L'ABEILLE
L'ABEILLE

La Vérité c'est que le Monde doit changer . Basé sur les écrits du Frere Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  MembresMembres  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 HILDEGARDE DE BINGEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: HILDEGARDE DE BINGEN   Mar 3 Mai - 22:41

HILDEGARDE DE BINGEN
Moniale du 12e siècle, ayant eu une révélation de Dieu.

http://www.abtei-st-hildegard.de/francais/hildegarde/index.php

http://www.historel.net/moyenage/12e/hildegarde.html

http://sisyphe.org/spip.php?article610]http://sisyphe.org/spip.php?article610

http://www.institut-hildegardien.com/]http://www.institut-hildegardien.com/

http://lesjardinsdhildegarde.com/01-01.html

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/2010/03/propheties-sainte-hildegarde-de-bingen.html

«Regarde-toi : tu as en toi le ciel et la terre.»

«Dieu a crée l'homme comme une merveilleuse pierre précieuse, dans laquelle se mire toute la création.»


Hildegarde de Bingen de Régine Pernoud
Extrait de l'un des site plus haut :

"Hildegarde de Bingen était non seulement une mystique mais aussi musicienne et écrivaine, dont l’œuvre parle particulièrement de la place de l’homme dans le cosmos. Bien avant que ce ne soit à la mode actuellement, elle parlait d’environnement, de diététique, de plantes, gemmes, sons et couleurs qui guérissent.

Mais ce qui fait le plus grand intérêt de ses écrits, de ses visions, est la place d’égale à l’homme qu’elle voulait pour la femme. Pour elle, la femme a un rôle des plus importants à jouer dans la société et pas seulement celui de procréer, son esprit est en tout point comparable et égal à celui de l’homme, ce qui ne manquera pas de choquer le clergé ainsi que la noblesse allemande pour qui la femme n’avait même pas d’âme. C’est pour ce style de déclaration que le peuple appréciera particulièrement la religieuse.

Née au sein d’une noble famille germanique, très croyante, on la fit entrer au couvent à huit ans chez les bénédictines de Disbodenberg ; elle fut confiée à l’abbesse Jutta von Spanheim qui descella bien vite les grandes qualités visionnaires de sa petite élève. Hildegarde prononcera ses vœux définitifs à l’âge de 15 ans, considéré comme l’âge de la majorité à son époque.

Les visions d’Hildegarde de Bingen commencèrent très tôt, dès sa plus tendre enfance. Apeurée, elle n’osa pas en parler autour d’elle, mais finalement encouragée par sa supérieure, elle commença à consigner ses visions dans le « Scivias » (les voies de Dieu). Lors du synode de Trèves en 1147, le pape Eugène III donna son approbation aux visions de la moniale ce qui l’encouragea à poursuivre ses écrits. Même Bernard de Clairvaux, qui n’est pourtant pas connu comme un grand admirateur de la gent féminine, assura que les visions d’Hildegarde étaient une grâce du ciel qu’elle se devait de partager. Dante Aligheri lui empruntera sa vision sur la Trinité.

Hildegarde fondera, comme il était coutume pour des abbesses, deux couvents après avoir quitté Disbdenberg, celui de Bingen auquel son nom restera lié et celui d’Eibingen où elle finira ses jours.

Cependant, comme tous les catholiques fervents, Hildegarde de Bingen eut à l’égard des cathares une attitude plutôt ambiguë et paradoxale ; elle ne manqua pas de les critiquer, de les traiter d’hérétiques et pourtant elle prendra leur défense lorsqu’ils seront pourchassés, mais cette défense même était ambiguë en ce sens qu’elle leur conseillait de retourner au sein de leur mère l’Eglise apostolique et romaine ; elle comprit toutefois leurs motivations face au clergé et ses signes extérieurs de richesse et d’opulence.

Hildegarde fut non seulement une mystique, mais elle voyagea aussi beaucoup, prêchant dans les cathédrales et les couvents. Sa correspondance prolifique avec les têtes couronnées de son temps (l’empereur Frédéric Barberousse entre autres), avec les pontifes, est également édifiante pour une femme aussi retirée du monde qu’elle l’était. Elle n’hésita pas à plaider pour une réforme radicale de l’Eglise.

La religieuse composa également plus de 77 symphonies répertoriées, son œuvre musicale fut découverte par le grand public vers 1994. Non seulement versée dans les médecines douces, elle initia ses nonnes à la gravure, l’écriture, le chant et la science, des domaines réservés aux hommes. L’une des visions qu’elle dessina (parmi beaucoup d’autres) est celle d’un homme au milieu du Cosmos, tel que trois siècles plus tard le dessinera Léonard de Vinci.

Le roman de Régine Pernoud se veut au-delà de la simple biographie, il tente de mettre en évidence sa pensée et son activité, il met l’accent sur ses sermons publics, il établit une relation entre ses visions et son époque."

-----------------

HILDEGARDE LA MUSICIENNE
http://www.youtube.com/watch?v=Azu4x9KpWs0

BIBLIOGRAPHIE

Citation :
Hildegarde de Bingen de Régine Pernoud. Broché (1995)

Hildegarde de Bingen de Heinrich Schipperges. Relié

Hildegarde de Bingen de Wighard Strehlow. Broché

Le livre des oeuvres divines de sainte Hildegarde. Poche

Le livre des subtilités des créatures divines XIIe siècle, tome 1. Plantes, pierres, metaux, éléments
de Hildegarde De Bingen. Broché ( 1 juillet 1993)

Le livre des subtilités des créatures divines XIIe siècle, tome 2. Arbres, poissons, animaux, oiseaux
de Hildegarde De Bingen. Broché ( 1 juillet 1993)

Le manuscrit perdu à Strasbourg : enquête sur l'oeuvre scientifique de Hildegarde
de Laurence Moulinier. Broché (1995)

La Sagesse d'Hildegarde de Bingen
de Fiona Bowie. Poche ( 1 mars 1997)

La vie de Sainte-Hildegarde et les actes de l'enquête en vue de sa canonisation
de C Munier. Broché (21 février 2000)

Hildegarde de Bingen : Dieu ou Mammon :Introduction à sa vie et à son message prophétique
de Monique Chavanne.

Manuel de la médecine de sainte Hildegarde
de Gottfried Hertzka, Wighard Strehlow.

Méthode pratique de radionique selon la médecine de Hildegarde Von Bingen
de R. Dajafée, Dr. J. Winsfield. Spirales (1998)

Petite pharmacie domestique de Hildegarde de Bingen
de Gottfried Hertzka. Broché

Les pierres qui guérissent selon Hildegarde de Bingen
de sainte Hildegarde, Michael Gienger. Broché (1998)

Les recettes de la joie avec sainte Hildegarde
de Daniel Maurin, Jany Fournier-Rosset. Spirales (1993)

Sainte Hildegarde
de Daniel Maurin. Broché (1991)

Les Secrets de cuisine de sainte Hildegarde. Révélations et conseils de sainte Hildegarde de Bingen
de Strehlow, Hertzka.

La Sibylle du Rhin : Hildegarde de Bingen, abbesse et prophétesse rhénane
de Sylvain Gouguenheim.

Toute la science médicale de sainte Hildegarde
de Wighard Strehlow. Broché

Bäumer, Änne, Wisse die Wege. Leben und Werk Hildegard von Bingens, 1998

Hildegard von Bingen, Auslegung einiger Evangelien , 1997

Hildegard von Bingen, Briefwechsel

Hildegard von Bingen, Buch von den Fischen, 1991

Hildegard von Bingen, Das Buch von den Steinen, 1994

Hildegard von Bingen, Das Buch von den Tieren , 1996

Hildegard von Bingen, Das Buch von den Vögeln, 1994


Hildegard von Bingen, Kräuterbüchlein für Leib und Seele

Hildegard von Bingen, Lieder, 1996

Hildegard von Bingen, Das Buch Scivias, 1999

Hildegard von Bingen, Der Mensch in der Verantwortung

Hildegard von Bingen, Mit dem Herzen sehen, 1996

Hildegard von Bingen, Nun höre und lerne, damit du errötest..., 1997

Hildegard von Bingen, Quellen des Heils, 1982

Hildegard von Bingen, Scivias - Wisse die Wege, 1998

Hildegard von Bingen, Von der Heilkraft der Seele, 1998
Revenir en haut Aller en bas
 
HILDEGARDE DE BINGEN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prophétie de ste Hildegarde de Bingen
» Vision de St-Hildegarde de Bingen sur l`Antéchrist et sont époque - 12 eme siecle
» Scivias- la fin des temps et la chute de l`antechrist - Hildegarde de Bingen
» Scivias quatrieme vision - Hildegarde de Bingen
» Persécution de l'Antéchrist./Sainte Hildegarde de Bingen

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'ABEILLE :: Paroles de Dieu : la Bible-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: