L'ABEILLE
L'ABEILLE

La Vérité c'est que le Monde doit changer . Basé sur les écrits du Frere Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  MembresMembres  Connexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 La derniére entrée du frére Michel entrée 117 /3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yve



Messages : 614
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: La derniére entrée du frére Michel entrée 117 /3    Lun 9 Mai - 13:34

09mai11 117C71

La Révélation d'Arès jette le monde dans un état de crise spirituelle.
Une crise est un problème profond causé par des transformations — ici psychologiques et cognitives — affectant un individu ou toute une population et pouvant avoir sur eux des conséquences déterminantes.
C'est pourquoi La Révélation d'Arès est victime de la conspiration du silence. Ne cherchez pas ailleurs les raisons du silence médiatique.
Votre entrée 117 "Réincarné? Ressuscité? Dites simplement: Changé!" pose la question du changement de vie (Rév d'Arès 30/11) dont l'homme et le monde peuvent sortir améliorés d'abord, puis définitivement heureux ensuite, sous le jour de la métamorphose psycho-physiologique que La Révélation d'Arès peut provoquer une fois accomplie.
Voilà la vraie Pâque, la première résurrection avant l'autre résurrection, de la chair, au Jour de Dieu.
Sans doute, l'hypothèse émise ici n'est pas vraiment nouvelle, mais ce qui est vraiment nouveau, c'est qu'elle arrive aux hommes depuis le Ciel ou règne le Créateur par l'intermédiaire d'un prophète authentiquement biblique, ce qui donne un poids incomparable à l'Appel. Dire que vous n'êtes pas authentiquement biblique, c'est tout simplement nier la Bible, car il n'échappe pas à un connaisseur attentif que vous avez toutes les caractéristiques qui furent celles des prophètes hébreux, Jésus compris, car il était hébreux lui aussi.
La façon dont les media traitent l'information détruit l'aptitude à l'intelligence — celle qui n'est plus qu'un faible lumignon (Rév d'Arès 32/5) —, c'est-à-dire à contextualiser les informations et, disons, le savoir en général et à l'intégrer dans un ensemble qui lui donne une signification générale solide. Autrement dit, le media a détruit l'aptitude à voir clair derrière l'écran des titres et des textes sensationnels, mais vous, frère Michel, vous avez cette aptitude et vous l'avez, c'est évident, à votre détriment, parce que cela contribue à maintenir sur vous aussi, le témoin, une chappe de silence. Côté média on n'aime pas les gens lucides.
Notre époque est manichéenne, puisqu'elle semble ne voir qu'opposition entre bien et mal, et binariste, puisqu'elle ne semble voir également qu'opposition entre vrai et faux. Manichéenne et binariste, notre époque est bornée, donc stupide. Vous, frère Michel, démontrez sans arrêt que beaucoup de nos problèmes ne sont pas si simples et, bien sûr, vous ne facilitez pas "la conversation des cons" (Marcel Aymé, je crois). Votre réponse 117C68 au commentateur "Non signé" en est une superbe démonstration.
Je pense que si ce trait de votre prophétisme n'est pas assez connu — à mes yeux le plus intéressant —, pas assez connu pour attirer l'attention des intellectuels de valeur en tout cas, c'est qu'il embarrasse d'abord et avant tout votre propre assemblée et que vos missionnaires ne savent pas comment en faire état et qu'ils en restent eux-mêmes à des arguments manichéens et binaristes. On constate alors un curieux, mais pénible décalage entre votre pensée supérieure et la pensée de ceux qui sont censés la répandre. De là leur embarras, l'hésitation qui dissuade le public de suivre l'hésitant comme c'est le cas de "Non Signé" [117C68].
Il faut absolument dissiper dans l'humanité, et la dissiper à partir du public (rôle de la mission), l'illusion selon laquelle la connaissance des choses, notamment celle du bien et du mal, disposerait de la rationalité primaire du oui ou non ou du vrai ou faux. Il faut dissiper l'idée qu'il existe un code qui dit tout ce qui est bon et tout ce qui est mauvais. En dehors du décalogue [les Dix Commandements] je ne vois pas de tel code. Vous le dites vous-même et c'est une révolution dans le monde religieux: La conscience du Pèlerin d'Arès est son tribunal, son juge. Vous le disiez déjà autrement dans un ouvrage que vos missionnaires citent peu, sinon pas du tout, "Nous Croyons, Nous Ne Croyons Pas" [voir La Révélation d'Arès édition 1995 dire "bilingue", appendices] qui à mon avis est à la base de toute pénitence promise au succès.

Pierre H.



--------------------------------------------------------------------------------

Réponse du frere Michel:

Ce que vous dites est vrai, mais je prends la défense nos missionnaires, étant moi-même un missionnaire.
Ce que je peux dire dans ce blog avec les nuances du relativisme — relativisme que les juifs religieux reprochaient déjà à Jésus — je ne peux le dire de but en blanc aux personnes que je rencontre pour la première fois.
De but en blanc je dois m'en tenir à notre kérygme de base, mais je crois que, par la suite, quand mes frères et sœurs missionnaires rencontrent à nouveau les personnes qu'ils ont intéressées, ils commencent à faire sentir que la pénitence de chacun repose certes sur certaines définitions biblique du bien et du mal, comme le décalogue, mais que sa conscience a un énorme travail de complémentarité à fournir.
C'est cela l'éveil spécifique que provoque La Révélation d'Arès, c'est comme vous l'avez bien vu, la spécificité de la foi arésienne, qui la rend facile à suivre quand les esprits sont légers, puis plus difficile à vivre quand les esprits deviennent réfléchis.
La plupart des Pèlerins d'Arès missionnaires savent que la foi que reforge La Révélation d'Arès dans la conscience doit sortir des certitudes absolues de la religion.
Toute religion absolue porte en elle-même le risque de faire parfois plus de mal que de bien. C'est bien connu: Quelle religion n'a pas été aussi horrible qu'admirable ? C'est ce que lui reproche le Père à Arès. Cette prise de conscience sur l'erreur, qui peut être fatale, de l'absolue certitude de la religion ou de la secte est d'autant plus urgente que notre société devient de plus en plus complexe, pleine de pour et de contre avec des arguements raisonnables en faveur du pour comme du contre. C'est, de plus, d'autant plus urgent pour le Pèlerin d'Arès qu'il devient un croyant absolument libre (Rév d'Arès 10/10) s'opposant dans sa conscience ainsi aux absolues certitudes de la religion ou de la loi.
Hegel en philosophant perçut bien l'absolu dilemme qu'être libre soulève en l'homme: "La liberté, c'est le crime." À Hegel La Révélation d'Arès répond en substance: La liberté, c'est aussi la seule condition d'apparition du Bien et de la Vérité.
Il y a évidemment entre les deux une zone de risques, de risques à courir, mais sans passer par cette zone l'humanité continue de s'enfoncer dans le mal jusqu'à ce que survienne le péche des péchés (Rév d'Arès 38/2).
Je ne peux pas développer ici ce sujet immense, mais je me doute fort que les pouvoirs publics ont très bien étudié La Révélation d'Arès ainsi, à mon avis, que la seule interprétation qu'on peut lui donner, et qu'ils savent que la liberté du Bien et de la Vérité ne peut conduite cette société devenue trop complexe qu'à sa dispersion, sa désagrégation. C'est évidemment ce recherche La Révélation d'Arès.
Pour ces pouvoirs, donc pour le peuple qui croit dans leur loi, c'est un mal.
Pour le Père, donc pour nous, c'est un Bien, qui commence par: Tu ne seras le chef de personne (Rév d'Arès 16/1).
Le pari est que l'homme absolument libre est absolument capable de se gérer et de vivre dans le bonheur dès lors qu'il n'est plus rien pour lui-même (40/6) et tout pour les autres par l'amour, le pardon, la paix, etc., bref, par la pénitence.
Cela, je crois que nos missionnaires le disent quand ils disposent pour le dire d'un autre espace qu'un bout de trottoir dans la rue. Ce n'est pas la face la plus séduisante de notre Message, c'est vrai.
Au fait, pourquoi parlez-vous de nos missionnaires qui selon vous seraient défaillants, pourquoi ne vous faites-vous pas missionnaire vous-même ? Vous avez des arguments très forts, votre commentaire en témoigne.



--------------------------------------------


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La derniére entrée du frére Michel entrée 117 /3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bilan d'entrée budget annexe
» Problème PC pas d'entrée vidéo
» .entrée triomphale de Jésus-Christ à Jérusalem
» petite entrée facile à faire
» Entrée a LLG

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'ABEILLE :: Un mouvement issu de la Révélation d'Arès-
Répondre au sujetSauter vers: