L'ABEILLE
L'ABEILLE

La Vérité c'est que le Monde doit changer . Basé sur les écrits du Frere Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  MembresMembres  Connexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Pascal7
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Sam 12 Juil - 14:06

Allez, bon pèlerinage à tous. C'est quand même sur ces Saint-Lieux que nous venons puiser les ferments pour résoudre tout ce qui nous entraves. Sur cela, je pense que nous pouvons être consensuel, non ?

Fraternellement alien cat pirat pig clown jocolor rendeer cherry :albino:
Revenir en haut Aller en bas
Magdalen
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Sam 12 Juil - 19:49

Pascal7 dit:
Citation :
Allez, bon pèlerinage à tous. C'est quand même sur ces Saint-Lieux que nous venons puiser les ferments pour résoudre tout ce qui nous entraves. Sur cela, je pense que nous pouvons être consensuel, non ?
Bonjour Pascal
C'est effectivement sur ces Saints-Lieux que la Force nous est donnée d'aimer tous les hommes, de pardonner les offenses, et ce qui en est la conséquence, de changer le monde. Mais vous savez bien que cette Force nous est donnée seulement dans la mesure où nous souhaitons sincèrement pouvoir un jour, même si pour le moment ça n'est pas évident, aimer et pardonner. Or, je ne pense pas que ce soit en se laissant aller à dire tous les griefs que nous avons, envers les uns et les autres que l'on puisse y parvenir. C'est simplement se laisser aller à sa liberté de dénigrement qui entrave la Liberté absolue, celle du poulain agile, celle du Père aimant, créatrice de bon, de beau, de bien. Si nous ne sommes pas dans cette dynamique de volonté d'être, alors où est la logique de notre pèlerinage?
Cette nuit après avoir lu le message que vous avez écrit à 1h15, j'ai repensé à la direction de certitude. Nous répétons parfois des mots, sans bien les comprendre, l'expression "direction de certitude" pour moi était de ceux-là. Or en pensant à vous Pascal, peut-être que je me trompe, j'ai réalisé que "direction de certitude" signifiait prendre la direction du fond de soi-même pour se changer soi, et non vouloir changer les autres, en somme déloger le péché au fond de soi. C'est ce qu'il y a d'enthousiasmant dans La Révélation d'Arès. De plus en prenant cette direction, la relation avec les autres change.
Vous avez dit, lors de la réunion de Paris, dont vous parlez sur ce forum: " Qui sait? Je serai peut-être d'ici quelques temps une de ces oies sauvages en tête du convoi"! Je le souhaite vraiment pour vous et pour nous, mais à mon avis, pour le moment vous faites fausse route.
Magdalena
Revenir en haut Aller en bas
Magdalen
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Sam 12 Juil - 20:42

Bonsoir Admin
Je dois avoir un problème avec les citations parce que celle que j'ai encadrée pour répondre à Pascal n'est pas apparue. Je dois faire une mauvaise manip, mais je ne vois pas où est l'erreur.

Il s'agissait de:

Allez, bon pèlerinage à tous. C'est quand même sur ces Saint-Lieux que nous venons puiser les ferments pour résoudre tout ce qui nous entraves. Sur cela, je pense que nous pouvons être consensuel, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Sam 12 Juil - 20:58

Bizarre, je trouve ton langage bien religieux pascal tout d'un coup ! un poil bigot en contraste avec ta casquette d'ex-athée que tu exhibes si facilement ici.
Citation :
bon pèlerinage
ces Saint-Lieux
Le pèlerinage n'a rien d'obligatoire à ce que j'en sais.
A-t-il d'abord une dimension "personnelle" puis "collective" ? ou l'inverse ? le fais-tu pour toi? ou en suivant le mouvement d'un troupeau, ou d'un mot d'ordre ?

Bonne question, que l'on pourrait mettre en relation avec "assemblée au singulier", "assemblées au pluriel" ?, à laquelle tu ne réponds pas.
Le sujet est pourtant ouvert depuis quelques jours. J'escomptais ta participation, ta science, toi qui me parlait de "conscience collective" inlassablement ressassée dans ces assemblées à tes dires.
http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/un-mouvement-issu-de-la-revelation-d-ares-f3/assemblees-au-pluriel-assemblee-au-singulier-t39.htm#498

La définition des assemblées n'est pas forcément celle qu'on a donné jusqu'à maintenant, ou celle que s'en font leurs membres dans ces temps pionniers. Cette expression actuelle n'est peut-être qu'une esquisse de débutants, d'humbles "lumigons"... et elle évoluera un peu à la fois en se précisant.

Quelle est la part "personnelle" dans laquelle tout libre choix s'exerce, (celui qui pourrait t'épanouir) et la part "collective" (qui te gonfle à l'évidence) ?
Ce que vient de dire Magdalen rejoint ma pensée sous une autre forme.
Citation :
j'ai réalisé que "direction de certitude" signifiait prendre la direction du fond de soi-même pour se changer soi, et non vouloir changer les autres,
Elle (re)dit cette expression si connue: "Change-toi est le monde changera".

Bonsoir magdalen
Citation :
Je dois avoir un problème avec les citations parce que celle que j'ai encadrée pour répondre à Pascal n'est pas apparue. Je dois faire une mauvaise manip, mais je ne vois pas où est l'erreur.
Une fois le texte sélectionné > faire dans le menu "Citation" > "prévisualiser" et des [quote] l'encadrent, puis il faut encore re-sélectionner (ou surligner) le texte et choisir "Couleur de texte".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Sam 12 Juil - 22:18

A Magdalen
Merci d'abord pour ta participation.
Tu écris:
Citation :
Or, je ne pense pas que ce soit en se laissant aller à dire tous les griefs que nous avons, envers les uns et les autres que l'on puisse y parvenir. C'est simplement se laisser aller à sa liberté de dénigrement qui entrave la Liberté absolue, celle du poulain agile, celle du Père aimant, créatrice de bon, de beau, de bien.
Je suis bien d'accord que ce n'est pas l'idéal, mais j'en reviens à ce que j'ai dit précédemment si tu as lu tout ce fil de discussion, c'est que la principale difficulté quels que soient les groupes, les entreprises, ... dans le monde du travail, politique, associatif, communautaire, familial aussi (parfois), c'est la communication.
Je ne reproche pas à pascal ce qu'il dit, parce qu'il exprime une frustration d'incompréhension qu'il faut savoir écouter et dont il faut "soi-même' tirer enseignement parce qu'on ne peut lui enlever (je le pense) un attachement fidèle depuis des années (maladroit peut-être ?... mais qui ne l'est pas un peu ici ou là !), et de la sincérité dans tout cela.
Vu de l'extérieur (comme dans mon cas puisque je ne connais pas ce contexte parisien) il m'est très difficile de faire la part des choses.
J'aurais aimé qu'il le fasse avec plus de courtoisie et de diplomatie. C'est tout.


Puisque l'ambiance du moment est au pèlerinage,
Citation :
C'est effectivement sur ces Saints-Lieux que la Force nous est donnée d'aimer tous les hommes, de pardonner les offenses, et ce qui en est la conséquence, de changer le monde. Mais vous savez bien que cette Force nous est donnée seulement dans la mesure où nous souhaitons sincèrement pouvoir un jour, même si pour le moment ça n'est pas évident, aimer et pardonner.
j'espère que ses "élans de franchise" (vifs et pas faciles) amèneront chacun à une meilleure entente "même si ce n'est pas évident".

"Allez, bon pèlerinage à tous." pour ceux qui y vont.
Revenir en haut Aller en bas
Pascal4
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Sam 12 Juil - 22:28

Vous maniez bien la réthorique, Njama. Je répondrais courtement à la différence.
Oui, j'ai souhaité un "bon pèlerinage à tous" (c'était sincère). Et oui, c'est lieux sont "saints", même pour un ex-athée (capable de le reconnaitre). Mais bon, il est vrai que ces mots son "bigots". Que voulez-vous, la religion a "citronnée" ces mots (le citron à la dent du Livre). C'est comme ce qualificatif "pèlerin d'arès", qui pèse des tonnes, et dont je me demande toujours pourquoi l'aîné nous en a affublé. Peut être le sacrifice pour avoir un peu de visibilité, puisque le monde en retour n'offrait que ce sobriquet ? Mais bon, bof...
Vous parlez d'assemblée, mais quelle expérience vous en avez concrètement, à part le livresque et le débat théorique dans lequel vous savez être si éloquente ?

Vous faites le pèlerinage au fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Pascal3
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Sam 12 Juil - 23:08

Réponse à Magdalena.

Lu du début jusqu’à la fin, je dirais que votre réponse est absolument parfaite, absolument conforme, absolument en phase, et absolument spécifique par rapport a ce les uns et les autres viennent puiser sur ces saints lieux. Mais, vous allez éclairer ma lanterne, je voudrais savoir pourquoi, après des années et des années à s’être envoyez au nez des réponses comme la votre – absolument parfaite, absolument conforme, absolument en phase, et absolument spécifique rappelons-le – pourquoi nous n’arrivons pas à résoudre le minimum de nos problèmes de communication et de travaux collectifs ? Vous allez dégainer aussitôt le fameux « quatre génération ne suffiront pas » sans doute, ou que « ce n’est pas facile », « qu’il faut être patient », etc. Vous parlez de "dénigrement", de "fausse route", etc., me concernant, ok ! Mais vous, en utilisant ces mots à mon encontre, et en me rangeant d’emblée dans la mauvaise catégorie (sous-entendu : vous vous êtes dans la bonne ligne, vous êtes une bonne pèlerine), êtes-vous si ouverte que ça à cette « liberté absolue » que vous invoquée ? On peut avoir dans ses échanges avec les autres des réponses absolument parfaites, absolument conformes, absolument en phase et absolument spécifiques, mais après, qu’est-ce qui se passe concrètement ? Je vous situe dans cette typologie de sœurs et frères avec lesquelles – au-delà des réponses absolument parfaites, absolument conformes, absolument en phase et absolument spécifiques – il n’est pas réellement possible d’échanger en profondeur, d’aboutir à cette fameuse « psychologie des profondeurs » dont parlait le prophète dans un Pèlerin d’Arès (je n’ai plus la référence, mes excuses). Oui, vous êtes de cette typologie qui reprend – à juste titre certes (et il vaut mieux ça que rien bien sûr) – de façon mécanique les préceptes, fussent-ils arésiens. Pour ma part, je n’ai aucun tabou pour passer au laser de ma réflexion ce que j’observe. Si de prime-abord cela est perçu comme du "dénigrement", c’est peut être aussi une réaction de défense de votre part. Je me rappelle d’une époque, il y a bien des année, où le simple fait d’avoir une opinion déclenchait des « tu juges ! », au point qu’il fallait presque s’interdire de penser et de réfléchir. Vous me faites penser à cette époque. En tous cas, si vous voulez renouer avec la "direction de certitude" que vous ne trouvez pas ici dans mes réflexion (pas conformes, pas en phase, et absolument pas spécifiques), il y a des forums où cette dernière me parait être pas mal remâchée comme des caramels mous. C’est peut être cela qui doit vous paraître conforme, absolument en phase, et absolument spécifique ? A chacun de piocher dans les plats de cette succulente table que le Père a dressé pour toute l’humanité. Et bon pèlerinage à vous aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Magdalen
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Dim 13 Juil - 10:00

Bonjour Pascal
Après avoir envoyé mon message, j'ai réalisé ma maladresse quand je parle de fausse route, maladresse que je regrette mais que je n'ai pas pu corriger puisque je n'avais pas la possibilité de revenir sur un message envoyé.

Vous dites:
Mais, vous allez éclairer ma lanterne, je voudrais savoir pourquoi, après des années et des années à s’être envoyez au nez des réponses comme la votre –[....]- pourquoi nous n’arrivons pas à résoudre le minimum de nos problèmes de communication et de travaux collectifs.

Peut-être est-ce dû simplement à une difficulté à rentrer en soi-même pour être réellement pénitents
Je vous livre seulement ma réflexion qui tient à un vécu, mais qui n'a peut-être de valeur que pour moi-même:
Souvent, j'avais l'impression, quand on parlait de pénitence, ou plutôt, concernant ma propre pénitence de courir sur la circonférence d'un cercle avec l'incapacité ou l'impossibilité de me diriger vers le centre, de rentrer en moi pour me changer. J'ai souvent parlé de cette perception qui était la mienne à une soeur de mon groupe. Mais à force de chercher, nous finissons bien par trouver la faille qui nous permet d'entreprendre ce travail au fond de nous-mêmes. Ce que je vous ai écrit, Pascal, même si c'est bien maladroit, c'est ce que je m'emploie à tenter de vivre chaque jour, même s'il y a de nombreux ratés.
Je ne justifie pas mes faiblesses de pénitence, par quatre générations ne suffiront pas. Si nous avions été plus tendus à chercher la Vie Spirituelle, sans concession avec nous-mêmes, peut-être en serions-nous plus loin avec le prophète.
Je vous souhaite une bonne journée
Magdalena
Revenir en haut Aller en bas
Pascal3
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Dim 13 Juil - 11:17

Vous dites:
Mais, vous allez éclairer ma lanterne, je voudrais savoir pourquoi, après des années et des années à s’être envoyez au nez des réponses comme la votre –[....]- pourquoi nous n’arrivons pas à résoudre le minimum de nos problèmes de communication et de travaux collectifs.

Peut-être est-ce dû simplement à une difficulté à rentrer en soi-même pour être réellement pénitents


C'est ce qui est répété à chaque fois en bout de course (et sans doute en bout d'argument). Le genre de phrase mécanique : "si ça marche pas, c'est que nous sommes pas pénitents. Si nous étions plus pénitents ça marcherais mieux", etc. Je suis désolé, mais je ne pense pas qu'on peu se contenter de phrases mécaniques invariablement invoquées, totémiques en fait. Donc convenez que nous en restons à la surface des choses une fois le "sujet/verbe/complément" standard et spécifique judicieusement décoché. Et, comme c'est apparement l'erreur que je commet sans cesse, aller au-delà de la surface des choses arésiennes, n'est-ce pas finalement entrer dans le "dénigrement", le non conforme, le non spécifique, la non direction de certitude ? Puisque vous, et Pat, m'en faite le procès.
Je suis curieux de connaître vos développements sur ces questions. Je précise : vos développement au-delà du simple constat et des phrases évidentes - celles qui, si elles donnent la conviction d'être spécifiquement analytique pour tout ce qui nous entrave, finissent par faire un écran de fumée et à solder tout débat et réflexion opiniâtre.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 886
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Dim 13 Juil - 11:34

Bonjour à tous,

Je n'ai pas ouvert ce forum 2 jours et je vois que les discussions vont bon train Very Happy

Mais d'abord les questions pratiques:

Bernloub, Magdalen, Pascal 2, 3, 4 ?
Je vous demande de vous inscrire normalement et non comme invités
si vous postez plusieurs fois.
Pascal, tu t'es inscrit comme Pascal2, pourquoi poster comme invité ?????
Ton attitude est typiquement arésienne geek


A Magdalen
Merci pour ta participation Very Happy

Citation :
Simplement parce que je ne suis pas certaine de pouvoir participer régulièrement.
Qu'en plus, la communication par claviers interposés peut devenir un piège, elle ne demande guère d'efforts.
Cependant, je vais y réfléchir doucement.

Ton attitude ( discrétion, prudence exagérée .. ?) est typiquement arésienne geek


Yve


Dernière édition par Admin le Dim 13 Juil - 15:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
Magdalen
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Dim 13 Juil - 11:59

njama dit:
Vu de l'extérieur (comme dans mon cas puisque je ne connais pas ce contexte parisien) il m'est très difficile de faire la part des choses.
J'aurais aimé qu'il le fasse avec plus de courtoisie et de diplomatie. C'est tout.

Moi non plus njama, je ne connais rien au contexte parisien. Par contre ce que je découvre c'est que, quel qu'en soit le contexte, c'est de nous-même que nous devons tout attendre, et non de nos frères si nous voulons avancer. Ce que j'écris là va sans doute me faire allonger les oreilles par Pascal, mais n'étant pas bien intelligente, je ne peux dire que ce que je vis d'expérience. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Pascal7
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Dim 13 Juil - 12:51

Ce que j'écris là va sans doute me faire allonger les oreilles par Pascal

Non, Magdalen. Je ne suis quand même pas rétif à ce point. Simplement, il est évident que nous ne pouvons pas dépasser un certain stade d'échange. Les gros risques de cette perpétuelle limitation est que tout ceci finisse en précepts totémiques quand nous serons livré à nous-même, quand le témoin partira sous d'autres cieux après un dur labeur fait sans détours ici-bas. A moins qu'il reste en l'assemblée quelques impertinents, à moins qu'il y reste du poil-à-gratter, quelques orties même (je dois être un ortie en fait). Mais ce n'est pas si sûr, et ça n'en prend pas le chemin en tous cas. Tout le ferment de mes préoccupations et écrits (non conformes, non en phase, non spécifiques et pas dans la direction de certitude) vient de ces considérations. Mais ce n'est qu'un point de vu non conforme, non en phase, non spécifique et pas dans la direction de certitude. J'attends les contributions des uns et des autres, en particulier ce ceux qui m'admoneste ici. Il doit y avoir en eux une richesse reflexive, et je suis avide de m'en nourrir.
Revenir en haut Aller en bas
Magdalen
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Dim 13 Juil - 14:52

Pascal dit:
Citation :
J'attends les contributions des uns et des autres, en particulier ce ceux qui m'admoneste ici. Il doit y avoir en eux une richesse reflexive, et je suis avide de m'en nourrir.
Bon, alors si je suis de ceux-là je vais pouvoir continuer? Smile
Mais pas maintenant,parce que je dois continuer à repasser du linge, ensuite m'entraîner à refaire du vélo, on ne sait jamais, par les temps qui courent je devrai peut-être aller un sac sur le dos à vélo au super marché, me joindre à tous ceux qui prient etc...C'est aussi tout ça pour moi la pénitence Very Happy Heureusement d'ailleurs qu'il y a tout cela parce qu'autrement l'écrit risquerait fort de dépasser la réalité.
Peut-être vais-je d'abord répondre à njama parce qu'il y a quelque chose dans un de ses derniers messages qui me turlupine.
À bientôt donc
Magdalena
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 886
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Dim 13 Juil - 15:56

Bonjour à tous,

Etant donné que je ne poste pas de chez moi, je ne peux trop m'attarder, je ne peux pas lire vos post avec autant d'attention que je l'aurais souhaité Very Happy


Citation :
C'est marrant, vous postez à plusieurs reprises et revenez à l'attaque. Mon propos ne laisse pas indifférent, c'est sûr.
.../... Pour moi, dans l'ensemble, les PA sont des beaux parleurs.

Pascal2, 3, 4, 5

Que proposes tu de concret ?
Oui les PA sont de beaux parleurs Very Happy


..... Car dénoncer le verbiage des autres quand on ne produit soi-même que du verbiage me paraît curieux.
J'attends depuis des mois que tu proposes quelques choses qui nous sortes de notre incurie, de nos travers. Or je ne vois aucune proposition concrète.
Que de la littérature, que tu dénonces pourtant avec tant de véhémences.
Pat


Bravo Pat, c'est bien dit. Je n'attends pas spécialement de lui plus que d'un autre une idée, mais s'il est constructif il sera le bienvenu comme à tous ... sinon




Citation :
C'est effectivement sur ces Saints-Lieux que la Force nous est donnée d'aimer tous les hommes, de pardonner les offenses, et ce qui en est la conséquence, de changer le monde. Mais vous savez bien que cette Force nous est donnée seulement dans la mesure où nous souhaitons sincèrement pouvoir un jour, même si pour le moment ça n'est pas évident, aimer et pardonner. Or, je ne pense pas que ce soit en se laissant aller à dire tous les griefs que nous avons, envers les uns et les autres que l'on puisse y parvenir. C'est simplement se laisser aller à sa liberté de dénigrement qui entrave la Liberté absolue, celle du poulain agile, celle du Père aimant, créatrice de bon, de beau, de bien. Si nous ne sommes pas dans cette dynamique de volonté d'être, alors où est la logique de notre pèlerinage?
.../...


Magdalena

Je ne vous connait pas, mais ce que vous dites va tout à fait dans le sens de ce que dénonce Pascal et que nous dénoncons tous plus ou moins içi :

"Dans l'ensemble, le débat théorique est préféré à l'esprit d'entreprise. Quand ils interragissent ensemble, c'est pour se redire et re-redire une sorte de catéchèse (version arésienne)"
Cela dit il faut savoir que le Frére Michel avait dit un jour "un forum ne débouche en général que soit sur une conversation de salon, soit une foire d'empoigne !" (je me souvient plus de la phrase exacte) et on le vérifie içi Very Happy


Quand à Njama, c'est bien connu il rejette toute forme d'assemblée, et il croit beaucoup à l'échange et à la mission sur internet .
Bien.



yve


Dernière édition par Admin le Dim 13 Juil - 18:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Dim 13 Juil - 16:06

Il semblerait que si l'on ne fait pas partie du sérail, il soit difficile d'avoir voix au chapître! alors même que pascal dénonce ces "moules à gauffres"
Citation :
Vous parlez d'assemblée, mais quelle expérience vous en avez concrètement, à part le livresque et le débat théorique dans lequel vous savez être si éloquente ?

Vous faites le pèlerinage au fait ?
ou d'autres initiatives (sur Internet qui ne semblent pas lui plaire) qui s'émancipent de cette doxa (ensemble - plus ou moins homogène - d'opinions confuses, de préjugés populaires, de présuppositions généralement admises ) et des orateurs patentés qu'il ne sait plus piffer comme les réponses "pré-imprimées" dans les cervelles?
Pour ce qui est des questions pas_toutes_faites_sur_mesures (autorisées ?) comme sur "assemblée (singulier) ou assemblées (pluriel)" on est renvoyé dans la ligne de touche, usant des mêmes méthodes que celles des grands avisés qui l'oppressent.
Je résume, pour pascal "il ne faut pas être comme eux parce que ça coince et qu'on n'a pas son mot à dire, mais surtout pas être un petit canard sauvage trop libre, pas identifié, un peu différent qui n'a pas sa carte du parti".

Qu'Internet ne l'intéresse pas c'est une chose, rien ne l'y oblige, mais qu'il vienne critiquer en est une autre.
Merci ça va, je n'ai pas eu besoin de cours, je n'ai pas trouvé que c'était très difficile à comprendre cette révélation d'Arès, et il ne me paraît pas indispensable de serrer la paluche de Frère Michel. Ses publications sont le prolongement de ses doigts.

Les sérails étaient des villes à l'intérieur des villes. En Orient, les chrétiens ou les juifs y vivaient chacun dans le leur, et à la nuit tombée il fallait que les portes du sérail soient closes.
Je n'ai pas envie d'une assemblée_sérail, d'une cage ou on range les jars [le chéri de l'oie (sauvage)], d'une assemblée où l'on vit tous frères entre nous, ça , c'est que tout le monde fait, les franc-maçons, les cathos, les protestants, les juifs, les athées, les pétanqueux, les bigorneaux, ...etc. ils sont tous frères entre eux, mais que entre eux.
J'ai peut-être une vision de la fraternité un peu trop débordante, c'est possible ! ou un gène humaniste qui me titille ? et le culot de faire confiance à l'inconnu(e) que je croise en mettant d'emblée le curseur à 100%. Je pars pas de zéro, en attendant de voir et en le montant au fur à mesure avec timidité et prudence, je pars toujours de 100, crédit total.

Citation :
Peut-être vais-je d'abord répondre à njama parce qu'il y a quelque chose dans un de ses derniers messages qui me turlupine.
Magdalena
Au plaisir de te lire Magdalena. Prends ton temps, rien ne presse.
Revenir en haut Aller en bas
Pascal9
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Dim 13 Juil - 17:39

C'est facile d'effacer ma réponse, Yves, mais, si vous êtes un homme juste et gagné à la Révélation d'Arès, vous devriez effacer également votre propos qui est grandement discourtois à mon encontre.
Si vous relisez bien mes derniers posts, j'étais en train se souhaiter un bon pèlerinage à tous, et c'est vous qui avez été agressif à mon égard.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 886
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Dim 13 Juil - 17:40

A Pascal,

Je ne vois pas ce que j'ai dit de tellement extraordinaire Very Happy je suis agressif oui, mais pas plus que toi.


Citation :
C'est facile d'effacer ma réponse, Yves, mais, si vous êtes un homme juste et gagné à la Révélation d'Arès, vous devriez effacer également votre propos qui est grandement discourtois à mon encontre.

D'accord, je vais l'effacer.



yve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
Pascal3
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Dim 13 Juil - 17:45

Je ne suis pas agressif,et je ne dis pas que les autres ici m'emm...
Par contre, il est vrai que les problématiques que je soulève peuvent être agaçantes. Mais on parle de pénitence ou pas ? On parle de ce qui nous entraves ou pas ? Si c'est juste pour roucouler les bonnes choses aréciennes, c'est sûr que je ne suis pas un champion, que vous trouverez bien meilleur que moi.
Ceci dit, dans la paix, je renouvelle mes voeux de bon pèlerinage, et je reviendrais ici à la rentrée.

++
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 886
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Dim 13 Juil - 17:58

Njama,

Citation :
Est-ce que je me mets en "invité" aussi ? je vais réfléchir à la question.
Il semblerait que si l'on ne fait pas partie du sérail, il soit difficile d'avoir voix au chapître! alors même que pascal dénonce ces "moules à gauffres"
Je ne suis pas sur de bien comprendre ce que tu veux dire Smile


Citation :
Yve/Admin je ne vois pas ce que ton post apporte dans ce fil de discussion.
(c'est gentil comme reflexion )
Cher Njama, je trouve ton dernier post trés inamical à mon égard, oui je te demande de cesser de te mettre en invité, ou en "invisible", je t'avais expliqué que c'est juste par politesse.

Je me rends compte que depuis quelque temps tu me cherches des noises. Depuis quelques temps tu n'arrétes pas de critiquer mon forum. Si tu n'es pas content tu n'es pas obligé d'y venir !!!!
Je me souviens qu'au début tu ne voulais pas entendre parler d'un nouveau forum, ensuite tu t'es pris au jeu. Je t'avais pourtant proposé à un moment de gérer ce forum conjointement avec moi, tu as décliné l'offre. Maintenant je gére ce forum comme je le sens, et comme je le veux.


Citation :
Je n'ai pas envie d'une assemblée_sérail, d'une cage ou on range les jars [le chéri de l'oie (sauvage)], d'une assemblée où l'on vit tous frères entre nous, ça , c'est que tout le monde fait, les franc-maçons, les cathos, les protestants, les juifs, les athées, les pétanqueux, les bigorneaux, ...etc. ils sont tous frères entre eux, mais que entre eux.
Oui, ça on avait compris Very Happy c'est ton obsession Smile
ils sont tous frères entre eux, mais que entre eux. ? Ce n'est pas le cas des Pélerins dArès comme ils devraient l'être. Moi je pense qu'une assemblée est necessaire, et que le fait d'être lié à un groupe , une assemblée n'empêche nullement une indépendance d'esprit.


Pour ce qui est des questions pas_toutes_faites_sur_mesures (autorisées ?) comme sur "assemblée (singulier) ou assemblées (pluriel)" on est renvoyé dans la ligne de touche, usant des mêmes méthodes que celles des grands avisés qui l'oppressent.
Là non plus , je ne suis pas sur de bien comprendre ce que tu veux dire Smile




ps: je préfére effacer une partie de ton post.
Je ne t'empêche pas de parler, mais à mon tour je trouve que
cette partie n'apporte rien.

yve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
Pascal9
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Dim 13 Juil - 18:25

Bon, en cette période de pèlerinage, il serait peut sage de faire retomber le flan. Je propose qu'on fasse tous un jeun d'écriture, comme marque d'intelligence (en tous cas de volonté d'y faire retour).

alien cat pirat tongue clown pig rabbit cherry :albino: rendeer drunken geek jocolor queen farao
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Dim 13 Juil - 21:51

J'espère que ta bonne humeur sera communicative clown et qu'elle remontera le moral de yve (pas les bretelles).

Il n'est aucunement question de "se mettre sur la gueule franchement", pas plus que de règlements "fratricides". Tu te trompes Pascal.

J'ai mon côté cool et diplomate, mais aussi mon côté "compagnon sévère" avec l'intransigeance intellectuelle et spirituelle qui va avec qui n'est pas intolérance. Je lui garde mon amitié fraternelle, je cherche à améliorer son forum.
Cécile lui avait déjà donné quelques conseils
Citation :
Ou alors, vous manquez de souplesse et de patience, ...
Si vous vous offusqué pour si peu, vous n'avez pas fini.

On apprend en faisant, en se trompant, en recommençant autant de fois que nécessaire, l'habileté ne vient pas du jour au lendemain.

Il débute dans la gestion d'un forum, je ne saurais lui en tenir grief. J'ai sûrement quelques défauts, mais je ne suis pas rancunier. Je ne me connais pas d'ennemi du reste et en 53 ans je n'en ai jamais encore croisé un seul, au point que je me demande si cette "espèce" d'hommes n'est pas fantasmagorique. Suspect

Ses censures ne sont pas justifiées au vue des conditions légales qui encadrent et limitent la liberté d'expression, aussi je peux me permettre je pense en tant que membre de ce forum de lui faire remarquer qu'il abuse indûment de ses droits d'administrateur.
Espérons que ces remarques soient constructives.

Citation :
Cela montre cette diversité de ces femmes et des hommes gagné à la Révélation d'Arès ...
Il y a la partie immergée de l'iceberg arésien dont je fais partie.
Je ne suis pas contre des rencontres avec des personnes "d'assemblées" si l'occasion se présente, je ne suis pas dans une idée de "rejet de l'assemblée" comme le laissait entendre yve, - ce que je n'ai jamais dit, ni pensé - pas du tout car de cœur j'en ai une idée très fraternelle, mais il ne faut pas en faire un monde hermétique non plus ou obligatoire.
Que yve éprouve un besoin viscéral d'y être "lié" (je reprends son terme très symbolique de sa pensée), c'est son affaire, qu'il prenne son cas pour une généralité et vouloir l'imposer, c'est l'intolérance de sa pensée What a Face

Bien fraternellement à tous
Revenir en haut Aller en bas
Pascal4
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Dim 13 Juil - 22:10

Houlala, "je suis pas si", "je suis pas ça", "attention je suis super hydra recta spiritualo machin", etc.
Houlala, c'est chiant à se barrer ça !

Vive la famille fratricide des pingouins d'Arès d'ici ! Et je suis content de me tromper en disant ça, et persite et signe :albino:
Revenir en haut Aller en bas
Abeille



Messages : 39
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Dim 13 Juil - 22:46

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que vous avez envie d'entendre, et ce que vous entendez, il y a mille possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même ....

L'Abeille :bee10:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Dim 13 Juil - 23:07

Après "la boîte à claques" c'est "la boîte à ironies" pig
Citation :
Je propose qu'on fasse tous un jeun d'écriture, comme marque d'intelligence (en tous cas de volonté d'y faire retour).
Parole d'ivrogne au coin du zinc
Citation :
Ici, c'est le joyeux foutoir, comme le zinc des bistrots d'antan où les prolos pouvaient s'apostropher, voir plus, et boire un coup après. rendeer

Je vais tous vous laisser à vos méditations et arrêter de gaspiller mon énergie dans cet endroit stérile.

Longue vie à l'abeille ... si Dieu le veut et bonne route. Il va vous falloir faire l'apprentissage de la liberté et sortir de vos couveuses arésiennes.

Chère Magdalena
Citation :
Peut-être vais-je d'abord répondre à njama parce qu'il y a quelque chose dans un de ses derniers messages qui me turlupine.
À bientôt donc
Magdalena
Au plaisir de te lire et de te répondre sur mon port d'attache
http://vie-spirituelle.all-up.com/
Revenir en haut Aller en bas
yve



Messages : 614
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Dim 13 Juil - 23:22

Citation :
Ses censures ne sont pas justifiées au vue des conditions légales qui encadrent et limitent la liberté d'expression, aussi je peux me permettre je pense en tant que membre de ce forum de lui faire remarquer qu'il abuse indûment de ses droits d'administrateur.

Juste en tant que membre alors Very Happy
Il n'y a pas de conditions légales ou pas içi, et pas de copyright non plus pour moi .... juste un peu de bon sens et d'intuition, et en tant qu'administrateur j'ai tous les droits ....
Rolling Eyes cyclops Idea :bball: confused clown jocolor king queen geek scratch

En fait, ce n'est pas de la censure, dans tous les forums normalement il y a censure, banissement et fermeture de discussions, içi j'ai voulu être plus cool ... et voilà le résultat. Qui a dit qu'il fallait tout accepter ? Il ne faut pas tomber dans la DICTATURE de la non-censure.

Je ne peux pas laisser passer l'occasion de dire que toi même sur le forum "spiritualités" tu m'as plus que censurer, tu m'as empécher de m'exprimer... parce que vous ne vouliez pas dire trop de mal des PA. soi-disant...
Par contre içi, vous foutez la m ... et vous vous en allez Shocked

Il y des post que je vais effacer qu'on se le dise Very Happy


Citation :
Quand à Njama, c'est bien connu il rejette toute forme d'assemblée, et il croit beaucoup à l'échange et à la mission sur internet .
Dernière édition par Admin le Dim 13 Juil - 18:41, édité 2 fois

Cette phrase est de moi, ds un post que j'ai modifié à 18h 41
je ne vois pas ou est le probléme!
J'ai bien compris ta position, ne t'inquiétes pas, c'est caricatural c'est tout!


------------------------------------

Njama,


Si je comprends bien, je suis le seul à ne pas pouvoir m'exprimer librement sur mon propre forum .... Smile

Tu ne fais pas partie de L'abeille, tu n'avais pas voulu, ce que tu voulais c'est dialoguer avec des gens sur un forum, c'est ton droit. A plusieurs reprises j'ai essayé de t'informer que ce forum était surtout destiné à servir de centre de ralliement pour la création éventuelle d'un groupe missionnaire "L'Abeille", que les dialogues et missions n'étaient pas la priorité, bien que pouvant être interressants, ils étaient difficiles (et la preuve ...) et source de disputes, en cela je suis d'accord avec le FM.
Cela dit c'est vrai, on est pris au jeu Very Happy
Tu n'en as pas tenu compte.Tu as commencé à me chercher des noises (peut-être inconsciemment) depuis que tu as vu que j'existais, que tu ne pouvais pas m'imposer en sous main ta maniére de voir ....
Ne m'as tu pas dit un moment " pousse toi de là que je m'y mette" (ce n'est pas la phrase mais c'est ce que ça voulais dire!! la phrase était "j'ai une longueur d'avance sur toi" (MP du )

Ce n'est pas une réaction de Pélerin d'Arès ça ou alors j'ai rien compris Very Happy

Il ne fait plus de doute maintenant que tu me cherches des noises. Depuis quelques temps tu n'arrétes pas de critiquer mon forum. Si tu n'es pas content tu n'es pas obligé d'y venir !!!!
Arrêtons là, de toute façon tu ne veux pas faire partie de nouveau groupe missionnaire sur la Région parisienne. ce n'est pas ton but, alors à quoi bon ?



sur ce bonne nuit cat


yve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire   Aujourd'hui à 19:45

Revenir en haut Aller en bas
 
Les nouveaux Pélerins d'Arès ? - Un titre provisoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Affectation a Titre Provisoire : bingo or not bingo ?
» Affectation à titre provisoire
» Loyers à percevoir pour COP
» Notre mutation inter pour mayotte est tombée à titre provisoire, besoins d'infos
» disponibilité ou affectation à titre provisoire

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'ABEILLE :: Un mouvement issu de la Révélation d'Arès-
Répondre au sujetSauter vers: