L'ABEILLE
L'ABEILLE

La Vérité c'est que le Monde doit changer . Basé sur les écrits du Frere Michel
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Quelques questions au Prophète Michel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Ven 25 Avr - 7:14

"Tu sembles trés remonté contre l'Assemblée de Paris, et tu répand ta rancueur sur pas mal de forum, je te donne raison, mais contrairement à nous tu ne proposes RIEN DE CONCRET (il y aurait une autre solution c'est de court-circuiter cette assemblée, mais étant donné que j'ai été exclu physiquement avec d'autres, à ce que j'ai cru comprendre, c'est difficile)"

Et justement, vous vous trompez. Je ne fréquente aucun autre forum. Et je ne suis ni remonté, ni dans l'épandage de quelque rancoeur. Vous tombez dans les mêmes travers que je déplore d'une manière générale : celle de prêter des intentions autres que celles réelles.
Moi j'aime bien ce terme d'auberge espagnole, car on ne crée pas une assemblée par l'internet dans des échanges épisodiques d'écrits par lesquels nous sommes bien en peine de nous comprendre, preuve en est.
Je vous laisse à vos procès d'intention. Si vous en êtes déjà à des considérations de bannissement, c'est que la parole n'est pas si libérée que ça par ici, que vous n'êtes pas plus émancipé que le groupe de Paris, que je ne critique pas. Après dix sept ans, on peut quand même commencer à se demander si c'est être vraiment négatif que de dire exactement ce que l'on ressent, il me semble. Oui, il me semble avoir été patient. Dix sept ans ! c'est énorme dans la frêle vie d'un homme.
Moi, j'en suis à l'étape, je chemine (pour reprendre un mot très employé dans les milieux spirituels, enfin religieux souvent). Et dans cette route, j'ai été content de faire une halte dans votre auberge espagnole, même si la fatigue du voyage qui était derrière à fait de moi un hôte par endroit rude, j'en conviens.
Bonne route à vous. Vous pouvez me désinscrire, comme je vous l'ai demandé en mail privé. merci de respecter ce souhait.

+ edit : je renouvelle mon affection ici à l'aîné. Je reste à ses côtés de toute façon, d'une autre manière, mais toujours fidèle. L'assemblée et l'accomplissement ne passe pas par le groupe local, c'est une évidence.
Revenir en haut Aller en bas
yve



Messages : 614
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Ven 25 Avr - 12:50

Tu n'es donc pas celui que je croyais ? Very Happy

milles excuses

Il n'est pas question de créer une assemblée par l'internet , il faut missionner dans la rue et que les gens se voient, c'est sur Arrow

Mais il faut bien commencer et poser un jalon.

Je suis optimiste et plus déterminé que jamais, ce n'est pas les quelques disputes actuelles qui vont me décourager .... Ce qui pourrait me freiner n'est pas ce que tu crois.


Citation :
Si vous en êtes déjà à des considérations de bannissement, c'est que la parole n'est pas si libérée que ça par ici, que vous n'êtes pas plus émancipé que le groupe de Paris, que je ne critique pas. Après dix sept ans, on peut quand même commencer à se demander si c'est être vraiment négatif que de dire exactement ce que l'on ressent, il me semble. Oui, il me semble avoir été patient. Dix sept ans ! c'est énorme dans la frêle vie d'un homme.


Est ce que je t'ai empêché une seule fois de t'exprimer librement ? Le probléme est que tu débarques içi sans te demander ou tu es et que bille en tête tu fonces et que tu met tout dans le même panier .

A bientôt

Je ne t'exclus pas .... enfin pas pour cette fois Very Happy

Ps:Il est normal peut-être qu'un nouveau projet déchaine une sorte d'opposition scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yve



Messages : 614
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Ven 25 Avr - 14:36

Frére Michel,


Au sujet du post disparu, pascal vous a donné le lien à "questions techniques"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Ven 25 Avr - 20:09

"Le probléme est que tu débarques içi sans te demander ou tu es et que bille en tête tu fonces et que tu met tout dans le même panier .

Je ne t'exclus pas .... enfin pas pour cette fois

Ps:Il est normal peut-être qu'un nouveau projet déchaine une sorte d'opposition "


----------

Je n'ai fais que m'exprimer, si c'est ce que vous appellez "tout mettre dans le même panier".
Quand à m'exclure, je trouve ça drôle : par deux fois je vous ai demandé la résiliation de mon compte (puisque je fonce "bille en tête" ici et "met tout dans le même panier"), et vous ne semblez pas disposez à le faire. Je veux bien admettre que vous vouliez vous affirmer dans votre responsabilité d'administrateur, mais il faudrait être cohérent sur toute la ligne. Enfin bref...
En tous cas, si votre projet déchaine de l'opposition, ce n'était nullement de mon fait et de mes propos, même s'ils étaient "bille en tête" selon ce que vous en dites.
Je suis donc mis en garde : je ne peux obtenir satisfaction à ma demande de radiation, mais risque à tout moment l'exclusion. C'est drôle. Je ne trouve pas de smalley pour l'éclat de rire aux larmes, dommage...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Ven 25 Avr - 21:25

Bonsoir pascal
Citation :
Je n'ai fais que m'exprimer ...
Tout à fait d'accord, mais même si tu ne t'en rends pas compte, tu as eu une façon un peu abrupte et raide de t'exprimer.
Le litige est là, tu aurais pu demander à zazie de préciser sa pensée, ou simplement une de ces questions ... il n'y a pas de procès d'intention.
Oui, "auberge espagnole", c'est moi qui ai dit cette expression, mais courtoisie, on en demande pas plus.
Après tu fais ce que tu veux, tu parles de la fatigue du chemin, ou de ce que tu y as vu de beau dessus, ou de ce que tu penses de l'idée directrice de ce forum, ou de ce qui te passe par la tête.
On peut toujours faire feu de tous bois.

Citation :
L'assemblée et l'accomplissement ne passe pas par le groupe local, c'est une évidence.
Internet peut être un espace supplémentaire d'échanges qui ne résoudra pas tout, j'en conviens.

Citation :
Et dans cette route, j'ai été content de faire une halte dans votre auberge espagnole ...
A quand tu veux ... ta prochaine halte.
Je te garde tout mon affection fraternelle, toi que je ne connais pas mais avec qui partage cette Parole.
njama
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Sam 26 Avr - 1:30

On reconnait bien-là toute la bonne faconde féminine ! Mais bon, le genre féminin est exalté au plus haut point dans la Révélation d'Arès. Alors faut pas avoir un mot trop sec si on est un mâle. Désolé pour ma testostérone un peut bouillonnante. Allez, de bonne grâce je vais me laisser river le clou, ça fera pénitent et bonne attitude comme ça. C'est vrai que de mon vécu parisien, les frères à bras se sont montré assez admirables à ce niveau. Ils se sont peut être même un peut trop "bonne-femmisé" à mon gout. C'est peut être pour ça que ça "manque de couilles" au niveau des actions et prospectives (mais là je vais faire bondir en étant crue comme ça, faut pas, c'est pas pèlerin).
Je vois les foudres poindres de ce que je viens de dire, haha... ça va fuser... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Sam 26 Avr - 9:22

Pas cal a écrit:
Citation :
Allez, de bonne grâce je vais me laisser river le clou ...
Merci de l'invitation, j'en profite pour l'enfoncer.

"qui, de compagnon d'Eve, a choisi de devenir son maître, ..." (2/2)

Tu oublies ce b-a-ba, qui n'est en rien une exaltation du genre féminin. Tu te trompes de cible, à en faire des règlements de compte personnels. C'est le patriarcat qui se prend un coup de pied dans les co ..lles, ne t'en déplaise.
Je ne vais pas m'en plaindre personnellement, bien au contraire. Les filles d'un côté, les garçons de l'autre, des siècles de judéo-christianisme, "quoi de plus naturel en somme !!!!! " j'ai connu ça dans ma jeunesse. Etait-ce le plan initial du Créateur ?
Ce n'est pas pour installer un matriarcat à la place, je suis d'accord.
Peut-être que la lecture du "Deuxième sexe" de Simone de Beauvoir pourrait t'aider à mieux appréhender cette question du genre féminin (?), ... cette autre planète "compagne" (littéralement avec laquelle on partage le pain). C'est une version laïque, mais elle l'a rédigée avec une grande exigence philosophique. Si son livre a fait des vagues lors de sa publication, c'est qu'elle a mis le doigt sur quelques vérités que certains n'auraient pas préféré entendre.

Désolé pour les variations de ton taux hormonal, il faut que ton esprit prenne le dessus, c'est à dire que ton regard change. Ce n'est pas une affaire de volonté.
S'il y a bien une chose (très) difficile dans la vie spirituelle, c'est de venir à bout de son orgueil, et tant qu'il t'en restera une miette, tu te cogneras

L'adversité est faite pour nous éduquer, par pour nous (te) contrarier. C'est "le tuteur" qui permet de nous élever. Dame l'Existence est Enseignement, et dans sa générosité, elle donne à chacun "des cours particuliers".

Peut-être faut-il que tu poses un regard différent sur toutes ces pierres d'achoppement qui jalonnent ton chemin ?

Bien fraternellement
njama
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Sam 26 Avr - 10:37

haha, ça y va les couplets, ok on a compris.
Moi pour ma part, j'ai observé que le genre féminin gagné à la cause arésienne et à l'agrégat local (où qu'il se trouve) était fortement sujet au "crépage de chignon", qui ne l'honore pas. Alors, je dis juste qu'il faut savoir un peu la fermer à ce niveau aussi, et j'invite la masculinité à cesser de s'emasculer au doux son des versets, et à réveiller leur pugnacité, car la mission en a besoin. Désolé, courber l'échine devant ce qui tend à devenir une pensée castratrice (amorçe de matriarcat dites-vous ? possible...), j'ai assez donné...

+ edit :
Allez, j'adresse à tous mes salutations, je reprend ma route. Après tout, un séjour en auberge (même espagnole) a toujours une fin. Pour d'autres, ce sera la naissance d'une assemblée, tant mieux...
En ouvrant la messagerie privée ici, un mot de l'administrateur me demandant si je ne suis pas "untel" (que de présomptions) m'a affermis dans mon analyse. Je tais ce nom que je connais (le pauvre, son compte est bon à cuilà, paix à son âme). Pour ma part, je ne vois pas d'esprit différent ici par rapport au groupe parisien, ne vois même pas les raisons d'une distinction et autre logique ou sensiblité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Sam 26 Avr - 23:21

Citation :
Ce n'est pas pour installer un matriarcat à la place, je suis d'accord.
Bis repetita placent ! (Les choses répétées plaisent)

Connais-tu la Kahina ?
As-tu entendu parler des exploits de cette petite princesse Berbère juive des Aurès de la fin du VII° s. qui résista farouchement aux troupes musulmanes ?
On les chante encore aujourd'hui dans le Maghreb jusqu'au pays Amarzîgh (Sud maroc). Elle ne s'est pas laissée faire devant ces cavaliers mahométans cette petite Lentille cuite au feu de la Torah, et laisser prendre comme une dame de petite vertu. Sa résistance et sa détermination ont forcé l'admiration de ces guerriers qui ont débarqué dans sa région avec leurs gros sabots. On en parle encore dans les chaumières ...

Et Schéhérazade ?
N'est-elle pas venue à bout de ce Roi par le vif intérêt d'une histoire racontée chaque soir ? Tout l'Orient connaît son intelligence.
Citation :
On se rappellera que, d’après la version ordinaire des Nuits Arabes, un certain monarque, ayant d’excellentes raisons d’être jaloux de la reine son épouse, non seulement la met à mort, mais jure par sa barbe et par le prophète d’épouser chaque nuit la plus belle vierge de son royaume, et de la livrer le lendemain matin à l’exécuteur.

Après avoir pendant plusieurs années accompli ce vœu à la lettre, avec une religieuse ponctualité et une régularité méthodique, qui lui valurent une grande réputation d’homme pieux et d’excellent sens, une après-midi il fut interrompu (sans doute dans ses prières) par la visite de son grand vizir, dont la fille, parait-il, avait eu une idée.

Elle s’appelait Schéhérazade, et il lui était venu en idée de délivrer le pays de cette taxe sur la beauté qui le dépeuplait, ou, à l’instar de toutes les héroïnes, de périr elle-même à la tâche.



Bien sûr on ne rencontre pas des "guerrières" à tous les carrefours. C'est peut-être devenu denrées rares.
Ma maman m'a fait ce cadeau, sa mère. Oh, une bien gentille personne, simple et heureuse de vivre, que j'ai adorée. D'une foi simple, elle ne faisait pas dans le compliqué, elle aimait bien la petite Thérèse pour te dire, ... de Lisieux (parce d'Avilla, c'était bien trop fumeux pour elle), mais avec sa foi de charbonnier et son bon sens, elle aurait dérouté un régiment de malotrus aussi assurément que Roland à Ronceveaux, sans avoir besoin d'épée et d'armure. Je ne l'ai pas vu souvent faire, mais en deux temps trois mouvements elle te remettait chacun a sa place et le monde à l'endroit. C'était impressionnant !

J'ai bien aussi une paire d'amies avec lesquelles il ne vaudrait mieux pas être inconvenant, elles auraient vite fait de faire ravaler à l'intrépide sa salive et ses mauvaises manières ... à moins qu'il ne s'agisse d'un innocent. Elles ont l'œil perçant, et sont un peu sorcières.
Je ne sais pas ce que cela donnerait avec "tes vieux discours d'anciens", mais avec elles tu aurais intérêt à bien poser ton râteau, parce qu'en un clin d'œil elles te feraient marcher dessus et tu te prendrais le manche dans la figure, et autant de fois que c'est nécessaire, jusqu'à ce tu l'aies posé correctement. Aucune chance de leur échapper, des vraies tigresses si quelqu'un de "mauvaise" foi se met en travers de leur chemin ! Sinon, elles sont gentilles et passionnantes dans leurs genres.

Tout ça pour dire que bon nombre de ces belles roses ont probablement oublié qu'elles avaient des épines, et qu'il faut peut-être un peu de patience pour qu'elle retrouve leur Nature. Elle se réveillera un peu à la fois, je leur fais confiance, une force les porte.
"La femme a La Paix", Le Livre le dit (je ne sais plus où ?), elle n'a pas une Nature a cherché querelle.



Qu'une sœur à cinelle trouve son bonheur dans les bras d'un frère des steppes, je n'y verrais rien à y redire, puisque ce serait son choix.
"Donne ta fille à l'étranger" dit la RA. C'est très clair qu'il faut les laisser à leurs intuitions. Si tu n'es pas convaincu, relis Roméo et Juliette.

A vouloir les commander, on ne peut faire que leur malheur. Le Vatican a trouvé la solution avec celles qui s'intéressent au Très Saint, il les enferme dans des couvents. En fait, ils en ont peur, une trouille bleue qu'elles se mêlent de leurs affaires.

J'espère que tu trouveras l'âme-sœur sur la route que tu reprends. Dieu seul sait où elle t'attend. Dans une assemblée, ou dans la rue ...
Si tu la trouves tu poseras le genou par terre et oublieras tous tes livres. Ne la gonfle pas avec la révélation d'Arès, tu pourrais tomber sur une scandalisée qui ne veut pas en entendre parler, ou sur une comme la Kahina qui n'en a pas besoin. Au mieux tu peux lui dire que c'est une bonne carte routière qui dit "Le Vrai", "La Voie Droite" et que tu suis ce chemin.
Citation :
Tb8.4 Puis on laissa Tobias et on ferma la porte de la chambre. Il se leva du lit et dit à Sara: «Lève-toi, ma sœur, prions et supplions notre Seigneur de nous manifester sa miséricorde et son salut».

Tb8.5 Elle se leva et ils se mirent à prier et à supplier, pour que leur soit accordé le salut. Et il se mit à dire: «Béni sois-tu, Dieu de nos pères! Béni soit ton Nom dans toutes les générations à venir! Que te bénissent les cieux et toute la création dans tous les siècles!

Tb8.6 C'est toi qui as fait Adam, c'est toi qui as fait pour lui une aide et un soutien, sa femme Eve, et de tous 2 est née la race des hommes. C'est toi qui as dit: Il n'est pas bon que l'homme soit seul, faisons-lui une aide semblable à lui.

Tb8.7 A présent donc, ce n'est pas un désir illégitime qui me fait épouser ma sœur que voici, mais le souci de la vérité. Ordonne qu'il nous soit fait miséricorde, à elle et à moi, et que nous parvenions ensemble à la vieillesse».

Tb8.8 Puis ils dirent d'une seule voix: «Amen, amen»!,

Tb8.9 et ils se couchèrent pour la nuit.

Bien fraternellement et bonne route.
Revenir en haut Aller en bas
yve



Messages : 614
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Sam 26 Avr - 23:55

Pascal,


Citation :
C'est peut être pour ça que ça "manque de couilles" au niveau des actions et prospectives (mais là je vais faire bondir en étant crue comme ça, faut pas, c'est pas pèlerin).

Tu es cru et je te crois Very Happy

C'est vrai qu'au local de Paris , ou de Marseille, ou de Bordeaux ... des soeurs, pas assez ou pas du tout déculturées de leur esprit catho, qui se cooptent et se soutiennent en bonnes copines, ont investie l'accueil ....

Ils ou elles devraient se contenter d'accueillir les nouveaux, mais en fait elles font tout, elles ou ils (il y a tout de même quelques fréres) sortent de leurs prérogatives et occupent tout l'espace ! Very Happy


yve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Dim 27 Avr - 7:09

Citation :
C'est vrai qu'au local de Paris , ou de Marseille, ou de Bordeaux ... des soeurs, pas assez ou pas du tout déculturées de leur esprit catho, qui se cooptent et se soutiennent en bonnes copines, ont investie l'accueil ....

Ils ou elles devraient se contenter d'accueillir les nouveaux, mais en fait elles font tout, elles ou ils (il y a tout de même quelques fréres) sortent de leurs prérogatives et occupent tout l'espace ! Very Happy

Chacun voit les choses différemment. Pour moi, qui serais si heureux si certains pouvaient faire certaines corvées à ma place, je bénis le Père de donner aux frères et sœurs parisiens des sœurs dévouées assez pour s'occuper du local de Paris. Je suis heureux qu'elles soient "bonnes copines", c'est-à-dire qu'elle s'entendent bien, et quant à l'accueil, c'est moi qui les ai proposées parce que le groupe n'arrivait pas à se mettre d'accord sur les sœurs et frères auxquels ils pouvaient proposer de faire l'accueil, ce qui est une tâche très délicate.
Je ne crois pas que dans la société idéale le boulanger ou le menuisier sera n'importe qui à tour de rôle; ce sera celui qui sait faire le pain et celui qui sait travailler le bois. Et si le boulanger choisit un aide il cooptera forcément quelqu'un qui convient ou qui lui convient. Pour ma part j'aime tous mes frères et sœurs, je les estime et apprécie tous, mais il y en a avec lesquels je ne pourrais pas travailler parce que nous n'avons pas les mêmes heures de réveil et de coucher, les mêmes méthodes, les mêmes façons de voir, les mêmes réactions devant les problèmes, etc. C'est la diversité qui fait la richesse de l'humanité, mais non le mélange pour le mélange. De même mon épouse me convient, mais n'importe quelle s&m#156; ne ferait sûrement pas l'affaire.
Ceci dit, je respecte votre façon de voir, comme vous voyez elle n'est pas la mienne. Comme quoi il faut bien de tout pour faire un monde, et comme quoi il ne faut jamais juger... De plus, dans cette génération, comment les choses seraient-elles parfaites?

P.S. Ceci dit, ma citation est toujours invisible, et pourtant j'ai choisi une couleur comme cela m'a été recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Dim 27 Avr - 8:30

Bonjour à tous

Citation :
P.S. Ceci dit, ma citation est toujours invisible, et pourtant j'ai choisi une couleur comme cela m'a été recommandé.
Une fois le texte écrit, dans un 1° temps, je "sélectionne le texte à citer, puis je clique sur le petit onglet "Citer", et après je "re-sélectionne" le texte entre les balises [Quote], puis je choisis une couleur dans "Couleur de texte" (Le "Blanc" est entre violet et noir) . Et ça marche.

yve tu écris:
Citation :
C'est vrai qu'au local de Paris , ou de Marseille, ou de Bordeaux ... des sœurs, pas assez ou pas du tout déculturées de leur esprit ....
Je pense que tu mets le doigt sur une question toujours d'actualité, celle de "la déculturation" ... qui prend du temps. On ne se débarrasse pas de vieilles habitudes du jour au lendemain.
Où je ne suis pas d'accord, c'est quand on retourne le problème en le ramenant à une question de sexe, ou à celui d'une ancienne conviction.
On peut toujours dire ou rire ou critiquer n'importe quoi, avec l'art et la manière, ce sont les comportements qui sont en cause, pas les personnes "elles-mêmes".

L'exemple que donne homme_michel est très pertinent:
Citation :
Je ne crois pas que dans la société idéale le boulanger ou le menuisier sera n'importe qui à tour de rôle; ce sera celui qui sait faire le pain et celui qui sait travailler le bois. Et si le boulanger choisit un aide il cooptera forcément quelqu'un qui convient ou qui lui convient.
J'ai souvent entendu dire qu'il faut 5 ans pour bien connaître un métier. Le geste est souvent maladroit au départ et peu sûr, le geste n'est pas si libre que ça au début, il a peur de trébucher. il faut du temps, pour avoir de l'expérience.
Des maladresses, on en commet tous.

Maintenant, les cimetières sont peuplés de gens indispensables. Il faudrait peut-être un petit turn-over dans cet accueil. Que d'autres se lancent, les remplacent un (ou une) à la fois.
Des "premières fois", la vie en est remplie. Il faut toujours se jeter à l'eau pour savoir nager. Personne n'a jamis appris sur un tabouret.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Dim 27 Avr - 12:58

Chemin faisant, je m’aperçois avoir oublié quelques affaires à l’auberge espagnole. Me revoilà, mes excuses. Hoooo ! ya des fils qui dépassent encore en ma petite absence. Avant que cette dernière ne soit pérenne, je ressors les ciseaux…

citation :
« J'espère que tu trouveras l'âme-sœur sur la route que tu reprends. Dieu seul sait où elle t'attend. Dans une assemblée, ou dans la rue ... »

Ha bon ? Je suis célibataire alors ? Ben mince alors, je savais pas !
Que de présomptions encore ! C’est propre à cette génération décidemment.

citation :
« (…) des soeurs, pas assez ou pas du tout déculturées de leur esprit catho »

Ben sur ce coup je serais moi aussi plus proche de Yves que du point de vue de l’homme Michel (même si il est généreux).

citation :
« je bénis le Père de donner aux frères et sœurs parisiens des sœurs dévouées assez pour s'occuper du local de Paris. Je suis heureux qu'elles soient "bonnes copines", c'est-à-dire qu'elle s'entendent bien, et quant à l'accueil, c'est moi qui les ai proposées parce que le groupe n'arrivait pas à se mettre d'accord sur les sœurs et frères auxquels ils pouvaient proposer de faire l'accueil, ce qui est une tâche très délicate. »

ça c’est la vision idéal d’un homme plein de bonté, et de ce fait la version devenue officielle. Mais la réalité est autre. Dans l’ensemble (je ne parle que pour Paris que je connais), c’est l’accueil d’une sensibilité qui est ressentie comme religieuse par beaucoup (beaucoup plus que l’on croit en tous cas). Une sorte de « catholicisme mal recyclé ». Cela n’enlève rien à leurs mérites bien sûr. Et, faute de mieux, vaut mieux cela que rien du tout. Mais les années ont passées, et il ne me semble pas que vos choix oblitèrent la possibilité de réenvisager les choses à ce niveau, dans le sens où c’est quand même aux groupes locaux à s’organiser pour des tâches. Mais cela ne se fera pas, c’est plié.
Dans l’ensemble, l’accueil de Paris correspond à une certaine strate de mission, semble t-il est-ce la « plus belle récolte » qui est essentiellement visée ? Donc des épis plutôt de la provenance religieuse, et catholique plus précisément (puisque c'est historiquement le terreau principal ici en France). Le reste, bon, ça ne cessera de passer à la trappe par un phénomène d’éviction mécanique somme toute naturel, puisque ce groupe local ne s’adresse pas vraiment au champ athéiste (d'où je venais, d'où j'ai été cueillis par le Ciel lui-même voilà dix-sept ans), aux jeunes, etc. Pour être bref, en fait ça attire de façon assez marquée les pti vieux qui crapotaient un peut dans les bénitiers avant d’être emporté par le Souffle de ce Message. Et ça n’a pas changé depuis dix sept années de présence en ce qui me concerne. C’est pour cela que je m’en vais en substance. Je n’ai plus rien à y faire, ça ne me correspond pas, car c’est très spécifique. Et je ne vois pas les contrepoids salutaire à une tendance post-Mikal qui me parait beaucoup trop amorçée vers le retour à la religion, hélas.
Allez, la route m’attend, je pars cette fois. Enfin, je dois bien avoué que j'ai du mal à reprendre la route, pas facile quand l'homme Michel y est.
Disons que je vais reprendre la route, mais dehors ya des fortes bourrasques, et l'aubergiste lorgne sur les quelques pésetas qui traînent encore dans ma bourse. Alors si ya un gros rouge qui tâche bien, je suis preneur, haha... Laughing


Dernière édition par pascal le Dim 27 Avr - 13:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
yve



Messages : 614
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Dim 27 Avr - 13:24

Pascal ne part pas car j'ai encore des choses à te dire Very Happy

mais il faut que je réponde avant au frére Michel, politesse oblige, je n'écris pas aussi vite que toi Very Happy


Citation :
Mais les années ont passées, et il ne me semble pas que vos choix oblitèrent la possibilité de réenvisager les choses à ce niveau, dans le sens où c’est quand même aux groupes locaux à s’organiser pour des tâches. Mais cela ne se fera pas, c’est plié.

vos choix? tu veux dire ceux du frére Michel ?


yve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Dim 27 Avr - 13:31

J'ai fais un édit plus haut, qui répond à tes voeux.
Finalement, la parole est libérée ici, et c'est ce qui me fais rester pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Dim 27 Avr - 15:29

Bonjour Pascal

je suis bien content de te lire:
Citation :
Finalement, la parole est libérée ici
Bon, ce n'est peut-être pas encore au Top, (on débute) mais on peut s'améliorer. (moi le premier).

Citation :
puisque ce groupe local ne s’adresse pas vraiment au champ athéiste [...], aux jeunes, etc.
Voila un problème concret.
Pourtant il me semble qu'avec la RA, si j'ai bien compris, elle va aussi dans ce sens, dans le sens d'une grande ouverture d'esprit face à cet héritage abrahamique, et des laisser-pour-compte en tous genres. Elle invite à sortir de cet univers sclérosant (pas que du catholicisme - la chrétienté, sous couvert d'une fausse unité, est une myriade de contradictions, une vache n'y retrouverait pas son veau -).
Le côté insurgeant, c'est aussi de se débarrasser des traditions inutiles, de revoir l'interprétation de certains Textes, ... de se ré-approprier les Livres, Coran compris.
Allez donc parler du Coran avec certains chrétiens, ils vous regardent l'œil en coin subodorant là-dessous le renégat ! A croire que les Croisades, c'était avant-hier. Les préjugés sont coriaces.
(Certains y repartiraient bien volontiers d'ailleurs, c'est dans l'air du temps d'aller incendier le Moyen-Orient, des boute-feux on en trouve partout, même aux plus haut niveaux des Etats.

Peut-être que cet écrit d'un nouveau penseur de l'Islam dont je partage le point de vue pourrait vous inspirer sur cet état d'esprit à trouver ... pour sortir de ce que tu appelles « catholicisme mal recyclé ».

Extraits d'un livre de Abdennour Bidar "Self Islam".

« Je ne porte l'islam ni sur mon visage, ni sur mes vêtements, ni sur mon mode de vie. Mon islam est plein et invisible à la fois. Il s'adapte à toutes les situations: je peux vivre avec des chrétiens, des juifs,des bouddhistes, des athées, etc..., sans aucun sentiment de distance, sans percevoir de barrières, sans rester en retrait.....

...L'unité du monde en Allah-le témoignage de l'islam, selon lequel « il n'y a de réalité qu' Allah »- n'a pas été d'abord une théorie spirituelle, mais mon expérience même de la vie. Une vie sans frontière entre islam et christianisme, religion et athéisme, sacré et profane, mais où je passais sans arrêt de l'un à l'autre sans qu'en moi la présence de Dieu diminue d'un souffle...

...il faut renoncer à reconnaître ne serait ce que la moindre autorité et valeur à tous les versets discriminatoires du Coran (versets hostiles au juifs, aux infidèles, aux femmes, etc........ »

Lien vers le developpement de ce fil de discussion (pas long):
http://vie-spirituelle.all-up.com/le-coran-f10/self-islam-t141.htm

Ici, on parle de Paris comme si il s'agissait de la France entière. Ce qui me plaît dans l'Islam, c'est son côté "religion des bergers", "portable et simple".
J'ai l'impression que dans l'espace des grandes villes, tout est perçu différemment. Comme il y a des rats des villes et des rats des champs, il y a un catholicisme des villes, pompeux, grandiloquent, gothique ... et celui des campagnes plus simple, plus vécu dans le quotidien.
Pour l'islam, c'est pareil. Je me souviens avoir traversé bon nombre de villages où il n'y avait même pas une petite mosquée.

Si quelqu'un a l'idée à terme de refaire des cathédrales, j'irais la nuit démonter les pierres qu'il aurait posées le jour.

Faut-il revoir ce que l'on entend par Assemblée ?
Revenir en haut Aller en bas
yve



Messages : 614
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Dim 27 Avr - 18:27

Bonsoir frére Michel,


J'ai besoin de toute ma tranquilité d'esprit pour vous répondre et voilà que les propos de Pascal (je veux dire son style particulier) m'ont perturbé, par exemple quand il dit "en fait ça attire de façon assez marquée les pti vieux qui crapotaient un peu dans les bénitiers avant d’être emporté par le Souffle de ce Message", je ne me sens pas concerné, n'étant ni p'tit vieux, ni catholique, mais ça n'est pas trés gentil pour les fréres et pour tout dire ça me choque. confused


Mais, n'empêche, je suis quand même d'accord avec Pascal quand il dit en résumé en réponse à votre message:
"ça c’est la vision idéal d’un homme plein de bonté, et de ce fait la version devenue officielle. Mais la réalité est autre."
En fait, frére michel, vous n'êtes pas au courant de ce qui se passe dans les locaux, dans les Assemblées, vous devriez faire comme le roi louis XIII , vous habiller en manant, vous mêler à la foule incognito ...
Dans mon message j'ai voulu surtout abonder dans le sens de Pascal en ce qui concerne l'élement féminin, ces soeurs se comportent comme des femmes dans leur cuisine ? et comme disait Pascal fortement sujet au "crépage de chignon", éviction de certaines soeurs (je le sais) etc ...

Bref, tout ça ne serait pas trop grave, je suis prêt à être indulgent, à ne pas juger, si on se contentait de "faire son boulot", et je ne crois pas que le boulot de l'acceuil soit ..... d'exclure!
Je ne crois pas qu'il soit bon que le local des pélerins soit uniquement un local d'acceuil !
Je ne crois pas que les gens qui se sont absentés des assemblées, pendant x temps, on les humilient en leur disant " IL FAUT REPASSER PAR L'ACCEUIL ", ce qui veut dire il- faut- qu'on -vérifie- si -vous- étes -bien -conforme- à -l'orthodoxie, que vous pensez bien ceci ou cela Shocked
L'accueil a pris le pouvoir et veut tout controler..... j'ai mon idée mais je ne préfére pas dire ce que je pense alien




Citation :
... quant à l'accueil, c'est moi qui les ai proposées parce que le groupe n'arrivait pas à se mettre d'accord sur les sœurs et frères auxquels ils pouvaient proposer de faire l'accueil, ce qui est une tâche très délicate.

Ben justement, si au bout de tant d'années l'Assemblée de Paris (ou Bordeaux), ils ne sont pas capables de se mettre d'accord, de s'organiser, ça prouve qu'il y a un probléme ! mais lequel ???
dans le sens où c’est quand même aux groupes locaux à s’organiser pour des tâches.

Mais cela ne se fera pas, c’est plié. ... dit Pascal
Je crois ça se fera, soyons optimiste, et sachons donner le bon exemple Very Happy


Je ne suis pas sur que les fréres et soeurs soient disposés à vous suivre dans vos déclarations dont j'ai pris connaissance recemment ( celles que j'ai incrites en premier en faisant ce forum) contrairement à Pascal qui croit que l'Assemblée vous suit aveuglément.

http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/a-l-attention-des-nouveaux-venus-f10/



yve


Dernière édition par yve le Dim 27 Avr - 19:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Dim 27 Avr - 19:04

citation :
"je ne me sens pas concerné, n'étant ni p'tit vieux, ni catholique, mais ça n'est pas très gentil pour les frères et pour tout dire ça me choque."


La parole libérée à ceci de choquant que, de prime abord, on serait tenté de penser qu'il y a de la méchanceté dans les propos bruts du frère mécréant que je suis sans doute devenu. Mais il n'en est rien. Ce n'est que la conséquence de dix sept années de "langue cousue" dans le groupe parisien. Aujourd'hui je me lâche, c'est vrai, et c'est tant mieux. Quand je dis "parole libérée", je maintiens et insiste bien sur le fait qu'elle ne l'est pas dans le groupe parisien après nombre d'années de vécu. Disons que la parole est libérée pour celles et ceux qui se sentent en phase avec l'ambiance "catho-arésienne", le côté "gnan gnan arésien" dans la mission, l'invocation des mantras et le catéchisme qu'il faut réciter ensemble pour bien tous vérifier que nous avons tous compris la même chose. Dans ces innombrables séances d'explication de texte que j'y est vécu, j'ai parfois eu en fantasme intérieur par exemple le scénario rigolard d'un frère clochard se ramenant sur l'instant en réunion, avec un casse-dalle dégoulinant de mayonnaise et une bibine à trois sous. Et de ripailler comme un goret par contraste à l'ambiance de dissertation, au milieu de ces grands cygnes magnifiques au plumage si blanc, et dans le sillon si parfait de l'aîné.


Dernière édition par pascal le Dim 27 Avr - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Dim 27 Avr - 19:24


citation :
« Dans mon message j'ai voulu surtout abonder dans le sens de Pascal en ce qui concerne l'élement féminin, ces soeurs se comportent comme des femmes dans leur cuisine ? et comme disait Pascal fortement sujet au "crépage de chignon", éviction de certaines soeurs (je le sais) etc ...
Bref, tout ça ne serait pas trop grave, je suis prêt à être indulgent, à ne pas juger, si on se contentait de "faire son boulot", et je ne crois pas que le boulot de l'acceuil soit ..... d'exclure!
Je ne crois pas qu'il soit bon que le local des pélerins soit uniquement un local d'acceuil !
Je ne crois pas que les gens qui se sont absentés des assemblées, pendant x temps, on les humilient en leur disant " IL FAUT REPASSER PAR L'ACCEUIL ", ce qui veut dire il faut qu'on vérifie si vous étes bien conforme à l'orthodoxie, que vous pensez bien ceci ou cela
L'accueil a pris le pouvoir et veut tout controler..... j'ai mon idée mais je ne préfére pas dire ce que je pense(…)


Justement, vous abondez dans mon sens (ou plutôt ce que vous en avez compris) mais je ne partage absolument pas votre point de vue. D’une part, je ne suis pas anti-féminin, donc anti-soeur, d’autre part je n’en suis pas à la parano de penser que « l’accueil a pris le pouvoir », comme vous le dites. Mon propos n’est pas là, pas du tout, et je me désolidarise de votre point de vue qui n’engage que vous.
Revenir en haut Aller en bas
yve



Messages : 614
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Dim 27 Avr - 19:48

Citation :
Quand je dis "parole libérée", je maintiens et insiste bien sur le fait qu'elle ne l'est pas dans le groupe parisien après nombre d'années de vécu

Ca c'est sûr !


Citation :
D’une part, je ne suis pas anti-féminin, donc anti-soeur,

Moi non plus, je ne suis pas anti-féminin évidemment, et je n'ai jamais dit que tu l'étais Very Happy


Citation :
d’autre part je n’en suis pas à la parano de penser que « l’accueil a pris le pouvoir », comme vous le dites

C'est juste une façon de parler, il ne faut pas non plus prendre au pied de la lettre...
C'est quand même pas normal que tes propos virulents, que je conçois, ne soient pas de la paranoïa, alors que les miens beaucoup moins virulents le soient Very Happy
En même temps le fait de dire que quelqu'un a pris le pouvoir ne veux pas dire que c'est un complot et que ça se passe volontairement et consciemment.


CAR

Comme disait L'Abeille: Very Happy
Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que vous avez envie d'entendre, et ce que vous entendez, il y a mille possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même ....


Ps: j'ai trés bien compris ta position, elle est claire, et je la comprends encore mieux maintenant.



yve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Dim 27 Avr - 20:53

Mon propos n’est pas d’ébranler après-coup un groupe après y avoir vécu, puis l’avoir quitté désormais. Je n’en conçois pas du vinaigre et autre aigreur, ni ne crache dans sa soupe. Je cherche l’air ailleurs, après avoir été trop longtemps en atmosphère confinée, étonnamment étriquée alors que cette Parole invite au grand vent de la liberté (pas celle de l’infantilisme et du n’importnawak, mais celle de la pugnacité recréatrice).

Oui, je cherche l’air, je n’en pouvais plus de cette ambiance castratrice et rabat-joie, j’en avais assez que toutes verves et allants novateurs soit à ce point contrariés, annihilés, etc. Déjà, sur ma nouvelle route, à la halte de cette auberge et de ses hôtes inattendus, je me sens mieux, plus léger, serein, enjoué même. Je n’en serais pas à dire à ceux qui étouffent dans le groupe parisien : « Mais barrez-vous ! Faites un grand clash pour fracasser cette ambiance si coinc'man ! », mais en tous cas c’est exactement ça qui se passe pour my. Et c’est tout à fais ce dont j’avais besoin.

Ceci dit, j'écris cela, mais je sens fortement ici et là sur nos lignes les regards de ces lecteurs silencieux, qui n'interviennent pas mais qui observent avec attention avisée ces deux trois zozos aux effluves on dirait dissidentes pirat . L'aîné fut sans doute appellé par l'un de ces "silencieux" (ou l'une : scénario plus habituel s'il en est...). La question étant grosso-merdo de savoir : « Mais que va dire l'aîné à ces égarés ? ». Halala, je ne suis pas au nombre de ceux resté "pèlerin conforme", c’est ballot ça ! après toutes ces années, si proche du but Laughing

Vive la viande de pig !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Lun 28 Avr - 0:16

Citation :
« Mais que va dire l'aîné à ces égarés ? ».
Je crois qu'il va simplement répété ce qu'il a déjà dit ailleurs et répété et écrit aussi sur ce forum, c'est qu'il a toujours encouragé la création d'autres groupes (d'affinités si possible) sur Paris.
Il ne peut la faire à votre place.
Je n'y connais rien à votre vie parisienne (malheureusement pour ne pas pouvoir vous aider, et heureusement à vous lire). La question de la "centralisation" n'est pas nouvelle dans cette Capitale ou dans les grosses métropoles, y compris dans d'autres domaines.

Citation :
Ceci dit, j'écris cela, mais je sens fortement ici et là sur nos lignes les regards de ces lecteurs silencieux, qui n'interviennent pas mais qui observent avec attention avisée ces deux trois zozos aux effluves on dirait dissidentes pirat .
Faut-il se soucier du quand-dira-t-on ? Y aurait-il "Mal" à quelques franchises ?
Que celui qui veut jeter la pierre se fasse connaître !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Lun 28 Avr - 2:30

Bonjour Pascal
Citation :
Oui, je cherche l’air, je n’en pouvais plus de cette ambiance castratrice et rabat-joie, j’en avais assez que toutes verves et allants novateurs soit à ce point contrariés, annihilés, etc. Déjà, sur ma nouvelle route, à la halte de cette auberge et de ses hôtes inattendus, je me sens mieux, plus léger, serein, enjoué même. Je n’en serais pas à dire à ceux qui étouffent dans le groupe parisien : « Mais barrez-vous ! Faites un grand clash pour fracasser cette ambiance si coinc'man ! », mais en tous cas c’est exactement ça qui se passe pour my. Et c’est tout à fais ce dont j’avais besoin.
Tout ce que tu dis (même si tu t'étais mal exprimé peu importe nous ne sommes pas parfaits) est ce qui a toujours été dans l'assemblée parisienne, notamment lorsque j'y étais. Et c'est désolant de voir que cela continue toujours. Mais quelque part cela me paraît logique et je crains que ce ne soit ainsi pour longtemps (je n'ose dire pour toujours).

Citation :
j’en avais assez que toutes verves et allants novateurs soit à ce point contrariés, annihilés, etc.
C'était même pire que annihilé. Si quelqu'un avait l'audace d'être contre un avis venant des tout-puissants, l'épée de Damoclès était dressée sur sa tête. Quand je dis contre un avis ce n'est pas être contre pour embêter quiconque mais soit pour montrer quelque chose qui n'allait pas ou bien proposer quelque chose de mieux qu'on pouvait voir ensemble ou parfois soulever l'erreur.
Quand l'épée de Damoclès était brandie, soit la personne se taisait, se faisant alors par son silence complice d'une attitude mesquine, soit si elle osait l'ouvrir (ce qui était mon cas) alors la personne était irrémédiablement mal vue et jouant sur les défauts qu'elle avait, elle risquait à un moment propice d'être virée. Je dis sciemment virée car il n'y a pas d'éloigenement dans ce groupe appelé assemblée mais renvoi pur et simple.
Tu t'es éloigné j'espère qu'ils ne te refuseront pas sur le lieu du pélerinage.

Concernant les soeurs contre qui tu es remonté je te dis comme Njama de ne pas regarder le sexe mais l'attitude. En même temps, paradoxe, je te comprends. La déculturation tient aussi compte de changer de regard : les hommes sur les femmes et les femmes sur les hommes aussi. La réciproque est vraie. De toute façon je te comprends que tu sois remontée contre certaines d'entre elles. Je n'oublie pas que l'esprit religieux ancestral régnait et également la mentalité bourgeoise. Etant seule avec ma fille lorsque j'y étais, ces femmes (3 dont 1 soumise à son mair, que je ne veux nommer ici car certainement depuis l'enseignement elles ont dû évoluer) pensaient qu'une mère célibataire était une dragueuse de mari. Alors non seulement elles avaient - sans me connaître - des à priori. De plus leur opinion négative s'accentua. Ayant accepté le prêt d'un frère pour entrer dans un appartement, elles firent croire que je séduisais les hommes pour obtenir de l'argent. Ce frère avait été amoureux de moi et désirais m'épouser malgré que je ne l'aimais pas (les bourgeois font ainsi me disait-il), alors je refusais le prêt. Mais comme mon contrat de travail allait prendre fin et comme ce frère me certifia qu'il n'était plus amoureux de moi et me dit que d'accepter c'était lui refaire confiance fraternellement, alors j'acceptai ce prêt. ERREUR de ma part. J'aurai dû prendre le temps de réfléchir.
A peine installé il vint me redemander en mariage. Je lui ai dit qu'il avait menti et lui dit que je rembourserai à des gens dans le besoin que je connaissais. Ce que je fis.
Certaines personnes voyaient ce qui n'allait pas dans l'assemblée mais frère michel ne les a jamais écouté et n'a jamais voulu voir la réalité en face. Il pensait que soit nous jugions ces personnes actives - qui soit dit en passant voulait tout faire et rien partager afin d'avoir la première place et d'être bien vu - soit il se disait que tout était faux ou exagéré.

Tous ceux dont la façon de vivre et/ou de penser était contraire à l'ordre établi, était rejeté. Je me souviens d'un frère, parce que sa femme n'était pas PA et sur le point de divorcer, ce frère n'était même pas écouté.

Quand on entre dans une nouvelle religion on devient souvent extrême. Et tous les défauts religieux horribles refont surface. Nous (ceux qui désiraient que la spiritualité naisse et soit banni l'esprit religieux ancestral et dominateur) avions décidé de faire une pièce de théâtre pour démontrer que l'important ce n'est pas de voir le côté social et financier d'une personne (ce qui était le cas alors : ces 2 côtés étaient regardés à l'époque) mais de voir son coeur et à partir de là voir ce que chacun peut amener pour vivre la spiritualité telle que Dieu la demande.
Nous eumes bcp de mal à la faire mettre en place. Les M. firent tout pour faire échouer le projet. Nous jouames la pièce. Didier B. a été menacé par C.M. d'être viré s'il y participait alors il n'y a pas participé. Cette pièce fut fait à temps pour le pèlerinage car frère Michel avait hâte de voir. Lors du pèlerinage il eut la cassette mais ne la visionna jamais. Je ne sais ce que leur dirent ceux qu'il écoutait (ceux-là même dont tu fais allusion dans tes posts, il n'écoutait qu'eux et ne se fiait qu'à leur opinion. Un mot d'eux et tu pouvais être viré) ou ce qu'ils firent car soi-disant le magnétoscope était en panne. Il aurait pu visionner cette cassette chez lui. Mais n'a rien fait.

Ils ont pu agir ainsi parce que frère michel n'écoutait qu'eux, leur donnait toujours raison. Ils ont développé une force, une puissance. Je parle des femmes mais aussi de leurs époux.
frère michel a entretenu bcp d'erreurs et a donné raison à ceux qui ne comprenaient rien : les religieux, les sectaires. Tout vient de là. Dés le départ tout a été faussé. Et bcp de méchanceté a régné. Avant moi, pendant et après.

Je ne me suis jamais tue car je ne voulais pas que d'autres femmes après moi soit traitée comme je l'avais été et ai toujours refusé de me prosterner à leur vision étriquée. Pour être surs que je sois renvoyée ils ont même fait croire que j'irai voir les journalistes pour dire du mal d'eux. Quelle tristesse !!

Heureusement qu'il y a eu l'enseignement. Pourquoi donner un enseignement 20 ans après que Dieu ai parlé ????
Que d'erreurs et méchanceté auraient pu être évitées.


Evidemment je ne suis pas parfaite : ne sachant à l'époque gérer mes émotions, je criais. Tu vois c'est pas terrible et cela m'a desservi bien évidemment. J'étais remontée comme toi - c'est pour cela que je te comprends.

Aujourd'hui je leur ai pardonné depuis longtemps. Je me suis aussi pardonnée mes erreurs. Par rapport à toi j'ai un grand temps d'avance. J'entends par là que je me suis remise en question et regardé aussi mes attitudes, et avec un désir de changement et avec le temps le négatif s'étiole et disparaît. Même si je suis consciente que leur attitude était contraire à ce que Dieu demandait je sais que tout humain évolue. Heureusement. Et je sais que seul l'Amour permet d'aller de l'avant, nous aide puissamment.

Surtout ne reproduisons pas cet esprit religieux, ne refaisons pas une autre religion.
Soyons un exemple. Donnons leur l'exemple !! L'essentiel c'est de ne pas avoir perdu ce pour quoi nous désirons donner notre vie : changer soi et le monde !!!

PS: concernant David N. dont Yve parlait dans un post, je lui avais dit de ne pas faire l'examen de l'âme avec les M. (mari et femme). Il me dit "ainsi on va se comprendre". Je lui ai répondu d'etre prudent car ils étaient jaloux de lui car FM l'appréciait bcp. Plus tard les M. jouèrent sur un défaut et David préféra partir. Je pense qu'il a du être déçu que FM ne se pose pas de question et ne cherchait pas à comprendre ce qui se passait dans cette assemblée.

Fraternellement
Assunta
Revenir en haut Aller en bas
cécile



Messages : 9
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Lun 28 Avr - 6:33

homme_michel a écrit:
Chacun voit les choses différemment. Pour moi, qui serais si heureux si certains pouvaient faire certaines corvées à ma place, je bénis le Père de donner aux frères et sœurs parisiens des sœurs dévouées assez pour s'occuper du local de Paris.
Je ne crois pas que dans la société idéale le boulanger ou le menuisier sera n'importe qui à tour de rôle; ce sera celui qui sait faire le pain et celui qui sait travailler le bois. Et si le boulanger choisit un aide il cooptera forcément quelqu'un qui convient ou qui lui convient. Pour ma part j'aime tous mes frères et sœurs, je les estime et apprécie tous, mais il y en a avec lesquels je ne pourrais pas travailler parce que nous n'avons pas les mêmes heures de réveil et de coucher, les mêmes méthodes, les mêmes façons de voir, les mêmes réactions devant les problèmes, etc. C'est la diversité qui fait la richesse de l'humanité, mais non le mélange pour le mélange.

Mais est-ce que vous déléguez ces tâches dont vous aimeriez être déchargé ? Il faut aussi que ce qui a été délégué soit fait correctement et si tel n'est pas le cas, autant faire les choses soi-même. Ne dit-on pas que l'on est bien servit que par soi-même ?
À la lecture de la deuxième partie de votre message, je me dis que c'est ce qui a dû se passer pour moi, quand, à Bordeaux, vous m'aviez demandé de refaire votre site internet. Mais bon, vous auriez pu avoir la politesse de me dire de ne pas continuer à travailler sur ce site, plutôt que de me laisser dans l'expectative pendant des mois, parce que j'y ai passé du temps sur ce site et pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumspirituel.discutfree.com/
yve



Messages : 614
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Lun 28 Avr - 7:16

Bonjour à tous,


J'attends avec impatience la réponse du frére Michel à mon message.




:bee10:



yve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelques questions au Prophète Michel   Aujourd'hui à 9:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques questions au Prophète Michel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Programmes du collège en français et en latin : quelques questions
» [résolu] Français - quelques questions sur les première et BTS.
» Symphorose Chopin...et quelques paroles prophétiques.
» Quelques questions sur le latin en terminale et au bac
» CAPLP LETTRES HISTOIRE QUELQUES QUESTIONS...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ABEILLE :: ACTUALITES-
Sauter vers: