, quand il s'agit simplement de se changer, de se faire bon, de remodeler son humanité. Puis, de proche en proche (et plus que ça ensuite), faire cette contagion bénéfique qu'on appelle pénitence et Moisson.

C'est bien, trés bien mais que faites vous de concret au fait ?




Ps: question et anonyme je ferme l'accés aux invités en tout cas à cette rubrique.
Si vous souhaitez vous exprimer désormais il faudra s'inscrire.


Administrateur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
njama



Messages : 367
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Dim 11 Sep - 11:27

Admin a écrit:

Tout ça est bien la faute de frere Michel qui n'a pas été ...
Il ne faut pas l’accabler de tout ce qui ne fonctionne pas correctement ou comme on pourrait l'espèrer !
Quelquefois il dit qu'il a déjà dit et redit ... mais peut-être que la communication passe mal ... ou que l'info s'est perdue en route ?
La transmission de l'information est un foutu problème général dans toutes sociétés, entreprises comprises ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yve



Messages : 614
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Dim 11 Sep - 11:33

Citation :
Il ne faut pas l’accabler de tout ce qui ne fonctionne pas correctement ou comme on pourrait l'espèrer !

Non mais souvent il joue avec les mots Smile

Yve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
njama



Messages : 367
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Dim 11 Sep - 18:09

yve a écrit:
Non mais souvent il joue avec les mots Smile
Pas plus ni moins que les autres, les mots, il est bien obligé de les utiliser pour communiquer. Comme nous ne mettons pas toujours tous exactement le même sens sur un mot, il y a un inévitable problème d'incompréhension, au moins partiel ... dont il faut avoir conscience et qu'il faut prendre en compte. D'où une certaine souplesse d'esprit indispensable à "l'émetteur", qui doit savoir qu'il ne sera peut-être pas compris parfaitement, et au "récepteur" qui doit savoir que les mots utilisés par "l'émetteur" ne sont pas forcément les plus appropriés, ou que derrière, ce n'est peut-être pas le même sens que l'on donne.
La vie spirituelle demande un peu de fluidité d'esprit.

Homme Michel dit par exemple qu'il était communiste auparavant, du temps où il se disait athée, mais c'est très vague, ça veut presque rien dire ! Il y a mille et un marxismes ...

La parole d'homme, le bruit, ok, je veux bien, mais il ne faut rien voir de "péjoratif" dans ce mot du Livre. A moins que Dieu joue avec les mots aussi ... (éventualité ? ).
On peut au moins penser raisonnablement, que ce n'est pas pour nous rouler ...

Pour rebondir sur une autre de tes réflexions:
Citation :
Moi j'ai résolu le problème en me disant que la foi ne peux pas venir de la seule parole de Dieu.
sans vouloir jouer avec les mots Very Happy je cautionne ta pensée. Et je suis content de savoir enfin ce qui te fait douter que la RA soit de Dieu ou pas.
Associes-tu sans le vouloir foi et Dieu comme le font les religions ?
L'athéisme n'empêche pas la foi ... Jésus le disait déjà à sa façon puisqu'il mettait en équivalence ... amour de Dieu <=> amour du prochain !

A son époque, il aurait difficile pour lui de faire abstraction de Dieu. Il se serait pris une grosse baffe dans la gueule, et aurait dû tendre l'autre joue.
Citation :
Matthieu 22/36-40
...
39. Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
40.
De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.
Je lis dans le verset 39 tous les prémisses d'un Humanisme pur ! qui n'appelle pas la nécessité de la question de Dieu.
Seulement comme les religieux ne supportent pas qu'on se débarrasse de leur Dieu, ils n'arrêtent pas de critiquer l'humanisme, ou ils essaient parfois de s'en approprier l'essence, et la genèse, d'avoir le copyright (la main) dessus.
Les religieux sont des gens très jaloux ...
Or c'est précisément ce qui faisait défaut aux religions et que la RA vient combler. La mise en pratique passe par là, par le vécu **, qui est nécessairement le prochain, parce que Dieu on ne l'a pas à sa disposition ...
** je diverge un peu des idées du frère Michel sur ce point

Les croyants n'ont pas le monopole de la foi ... il faut que cela leur sorte du crâne !
bref "la foi" est un mot fourre-tout ! "un patch" pour parler de quelque chose qu'on ne sait pas définir précisément (un ensemble de croyances, une espérance, une adhésion spirituelle à quelque chose ...) un peu comme l'usage que l'on fait de "hasard" en sciences ... pour combler ce que l'on explique pas.
Il y a dans le langage toute une valise de mots très pratiques dans le genre et dans toutes les langues pour faire croire qu'on a tout compris ou que l'on se comprend parfaitement.

Il y a la foi et la mauvaise foi Rolling Eyes comme quoi ! la foi n'est pas nécessairement bonne :bball: C'est au moins à mon idée une raison valable pour ne pas se fier à la foi.
Pareil pour les mots, il y en a des bons, et des mauvais ... et suivant l'usage qu'on en fait ils se transforment parfois en maux.
Pour comprendre le Bien et le Mal, inutile d'aller très loin, à l'autre bout du monde, il suffit de réfléchir un peu sur les mots.

mais je m'égare complétement du fil de discussion "l'avenir des pèlerins d'Arès"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pat



Messages : 103
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Lun 12 Sep - 10:35

Le premier mot que nous prononçons à propos de la Parole de Dieu est une forme de commentaire et un rajout à cette Parole.
Que ce soit sur un forum, dans la rue, sur un blog, à partir du moment où nous disons autre chose que la pure parole, nous mentalisons pour l'autre une pensée qui n'est pas la notre et d'une certaine façon nous la trahisons. Je ne vois pas ce que le discours de la rue aurait de différent de tout autre discours, cela reste une tentative d'expliquer mentalement à quelqu'un d'autre, la nécessité de devenir meilleur.On est dans de l'explication mentale, je ne vois pas quel exercice pratique on pourrait bien faire dans le cadre de la rue.
Le degré de vie spirituelle de celui qui va dans la rue ne s'inscrit pas sur une petite auréole qu'il aurait au dessus de la tête.

Suivant les formes d'intelligence des individus, certains plus intuitifs que d'autres, plus artistes ayant une pensée plus synthétique comprendront la Parole sans la commenter et reprocheront aux autres de se comporter comme les princes, les docteurs et les prêtres, oubliant qu'ils la commentaient souvent pour asseoir un pouvoir et que pour cela, ils n'hésitaient pas à falsifier et à dénaturer. Il convient de ne pas tout amalgamer.
D'autres plus analytique auront besoin de fouiller cette Parole, de l'analyser, de la comprendre dans le détail avec l'outil le plus évident pour eux, à savoir leur intellect. Ceux-là reprocheront aux autres de ne pas prendre la pleine mesure d'une Parole, riche en détails qui sont aussi Paroles de Dieu même s'ils sont de moindres importances.
Chacun accusant l'autre de faire fausse route.

C'est oublier que si les humains ont des caractéristiques générales qui font qu'il sont des humains et pas des singes, des fourmis ou des dauphins, ils ont aussi une diversité telle que chacun est un individu différent de l'autre.
Et que comprendre la Parole synthétiquement ou analytiquement n'empêche pas qu'on puisse passer à coté de l'essentiel, à savoir sa mise en pratique dans le comportement quotidien.
Devenir bon, pardonner les offenses, aimer son prochain est une décision spirituelle qui n'a rien à voir avec la façon dont on s'est imprégné du message.
L'attitude intellectuelle de celui qui cherche, ne présume nullement de ce qu'il va introduire dans ses relations avec les autres et de son évolution spirituelle.
Or personne ici ne pourra dire si c'est l'ergoteur ou celui qui a retenu deux ou trois Vérités essentielles qui met le mieux en pratique ce à quoi ils croient.

Je refuse d'être jugé. Je refuse que l'on me dise que je fais fausse route, hors d'un cadre évident de fraternité. En tout cas, je refuse que l'on m’assène cela comme une vérité qui serait tellement évidente que n'importe quel inconnu pourrait la jeter à la face de quelqu'un qu'il ne connait pas et dont il ne sait rien de sa vie « de pénitent »par définition.

Je ferais une dernière remarque. Personnellement, je n'ai jamais rajouter un seul mot au texte divin. Comme par exemple les mots : théologie, intellect, cérébrale, que Dieu n'emploie pas à ma connaissance.
Je crois même que les interdits de Dieu concernent le texte écrit lui-même et à propos de ce qui est oral, dans le cadre de l'assemblée seulement.
« Dans le lieu de l'assemblée
personne ne se présentera jamais devant les pêcheurs pour ajouter sa parole à Ma Parole, pour livrer un enseignement de son cru.... »

« Dans Mes Assemblées,
on ne parlera pas une langue d'ivrogne,
comme font les docteurs qui ne se sont pas
désaltérés de Ma Parole mais qui s'En sont enivrés.
Personne ne délirera sur Mes Livres ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patrick R



Messages : 344
Date d'inscription : 21/09/2009

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Lun 12 Sep - 11:18

« Dans le lieu de l'assemblée
personne ne se présentera jamais devant les pêcheurs pour ajouter sa parole à Ma Parole, pour livrer un enseigneme de son cru.... »


attention cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas discuter du sens que l'on donne à cette parole. Il est même salutaire d'en discuter car justement chacun reçoit cette parole d'après ce qu'il est. Hors à mon sens, prendre conscience de ce que l'on est, à un instant donné, est fondamentale dans l'évolution spirituelle.
Ce que je comprends dans cet avertissement est que Dieu ne veut pas que l'on se divinise. Le message d'Ares est venu d'en haut et non d'en bas, mais Dieu ne nous empêche pas de discuter sa parole, car les mots ayant un sens, il est important que chacun puisse exprimer le sens qu'il donne à cette parole.

Je pense à une chose : je me demandais pourquoi le message du Christ a été transmis non pas d'une seule fois mais en une quarantaine de nuit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 887
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Mar 13 Sep - 13:46

Citation :
Le premier mot que nous prononçons à propos de la Parole de Dieu est une forme de commentaire et un rajout à cette Parole.
Que ce soit sur un forum, dans la rue, sur un blog, à partir du moment où nous disons autre chose que la pure parole, nous mentalisons pour l'autre une pensée qui n'est pas la notre et d'une certaine façon nous la trahisons. Je ne vois pas ce que le discours de la rue aurait de différent de tout autre discours, cela reste une tentative d'expliquer mentalement à quelqu'un d'autre, la nécessité de devenir meilleur.On est dans de l'explication mentale, je ne vois pas quel exercice pratique on pourrait bien faire dans le cadre de la rue.
Le degré de vie spirituelle de celui qui va dans la rue ne s'inscrit pas sur une petite auréole qu'il aurait au dessus de la tête.

Mais nous ne te reprochons nullement de "mentaliser" Smile
par contre là ou je suis pas d'accord c'est que tu refuses de reconnaitre que la mission dans la rue en face à face c'est quand même autre chose.
Les 2 choses , mission dans la rue (ou par telephone éventuellement ) et mission par internet sont complémentaires. La mission dans la rue est indispensable et l'une permet de compléter l'autre.



Citation :
L'attitude intellectuelle de celui qui cherche, ne présume nullement de ce qu'il va introduire dans ses relations avec les autres et de son évolution spirituelle. Pat

on est d'accord.


Citation :
Or personne ici ne pourra dire si c'est l'ergoteur ou celui qui a retenu deux ou trois Vérités essentielles qui met le mieux en pratique ce à quoi ils croient.Pat
Il ne s'agit pas içi d'ergoteur mais de s'entendre sur ce qu'a réellement dit la R.A. fondamentalement.
Et l'on s'aperçoit que même sur des points importants tout le monde n'est pas d'accord. confused




Citation :

mais je m'égare complétement du fil de discussion "l'avenir des pèlerins d'Arès" Njama
Dis ce que tu penses de L'avenir des pélerins d'Arès à propos Smile



Citation :
Pour rebondir sur une autre de tes réflexions:
Citation :
Moi j'ai résolu le problème en me disant que la foi ne peux pas venir de la seule parole de Dieu.
sans vouloir jouer avec les mots Very Happy je cautionne ta pensée. Et je suis content de savoir enfin ce qui te fait douter que la RA soit de Dieu ou pas.
Associes-tu sans le vouloir foi et Dieu comme le font les religions ?
Njama
Je suis content que tu cautionnes ma pensée.
mais quand je dis la foi ne peux pas venir de la seule parole de Dieu j'avais en tête autre chose....
mais chaque jour suffit sa peine.
j'avais fait un sujet içi je ne sais plus ou qui s'appelait parole de Dieu , parole des hommes ...


Admin


Dernière édition par Admin le Mar 13 Sep - 14:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
Admin
Admin


Messages : 887
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Mar 13 Sep - 14:04

Citation :
Ce que je comprends dans cet avertissement est que Dieu ne veut pas que l'on se divinise. Patrick

Là encore il y a un probléme de mot car "l'homme est fait Dieu par sa bonté même" ou "redevenir un Dieu ( ou des Dieux )" phrase répeté par des pa et défendue par beaucoup dont Assunta ...
Mais Dieu ne veut pas que l'on se divinise, je comprends ce que tu entends par là Smile


Admin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
Question
Invité



MessageSujet: Question   Mar 13 Sep - 19:23

Monsieur Pat, votre réponse est tellement magistrale que je ne ferais évidement pas le poids. On peut écrire et écrire, recouper les références et faire des études et y trouver un certain contentement. De même, il y a toujours de quoi argumenter pour démonter la simple évidence qui s'agite parfois devant votre nez, et que l'on refuse de considérer. Je pense que dès l'instant (et plus encore avec la RA) qu'on éprouve une certaine délectation à étudier le fait divin dans les écritures, ou un certain contentement et que cela devient une fin en soi, nous sommes bien dans les friches. Etudier n'est pas accomplir. Argumenter n'est pas se réaliser spirituellement. Se délecter d'études n'est pas faire pénitence. Et le sens de la RA est simple, compréhensible de tous et ne nécessite pas à ce point de livresque comme vous semblez y tenir. Mais peut être que vous êtes vous-même à la pointe d'un travail de récupération de la RA pour lui faire dire autre chose ? C'est en tous cas ce que je perçois dans vos lignes. Si c'est le cas, je comprend que vous essayez d'alimenter une certaine évolution pour et dans l'église catholique. Mais la RA ne s'accomode pas de compromis et/ou de compromissions. Et la longueur de vos textes indique que vous êtes dans un exercisse très difficile. Le témoin Michel Potay n'est pas le curé réformateur de l'église catholique. Il est le prophète. Et dès ol'instant qu'on ne le suit pas, on le dessert. Ce que vous faites en étant persuadé de bien faire. L'enfer étant pavé de bonnes intentions, la religion a donc de beaux jours encore avec des gens comme vous.
Revenir en haut Aller en bas
njama



Messages : 367
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Mar 13 Sep - 21:59

frère question
qu'on éprouve une certaine délectation à étudier le fait divin dans les écritures, ou un certain contentement et que cela devient une fin en soi, nous sommes bien dans les friches.
sur votre argument, j'admettrais volontiers que nous sommes nulle part, où sur un point que vous ne sauriez situé. Que vous appelez métaphoriquement cela des "friches" je veux bien, mais ce n'est certainement pas le sens donné dans l'évangile d'Arès
et la Moisson d’Israël s’est desséchée sur place, ... Que Mes Moissonneurs aujourd’hui ne s’égarent pas sur les friches !

On parle bien de celle d’Israël ! autre nom du patriarche Jacob et de sa descendance. Vous n'ignorez pas que cela exclut la descendance d’Ismaël ... vous voyez ce que je veux dire.

Pat a eu l'amabilité de citer ces versets de l'évangile:
" Je n'ai été envoyé qu'aux brebis perdues de la maison d'Israël " (Mt. 15 : 24)

Et quand Jésus envoie les douze en mission :
« Ne prenez pas le chemin des païens et n'entrez pas dans une ville de Samaritains : allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d'Israël " (10 : 5-6).

Ce n'est ni arguties, ni théologie, ce sont des arguments qui corroborent simplement le sens de l'EA. A ce que je sache, le frère Michel ne s'est pas privé dans ses commentaires de renvoyer à certaines citations bibliques. Ne pouvant les noter toutes, pour ne pas alourdir ses notes ... ou ne pensant peut-être pas à toutes ...
Verriez-vous dans notre démarche quelque crime de lèse majesté d'oser "ajouter" quelques renseignements à ceux donnés par le frère Michel ?

Puisque vous êtes si à la pointe de la pénitence, auriez-vous l'amabilité de m'expliquer pourquoi le frère Michel écrivait récemment:
# Entrée 121 >> Le Père n’aurait pas dicté La Révélation d’Arès, s’il avait estimé l'homme ...

Ainsi tout aurait été dicté du Père ?
Excusez-moi d'être sceptique, je ne sais si c'est un gage de vraie foi (?). Pensez-vous que le Père aurait dicté le Père de l'Univers ?
... s'adressant à Lui-Même Rolling Eyes

Cela crève les yeux que c'est la version "rectifiée" du Notre Père Céleste (ou Qui est aux Cieux) des chrétiens.
Voilà la prière des pécheurs comme Je l’ai livré à Mes Témoins ... (bien que ce verset de l'EA ne corresponde pas exactement au récit donné par les évangiles, il n'y a pas d'équivoque possible)

Dieu qui dirait Priez-MOI comme ça !!!!!!!!! MDR
Effectivement cette révélation est extraordinaire et unique si vous le pensez, le cas de figure que Dieu aurait dicté une prière n'a pas de précédent, ni dans la Bible, ni dans le Coran. Ou alors Dieu est un gourou !

J'emmêle tout peut-être ?
Je cherche "du sens" frère question ...
Bien fraternellement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
njama



Messages : 367
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Mer 14 Sep - 8:40

Autre question frère question

Loin de moi, de ceux qui postent ici en ce moment, l'idée d'entraver en quoi que ce soit cette prospective "spécifique":
« la prospective du Pèlerins d'Arès, membre du petit reste, n'est pas de partager l'espérance d'un monde changé en bien avec d'autres croyants ou humanistes, mais simplement de s'engager activement dans la mission prophétique spécifique que nous demande d'assumer La Révélation d'Arès.»
Citation du frère Michel

et loin de nous l'idée de contrarier les pèlerins d'Arès, ni de contester qu'il est prophète.

Votre remarque laisserait sous-entendre de manière assez sentencieuse qu'il n'y aurait point d'autres prospectives possibles, afférentes, et finalement qu'une seule lecture possible de cette RA.

Citation :
Le témoin Michel Potay n'est pas le curé réformateur de l'église catholique. Il est le prophète. Et dès l'instant qu'on ne le suit pas, on le dessert. Ce que vous faites en étant persuadé de bien faire. L'enfer étant pavé de bonnes intentions, la religion a donc de beaux jours encore avec des gens comme vous.
L'Église catholique, comme d'autres communautés chrétiennes, sont assez grandes pour se réformer seules, et si toutefois elles commencent à s'inspirer de la RA, dont l'essence est de dire que les actes sont plus importants que la foi ... nous ne pouvons que nous en réjouir, me semble-t-il ? à moins que vous ne les soupçonniez déjà par quelques préjugés de leurs intentions ?
Nous ne pourrions que nous réjouir qu'elles sortent de ce contresens historique d'avoir fait passer la foi avant les actes, au point de ne compter que sur elle ou presque.
Je veux bien admettre que parmi ces brebis, il s'en trouvera un jour ou déjà, peut-être ?, quelqu'un(e)s qui voudraient tirer parti de ce Vent qui passe pour redorer à leur profit l'antique gloire, l'hypocrisie n'est pas nouvelle, les chrétiens n'en ont pas le monopole.
Mais de là à l'accabler en bloc de vos suspicions prématurées Suspect , il y a un pas que je ne saurais faire. Délestez-vous en, vous n'en vivrez que mieux ... et comptez sur votre conscience, et l'inspiration, pour le moment venu ... "au cas où" ... il y aurait danger. Vous vous faites du mal pour rien, par anticipation, avec vos hypothèses douteuses.
Le changement n'est autre que transformation, rectifier sa route, reprendre la Voie Droite. Cela prend du temps ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Question
Invité



MessageSujet: Question   Mer 14 Sep - 9:26

Vous voyez Njama, vous avez besoin de beaucoup de texte pour me répondre et ainsi me river mon clou. Moi, il me suffit juste de deux trois phrases pour souligner que quand on a besoin autant de l'outil textuel, c'est qu'il manque beaucoup de cet autre chose. Sans doute que si vous étiez plus pénitent qu'érudit, plus appliquez à être réellement au champs que dans cet impropable hall de gare qu'est le web (une friche métaphorique, je vous l'accorde, mais une friche tout de même quand ça devient une fin en soi), vous sentiriez d'instinct qu'il est des lieux où il est plus qu'hypothétique que l'Eau puisse sourdre.
Revenir en haut Aller en bas
patrick R



Messages : 344
Date d'inscription : 21/09/2009

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Mer 14 Sep - 11:00

Citation :
Dieu qui dirait Priez-MOI comme ça !!!!!!!!! MDR
Effectivement cette révélation est extraordinaire et unique si vous le pensez, le cas de figure que Dieu aurait dicté une prière n'a pas de précédent, ni dans la Bible, ni dans le Coran. Ou alors Dieu est un gourou !

je crois qu'il faut essayer d'être clair, la prière conseillé par le Christ, a été dicté par le Christ non par Dieu. le Christ bien sur obéi aux ordres de Dieu mais il n'est pas Dieu.
Cela se complique un peu car le Christ dit je parle par l'intermédiaire de Jésus, comme j'ai parlé par l'intermédiaire des prophètes. il est légitime de se poser la question : est ce que le Christ est Dieu mais en fait je ne crois pas. Dieu est Dieu, mais le Christ est son messager. En fait plus je réfléchi plus ces notions de Christ me semble obscur.

Citation :
Vous voyez Njama, vous avez besoin de beaucoup de texte pour me répondre et ainsi me river mon clou. Moi, il me suffit juste de deux trois phrases pour souligner que quand on a besoin autant de l'outil textuel, c'est qu'il manque beaucoup de cet autre chose

je n'ai pas l'impression que Njama chercha à te river le clou mais plutôt à s'expliquer sur son approche de la Ra. J'ai aussi mon approche de la Ra et ne suis pas d'accord sur certain point avec ce que le prophète en dit. Est ce pour cela que je suis contre le prophète ? oui je suis tout contre Laughing mais aimer pour moi ne veut pas dire amen à tout ce que l'autre dit, même si Dieu lui dit en 78 : juste prophète. c'est curieux cette manière de penser qui est que si l'on n'est pas d'accord avec le prophète on est contre lui ! je pense simplement que Michel Potay n'est qu'un homme qui émet des idées mais il ne détient surtout pas la vérité divine qui seul appartient à Dieu et à lui seul.
Je ne crois pas que ce forum soit un hall de gare mais juste un lieu d'échange pacifique où chacun peut exprimer ses idées sans crainte d'un anathème ou d'une excommunication d'un pouvoir quelconque. Ce qui me fait penser au prophète Mikal :
a-t-il un pouvoir ? oui sans aucun doute ? est-ce aller contre Dieu de critiquer son prophète, franchement je ne le crois pas mais tu semble le penser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pat



Messages : 103
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Mer 14 Sep - 12:33

Ce "monsieur" qui me gratifie de ce titre, et qui se cache bien derrière ses accusations ne sait que dire : Moi. Il donne des conseils sur ce qu'est la bonne attitude, croit être dans le droit chemin et préjuge à longueur de ligne ce qu'est la pénitence et le changement des autres.
Il nous illustre par ses propos ce que pourrait être une morale arésienne sectaire. La morale d'un censeur.
J'ai bien compris qu'il ne fallait surtout pas d'ouverture à d'autres et que rester dans sa bulle était la meilleure voie.
Faites ce que vous voulez. Je n'ai pas du tout envie de rentrer dans le club fermé que vous envisagez.
Je n'ai pas besoin de vos conseils que je ne sollicite pas.
Je ne vous demande rien concernant ma pénitence.
J'ai déjà rencontré, je vous le disais, une personne dont la méthode de dialogue est de jeter du fiel. Après des années il pense encore que c'est une bonne méthode. Je crois qu'il a tort....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 887
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Mer 14 Sep - 13:29

Citation :
Je ne crois pas que ce forum soit un hall de gare mais un lieu d'échange pacifique où chacun peut exprimer ses idées sans crainte d'un anathème ou d'une excommunication d'un pouvoir quelconque.

Patrick a raison, calmez vous, et puis cessez je vous prie les uns et les autres ce ton fielleux. confused confused

Admin


Dernière édition par Admin le Mer 14 Sep - 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
Admin
Admin


Messages : 887
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Mer 14 Sep - 16:01

Bonjour à tous,

En tant qu'Administrateur et surtout en tant qu'initiateur de ce forum je souhaite, j'éprouve le besoin de faire un peu le point et m'en tenir à l'essentiel de cette discussion. Je ne regrette pas d'avoir accepté Question qui apporte un point de vue necessaire.
je regrette par contre le ton de la réponse de Njama (je crois reconnaitre Question qui est aussi je pense Anonyme, mais bon c'est pas là le probléme) Smile

Tout d'abord je trouve assez bizarre que Pat nous dise" Il me parait évident en ce qui concerne le message arésien que l'Evangile donné à Arès est strictement destiné au milieu chrétien et le Livre au milieu monothéiste dans son ensemble. "
Ce n'est evidemment pas possible Pat, ces 2 messages sont liés, comment est ce possible puisque qu'il n'y a qu'une seule mission et qu"un seul groupe de pélerins d'Arès, lesquels se reconnaissent également dans les 2 messages.
Mais il est vrai que tu ajoutes: Mais tout cela reste des réflexions personnelles à inclure dans vos objections et à mettre au dossier de la réflexion générale.

Ce message de 74 et de 77 ne s'adresse ni aux juifs, ni aux chrétiens, ni aux musulmans il s'adresse tout simplement à des etres humains, lesquels sont nés dans des familles juives, chrétiennes ou musulmanes ou même sans religion du tout.
C'est là tout le probléme p-e, il ne faut pas avoir une vision ETHNIQUE de ces choses.
Il n'y a plus dés lors ni juif, ni catholique ou protestant, ni musulman puisque par definition, c'est ce que j'ai cru comprendre, un pelerin doit abandonner sa religion d'origine. ...
Le probléme est théoriquement résolu .... Idea
Certes il y a de nombreux symboles et allusions aux differents dogmes chrétiens et les personnes d'origine chrétienne sont davantage concernés mais c'est normal puisque
- c'est jesus qui parle
- ça se passe en France
- parce que ce sont les chrétiens qui ont plus de chemin à faire au niveau dogmatique, surtout les religions chrétiennes sont historiquement les plus influentes en Occident compte tenu de l'importance de l'Occident dans le monde.

En ce qui concerne l'alliance fraternelle avec les "Assemblées des synagogues et des soumis de Dieu" elle concerne cette alliance le petit reste. Dieu ne veut pas la disparition des assemblées composés de de musulmans, de juifs, Il veut seulement la disparition des religions en tant que clergés, c'est different Arrow

Citation :
Il me semble donc que l' Evangile donné à Arès s'adresse aux Chrétiens réformés par une nouvelle révélation, à qui on demande de faire alliance fraternelle avec les autres monothéismes. Pat

Pas du tout Pat, la R.A. ne s'adresse pas aux Chrétiens réformés, elle s'adresse au petit reste. Les Chrétiens seront automatiquement réformés par l'influence de l'action du petit reste. (moi en tout cas c'est ce que j'ai compris Smile


Quand Dieu parle de sa plus belle récolte, il parle évidement de tous les clergés si ils acceptent de descendre de leur trône.
je suis d'accord avec PatricK.

Quant à l'aire géographique c'est autre chose c'est simplement l'aire de mission.


Admin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
Admin
Admin


Messages : 887
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Mer 14 Sep - 21:47

Suite ....

Je reconnais que c'est une question difficile. scratch

Donc comme Patrick et Assunta je pense que la R.A. ne s'adresse pas aux seuls personnes d'origine chrétienne.
Sinon pourquoi FM ne l'aurait pas précisé. Il a indiqué encore assez recemment que des freres juifs sont dans l'Assemblée, et il m'a cité le cas de quelques freres d'origine juive comme David Newman qui d'aprés lui "missionne encore".
Donc FM, témoin de la R.A. ne saurait pas ce qu'il dit .... et jouerait sur les mots ? Smile

Toutes les religions sont également condamnées dans la RA.

Certes le fait que ce soit Jésus qui vient et non pas le Prophéte Elie ou un autre peut poser un probléme à des juifs, des musulmans (ou personnes d'origine juive ou musulmane) dans la mesure ou ceux-çi ne reconnaissent pas Jésus ou ne le mettent pas à la place ou le mettent les chrétiens.

Mais pour autant il est difficile de concevoir que seules les personnes d'origine chrétienne soient concernées car le petit reste et c'est de cela qu'il s'agit, aura un rôle décisif dans le changement du Monde (je m'excuse mais moi c'est ce que j'ai compris ), or je ne voit pas pourquoi ce rôle serait réservé à des chrétiens et pourquoi. drunken
Pat croit avoir résolu le probléme en separant le message de 74 de celui de 77, reconnaissant par là inconsciemment qu'il y a un probléme.

Voilà c'est tout, je crois avoir tout dit, je m'en tiendrait là.


Administrateur


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
Question
Invité



MessageSujet: Question   Jeu 15 Sep - 10:48

Rien que le fait de séparer les message de 74 et 77 c'est déjà faire de l'interprétation, déjà faire de la théologie, déjà trahir ce message. Ce dernier n'a pas été donné pour que chacun l'interprète et lui donne un autre sens. De toute façon, dès l'instant que vous ne faites pas pénitence et que vous ne vous rendez pas à la Moisson, vous le trahissez.
Pour info, à plusieurs reprises vous dites que vous me connaissez et que vous pensez savoir qui je suis. Pourtant, c'est la première fois que je viens sur ce forum et nous n'avons jamais échangé auparavant. Vous devez confondre.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 887
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Jeu 15 Sep - 11:03

Citation :
Pourtant, c'est la première fois que je viens sur ce forum et nous n'avons jamais échangé auparavant. Vous devez confondre.

Smile O.K. peut-être. Je vous accorde le benefice du doute.
mais alors pourquoi ne pas vous inscrire et vous présenter.

--------------------
vous dites "vous" attention l'administrateur est un frere et Pat un autre frere.
ne mettez pas tout le monde dans le même panier.


Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Aujourd'hui à 13:49

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Avenir des Pélerins d'Arès
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» le CRAC contre Avenir & JC Decaux
» L'avenir de la Chine
» pas d'avenir...
» Avenir apres DUT ???
» La révélation d'Arès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ABEILLE :: L'ABEILLE un des mouvement issu de la Révélation d'Arès-
Sauter vers: