L'ABEILLE
L'ABEILLE

La Vérité c'est que le Monde doit changer . Basé sur les écrits du Frere Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  MembresMembres  Connexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Sam 17 Mai - 13:53

Désolé pour la "coquille"
Citation :
mais La Paix pour l'humanité pour qu'il puisse retrouver sa véritable Nature.
Il faut lire "qu'elle puisse"...
(ou interpréter qu'il (l'homme) puisse ...)

voilà ce que c'est d'aller jusqu'au bout de la nuit Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Pascal
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Dim 18 Mai - 1:33

« Moi aussi je suis un ex-mécréant, frère pascal. J'ai été athée jusqu'à l'âge de 32-33 ans environ (je dis environ, parce que la foi n'est pas une irruption, mais une lente éclosion). »

Oui, je connais bien votre histoire, cher aîné. Le Père est venu vous cueillir alors que vous étiez déjà un homme de foi, provenant de « la plus belle récolte » comme le dit la RA. Moi, c’est complètement athée qu’Il est venu me chercher, par le surnaturel, il y a dix sept ans. Bon, ce fut largement moindre que le "Tchernobyl" que vous avez vécu, mais ça m'a suffit pour ne pas être spécialement fan de ces choses-là. Et combien je vous comprend d’ailleurs quand vous l’évoquez…

« Quelle que soit la déception, en nature ou en intensité, que vous avez connue dans l'assemblée, je vous encourage à ne pas perdre la foi, parce que la foi c'est quelque chose qui vous appartient en propre, vous ne la devez pas à l'assemblée. »

J’ai essayé de la perdre, volontairement, pour me débarasser de ce fardeau, et surtout de cette perpétuelle soupe à la grimace, cette ambiance de merdre (n’ayont pas peu des mots, je le pense vraiment) qui fait que c’est sans cesse rabat-joie, que tout ce que vous avez comme idée, comme projet, comme travaux mené à terme, hé bien ça vaut rien. Mais bon, je ne vois pas comment je peux la perdre cette foi, puisqu’elle me poursuit, comme cette main douce d’ailleurs. Ou cette étrange luminescence que je viens de voir s'allumer sur mon avant bras gauche en tapant ce texte sur mon clavier.
Franchement, je vois pas ce que le Ciel me trouve. La Révélation d’Arès ça a l’air quand même pour le peuple de croyant, dont je ne suis pas, dont je n’arrive pas à être. Je suis resté athée dans l’âme, les choses du Ciel ne me font pas vibrer. Vous dites que ka RA attire des juifs, des musulmans, des chrétiens, et bien d'autres. C'est vrai sans doute avec la diaspora avec laquelle vous avez des échanges epistolaires fifèles. Mais à ce que j’ai vu dans les groupes, et plus précisemment à Paris, c’est surtout majoritairement une sorte de « recyclage post-catholique ». Et la sensibilité ex-catho dans l’arésianisme, bof, ultra bof. J’ai essayé pendant dix sept ans, et c’est vraiment trop ringard. J’ai fais ce que j’ai pu, maintenant j’en ai ma claque, et rester sera perte de temps de toute façon.

« Si vous perdiez la foi, ce serait plutôt au spectacle du monde, dont l'assemblée n'est qu'un tout petit miroir, ce monde que me Père nous envoie convaincre qu'il doit changer. Ce n'est pas une petite tâche. Des générations seront nécessaires. »

Oui, frère aîné, de toute façon vous avez raison, vous le savez. Mais il y a l’immédiat, on ne peut perpétuellement être dans une logique où tout ce que vous envisagez ou engagez se termine dans un trou de sable.

« Le Père compte sur vous; il a besoin de votre mission, de votre amour des hommes (aimer les hommes, ce n'est pas attendre d'eux l'amour en retour, pas dans cette génération). Qu'importe si l'assemblée que vous avez fréquentée ne compte pas sur vous! La foi, c'est une affaire entre vous et le Créateur! Si vous perdez la foi, ce ne peut être que pour des raisons autres que la déception dont l'assemblée est cause. »

L’assemblée de Paris n’est pas le lieu où la parabole de l’ouvrier de la onzième heure s’est matérialisée, c’est a peu près la conclusion que j’ai dix sept ans après. Elle appartient aux « anciens », point à la ligne.

« Si je devais perdre la foi parce que mes frères sont décevants, il y a belle lurette que je serais redevenu mécréant, mais en réalité ce désastre surviendrait à cause de choses plus profondes en moi que les peines et déceptions que mes frères m'ont causées.
Si vous me faites l'honneur d'une demi-dîme régulière, c'est que vous m'honorez de votre confiance, c'est que vous avez foi en La Révélation d'Arès! Mettez la paix dans votre coeur! Dieu a besoin de vous, j'ai besoin de vous, nous avons besoin de l'assemblée, même avec ses gros défauts. Alleluia! »


Je reste un homme de projet.
J’ai pour projet la fondation d’un site qui se nommera « L’arbre à la pointe toujours verte », car en tant qu’athée, j’ai toujours eu tendance à « couper les bourgeons » de la religion, et c’est sans doute pour cela que j’ai déplut à Paris. Je compte fonder ce site pour perpétuer cette logique que vous avez toujours eu. Peut être me ferez-vous l’honneur d’un édito, comme vous l’avez fait pour Fda ?

Amitiés, frère aîné.
Revenir en haut Aller en bas
cecile d
Invité



MessageSujet: Roger alias Pascal ?   Dim 18 Mai - 9:21

Pascal a écrit:
derrière la diahrée de mots des uns et des autres...
Non, c'est pas possible : Pascal = Roger ?
Revenir en haut Aller en bas
Pascal
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Dim 18 Mai - 12:28

Non, c'est pas possible : Pascal = Roger ?

Continuez à chercher dans la liste des "traitres" (ou supposé), vous finirez bien par me "démasquer". Et quand bien même, je ne vous confirmerais pas la chose. Allez, mettez les noms de familles aussi pour être plus précis. En tous cas, celui que vous nommez aura "mangé" lui aussi, c'est sûr, paix à son âme.
N'oubliez pas de continuer d'écrire à l'aîné bien sûr, pour "dénoncer", ça on sait faire dans la fraternité arésienne. Vous êtes quelques uns à faire comme ça (quelques unes surtout), je connais. Ha ! c'est tellement bon de se faire grand avisé ainsi ! C'est exactement la mentalité de la sensibilité des ex-catho, les "pas bien recyclés de l'arésianisme", avec leur tendance impérialiste de réduire le prophète à un simple curé réformateur (on m'avait reporté ce propos de David N., et je trouve que c'est une excellente image que je reprend volontier), celles et ceux qui recherche sans cesse avec méprise une bonne place dans la sacristie (l'ont-ils trouvé en version arésienne ? Il semblerait...).
Moi je continu mon propos en tous cas. J'ai pas finis de vider mon sac, il est plein à craquer après dix sept ans. On va sortir la "boîte à claques", ça va être joyeux ! Vous êtes prêtes pour ceci faire ? Vraiment ? On y va ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Dim 18 Mai - 17:31

pascal a écrit:
Non, c'est pas possible : Pascal = Roger ?

Continuez à chercher dans la liste des "traitres" (ou supposé), vous finirez bien par me "démasquer". Et quand bien même, je ne vous confirmerais pas la chose. Allez, mettez les noms de familles aussi pour être plus précis. En tous cas, celui que vous nommez aura "mangé" lui aussi, c'est sûr, paix à son âme.
N'oubliez pas de continuer d'écrire à l'aîné bien sûr, pour "dénoncer", ça on sait faire dans la fraternité arésienne. Vous êtes quelques uns à faire comme ça (quelques unes surtout), je connais. Ha ! c'est tellement bon de se faire grand avisé ainsi ! C'est exactement la mentalité de la sensibilité des ex-catho, les "pas bien recyclés de l'arésianisme", avec leur tendance impérialiste de réduire le prophète à un simple curé réformateur (on m'avait reporté ce propos de David N., et je trouve que c'est une excellente image que je reprend volontier), celles et ceux qui recherche sans cesse avec méprise une bonne place dans la sacristie (l'ont-ils trouvé en version arésienne ? Il semblerait...).
Moi je continu mon propos en tous cas. J'ai pas finis de vider mon sac, il est plein à craquer après dix sept ans. On va sortir la "boîte à claques", ça va être joyeux ! Vous êtes prêtes pour ceci faire ? Vraiment ? On y va ?
Mettez la paix en vous, mon frère Pascal. Je respecte votre façon de sentir les choses et/ou de les exprimer, mais je ne peux que vous inviter à mettre la paix dans votre coeur. Je sais qu'il n'y a pas toujours d'explication à l'amertume parce qu'une explication se partage par nature alors que l'amertume est ressentie par un seul qui ne peut pas vraiment la partager. Mais mettez la paix dans votre coeur, ne le laissez pas souffrir comme ça.
Je prie avec vous. Je vous embrasse de toute mon affection fraternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Pascal
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Dim 18 Mai - 17:56

Mettez la paix en vous, mon frère Pascal. Je respecte votre façon de sentir les choses et/ou de les exprimer, mais je ne peux que vous inviter à mettre la paix dans votre coeur. Je sais qu'il n'y a pas toujours d'explication à l'amertume parce qu'une explication se partage par nature alors que l'amertume est ressentie par un seul qui ne peut pas vraiment la partager. Mais mettez la paix dans votre coeur, ne le laissez pas souffrir comme ça.
Je prie avec vous. Je vous embrasse de toute mon affection fraternelle.


Je vais m'y employer.
Cette intervenante peut s'en retourner s'occuper de son forum d'ailleurs. L'odeur de sa fouace venant ici m'a fait avoir une saute épidermique, j'en conviens...
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 887
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Lun 19 Mai - 0:40

:no_micro:



Excusez moi, Pascal, vous semblez être un faiseur d'histoire,

AVANT TOUT

Tout ça pour une histoire de censure ? Very Happy

L'Abeille est DEJA crée. Je n'ai pas besoin de votre autorisation.
Si vous croyez cela c'est grave.
déjà au moment de la création de ce forum, et même quelque temps avant, je crois, vous m'aviez envoyé un mail, écrit en petit négre, et
plein de fautes d'orthographe volontaires, pour me demander
des infos sur la révélation d'Arès d'une façon naïve, ça m'avait semblé bizarre.

donc vous semblez être un faiseur d'histoires, et un peu trop parono comme
souvent les pélerins d'Arès.
Les pélerins d'Arès ou ceux qui s'en réclament n'ont pas besoin
de se cacher, et peuvent agir au grand jour.
Frére Michel vous appelle à faire la paix en vous, et le fait que je reprenne cette expression semble VOUS METTRE DANS TOUS VOS ETATS What a Face

Je vais lire attentivement demain matin le message privé que vous m'avez
envoyé, ensuite je prendrai une décision à votre égard.


A bon entendeur salut !



yve/Admin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
cécile



Messages : 9
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Lun 19 Mai - 5:34

Invité alias Pascal alias Roger.C a écrit:

Je vais m'y employer.
Cette intervenante peut s'en retourner s'occuper de son forum d'ailleurs. L'odeur de sa fouace venant ici m'a fait avoir une saute épidermique, j'en conviens...


Ce genre de langage haineux ne peut venir que de vous Roger. C. Je suis convaincue que c'est vous qui vous cachez derrière le pseudonyme Pascal et maintenant Invité. Vous aviez déjà utilisé un pseudo sur mon forum pour nous insulter et vous m'aviez même menti avec aplomb quand je vous avais demandé si c'était vous. Mais les IP vous avez "démasqué", comme vous dites. Ce qui s'est passé sur mon forum est pardonné, mais j'ai bien l'impression que vous allez refaire la même chose ici et cela me laisse penser que c'est vous l'auteur du mail anonyme écrit en petit nègre. Je pensais qu'après les histoires sur mon forum, vous aviez pris la mesure de ce que vous aviez fait, mais apparemment non, puisque dés qu'un nouveau forum ouvre, vous remettez ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumspirituel.discutfree.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Lun 19 Mai - 9:13

Pascal alias invité a écrit:
Citation :
L’assemblée de Paris n’est pas le lieu où la parabole de l’ouvrier de la onzième heure s’est matérialisée, c’est a peu près la conclusion que j’ai dix sept ans après. Elle appartient aux « anciens », point à la ligne.
L'assemblée n'a aucun rôle de payeur dans la rétribution. Elle ne distribue pas "d'indulgences" que je sache, pas plus que le frère aîné (26/2).
Si l'Evangile n'est pas trop ton style (bien que la parabole soit de Jésus), je te renvoie à la Sourate 82 AL-INFITAR "La Rupture".
(Quand le ciel se rompra, 2. et que les étoiles se disperseront, 3. et que les mers confondront leurs eaux, 4. et que les tombeaux seront bouleversés, [...] 18. Encore une fois, qui te dira ce qu'est le jour de la Rétribution?
19. Le jour où aucune âme ne pourra rien en faveur d'une autre âme. Et ce jour-là, le commandement sera à Allah.
).

Style que tu peux librement choisir, (voir 25/6 il n'y a que l'embarras du choix) personne ne devrait te tenir rigueur de ta préférence pour l'un ou l'autre.
On a tous compris que le style ex-catho auquel tu trouves une vieille odeur de naphtaline ne te plaît pas du tout. Ce n'est pas utile de te répéter, ni une raison pour le conspuer comme tu le fais.

La contrepartie de cette liberté (25/6) donc de "ta liberté", est aussi de savoir respecter celles des autres.

Citation :
Cette intervenante peut s'en retourner s'occuper de son forum d'ailleurs. L'odeur de sa fouace venant ici m'a fait avoir une saute épidermique, j'en conviens...
Est-elle ton amie ? ... au point que tu pourrais lire dans son cœur ? ... y voir de l'hypocrisie que je ne lui connais pas ?

Cécile est mon amie, je ne doute pas de toute sa sincérité et suis sûr que la RA est bien liée à son poignet.
Fais mieux qu'elle si tu peux (?), elle ne demanderait pas mieux que tu la surpasses, que tu l'éblouisses de prouesses, tout comme moi ou le frère aîné.
"La critique est facile, l'art est difficile" comme dit l'adage.

Tu "juges" bien vite l'un et l'autre. Athée ou pas, cela ne change rien au problème. Les médisances créent toujours des préjudices et les préjugés obstruent la vue.

Bien fraternellement
nj@m@
Revenir en haut Aller en bas
pascal
Invité



MessageSujet: réponse   Lun 19 Mai - 11:02

On va continuer la boites à claques alors, n'est-ce pas ?
Tout d'abord, avant que l'aîné parte, les varai question est de savoir qui fera partie des douze apôtres, ma chère Cécile, dont le verbe s'exacèrbe pour dénoncer en coulisse l'objet de vos délires. Vous êtes engoncer dans un apostolat par clavier interposé, et à part faire du catéchisme, je ne vois rien de la vie dans votre truc. C'est dos gris et cie version twenty one.
Pour ce Roger C, ben non, désolé, ce n'est pas moi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Lun 19 Mai - 13:23

C'est vrai, il m'arrive d'avoir du temps libre de façon aléatoire.

La vie continue de toute façon.
Si tu crées un site, merci de m'en informer soit par ce forum ou par celui de pat.

Je ne cite pas les écritures à tour de bras non plus. J'espérais simplement d"elles qu'elles t'aident à remettre un peu de mesure dans ton verbe.

Sur le fond, c'est très bien que tu t'exprimes, mais sur la forme c'est pas ça !
C'est comme si tu marchais avec des gros godillots en écrasant les pieds de tout le monde sur ton passage.

Maintenant il faut espérer que "ces coudées franches", lisibles par tous, arrondiront un peu les angles et apporteront un peu de souplesse dans la vie spirituelle des assemblées. Si ce n'était pas possible de les changer de l'intérieur (je ne mets pas ta bonne volonté en doute), c'est à partir de l'extérieur qu'il faut le faire pour ne pas rester dans une situation trop étriquée, étouffante.
L'adage, "nul n'est prophète en son pays" devrait pouvoir se vérifier. Et la RA a vocation à s'étaler ...

Citation :
Il arrive un moment où les choses se payent.
C'est une proposition qui admet sa réciproque.
Tout comme celle que je te cite plus haut en violet.

Citation :
Et c'est exactement ce à quoi je vais m'employer : je n'ai absolument pas l'intention d'en rester-là...
Merci de faire preuve de doigté, tu en es très capable. On peut "critiquer" (dans le sens noble du terme) ce que l'on veut tant qu'on en reste aux comportements, et sans toucher "à la personne"( à l'être). Jésus ne vilipendait personne, il enseignait (le sens du mot traduit hypocrites ne restitue pas l'aramèen).

Je ne connais pas toutes ces personnes dont tu parles, mais au point où tu en étais, je me suis dit que si tu me connaissais, tu m'aurais sûrement trouvé un grain de beauté mal placé clown ou quelque chose dans le genre.

C'est une piste de réflexion pour toi. Le témoignage d'une athée juive, compagne de ma vie spirituelle par ses écrits. Un petit bout de femme très engagé qui au lieu d'enseigner la philo, a partagé la vie des ouvriers "pour étudier dans sa chair la condition ouvrière". Un jour, le Ciel lui est tombé sur la tête.
http://forumspirituel.discutfree.com/entre-athees-scandalises-et-croyants-f10/existence-de-dieu-t231.htm

J'espère qu'elle pourra t'apporter une bouffée d'air frais .
Bien fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 887
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Lun 19 Mai - 14:04

Pascal je vous ai b-a-n-n-i,

A mon grand regret d'ailleurs ! mais voyez vous,
vous avez tout fait pour qu'on vous banisse.


Vous donnez votre version des faits concernants
vos relations de 17 ans avec l'Assemblée de Paris
mais ce n'est que VOTRE version, et commençant un
peu à vous connaitre, les torts ne sont pas que de
leurs cotés .... Vous êtes un sacré numéro .....
vous êtes jaloux, c'est la rage animale.
Si vous n'y croyez plus à la cause des Pélerins
laissez les autres essayer.

Je vous dirai plus tard en privé à quoi m'a fait pensé
votre intervention (celle que j'ai effaçée)


yve/Admin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
homme_mi
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Lun 19 Mai - 17:14

Admin (yve) dit à Pascal:
Citation :
Pascal je vous ai b-a-n-n-i[/size],

A mon grand regret d'ailleurs ! mais voyez vous,
vous avez tout fait pour qu'on vous banisse.

Vous donnez votre version des faits concernants
vos relations de 17 ans avec l'Assemblée de Paris
mais ce n'est que VOTRE version, et commençant un
peu à vous connaitre, les torts ne sont pas que de
leurs cotés .... Vous êtes un sacré numéro .....
vous êtes jaloux, c'est la rage animale.
Si vous n'y croyez plus à la cause des Pélerins
laissez les autres essayer.

Je vous dirai plus tard en privé à quoi m'a fait pensé
votre intervention (celle que j'ai effaçée)
[/color]
Je ne discute pas votre décision, yve, c'est vous le fondateur et le webmaster de ce forum. Je ne doute pas que vous ayez réfléchi avant de prendre cette décision, qui n'a certainement d'autre raison que d'assurer la paix et donc le progrès du débat. C'est parfois nécessaire dans les assemblée physiques réelles où les conflits prennent parfois des proportions pratiques alarmantes.
Mais, ce n'est que ma réflexion personnelle, une décision de bannissement, donc d'exclusion totale, était-elle nécessaire? Ne pouvez-vous pas imposer à certains participants comme pascal le filtre d'une modération? Je veux dire que vous vous réserveriez le droit d'afficher ou non ses messages?
L'exclusion totale n'est prévue par La Révélation d'Arès que dans le cas de tromperie majeure, qu'elle appelle traitrise (le traitre... Rév d'Arès 37/9). Certes, vous ne chassez pas pascal de l'assemblée vue dans sa globalité, mais seulement de cette petite assemblée locale qu'est L'Abeille. Pascal reste notre frère de foi en dépit de son caractère très difficile, dont les causes, comme je l'ai déjà suggéré, sont très probablement ailleurs que dans l'assemblée, qu'elle soit celle de Paris ou d'ailleurs. Nous ne connaissons pas les problèmes personnels de pascal. Il en a sûrement. Il faudrait ne pas oublier l'amour et lui entre'ouvrir une porte.
Ce n'est qu'une suggestion. Vous êtes le webmaster!
Je prie avec vous tous.

homme_michel
Revenir en haut Aller en bas
Pascal2
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Lun 19 Mai - 23:08

Si Yves me permet l'édition et le maintiens de ce présente message, merci...

Ma colère est grande concernant ceux qui m’ont réglé mon compte via le prophète. Et ce genre de choses se reproduit trop souvent dans la fraternité arésienne. J’ai vu les David N., les Jérôme N, qui sont partis à cause de ça, ou encore des Claude M., et bien d’autre se refroidir, alors qu’ils étaient généreux et avaient plien de bonnes choses à donner. Ils sont bien plus valeureux que moi, car ils se sont fais casser et sont resté zen et discret sur ces choses-là. Moi, je suis plutôt d’une nature à me rebiffer.
Mais l’effluve de l’apostasie, si enivrante est-elle, est un piège mortel que je dois désormais déjouer. Je dois refreiner mon envie de casse méthodique envers ce pour quoi j’avais donné de mon temps et de mon énergie : la Révélation d'Arès, et la fraternité arésienne. Je comprends mieux pourquoi nous avons eu un Eric S. qui a déferlé. Je comprends mieux quelles ont été ses faiblesses et ce qui l’a aveuglé, et comment deviens t-on apostat.
Je vais vous laisser en paix tous, ici. De grâce, gardez vos couplets de bien-pensant, surtout Cécile et cie.
Mais les propos de l'aîné eux seront bienvenues en épilogue. Je veux juste faire honneur à l’aîné, et redevenir le frère enthousiaste et positif que j’ai été dans le passé. Et que je ne suis plus aujourd'hui, parce que j'en ai eu assez de notre immobilisme, et de ne se payer que de mots pour combler le grand vide.

Sans rancunes, Yves, je laisse votre forum en paix. Je reprends ma paix et oriente ma pénitence, qui sait désormais ce à quoi elle doit s’atteler.

Merci, frère aîné.

Pascal
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 887
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Mar 20 Mai - 8:01

"Si Yves me permet l'édition et le maintient de ce présent message"

Pas de probléme.


Oui, vous avez sans doute raison frére Michel, et je ne dis pas ça par ...... (mot populaire que je ne saurait pas dire içi Very Happy ), mais parce que ça me parait être une bonne idée.

Je ne voulais pas exclure, ni bannir, et d'autant plus que le but de ce groupe missionnaire (et réalisateur) L'Abeille est justement de fonctionner suivant le principe de la non-exclusion Very Happy

J'ai l'impression que beaucoup de gens confondent L'Abeille groupe missionnaire ( et réalisateur) à venir mais qui se fera j'en suis persuadé, avec ce modeste forum qui justement n'est qu'un forum.



Donc je suggére de fonctionner de la maniére suivante:
Pascal enverra ses messages et moi je me reserve le droit d'afficher ou non ses messages sans qu'il s'en offusque
.

Citation :
Ma colère est grande concernant ceux qui m’ont réglé mon compte via le prophète. Et ce genre de choses se reproduit trop souvent dans la fraternité arésienne.
Ceux qui t'ont réglé ton compte !!! N'y a t-il pas un moyen de les confondre ? En tout cas tu as la possibilité de t'en expliquer avec le prophéte lui-même içi présent, bien que virtuellement.
Je reconnais que j'aurais pu m'abstenir de censurer ton message, mais que veux tu ? voyant bien que de toute façon ça n'était pas une question importante, j'ai préféré l'effacer pour préserver ma paix personnelle.

Citation :
Je comprends mieux pourquoi nous avons eu un Eric S. qui a déferlé.
Je ne connaissais pas cette histoire.




yve/Admin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
cécile



Messages : 9
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: C'est de la bouche des doux et des petits que partent les flammes qui consumeront les méchants, les faux et les cupides. (Révélation d'Arès 33/9)   Mar 20 Mai - 10:05

pascal a écrit:
On va continuer la boites à claques alors, n'est-ce pas ?
Tout d'abord, avant que l'aîné parte, les varai question est de savoir qui fera partie des douze apôtres, ma chère Cécile, dont le verbe s'exacèrbe pour dénoncer en coulisse l'objet de vos délires. Vous êtes engoncer dans un apostolat par clavier interposé, et à part faire du catéchisme, je ne vois rien de la vie dans votre truc. C'est dos gris et cie version twenty one.
Pour ce Roger C, ben non, désolé, ce n'est pas moi ! [...] Je vais vous laisser en paix tous, ici. De grâce, gardez vos couplets de bien-pensant, surtout Cécile et cie.



Alors si vous n'êtes pas Roger C, pourquoi dites-vous que l'on régle nos comptes via le prophète ? Pourquoi dire cela et pourquoi vous m'en voulez si nous ne nous connaissons pas ? Moi, je ne vous connais pas. Il n'y a pas de Pascal inscrit sur mon forum. Mais vous vous êtes peut-être inscrit sous un autre pseudo ? Décidément, on s'y perd avec tous ces pseudos. En fait, le problème n'est pas dans le fait d'utiliser un pseudo, mais dans la façon dont on utilise ce(s) pseudo(s). Ceci dit, si je me suis trompée en vous soupçonnant d'être Roger C. je vous présente mes excuses. Mais sincérement, je crois que vous êtes bien Roger C. et que vous continuez à mentir ouvertement et à tromper les uns et les autres et ce, malgré qui s'est passé sur mon forum...
Faire partie des douzes apôtres ? Drôle d'image ! Seriez-vous jaloux en plus ? Alors sachez que non, je ne compte pas faire "partie des douze apôtres," ni n'en fait partie d'ailleurs : je n'ai pratiquement aucuns échanges avec les assemblées ni avec le frère Michel. Mais là où vous avez raison, c'est qu'effectivement, je suis engoncée dans un apostolat par clavier interposé et cela me frustre, si vous saviez. Ceci dit, je constate que vous aussi vous êtes collé à votre clavier et pas toujours pour la bonne cause ! Je me demande, en lisant vos nombreuses interventions, pourquoi vous êtes fourbe avec ceux et celles qui n'ont rien à voir avec vos histoires et pourquoi vous vous obstinez à venir faire la causette ici, au lieu de vous adressez directement à l'assemblée ou aux personnes concernées ? Vous vous plaignez de ne pas avoir été entendu durant vos années au sein de l'assemblée parisienne, mais je ne crois pas que c'est en agissant comme vous le faites que vous serez pris au sérieux. Vous ne voyez pas la poutre qui est dans votre oeil parce que vous êtes trop occuper à regarder la paille chez les autres.

Je profite de vos sarcasmes pour dire que si j'ai choisi internet, c'est parce que je suis très diminuée physiquement. Depuis plusierus années, je souffre d'une maladie qui m'épuise. Alors soit j'abandonnais la mission, soit je trouvais un champ qui me permettait de faire quelque chose, même un peu, en fonction de mes moyens. C'est ce que j'ai choisi de faire et même si c'est ingrat, je n'ai que cela.


Je ne pense pas réintervenir sur ce forum, alors amitiés à tous ceux et celles qui se sentent seuls. Amitiés à tous les Azor (Révélation d'Arès 2/6).


Dernière édition par cécile le Sam 19 Juil - 11:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumspirituel.discutfree.com/
Pascal2
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Mar 20 Mai - 12:49

Ceux qui t'ont réglé ton compte !!! N'y a t-il pas un moyen de les confondre ?

Justement, le problème c'est qu'on ne sait jamais qui envoi des torpilles comme ça via le prophète. Et après, en grandes réunion, tous le monde chante en coeur les couplets "faut s'aimer entre frères", "installer la fraternité", "conscience collective", "construire l'assemblée", "se pardonner", "créer des projets", etc. C'est ce décallage qui commence à donner un relant d'hypocrisie. Tenez, cette Cécile qui vilippende publiquement ce Roger, et qui admet ensuite que les choses se passent par claviers interposés : c'est symptomatique qu'il n'y a rien de fraternel dans les modes d'échange et de relations. Bien sûr, cette Cécile va se ratrapper avec les mots, ça les uns et les autres savent faire.
J'en reste à ce que j'ai dis de mon message plus haut : je m'arrête au seuil du dérapage pour ne pas entrer en apostasie, et je range la boite à claques. Je pense qu'il y en a quelques uns (et quelques unes, suivez mon regard) qui devraient apprendre que la pénitence, c'est aussi apprendre à la fermer.
Revenir en haut Aller en bas
pat



Messages : 103
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Mar 20 Mai - 19:38

Pascal, j'ai été averti que tu m'avais adressé un message privé, il y a deux jours. mais du fait du bannissement, je n'ai pu y accéder.

si tu souhaites m'en communiquer la teneur tu peux le faire à pat.el@9business.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pascal2
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Mar 20 Mai - 21:12

"Pascal, j'ai été averti que tu m'avais adressé un message privé, il y a deux jours. mais du fait du bannissement, je n'ai pu y accéder."

Non, je ne te l'adresse pas. Je suis dans l'apaisement, je poursuis dans cette dynamique que je m'impose.
Revenir en haut Aller en bas
pat



Messages : 103
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Mer 21 Mai - 5:35

Tu fais bien, si ce n'était une réponse au message privé de paix que je t'avais envoyé, il y a quelque temps auquel je pensais que tu me répondais.

Je ne vois pas en quoi, pas plus que d'autres d'ailleurs, je mériterais ton acharnement. Si tu es celui que je pense, ne t'ai je pas soutenu activement dans tes entreprises antérieures?

Si tu n'es pas celui auquel je pense, nous ne nous connaissons pas et dans ce cas, je ne vois vraiment pas pourquoi cette hargne me poursuivrait.
J'accepte volontiers l'apaisement que je m'impose aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pascal2
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Mer 21 Mai - 21:26

« Pascal reste notre frère de foi en dépit de son caractère très difficile, dont les causes, comme je l'ai déjà suggéré, sont très probablement ailleurs que dans l'assemblée, qu'elle soit celle de Paris ou d'ailleurs. »

Dans la dynamique d’apaisement que je m’impose, petite rectification après-coup cependant :
Quand le prophète note des inconséquences au sein de la fraternité arésienne, personne ne trouve rien à y redire, ce qui est normal. Exemple : « que les frères ne lui ont pas donné sa place », « l’échec de la maison des faucons », « la fin de non reçevoir à son souhait de s’installer à Paris », et plein d’autres exemples. Quand c’est un simple frère qui se plaint de certaines inconséquences, aussitôt on l’envisage comme un critiqueur négatif, ou qu’il a des « problèmes personnels ». C’est marrant quand même ! Ce qui m’amène avec humour à m’interroger sur moi-même (toujours dans l’apaisement je précise) : suis-je d’un caractère vraiment difficile ? Ou simplement est-ce le fait de ne plus avoir envie de "bêler les mentras arésien en troupeaux", que ce n’est pas forcément la marche obligé pour plaire au grand stroumphe ?
Non, les causes n’étaient pas ailleurs. Mais de toute façon il ne sert à rien d’en débattre, je dis ça d’expérience. Il n’y a pas de débats profonds, touchant à la « psychologie des profondeurs » concernant les difficultés de construire l’assemblée dans la fraternité arésienne. Les uns et les autres usent de phrases toutes faites « faut faire pénitence », « faut s’aimer », et leur simple évoquation semble suffire.

J’ai eu des retours de la réunion sur le thème de la conscience collective, à Paris. Dans les notes qui m’était retransmise, j’ai entendu ces fameuses phrases toutes faites, ces canevas de mot, comme par exemple les « donner la place au prophète », « construire l’asemblée », « collectif de fonctions », « se relier avec les isolés », etc., n’ont pas manqué de fuser (il y en avait même qui prenait des notes, pourtant ça a été noté dix mille fois sur les calepins depuis toutes ces années, enfin bref..). J’ai eu l’image que, quelque part, peut être que la culture cérébralisante nous a tellement réduit que nos cerveaux fonctionnent un peut comme des samplings. Un sampleur, dans le monde de la musique, c’est une sorte de synthétiseur avec plein de banques de "storage". On peut y stocker des "patterns" (boucles musicales), et les rejouer en appuyant sur une simple et unique touche du clavier, et les décliner sur les autres touches dans toutes les tonalités. En cumulant plusieurs boucles, on arrive à faire un morceau complet. L’auditeur profane est à mille lieux de penser que tout ces ingénieux enchainements de phrases musicales étaient isolées et en boîte indépendament les uns des autres. C’est exactement ce à quoi me fais penser mes sœurs et frères dans le débat des choses arésiennes : leurs cerveaux font du "sampling" avec les "patterns arésiens". Le vertige m’envahit de voir que nous ne sortons toujours pas de cela.
Dans cette réunion à Paris, il y a eu frère Matuvu qui a fais son habituel numéro de claquettes (l’assemblée étant pour lui une audience de théâtre) ; puis ensuite frère Ecorchés avec son cris des trippes pour faire part de son incomplétude (il le fait tous les deux ans, c’est cyclique, pas de médecins ou de pharmaciens dans la salle pour lui mettre un supo) ; puis sœur Piplette avec son époux habituellement en retrait. Sans oublié sœur MèreSupérieur nous rappellant quelques fameuses consignes ou enseignements de l’aîné (elle mange tous les soirs à sa table, c’est certain, après toutes ces années à tenir fidèlement le crachoir) ; etc.
Dans ce petit compte-rendu, j’avoue que moi et mon frère à l’autre bout du fil, nous sommes partis dans un fou rire, que je me suis même roulé par terre. Oh, non par moquerie, je vous en prie, ne pensez pas cela. Non, un fou rire aux larmes qui était sincère, saint et léger, le fou rire de la conscience de ces infirmités de la première génération que nous sommes, qui sont miennes.

J’ai péter une durite ici sur ce site, c’est vrai. Et j’avais besoin de la péter cette durite. Maintenant, je n’ai pas envie de faire de gros dégats non plus. Alors, va pour l’apaisement. Dans cette première génération, nous sonnons trop les uns les autres comme la casse (XVIII/6), pour pouvoir faire plus que "bêler les mentras arésiens en troupeau" (XII/3), et idem finalement pour les quelques électrons libres dont je fais partie. Alors, l’intelligence m’appelle à relativiser (10/12), en passant par la case pardon (12/4). Le passage du prophète ici aura eu le mérite de rappeller cet essentiel devoir de pardon qu’il faut s’imposer, parfois contre-nature, même si la boite à claques démange encore. Je la laisse dans le placard. Et après elle ira dans la cave.
Voilà…
Revenir en haut Aller en bas
Pascal2
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Ven 23 Mai - 21:01

Arf... ça a pas plu mon petit tableau des réunions à Paris ?
Bontempi, je m'en va jouer de l'orgue électrique alors...
Revenir en haut Aller en bas
Pascal2
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Ven 23 Mai - 23:17

Ma description humoristique du groupe de Paris (qui aurait pu être celui de Bordeaux ou d’ailleurs), et l’image du « sampling », c’est un peut une manière « transmoderne » de parler de notre désert (par analogie à celui des hébreux), dans lequel nous sommes bien partis pour errer comme eux pendant quarante ans (ou plus). Oui, ce sont bien nos résurgences religieuses qui nous font nous envisager les uns les autres ainsi, de manière compulsive, pavlovienne, toujours reconduite. Et qui recommencera encore et encore. Il y a un indéniable besoin d’être « ensemble », pour conjurer le fait que nous soyons la plupart atomisé. Que ce soit pour des raisons géographiques, de disponibilités, de trop grandes dissemblances, niveaux de compréhensions et/ou d’avancements, générationnels, etc.

De cette réunion, les commentaires ne tarissent pas d’éloges, et il y a un réel plaisir des uns et des autres à se réunir ainsi. Après toutes ces années de ce scénario qui se reproduit, je le décrypte comme quelque chose qui a de prime-abord les bons atours de la simple fraternité. Mais quelque chose qui se travestis avec art, et qui est comme le citron à la dent (XXXIII/17). Car ce besoin d’être « ensemble », en plus de recommencer à zéro à chaque fois pour « se dire les uns les autres nos choses arésiennes », reste perpétuellement dans sa phase primaire : un « hédonisme consommatif » qui ne veut pas dire son nom.
Mais je dois être tordu pour dire ça... Sans doute ne sais-je pas voir la fraternité dans sa plus simple expression ? Peut être que, finalement, pour reprendre l’image d’un frère (lui aussi éloigné de Paris, hélas), les Pèlerins d’Arès sont et resteront des Bisounours*, et qu’il est peut être bon de se satisfaire de tout ça avec un air benêt. Mais moi j'ai du mal, vraiment...

* Bisounours : il s’agit d’un dessin animé pour enfants, un pays de pastels naïves avec des oursons gentils qui s’embrassent, et tout va bien dans le pays des Bisounours, lalala…
Revenir en haut Aller en bas
Pascal2
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Sam 24 Mai - 13:19

Yves, me permettez-vous de me réinscrire ? Je ne peux répondre à d'autres topic en tant que simple visiteur...
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 887
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Sam 24 Mai - 15:19

Citation :
Je ne peux répondre à d'autres topic en tant que simple visiteur...
Je comprends pas ! pourquoi, vous voulez dire techniquement ?
comment faites vous pour poster içi alors ?


A propos comment fait on pour poster en tant qu'invité ?


yve/Admin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Aujourd'hui à 11:29

Revenir en haut Aller en bas
 
Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Affectation a Titre Provisoire : bingo or not bingo ?
» Affectation à titre provisoire
» Loyers à percevoir pour COP
» Notre mutation inter pour mayotte est tombée à titre provisoire, besoins d'infos
» disponibilité ou affectation à titre provisoire

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'ABEILLE :: Un mouvement issu de la Révélation d'Arès-
Répondre au sujetSauter vers: