L'ABEILLE
L'ABEILLE

La Vérité c'est que le Monde doit changer . Basé sur les écrits du Frere Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Avenir des Pélerins d'Arès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 886
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Sam 27 Aoû - 10:59

Bonjour à tous,

Je dirai que je suis pessimiste pour les Pelerins d'Arès, je sens aujourd'hui qu'ils n'iront pas loin quand on les voit incapables de prendre la moindre décision sans que le frere Michel les prennent par la main. Certes le tableau dressé ici n'est pas très encourageant, toujours cette espéce de fausse ou vraie modestie ou humilité mise en avant pour bien montrer que le frere est humble.
Certes les pelerins deviennent plus nombreux, mais on ne dépasse pas le millier à mon avis, c'est entre 1000 et 2000 à mon avis, bien que FM dise nous sommes plusieurs milliers.
On voit vraiment des gens incapables de s'organiser, à tel point que ça en devient étonnant Smile
On aimerait être tenu davantage au courant, sur les progrés de la Mission, sur leur pénitence, sur leurs idées d'insurgence .... et je me sens frustré de ne pas savoir Smile

La foi connait des hauts et des bas. Je ne partage plus avec Patrick l'idée que la R.A. c'est seulement le rejet des religions ( plus particuliérement le christianisme d'église ) et que FM aurait mal interprété la Révelation d'Arès.
Mais il faut bien préciser qu'il s'agit de ce que dit VRAIMENT la R.A et non pas de ce que je pense moi.
Le frere Michel parle merveilleusement bien et en même temps dans son besoin de recruter, il n'a pas su EXPLIQUER, DEMONTRER tel un professeur au tableau noir ce que disait vraiment cette Révelation.
En fait l'accent est bien mis tout au long de la Révelation d'Arès et d'une maniére insistante sur le rejet, la condamnation des clergés par Dieu lui-même. Mais à d'autres moments il est bien question de toute forme d'autorité, de pouvoirs (voir par exemple veillée ) La Révelation d'Arès dépasse le cadre d'une simple ( Smile )condamnation des religions. Car pour la R.A. la politique n'est qu'une forme de religion ...
Mais cela correspond t-il à la Bible ? je ne crois pas.
voir plus bas.
A partir de là, ayant compris cela, je pose ma plume et je réfléchis ...
C'est quelque chose de tellement énorme, je me sens pas la force de me prononcer il faut que je refléchisse encore ...
Je me précipite pas.
Il s'agit de quelque chose de tellement énorme que je comprends que FM ait connu tellement d'ennemis ou de détracteurs.
Dés le départ ayant lu sa preface à la révélation d'Ares, j'ai compris la pensée du frere Michel , je ne pouvais pas savoir que par la suite des abus allaient être commis.
Je ne pouvais pas savoir que 2 mois aprés un frere le frere eric (jégou) aurait dit " nous sommes des dieux" ou quelque chose comme ça. Je me suis dis je suis tombé sur une secte ... j'aurais dû partir mais je suis resté.

Je ne pouvais pas savoir que FM aurait dit "pas La Loi il n'y a pas bonne loi etc ..."

Frere michel parle du temps. Mais le temps n'est ce pas satan ? !!!!
le temps de la précipitation ou alors le temps de la stagnation.
satan = ça temps

Par contre un petit groupe de gens, même quelques dizaines au départ, dans la mesure ou ils ne sont pas partis sur des idées fausses, ou disons à moitié justes.
peuvent s'ils pratiquent la pénitence, s'ils refusent de collaborer avec le SYSTEME, s'ils n'ont pas peur d'aller contre les idées à la mode, politiquement correct, contribuer à faire demarrer un processus de changement.


------------------------------------------------

rajout:
Je ne veux plus entendre parler de la RA (74 et 77 bien sur )en tant que texte sacré venant de Dieu.
C'est une hypothése dont je préfere faire l'économie, je préfere ne pas prendre ce risque.
même si ce texte vient de Dieu, je ne le sens pas, le frere Michel n'a pas su le mettre en perspective.


Admin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
pat



Messages : 103
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Dim 28 Aoû - 19:10

Mais diras tu à la fin quel genre de risque tu prends en pensant que la Révélation vient de Dieu, puisque de toute façon tu penses que ce sont des paroles de vérité.
Il n'y a aucun risque à prendre que l'on pense qu'elle vienne de Dieu ou pas.
Je ne comprends vraiment pas le genre d'économie qui puisse en découler.
Si tu ne veux plus entendre dire que la Révélation est un texte sacré venant de Dieu, il vaut mieux parler d'autre chose. De la politique, des lois, du code civil par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 886
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Dim 28 Aoû - 21:03

Il faut toujours remettre les choses dans leur contexte historique, ce que Michel Potay n'a jamais fait Smile
Je me dis que "les religions "doivent être mises dans leurs contextes historiques ....

@bientot

Admin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
njama



Messages : 367
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Dim 28 Aoû - 22:54

Admin a écrit:


Je ne partage plus avec Patrick l'idée que la R.A. c'est seulement le rejet des religions ( plus particulièrement le christianisme d'église ) et que FM aurait mal interprété la Révélation d'Arès.

La Révelation d'Arès dépasse le cadre d'une simple (  Smile )condamnation des religions. Car pour la R.A. la politique n'est qu'une forme de religion ...

Je ne partage pas non plus cette idée de "rejet" des religions. Une chose me paraît sûr, c'est que ce n'est pas Dieu qui les a inventées  Very Happy

Encore faut-il savoir ce que chacun met sous ce terme. Je ne sais pas si le frère Michel a précisé un jour ce qu'il entendait par là ?

Il est vrai qu'une réponse citée par Assunta 27aou11 120C63 peut jeter le trouble ...

Il y a là une Beauté essentiellement cognitive de la vie spirituelle. Voilà qui nous éloigne de la religion, tellement que nous n'avons vraiment rien à voir avec la religion.

alors qu'il écrivait en 74:

Citation :
"Je compris que par cet Évangile donné à Arès le Christ n'ordonnait pas comme j'avais cru l'entendre, un bouleversement total de notre vie religieuse, mais qu'une nouvelle fois, depuis son sermon sur la montagne, il venait la parfaire (Matthieu 5/17)".

"Mais cet Evangile n'est pas hermétique. Il est même très clair. Les lumières attendues concernent le mode et la mesure de la vie chrétienne qu'Il ouvre devant l'homme des siècles à venir, non le fond.


Chaque religion pouvant avoir sa propre appréciation de ce qu’il convient d’appeler religion.
Rendre un culte (personnel ou collectif) à une ou des divinités,  une forme institutionnelle ayant un clergé, des pasteurs, des imams, des rabbins ou des gourous, des exercices spirituels, l'application de préceptes divins (ou considérés comme tels), ou de dogmes ou lois qui s'y substituent ou s'y ajoutent. Un ensemble de croyances, des enseignements et la "foi" en ceux-ci faute de pouvoir les vérifier. Des rites religieux, funéraires, ...
Dans le Coran, le terme dîn, peut être considéré comme équivalent de celui de religion, puisqu'il désigne avant tout les prescriptions de Dieu.
Le bouddhisme est considéré comme religion alors qu'il n'est question ni de Dieu, ni de nature divine.
...
La définition de "religion" n'est pas arrêtée, ni close, c'est un concept assez ouvert (un peu comme nation, ou peuple, ...) , et l'histoire témoigne des multiples formes que les religions ont pu avoir. De plus l'univers religieux n'est pas figé, il évolue à pas de tortue souvent, mais il évolue.
Le catholicisme que j'ai rencontré au Mexique m'a étonné !
Au plan dogmatique le catholicisme ne varie pas je crois, le Vatican est une multinationale tout le monde le sait, mais au plan pratique et quotidien, je ne vois pas de correspondance dans les pays d'Europe que je connais.
Ce n'est pas "triste" dans les églises (grandes ouvertes de 7 du matin à 7 h du soir), il n'y a pas cette ambiance "doloriste", austère, grave, mortificatrice ... et très lourde que l'on connaît pas ici ...

La religion, c'est aussi l'idée que l'on s'en fait ... qui n'est pas forcément celle vécue sous une autre latitude.


On pourrait peut-être les classer sous différents critères, en distinguant par exemple celles qui ont des formes institutionnelles avec un "clergé" de celles qui n'en n'ont pas. Celles qui émanent de "prophètes" de celles qui n'en ont pas ... (je ne connais pas de prophète de la Grèce antique par ex.)

Ce que l'on sait c'est qu'elles ont au moins en commun de rassembler des hommes au moins autour d'éléments communs à leur conscience collective sociale, et qu'elles conditionnent des comportements, les relations aux autres,  ... qui s'inscrivent peu à peu en traditions.
A l'évidence, la religion imprègne toute société.
Il me paraît assez farfelu et vain de vouloir chercher à l'éliminer. Les tentatives ont été faites (athéisme, ou marxisme par ex.), elles n'ont jamais réussi à convaincre, à triompher vraiment d'un fond antique, et ne libère par l'homme de se chercher un sens à son existence dans l'univers.

L'univers politique actuel en fait abstraction, il n'en est pas débarrassé pour autant, bien qu'il recrée ses croyances, des rites, sa quête par le biais des sciences ...


L'EA cite un certain nombre de prophètes, il s'inscrit dans cette suite, dans cette conscience collective dont le fond en Europe est essentiellement biblique. Il reconnaît les frères des synagogues, les musulmans. Il cite des "limites" correspondant géographiquement au monde essentiellement chrétien, son vocabulaire est celui du fond évangélique, il cite "la plus belle récolte" (on devine aisément ceux qu'elle désigne), ainsi que ses rebelles, il prescrit des rites (prières, épousailles, Mémoire du Sacrifice ...).

Citation :
Je ne veux plus entendre parler de la RA (74 et 77 bien sur )en tant que texte sacré venant de Dieu.
C'est une hypothése dont je préfere faire l'économie, je préfere ne pas prendre ce risque.
27aou11 120C63
À des nouveaux pèlerins que j’accueillais cet été à Arès, du 21 juin au 15 août, je disais: "Voyez ce livre !" en ouvrant devant eux La Révélation d'Arès. "Que voyez-vous ? Des mots ! Des mots imprimés noirs sur blanc." Un silence. "Si ce livre reste pour vous un livre de mots, jetez-le à la poubelle !" Et hop ! je jette le livre à la poubelle. Puis je le reprends dans la poubelle, je l'ouvre à nouveau devant le nouveau pèlerin et je lui dis d'une voix forte: "Ce livre est fait pour être accompli.


En fait ce livre n'est pas sacré, c'est un livre de mots ! Ce sont les personnes qui le sacralisent, tout comme il y a une tendance en religion à sacraliser la Bible, le Coran, les prophètes, que ce soit Moïse, Jésus ou un autre ...


Je démarre une nouvelle lecture qui s'appelle "La Brise au clair de lune"

Ce roman est à la fois l'un des plus anciens et des plus célèbres de la Chine. Il aurait été écrit sous la dynastie Yuann (1277-1348) ... mais rien n'est sûr !

Soulié de Morant qui en fait pour la première fois une traduction en français en 1925 écrit dans son introduction:

Citation :
L'auteur est connu seulement sous le pseudonyme de Ming-tsiao tchong-jenn qui signifie littéralement "l’intermédiaire de la Doctrine Céleste"; et aussi, par une allusion connue, "le fils non titré d'un prince". On ignore tout de lui. Aucune autre œuvre n'est signée du même pseudonyme.

Ce fait n'est pas isolé. Les œuvres autonymes sont rares en Chine. C'est que les chinois, pourtant passionnés antiquaires, se sont rarement intéressés, dans une œuvre littéraire, à ce que n'était pas l’œuvre elle-même. Peu importe l'auteur : beaucoup d'ouvrages ne sont même pas signés. Peu leur importe l'époque : le nom de la dynastie leur suffit.

Les belles-lettres, là-bas, doivent briller, par elles-mêmes d'une splendeur éternelle, sans s'aider de ce respect que le passé toujours inspire, sans s'orner faussement de la gloire acquise par l'auteur lui-même. La vraie beauté, ainsi, se dégage, et n'entraîne rien avec elle. Les œuvres médiocres tombent et disparaissent. Ajoutons que, jusqu'en 1914, il n'y avait ni droits d'auteur, ni droits d'éditeur.

Si  la RA est un "bon Livre" (I/5)... (?), il va suivre sa route ...   sinon, c'est que l'@uteur (pseudo Dieu) est vraiment médiocre  Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Lun 29 Aoû - 7:49

Njama dit : J'ajoute que par exemple les structures (mentales) "patriarcales" de la société qui ne sont à priori ni d'ordre politique, ni religieux, mais qui concernent la famille, base de la vie sociale sont un très lourd handicap pour l'émancipation spirituelle parce qu'elles affectent les relations hommes / femmes, adultes / enfants ...
Ces structures mentales là sont l'esprit même des religions (toutes) qui sont et restent quoiqu'on dise mysogines (ça va très loin jusqu'au refus du féminin en eux).

Les systèmes actuels sont basés sur les systèmes religieux (il y a un chef qui nous représente, qui représente tous les français).
Dieu appelle les gens à se libérer des chefs religieux : toute la hiérarchie chrétienne du pape au simple prêtre, rabbins et aussi tout le clergé musulman dont on sait ce qu'il a fait de la Parole de Mahomet. L'Homme doit retrouver sa divinité en lui, se reconnecter à sa puissance divine en lui, pour retrouver l'harmonie extérieure et donc sa "connection" avec Dieu (Energie d'amour). C'est ce travail qu'il nous est demandé.
Pas d'intermédiaire, plus aucun intermédiaire entre Dieu et l'Homme.
Donc évidemment pas de contrainte en religion (pour ceux qui aiment et restent dans leur religion respective).


Dieu appelle les gens à se libérer des "chefs" religieux. Et par extension de tous les autres chefs.
"Tu ne seras le chef de personne". Cette phrase est limpide et s'adresse à tous les humains, pas qu'aux religieux évidemment.


En 77 MP n'avait pas tout à fait quitté la religion, mentalement même si physiquement il l'avait fait. Il parle sur la couverture que tu donnes Njama des Chrétiens mais après il a évolué et compris que toute l'hypocrisie et imposture religieuse s'adresse également et particulièrement aux religions monothéistes. Il ne faut pas renier cela et s'arrêter qu'aux Chrétiens.
Mentalités arriérées, dogmes, fausses interprétation, lecture littérale de la Parole pour tenir les gens, vision étroite de l'humain des femmes en particulier, hiérarchie, chef des croyants, esprit religieux rempli de préjugés, etc, etc. tout cela, les 3 religions (Juifs, Chrétiens, Musulmans) doivent l'abandonner ou bien le transformer pour en faire quelque chose de beau et de grand qui transcende l'humain ; plus rester dans l'abjection comme actuellement. C'est clair.
Revenir en haut Aller en bas
njama



Messages : 367
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Lun 29 Aoû - 10:20

assunta a écrit:

En 77 MP n'avait pas tout à fait quitté la religion, mentalement même si physiquement il l'avait fait. Il parle sur la couverture que tu donnes Njama des Chrétiens mais après il a évolué ...

Qu'il ait évolué certes, qu'il se soit décrotté les bottines, et dépoussiéré d'anciennes habitudes ... OK je ne dis pas le contraire. Il est logique que cela implique un cheminement personnel.

mais cela ne change en rien le sens du texte donné en 74 !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pat



Messages : 103
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Mer 31 Aoû - 16:33

On n'en finit pas de parler de religion, mais on sait tous depuis longtemps (et pas mal d'autres aussi) que l'esprit de système, le pouvoir arbitraire de quelques uns sur beaucoup d'autres est à bannir, à fuir. C'est clair dès les toutes premières veillées de l'Evangile donné à Arès.

Maintenant lorsqu'une assemblée (peut importe comment elle se nomme), qu'elle soit chrétienne, bouddhiste, musulmane, laïque se réunit pour mieux vivre la fraternité et la justice, elle plait à Dieu.

Il demande que toutes fassent alliance fraternelle et qu'on dispose sur le chancel de l'assemblée les livres de chacune (notamment juive et musulmane ) comme ils les proclament.
Pour autant il ne dit pas que la religion chrétienne doit chapeauter les autres. S'adressant dans l'Evangile donné à Arès à la communauté chrétienne il leur dit d'être ouvert aux autres. Il prépare tout le monde et particulièrement la communauté chrétienne qu'il veut réformer, à former des assemblées et à évoluer petit à petit vers un esprit universaliste, loin des chapelles et de l'esprit sectaire.
Les religions doivent disparaître telles qu'elles se présentent aujourd'hui, repliées sur leurs dogmes et leurs particularismes, pour donner vie à des assemblées pluriculturelles, ouvertes, seulement préoccupées de fraternité. N'oublions pas aussi que la chrétienté représente aux yeux de Dieu "sa plus belle récolte". Nous ne ferions pas la volonté de Dieu, je pense, si en croyant combattre l'esprit religieux nous étions sans le vouloir les artisans de la disparition de sa plus belle récolte.
Méfions nous de la portée de nos actions !

Le plus simple est de nous mêler de nos affaires et de balayer à notre porte avant d'exiger que d'autres balayent à la leur. Il suffit nous-mêmes de perdre cet esprit de religion dans les caractéristiques que Dieu dénonce. Dieu ne nous demande pas de faire le boulot pour les autres et d'aller faire une croisade contre les religions.
Comme vous (plus que vous peut-être) je sais très bien les dégâts que peut commettre la religion quand elle prend la tournure du fondamentalisme. Mais même si je passais ma vie à analyser et à dénoncer cela, je ne changerais rien à rien. Si déjà je le débusque pour moi-même, si j'essaie d'être attentif à ne pas me laisser piéger par le sectarisme et le dogmatisme et si j'invite les autres à en faire autant, je serai dans la ligne de conduite que Dieu m'indique, je crois. Plus que les passéistes, m'intéressent ceux qui veulent faire des religions un autre type d'assemblée basé sur l'amour du prochain et le désir sincère d'être toujours plus vrai.

Dieu se moque de quelle façon cette assemblée manifeste son engagement, en silence ou en agitant des grelots, sept fois par jour ou rien du tout, en comptant les soleils ou les lunes, avec ou sans encens, avec des clochettes, en se tournant vers le soleil ou vers la lune, en criant ou sans cri, tous sont ses enfants.

Alors foutons la paix aux religions, (dans la limite où celles-ci ne nous agressent pas), nous n'avons aucune mission pour aller dire ce qui est bien ou ce qui est bon, renvoyons chacun à la Parole de Dieu.
Avec l'évolution des mentalités que pour le coup nous devons soutenir, l'esprit dogmatique disparaitra tout seul. Ne soyons pas plus pressés que Dieu qui prévoit attendre plusieurs générations.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
invité3
Invité



MessageSujet: la religion qu'on le veuille ou non    Mer 31 Aoû - 19:57

Citation :
Alors foutons la paix aux religions, (dans la limite où celles-ci ne nous agressent pas), nous n'avons aucune mission pour aller dire ce qui est bien ou ce qui est bon, renvoyons chacun à la Parole de Dieu.
Avec l'évolution des mentalités que pour le coup nous devons soutenir, l'esprit dogmatique disparaitra tout seul.

Mais c'est michel Potay qui leur fout pas la paix ! Laughing
En Europe la religion qu'on le veuille ou non n'a plus aucun pouvoir ou presque.


invité
Revenir en haut Aller en bas
patrick R



Messages : 344
Date d'inscription : 21/09/2009

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Jeu 1 Sep - 0:25

bonjour Pat
c'est très beau ce que tu as écrit mais je voudrais juste donner mon opinion sur un point. A mon avis Dieu n'est pas contre les religions, Dieu est contre tous les clergés, les prêtres, les curés,les princes du cultes, les rabbins, les Ayatolahs etc...
Comme tu dis, dès le moment où les êtres humains se réunissent pour vivre la paix, la fraternité, le respect des autres, l'entraide mutuelle, ils sont dans la vérité de l'amour qui est inscrit en nous comme nous le rappelle le verset 11 de la 1ère veillée : car je suis si proche d'eux qu'ils peuvent ne pas me voir, mais qu'ils sont moulés à moi etc ...
Le Christ attaque les rituels de l'Eglise catholique notamment la confession des péchés : le Christ n'écoute pas les aveux du pêcheur, il lui demande juste de cesser d'être pécheur. Le Christ attaque le pouvoir que ce sont donnés les prêtres par exemple dans le rituel du mariage ou dans celui des enterrements. Il n'y a rien de tout cela dans les évangiles ni dans le Coran ! De toute façon Dieu merci nous ne sommes plus dans un état religieux mais dans un état laîque ou chacun peut pratiquer la religion, la croyance, qu'il veut. Dans la réalité, les églises et les temples se vident mais cela n'empêche pas les gens de garder au fond de leur coeur leurs croyances.
Patrick

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pat



Messages : 103
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Jeu 1 Sep - 8:32

Bonjour Patrick, invité et les autres,
Tu as dis:
Citation :
Dieu est contre tous les clergés, les prêtres, les curés,les princes du cultes, les rabbins, les Ayatolahs etc...

Je suis d'accord avec toi, Dieu dénonce un certain nombre de choses....

Citation :
Le Christ attaque les rituels de l'Eglise catholique

Dieu ou le Christ, c'est la même Parole et, en effet,disons que la Parole divine critique, dénonce, attaque même....
Mais ce que j'ai voulu dire c'est que ces attaques, ces dénonciations, ces critiques ne sont pas émises par Dieu pour qu'on s'en empare et aller jouer les justiciers, mais uniquement à mon avis, pour qu'on se corrige soi-même. C'est pour cela qu'il nous dit prudemment de ne juger personne et de renvoyer chacun à sa Parole. Cela veut dire que c'est à chacun de faire son ménage.
Il ne s'agit pas de rester dans un mutisme absolu, mais avant tout de nous mêler de notre changement avant de nous mêler de celui des autres et comme notre changement ne sera jamais achevé, nous risquons de foutre la paix aux autres encore longtemps. Jésus avait très bien dit cela quand il n'était encore que Jésus, dans sa parabole de la poutre que nous ne voyons pas dans notre œil alors que nous voyons très bien la poussière dans l'œil de l'autre.

Dans mes expériences de contact dans la rue, j'ai toujours été frappé par la réaction des gens qui confrontés à une invitation au changement personnel répondaient presque systématiquement :
 " Je suis d'accord avec vous, mais il faudrait que tout le monde change ".
Ce à quoi je répondais aussi systématiquement :
« Vous ne savez pas l'impact que produira votre changement sur ceux qui l'observent. Peut-être que le changement de votre voisin est conditionné par le votre. Car à votre pardon, qui aura valeur d'exemple, il répondra lui-même, peut-être, par un pardon lorsqu'il y sera confronté. Notre changement est certes comme un goutte d'eau dans un océan, mais un océan est la somme de gouttes d'eau. »

Ainsi, critiquer sans cesse les religions est non seulement contre productif mais n'amène rien sinon une très " mauvaise " bonne conscience, si je peux dire. La Parole de Dieu, Révélation d'Arès y compris, que nous proposons à nos frères croyants, entre autres, se suffit à elle-même dans la critique qu'elles font de nos mauvaises habitudes et de nos mauvaises interprétations. Bien sûr il faut essayer de mieux comprendre la Parole et l'étudier, (nous ne nous en privons pas ici et sur mon propre forum) mais pas dans l'optique de "charger" l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Jeu 1 Sep - 9:09

Merci Pat. Je suis d'accord avec vous et notamment lorsque vous dites :
"Bien sûr il faut essayer de mieux comprendre la Parole et l'étudier, (nous ne nous en privons pas ici et sur mon propre forum) mais pas dans l'optique de "charger" l'autre."
Loin de moi de charger qui que ce soit, bien que je ne sois pas parfaite loin de là, mais n'est-ce pas incohérent lorsque je lis freesoulblog de voir tout ces critiques qu'exprime MP et les PA sur les français en particulier. A vouloir une chose on peut faire provoquer le contraire (parce que leur vision est très négative sur les gens) et il est important de le dire sans jugement afin qu'ils évitent l'échec. Ne pas juger ne veut pas dire se taire automatiquement.
Revenir en haut Aller en bas
njama



Messages : 367
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Jeu 1 Sep - 20:49

pat a écrit:

Alors foutons la paix aux religions ...
ça c'est carrément clair dans l'EA (16/13-14)
N’en déduis pas davantage que ces hommes se sont perdus. Ne t’assieds pas à Mon Tribunal après être descendu de Mon Trône !
Que tes lèvres ne profèrent aucun jugement sur personne.


Citation :
Bien sûr il faut essayer de mieux comprendre la Parole et l'étudier, (nous ne nous en privons pas ici et sur mon propre forum) mais pas dans l'optique de "charger" l'autre.
Ceci dit rien n'interdit de réfléchir à l'histoire et au pourquoi du comment. Cette parole est d'une certaine manière "incomplète", c'est pas du prêt-à-porter, du tout-cuit, car elle amène à réfléchir, à faire des liens avec les autres livres que l'on ne doit pas écarter du chancel des assemblées (35/12).

Peu avant (16/12) il dit:
Tu ne prendras pas pour Ma Parole la parole d’homme, celle de Paul ou de Jean, de Pierre et d’autres, ...

On peut soit se contenter de dire que Jésus-Christ rejette ces écrits point barre c'est écrit dans l'EA, et il n'y a rien à ajouter, soit essayer de comprendre pourquoi il a dit cela.
Beaucoup de personnes préfèrent l'évangile de Jean aux 3 autres !!!
Que leur dire ? ... si l'on n'a pas soi-même cherché un tant soit peu l'argument en béton.
Ce n'est pas "charger" l'autre, mais lui apporter une perspective qu'il n'avait pas vue. Maintenant s'il le prend mal c'est son affaire ... nous ne sommes pas responsables de la susceptibilité des gens.

Je me méfie un peu de ce genre de mise en garde concernant l'exploration de cette matière antique (écrits, histoire ...), manquerait plus que ça qu'on décourage d'y mettre les doigts parce que ça "pourrait" déranger ...

Dieu n'interdit pas les libre-penseurs, bien au contraire (3/7)
Ma Parole, ils La proclament à Mon Peuple, mais ils ne La lui abandonnent pas. Leur main gauche L’offre-t-elle ? Leur main droite aussitôt arrête le lecteur dans son zèle pour Moi, comme le magicien met en garde l’insensé qui boit ses philtres sans savoir ; car ils excellent à faire un secret, un lieu sombre, d’eux seuls connu, de Ce Que J’ai livré au monde dans la Lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patrick R



Messages : 344
Date d'inscription : 21/09/2009

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Ven 2 Sep - 20:33


Je crois que cela ne veut rien dire de dire foutons la paix aux autres religions.

Nous parlons des religions du livre et du Dieu unique qui est le même pour les trois religions Juives, Chrétiennes, Musulmane. La religion Juive n'a pas reconnu Jésus comme prophète, la religion Chrétienne n'a pas reconnu Mahomet comme Prophète
et la religion Musulmane dit que Mahomet est le dernier des prophètes ! donc elle ne peut pas reconnaitre Michel Potay comme prophète !

Autre point de désacord dans les religions du livre ! le Coran dit que Jésus n'est pas le fils unique de Dieu, les Chrétiens si ! et les juifs attendent toujours le messie !
j'ai discuté cette été avec une petite dame adorable de 80 ans qui tenait une exposition de photos au temple de la ville où je vais chaque été en vacances,
nous avons échangés quelques mots sur Dieu, l'amour, etc... je ne lui ai pas parlé de la Ra mais je lui posé la question, si elle avait lu le Coran . Et bien évidemment elle ne l'avais jamais lu. Je lui est donc conseillé de le faire car visiblemment elle se posait beaucoup de questions et elle me parlait d'un point sur lequel elle allait demander des éclaircissement au Pasteur. En fait c'est fou le nombre de chrétien qui n'ont jamais lu le Coran, et qui se contente des réponses apportées par le curé ou le pasteur.

Dieu nous demande de ne pas juger les hommes mais ne nous demande pas de nous taire, ni de ne pas réfléchir sur les contradictions internes aux religions du livre.
En fait Dieu est partout où les hommes et les femmes vivent d'amour, de fraternité, de solidarité, de respect des différences, partout sur cette planète. Certe la Ra est très clair, inutile de chercher à diffuser la Ra en Chine mais il ne faut pas la cacher non plus car certains chinois peuvent être très intéressé par la Ra. Quelqu'un sait-il si la Ra est disponible en Anglais sur internet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
njama



Messages : 367
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Ven 2 Sep - 21:24

patrick R a écrit:

En fait c'est fou le nombre de chrétien qui n'ont jamais lu le Coran, et qui se contente des réponses apportées par le curé ou le pasteur.
et qui n'ont jamais lu la Bible ! même des pratiquants.
Je ne parle pas des témoins de Jéhovah, mais des catholiques en général.
Maintenant qu'elle n'est plus en latin (elle l'a été pendant plus de mille ans, l'Eglise s'opposait à sa publication en langue vulgaire), et que presque tout le monde est alphabétisé !
En 1523, la Sorbonne avait interdit l'étude du grec ... pour interdire l'étude de l'Écriture dans les textes originaux ...

Citation :
Dieu nous demande de ne pas juger les hommes mais ne nous demande pas de nous taire, ni de ne pas réfléchir sur les contradictions internes aux religions du livre.
Complétement d'accord

Citation :
Quelqu'un sait-il si la Ra est disponible en Anglais sur internet ?
Il n'existe pas une version anglaise de la 2009 chez ADIRA.
Comme c'est celle-ci qui est en ligne, j'en déduis que le texte en anglais n'est pas sur Internet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anonyme
Invité



MessageSujet: anonyme   Ven 2 Sep - 21:25

Le principal probléme est que la religion " est" encore dans le mouvement arésien . Et ce sont celles et ceux qui ont des " fonctions " et qui ont été quelque peu " distingués " par le FM, qui sont le plus porteur de cet esprit religieux . L' autre problématique, s'est qu'il est actuellement demander à tous de faire corps derrière cette compostante religieuse qui , d'une certaine manière , tiens les rennes des groupes locaux. La seule solution pour garder une certaine unité ( de fassade ) , c'est que chacun face silence, donc " ferme ca gueule " . Un seul mot d'ordre " suivre le prophéte " ( donc suivre cette composante religieuse ) . Je dis cela sans signer mon commentaire , car je vais " suivre " moi aussi en " fermant ma gueule " . Je tiendrais mon engagement jusqu'au bout . Même si tous les voyant sont au rouge pour le retour à la religion quand le prophéte quittera ce monde , hèlas...
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 886
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Sam 3 Sep - 8:56


Citation :
Je dis cela sans signer mon commentaire , car je vais " suivre " moi aussi en " fermant ma gueule ". Je tiendrais mon engagement jusqu'au bout .

et vous dites même hèlas...

c'est dommage que vous ne signez pas Smile


Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
njama



Messages : 367
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Sam 3 Sep - 9:52

Admin a écrit:

c'est dommage que vous ne signez pas Smile

Administrateur
Je reconnais bien là l'influence que le frère Michel a sur toi :bball:

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patrick R



Messages : 344
Date d'inscription : 21/09/2009

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Sam 3 Sep - 19:53

bonjour Anonyme

je ne comprends pas ta reflexion : car je vais suivre moi aussi en fermant ma gueule.
Suivre qui, suivre quoi ?
à mon avis, sauf dans le cadre professionel où il faut fermer sa gueule car il en a va de notre survie (si les sous tombent pas en fin de mois, je fait comment pour bouffer , avoir un toit ...) sinon à mon avis, il ne faut jamais hésiter à formuler ses questions et ne pas agir comme un mouton qui suit bêtement un bélier ! nous ne sommes pas des moutons mais des êtres pensants .
Ceci dit ta reflexion est très juste quand tu dis qu'il te semble que la religion est encore dans le mouvement arésien, c'est bien l'impression que j'en ai, la mission parisienne me semble très hiérarchisé dans l'esprit religieux, mais ce n'est que mon opinion ! Mon humble opinion est que tant que les pélerins d'Ares penseront Mordicus que le prophète Michel ne peut pas se planter dans ses reflexions et son approche de la complexité humaine, ils continueront d'entretenir inconsciemment un esprit religieux. c'est vrai qu'en 1977 Dieu lui a dit : Mikal ma parole. Mais comme en 1980 le prophète Michel ne donnait pas du tout la même interprétation de la parole de la Ra qu'il fait dans la version 2009 et qui est devenu à mon sens très radicale, on ai en droit de se poser la question de savoir si le prophète Michel qui n'est que le premier a avoir reçu le nouvel enseignement, interprête correctement une parole qui laisse quand même beaucoup de liberté dans son interprêtation.
affaire à suivre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
njama



Messages : 367
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Sam 3 Sep - 21:59

patrick R a écrit:
bonjour Anonyme
je ne comprends pas ta reflexion : car je vais suivre moi aussi en fermant ma gueule.

Je pense que quand il dit ça, il veut dire que pour l'instant, il ne voit pas (pas plus que d'autres sûrement) comme débloquer cette situation. C'est une façon de parler (je le comprends comme ça)

Le principal probléme est que la religion " est" encore dans le mouvement arésien .

faut savoir, religion pas religion ?
est-ce que dès le moment où, il y a Jésus-Christ / Dieu + prophète + culte (prières + rites ...) + pèlerinage ... et que ce ne serait pas quelque part de la religion (ou au moins un ensemble de facteurs communs qui nous renvoie dans l'esprit à ce que l'on connaît des religions), j'avoue que j'ai du mal à comprendre ...

Citation :
réponse citée par Assunta
27aou11 120C63
Il y a là une Beauté essentiellement cognitive de la vie spirituelle. Voilà qui nous éloigne de la religion, tellement que nous n'avons vraiment rien à voir avec la religion.


Rien ne dit dans la RA (il me semble) que les assemblées soient des lieux de culte (de vie religieuse ?). Peut-être que ces associations ont un statut d'association cultuelle ? je n'en sais rien à vrai dire.

maintenant ce n'est qu'une composante de ce que dit la révélation d'Arès, qu'on ne va pas réduire à Jésus-Christ / Dieu + prophète + culte (prières + rites ...) + pèlerinage ... , puisque dixit son leader, la vie spirituelle (dont le salut) n'est pas dans la foi (contrairement à ce qu'énonce le christianisme), ni même dans la croyance ou non en Dieu, mais dans les actes [...] rebaptisés pénitence.
La vie spirituelle est un concept vide sans un certain pragmatisme, les actes ne sont pas une notion abstraite.

Citation :
Suivre qui, suivre quoi ?
Telle est la question !
Un seul mot d'ordre " suivre le prophète " ( donc suivre cette composante religieuse ) ...
L' autre problématique, s'est qu'il est actuellement demander à tous de faire corps derrière cette composante religieuse ...


La problématique vient je crois d'une part du fait que le rôle des assemblées n'est pas précisé du tout dans l'EA, et à ma connaissance défini en rien ou si peu (vaste sujet déjà abordé abondamment ici et ailleurs Rolling Eyes ) ...

et d'autre part, la question du "prophète", de ce qu'il faut entendre par là ! C'est une autre question qui agite le landerneau depuis quelque temps, et qui ne semble pas avoir évolué d'un pouce depuis une vingtaine d'années au moins !
Car si j'en crois "le prophète", parce que c'est lui qui le dit (dans "Et ce que tu auras écrit " 1989 Conscience collective ET prophète) il y a une question préalable pour l'assemblée qui est, dit-il:
Citation :
"Un prophète, pourquoi et pour faire quoi ?" (page154)
Le sait-il lui-même Wink

On tourne en rond ... les assemblées attendant que le prophète leur dise quoi faire, et lui attendant qu'on lui dise ce qu'on attend de lui ...

C'est une problématique "pour les Pèlerins d'Arès" qui revient en quelque chose à chercher l'équation de la quadrature du cercle ... , puisque c'est du petit reste qu'apparaitrait un embryon de cette fameuse conscience collective ... si nécessaire ... au prophète !

(si j'ai bien compris, ce qui n'est pas certain)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patrick R



Messages : 344
Date d'inscription : 21/09/2009

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Dim 4 Sep - 9:08

je crois qu'il ne faut pas trop compliquer les choses.
un prophète c'est celui qui a été en communication avec Dieu ou ses représentants célestes. Michel Potay a reçu un message du ciel avec ordre impératif de le diffuser,
c'est donc un prophète. De même pour Abraham, Moise,Jésus,Mahomet etc...
Mais il est expressément dit dans la Ra que Michel Potay même si il est prophète ne doit pas être le chef de personne en ce qui concerne La Parole de Dieu, il doit juste donner son avis et ses conseils. Hors d'après ce que j'ai constaté chez ceux qui acceptent l'appelation de Pélerin d'Ares, ils se refusent à émettre un avis contraire à celui de Michel Potay de peur d'être exclu du mouvement des pélerins d'Ares. Personnellement je n'ai aucun doute sur la vérité du message de la Ra mais je m'oppose sur certain point au sens qu'en donne le prophète.
c'est pour cette raison que je crois fondamental que chacun puisse donner son avis sur ce forum, et curieusement le prophète se refuse à échanger sur un forum ...
Est ce que le prophète Mikal est toujours en communication avec le ciel ? je me pose la question ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
njama



Messages : 367
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Dim 4 Sep - 10:45

Désolé si je complique les choses ...

Michel Potay a reçu un message du ciel avec ordre impératif de le diffuser, c'est donc un prophète. De même pour Abraham, Moise,Jésus,Mahomet etc...
Messager est un des sens de prophète, mais pas le seul, c'est un peu plus que d'être "facteur comme à la Poste" ... il est supposé accomplir le premier ... avoir un rôle de conseiller comme tu le rappelles etc.

On ne peut pas comparer la diffusion telle qu'elle s'est faite aujourd'hui, de celles d'avant. Ce qui induit qu'il y a un noyau éclaté géographiquement (par les distances qui les séparent) des Pèlerins d'Arès (ceux qui se reconnaissent comme tels, fortement sensibilisés par ce Message - Semé(e)s ? - , et qui "correspondent" à ce que le frère Michel entend par là).
C'est une problématique liée à cette époque, et l'inconvénient de ce type de diffusion. Texte qui est déjà diffusé à plus de 300.000 exemplaires depuis ses débuts.
Ce qui ne fait pas 300.000 Pèlerins d'Arès tu en conviendras (?)

Il me semble à lire ce forum que l'on ne met pas le même sens sur les mots (religion, politique, assemblées, prophète ... )
d'où une fatale incompréhension ...
A ma connaissance, le FM ne s'est pas attardé à préciser ces notions, ce qu'il entend par là ! Exemple, quand il parle de ce fameux (et si négatif d'après lui) EGO, à quoi se réfère-t-il ? c'est un concept à plusieurs entrées, psychanalytique, philosophique, spirituel ...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ego

Sur "l'individualisme", il n'en a qu'une seule idée négative ... or ce terme a plusieurs sens:
http://www.cnrtl.fr/definition/individualisme

C'est dans ce sens que je réponds depuis quelques jours sur ce forum.

curieusement le prophète se refuse à échanger sur un forum ...
Il y a eu un forum interne aux PA http://viespirituelle.net/
(très "privé" avec des membres choisis) que le FM concevait comme une espèce de think-tank ... qui a été assez vite abandonné (je suppose que les résultats n'étaient pas à la hauteur de son attente).

La question de la "relation" au prophète est surtout une question de la relation des PA au prophète. Normal et logique !
Partant de là, il faut les laisser faire "entre eux", faire ce qu'ils pensent être juste ...
Si c'est juste, ça marchera, si cela ne l'est pas, ils devront rectifier la trajectoire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anonyme
Invité



MessageSujet: anonyme   Dim 4 Sep - 11:51

Réponse à Patrick : non , je suis pas en désacord avec FM . Mon propos concerne autre chose. C’est cette impératif de devoir se ranger indéfiniment derrière ce petit groupe nommé aujourd’hui « comité » , qui n’est qu’un changement d’intitulé puisque on retrouve a peut prêt les mêmes gens ( ceux du secrétariat et de l’association LOM, de l’Accueil ) qui on toujours religieusement verrouiller les choses ici à Paris depuis des années , avec comme bien-fonder incontournable qu’ils assènent : « Nous , on suit le prophéte ! » ( sous-entendu , si tu fais pas pareil comme nous en nous suivant à ton tour , bha tu nous verra dubitatif à ton propos ) .
Seulement , ça fait 20/30 ans que ces braves gens tienne ce discours et squattent les choses , sans plus de résultats si ce n'ai effectivement un bloquage et verrouillage . Je ne vois que la reconduction et le maintiens d’un statut-quo . Et aujourd’hui , je dis juste que si le prophéte quitte ce monde, ça dégénèrera en religion . Mais je vais pas faire un polémique avec ces personnes , je vais faire silence , ce qui ai d'ailleurs demander implicitement en quelque sorte . Ce sera mon dernier message ici en anonyme , j'avais besoin de lacher ces mots dans mon isolement et desarroi.
Revenir en haut Aller en bas
Abeille



Messages : 39
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Dim 4 Sep - 15:20

Citation :
Il me semble à lire ce forum que l'on ne met pas le même sens sur les mots (religion, politique, assemblées, prophète ... )
d'où une fatale incompréhension ...

Ce n'est pas propre à ce forum. Il y a une langue propre aux Pa.
Les mots ont un sens qu'il faut déduire par rapport au sens general de la phrase. et ils (les pa ) n'ont pas tous le même niveau, prenons le mot "religion" certains le prennent au sens strictement arèsien, sens quasiment péjoratif c à d pouvoirs religieux cohersitifs, dominateurs....
d'autres au sens le plus courant du mot.

politique > dans la bouche de patrick simplement les gouvernements, ceux qui nous gouvernent. rien de péjoratif.

dans la bouche de FM et des pélerins du petit reste > mot désignant ceux qui nous gouvernent, mais cette fois ce mot devient péjoratif.

dans la bouche de l'homme de la rue, dans les journaux > mot un peu sale désignant les magouilles des partis politiques ....

et le mot salut > c'est un mot qui revient souvent sous la plume du frere Michel
par exemple dans la phrase:" Même dans votre solitude ayez le courage de dire bien haut ce qui fonde notre espérance de salut pour l'individu comme pour le monde : la pénitence !"
autre exemple: "Donc, d'un point de vue pratique, n'idéalisez pas mon mon universalité prophétique. Si le salut dont parle La Révélation d'Arès était seulement le salut personnel dont parle la religion, alors, oui, je dirigerais mon enseignement dans toutes les directions sans égard pour les distances et pour la dispersion, mais la Parole d'Arès parle de salut personnel par la pénitence corrélatif au salut universel: Il me faut en conséquence créer des courants de propagation du salut , parce que le salut se répand le long d'une chaîne humaine, qui est la chaîne de l'amour ...."
Je voudrais bien qu'on m'explique ce qu'est le salut car le FM me l'a jamais expliqué.
Je m'interresse au "changement du monde" et non à mon salut personnel car je me considére pas perdu simplement en venant au monde simplement parce que mon ancêtre Eve a croqué la pomme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
njama



Messages : 367
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Dim 4 Sep - 16:35

Abeille a écrit:

Les mots ont un sens qu'il faut déduire par rapport au sens général de la phrase.
et/ou du contexte ...

patrick R a écrit:

c'est vrai qu'en 1977 Dieu lui a dit : Mikal ma parole.
" Parole de Mikal, Ma Parole ! " *
* version 89, avec la virgule, et le point d'exclamation ... qui disparaissent dans la 2009. On ne sait pas pourquoi, mais cela induit une lecture différente !
Pas de commentaire dans la version 89, contrairement à celle de 2009 qui dit que "= le témoin d'Arès est prophète"


Pour comprendre cette expression, il faut la replacer dans le contexte où elle a été dite, à savoir Livre I/ versets 10 à 14.
Si ce n'était cette convention orthographique de mettre une majuscule en début de phrase, on écrirait (d'après moi):
" parole de Mikal, Ma Parole ! "

Le verset I/15 démarre un autre thème, marque une autre étape, donne une suite au bon Livre ... enfin !
Mikal cherche les frères ...

Le LIVRE, c'est La Parole (que j'en déduis)
Au risque de soulever des controverses, cette expression n'a jamais voulu dire que tout ce que FM raconte est Parole de Dieu ...
(enfin, d'après moi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 886
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Dim 4 Sep - 18:09

Citation :
faut savoir, religion pas religion ?
est-ce que dès le moment où, il y a Jésus-Christ / Dieu + prophète + culte (prières + rites ...) + pèlerinage ... et que ce ne serait pas quelque part de la religion (ou au moins un ensemble de facteurs communs qui nous renvoie dans l'esprit à ce que l'on connaît des religions), j'avoue que j'ai du mal à comprendre ...

Je crois que vous vous embrouillez les pédales pour rien !
Il faut s'entendre sur le sens des mots, du mot religion en l'occurence clown
Les mots ont un sens qu'il faut déduire par rapport au sens general de la phrase et du contexte.
La revelation d'Arès est une religion en un sens c'est indéniable ..... puisqu'il y a Jésus-Christ+ Dieu + prophète + culte (prières + rites ...) + pèlerinage ... mais attention ces cultes, priéres et pèlerinage ne sont ni obligatoires ni importants.
Il y a par contre (je n'oublie rien) des concepts spécifiques à Arès comme "l'homme nait sans ame" ou "les tenebres glacées" ou d'autres choses. Tout ça en fait une religion MINIMALE certes qui rectifie les autres religions, mais une religion.
D'un autre coté Dieu à Arès n'est pas venu instituer une religion nous dit FM.
et ailleurs 27aou11 120C63
Voilà qui nous éloigne de la religion, tellement que nous n'avons vraiment rien à voir avec la religion

Qu'est ce que ça veut dire le frere Michel joue avec les mots ?
Le FM à mon avis ne semble pas s'être donné la peine (lui qui par ailleurs ne ménage pas sa peine ) de préciser le sens des mots.
En fait ce n'est pas une religion dans le sens rien n'est obligatoire et la seule chose importante que Dieu demande c'est la pénitence, le bien ....

Ce que Patrick a voulu dire par:

"tant que les pélerins d'Ares penseront Mordicus que le prophète Michel ne peut pas se planter dans ses reflexions et son approche de la complexité humaine, ils continueront d'entretenir inconsciemment un esprit religieux. " Patrick

religion dans le sens d'immuable, qu'on ne discute pas, qu'on repete sans comprendre.

Cela dit Patrick une parole qui laisse quand même beaucoup de liberté dans son interprêtation comme tu dis d'accord mais il y a quand même UNE BASE un FOND sur laquelle il ne saurait y avoir divergence. tout le monde doit être d'accord.
si tu n'es pas d'accord avec "la politique" ça me parait une divergence rédibitoire.

Bref tout ça est un peu tiré par les cheveux , si le frere Michel semble avoir tant de difficulté .... et semble jouer avec les mots, c'est peut-être aussi parce cette parole ne vient pas de Dieu. Eventualité qu'il ne faut pas refuser d'envisager scratch


Admin



Dernière édition par Admin le Dim 4 Sep - 19:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Avenir des Pélerins d'Arès   Aujourd'hui à 17:54

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Avenir des Pélerins d'Arès
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» le CRAC contre Avenir & JC Decaux
» L'avenir de la Chine
» pas d'avenir...
» Avenir apres DUT ???
» La révélation d'Arès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ABEILLE :: L'ABEILLE un des mouvement issu de la Révélation d'Arès-
Sauter vers: