L'ABEILLE
L'ABEILLE

La Vérité c'est que le Monde doit changer . Basé sur les écrits du Frere Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  MembresMembres  Connexion  

Répondre au sujetPartagez | 
 

 La derniére entrée du frére Michel entrée 116 suite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 887
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: La derniére entrée du frére Michel entrée 116 suite   Sam 2 Avr - 5:15

Une deuxiéme page pour cette entrée 116 pour ne pas interferer avec la réponse de yve à Jerome.


Smile

Je place içi un certain nombre de commentaires de cette entrée 116 que j'ai remarqué en attendant d' y répondre eventuellement.

Admin


Dernière édition par Admin le Sam 14 Mai - 7:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net
yve



Messages : 614
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: La derniére entrée du frére Michel entrée 116 suite   Sam 2 Avr - 5:29

Citation :
09mar11 116C4

J'ai eu souvent l'occasion de lire dans les pages écrites par vos correspondants un certain désarroi quand aux fait que les pèlerins d'Ares sont une infime partie de l'humanité, et que, de ce fait, il leur sera très difficile de faire basculer la tendance humaine actuelle, qui est suicidaire et peu spirituelle, vers une amélioration possible des individus, permettant aux êtres de parvenir à se rapprocher de [mot oublié] ou du "Tout".
.../...
Ce n'est pas la quantité d'âmes en évolution qui prime, mais la qualité de celles qui entrainent les autres vers les hauteurs.
[non signé]

Ce n'est pas la quantité de personnes qui prime oui je le pense aussi et c'est aussi d'ailleurs ce que dit le frere Michel dans sa réponse.
Cependant
un petit reste suffira à mettre en marche le processus de respiritualisation du monde qui le changera (R.A. 28/7). dit le frere Michel ... Un petit reste ? quel petit reste ? est ce seulement "les Pélerins d'Arès ? et c'est toute la question Smile
Je crois pour ma part tout à fait à un possible processus de respiritualisation du monde, mais je doute qu'il vienne des seuls "pélerins d'Arès".
Dieu dans sa sagesse attend tout le monde et non pas les seules personnes qui croient ..... que Michel a entendu le surnaturel à Arès, les autres ne seraient que des sous-petits reste alors ?

Yve

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yve



Messages : 614
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: La derniére entrée du frére Michel entrée 116 suite   Sam 2 Avr - 7:10

Autre commentaire remarqué.

Citation :
30mar11 116C76
Pour en revenir à votre thématique : Oui, je me suis vraiment dit que "le Vrai est ardu" lors de cette journée de dimanche en votre compagnie, à Paris.
Il y avait bien longtemps que je n’avais pas été dans une de ces réunions en nombre.
Mais en cette journée avec vous et surtout en cette assemblée nombreuse, quelque chose m’a tenaillé. Je ne saurais dire quoi exactement. Ou plus exactement : je répugne à choisir un propos ou un autre.
En fait, je ne veux pas trop en dire, il y a tellement de fossés qui se sont creusés ici, à Paris. Alors, on aimerait (j’aimerais) trouver les matériaux qui pourrait les combler, ces foutus fossés. Plutôt que parfaire le disloqué à grand renfort d’éloquence.
Disons que ce qui m’habitait, c’était peut être quelque chose d’assez proche de ce qui tenailla la sœur F., le sanglot en moins me concernant. Peut être.
J’ai vécu cette journée un peu comme si j’étais dans un vieux théâtre antique, où se rejouait une pièce mainte fois jouée par le passé: tantôt le brillant d’un Matuvu ici, tantôt un certain plaisir à disserter devant tous là. Et vous, frère aîné, pour répondre patiemment à tous (Rév d'Arès 26/15). Vous, le firmament (Rév d'Arès xxxiii/14) au centre d’un décor sans scène et dans l’écoute soutenue du disparate, de la "brousse humaine" que nous formons (pour reprendre votre terme).
Fort heureusement, si je ne suis pas rentré chez moi entièrement envahi par le caractère pathétique du statu quo que m’a révélé cette journée. C’est bien grâce à cette brève, mais chaleureuse salutation que vous m’avez fait en épilogue, avant de sauter prestement dans votre taxi. Maintenant, vous êtes loin. Et nous, nous restons hélas ici avec nos fossés et infortunes. Et sans doute des sanglots ici et là pour d’autres…
Mais il reste ce bon vieux concret sur lequel je peux encore m’arc-bouter par-dessus les vertiges qui m’assaillent (Rév d'Arès 13/8, 37/9): Cette bonne vieille mission de rue, ainsi que les menus travaux qui me sont commandés par quelques-uns, jetés et saisis par-dessus les fossés. Oui, par-dessus ces fossés, qui sont de toute façon des composantes à intégrer, à l’étape où en est ce peuple (7/1), l’agrégat broussailleux et malaisé que nous formons.
Vous voyez, votre étreinte chaleureuse donne du résultat sur moi, autant que vos écrits (Rév d'Arès 22/3, 33/10, iii/5). Tout ceci comblera bien à la longue nos fossés. De cela je suis intimement convaincu…
Roger C.


Réponse de FM :
Merci pour ce commentaire, mon frère.
J'avoue, cependant, ne pas comprendre ce que vous appelez des "fossés". C'est un concept qui m'intéresse d'autant plus que je ne perçois ce que vous entendez par là.
Que vous fussiez différents les uns des autres dans cette centaine de missionnaires, non seulement c'était une évidence qui tenait à la variété même de l'humanité, mais c'était souhaitable. Il n'est pas de projet et d'entreprise valables et efficaces qui ne sortent d'un débat d'idées différentes pourvu, bien sûr, que le but soit le même pour tous.
J'étais là dimanche comme agent d'unité pour rappeler ce but commun à vous tous, mais, comme vous l'avez remarqué, j'ai en même temps et une fois de plus fait appel aux différentes familles d'affinités, affinités évidemment différentes d'une famille à l'autre.
Que le Père nous garde de l'uniformité ! Et je vous fait totalement confiance pour que cela ne soit pas !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yve



Messages : 614
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: La derniére entrée du frére Michel entrée 116 suite   Dim 3 Avr - 13:12

Citation :
03avr11 116C87
Ardu est le Vrai, mais aussi ardu est de faire quelque chose de cohérent, d'efficace et surtout de durable.
Je lis toujours vos lettres avec grande attention et j'ai relu cet article 116 et les précédents et leurs pages de commantaires (on y apprend beaucoup) et je vois que depuis quelques mois vous refaites vous-même le missionnaire de rue ou le formateur local de vos missions dans le Sud pour, si j'ai bien compris, laisser ensuite à vos disciples locaux du Sud un groupe renouvelé et agrandi.
C'est aberrant ! C'est un travail de Pénélope. Vous prenez la trame par la mauvais bout. Vous allez refaire tout votre tissu spirituel sans arrêt !
On n'envoie pas le patron au charbon ! C'est sympa, on se dit: Il est vraiment sans prétention ce vieux bonhomme ! Mais dans tous les métier, même l'apostolat, il y a une méthode à respecter, des fonctions à séparer, si on ne veut pas rester dans le travail de bricolage qui part en brioche, qui n'est toujours qu'à moitié fait. Les vrais bons bricoleurs deviennent des pros. Il faut se dire qu'un droitier ne fait pas avec la main gauche ce qu'il fait avec la main droite et qu'on ne fait pas avec les pieds et le claquement de la langue (Roland Barthe!) ce qu'on fait avec la tête
Vous n'êtes pas le chef (Rév d'Arès 16/1), frère Michel, mais vous êtes la tête, vous êtes quand même le prophète, l'irremplaçable patron quoiqu'on dise ! On n'envoie pas le patron au balayage ou au casse-pipe.
Puisque cette mission du Sud a décliné par elle-même faute d'acharnement et surtout (on suppose ça facilement), non faute de foi, mais faute de recherche et d'apprentissage de tous les moyens d'évoluer et de se consolider, elle ne peut apprendre à bien prospérer et au moins à bien se conserver que sur le tas, par habitude, toujours très lente à venir mais surtout toujours plus lente à venir que les problèmes et le déclin, qui se reproduira dans quelques années et la relance que vous essayez de provoquer (vous réussirez sûrement) devra être renouvelée dans quelques années.
Mais vous n'êtes pas éternel.
Je suis quelqu'un qui se tâte avant de rejoindre l'assemblée, mais j'avoue que l'amateurisme ou l'inadaptation qu'on sent plein de foi mais voulu, donc écervelé chez vous (j'ai approché deux de vos missions, j'y ai tropuvé le même à-peu-près) me fait toujours reculer. On ne perd pas la vertu à apprendre et se mettre du plomb dans la tête.
Ce n'est pas vous remettre dans la rue comme en 1974 qu'il faut, frère Michel. C'est dire: Acceptons d'apprendre avec rigueur et patience et, puisque c'est nécessaire, prenons des cours auprès de gens qui savent comment fonctionne un groupe humain.

Jean-Paul V.


Réponse de FM:
Vous savez bien que j'ai parfaitement conscience de ce que pour me dire "votre assemblée" vous appelez depuis longtemps dans vos lettres avec amusement "votre gentille désorganistion", ou "votre bénévolat velléitaire", ou "vos sympathiques incurieux du sérieux et de la méthode", parce que vous ne supportez pas, comme vous dites aussi, qu'on "prétende être libre quand on n'est que caractériel."

.../...
Vous savez aussi que je prends la défense de mes frères et sœurs, dont je n'ignore pas les faiblesses et ce qui est parfois le choc ou la négative interaction des idiosyncrasies, mais je crois que l'humanité est ainsi faite et que ce que La Révélation d'Arès suggère, ce n'est pas que les hommes soient autres que ce qu'ils sont, mais que ce qui n'est encore qu'un magma d'humains mijotant dans l'immense marmite du monde, sur laquelle les pouvoirs et leurs lois ont beau jeu de se montrer indispensables, recèle une richesse créatrice, victorieuse du mal et heureuse, qui ne pourra émerger qu'en se rendant libre absolument.

Mais je sais aussi que vous avez raison en ceci qu'un juste milieu entre le débat des caractères et le débat des intelligences, entre le travail des indécidés et le travail des décidés, n'a pas encore été atteint.
Je crois quand même que l'à-peu-près acceptable n'est pas trop loin.
Les orgueils s'émoussent, les individualismes se font moins pesants, bref, je sens la polone se former peu à peu, indiscernablement pour vous, discernablement pour moi.
.../...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diofiste



Messages : 9
Date d'inscription : 23/07/2008

MessageSujet: Re: La derniére entrée du frére Michel entrée 116 suite   Dim 3 Avr - 15:09


Ce que je crois c'est que tous içi vous avalez pas mal de couleuvres.
Beaucoup peuvent trouver bien les propos de Michel Potay mais ne se rendent pas compte de ce que ça implique au niveau de la conscience de Dieu.


http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/t41-pour-une-conscience-de-dieu-scientiste


J-P-R
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diofiste



Messages : 9
Date d'inscription : 23/07/2008

MessageSujet: Re: La derniére entrée du frére Michel entrée 116 suite   Mar 18 Mar - 11:14

Je crois que tous içi vous avalez pas mal de couleuvres.


une couleuvre de plus:

Suite à une conversation avec un ex-pelerin d'Arès sur le concept de Michel Potay
"la mort peut être vaincue"  Exclamation  Exclamation 
je propose içi un argument; les animaux ne font pas de pechés et pourtant ils meurent ....
en admettant même  si on suit le raisonnement de Michel Potay .... la terre ne pourra supporter la surpopulation qui resultera de la fin de la mort ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tuouus754



Messages : 2
Date d'inscription : 31/07/2015

MessageSujet: Re: La derniére entrée du frére Michel entrée 116 suite   Lun 3 Aoû - 2:33

Bien d'accord avec votre idée !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La derniére entrée du frére Michel entrée 116 suite   Aujourd'hui à 9:50

Revenir en haut Aller en bas
 
La derniére entrée du frére Michel entrée 116 suite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bilan d'entrée budget annexe
» Problème PC pas d'entrée vidéo
» .entrée triomphale de Jésus-Christ à Jérusalem
» petite entrée facile à faire
» Entrée a LLG

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'ABEILLE :: Un mouvement issu de la Révélation d'Arès-
Répondre au sujetSauter vers: